Évaluation du taux de distribution de l’isoniazide utilisé dans le traitement préventif de la tuberculose dans un service spécialisé dans le VIH / SIDA

0
10
DOI: ESTE ARTIGO AINDA NÃO POSSUI DOI SOLICITAR AGORA!
PDF

ARTICLE ORIGINAL

SANTANA, Claudinei Alves [1], GUTIERREZ, Eliana Battaggia [2]

SANTANA, Claudinei Alves. GUTIERREZ, Eliana Battaggia. Évaluation du taux de distribution de l’isoniazide utilisé dans le traitement préventif de la tuberculose dans un service spécialisé dans le VIH / SIDA. Revista Científica Multidisciplinar Núcleo do Conhecimento. An 06, Ed. 04, Vol. 03, pp. 05-21. Avril. ISSN: 2448-0959, Lien d’accès: https://www.nucleodoconhecimento.com.br/sante/isoniazide-utilise

RÉSUMÉ

Introduction : Le syndrome d’immunodéficience acquise causé par le virus de l’immunodéficience humaine était l’une des principales épidémies de maladies infectieuses du XXe siècle. La tuberculose est une maladie chronique, infectieuse et contagieuse causée par Mycobacterium tuberculosis. Ces deux maladies interagissent pour devenir un problème majeur de santé publique. Le traitement préventif par isoniazid a une option pour la non-manifestation de la tuberculose. L’adhésion au traitement est essentielle à la réussite de la prévention. Objectif : Évaluer le taux de conformité au traitement préventif par l’isoniazid, mesuré par la dispensation du médicament en pharmacie et les facteurs associés entre les sujets atteints du VIH/sida et de l’infection latente par Mycobacterium tuberculousis suivis dans un service spécialisé dans les soins aux patients atteints du VIH/sida. Méthodologie : Étude rétrospective et prospective, descriptive et analytique auprès de patients adultes atteints du VIH/sida dans le suivi, Service de vulgarisation pour les soins aux patients atteints du VIH/sida de la Division des maladies infectieuses et parasitaires de l’Hôpital das Clínicas de la Faculté de médecine de l’Université de São Paulo, en utilisant le Système d’information et de gestion des hôpitaux (ISFH) mis en œuvre dans les cliniques externes et le service de pharmacie, et en effectuant l’analyse de l’association entre les variables d’intérêt et de résultats par le biais du t-test de l’étudiant avec IC à 95%, étant considéré avec une signification statistique p ≤ 5%. Résultats : Nous avons inclus 161 sujets qui ont participé à l’étude étant 78.9% mâle, 67.7% moins de 50 ans, 87.0% avec plus de 5 ans d’infection de HIV, et complications pendant le traitement préventif étaient présents dans 12.4% (20). Le taux d’adhésion au traitement préventif par isoniazid dans les dossiers médicaux et la prescription électronique était de 96% et 83%, respectivement, tous deux supérieurs à 80%, selon la recommandation de l’Organisation mondiale de la santé et il n’y avait pas d’association entre les variables d’intérêt et de résultats. Conclusion : Le taux élevé peut être partiellement justifié par les pratiques adoptées dans les soins médicaux et pharmaceutiques tels que la planification des dates de distribution des médicaments, l’unification pour la distribution de différents médicaments à la même date, l’information dans la pharmacie sur les facteurs qui augmentent l’efficacité du traitement. Les soins et les soins adéquats fournis étaient en fin de compte les grands responsables des résultats obtenus.

Mots-clés: adhésion à la TPI, prescription électronique, service de pharmacie, tuberculose, VIH/sida.

INTRODUCTION

Le syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA), causé par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), a été l’une des principales épidémies de maladies infectieuses du XXe siècle (BIGGAR, 1988; DE COOK et al, 2011). Fin 2019, on estimait qu’environ 38 millions de personnes vivaient avec le VIH dans le monde. (UNAIDS, 2020). Au Brésil, de 1980 à juin 2020, 1 011 617 cas de sida ont été signalés dans le pays. (BRASIL, 2020).

La tuberculose est une maladie chronique, infectieuse et contagieuse causée par Mycobacterium tuberculosis (Tb) (VERONESI, 2005). En 2018, environ 10 millions de personnes ont contracté la tuberculose, dont environ 9 % vivaient avec le VIH. (UNAIDS, 2020). La tuberculose est la deuxième cause de décès par maladie infectieuse dans le monde avec 1,5 million de décès en 2018. (UNAIDS, 2020).

Au Brésil, en 2019, 73 864 nouveaux cas de tuberculose ont été diagnostiqués, ce qui correspondait à un coefficient d’incidence de 35,0 cas/100 000 habitants. (BRASIL, 2020).

L’infection par le VIH est l’un des principaux facteurs de risque de développement de la tuberculose (EL-SADR et al, 2008; STERLING et al, 2010). La comorbidité de la tuberculose et du VIH apporte des problèmes particuliers pour le diagnostic de la tuberculose, pour le traitement des deux maladies et consomme une grande partie des ressources sanitaires dans les pays en développement (FÄTKENHEUER et coll., 1999). La tuberculose est l’une des principales causes de décès chez les personnes atteintes du sida dans ces régions (BLANC et al, 2007).

Le traitement des patients co-infectés exige l’utilisation de médicaments tuberculeux et antirétroviraux utilisés simultanément, et apporte comme défis aux patients le nombre élevé de comprimés, de médicaments, la possibilité d’interactions médicamenteuses avec chevauchement des effets toxiques et le syndrome inflammatoire de reconstitution immunitaire (PADRIYAMAPMAPSINI et al, 2011).

L’une des mesures de prévention de la tuberculose, chez les individus infectés par le Mtb et présentant un risque accru d’évolution vers la maladie, est le traitement préventif à l’isoniazide (TPI) de l’infection latente à Mtb (ILMtb) (CONDE et al, 2009; LEUNG et al, 2010; HORSBURGH; RUBIN, 2011; DUARTE et al, 2007). ILMTb est la présence de Mtb dans une phase non active, sans produire de symptômes cliniques. On estime que jusqu’à un tiers de la population mondiale est infectée de manière latente par le Mtb (AKOLO et al, 2010). Les TPI peuvent réduire le risque chez les personnes vivant avec le VIH / SIDA (PVVIH) de 33 à 67% pendant jusqu’à 48 mois. L’Organisation Mondiale de la Santé et le Ministère de la Santé, afin de réduire le risque de TB chez les PVVIH, recommandent l’administration d’isoniazide (INH), à une dose de 5 à 10 mg / kg / jour de poids jusqu’à 300 mg pendant 6 mois (540 comprimés) consécutifs pour le traitement des PVVIH avec Tuberculin Test > 5 mm, tant que la TB active, actuelle ou antérieure, a été exclue (CONDE et al, 2009). Il est important de mettre en évidence le risque d’élévation asymptomatique des enzymes hépatiques telles que l’AST (aspartate aminotransférase), l’ALT (alanine aminotransférase) et la GGT (gamma-glutamyltransférase) après le début du traitement par INH. (CHURCHYARD et al, 2007; COHN, 2000).

Le concept d’adhésion varie d’un auteur à l’autre. Il peut être défini comme étant combien le patient suit les directives d’un agent de santé, avec qui il a accepté, et est considéré comme adhérent à la TPI le patient qui ingère au moins 80% des doses prescrites (OMS, 2003).

L’évaluation de l’adhésion à la pharmacothérapie peut être faite directement et indirectement, avec des méthodes biochimiques, objectives, subjectives et cliniques, qui sont les plus utilisées dans le monde entier (GORENOI et al, 2007).

L’une des méthodes d’évaluation de l’adhésion au traitement peut être la distribution de médicaments en pharmacie, et pour cela, il est nécessaire de disposer de systèmes qui enregistrent avec précision la distribution aux patients (OIGMAN, 2003).

Le service de pharmacie fait partie intégrante de l’assistance aux services de soins spécialisés dans le VIH / SIDA selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS, 2008). Le rôle du pharmacien clinicien dans les maladies infectieuses et de l’équipe de la pharmacie dans l’assistance aux PVVIH est également d’une grande importance (VAN MIL et al, 2006).

OBJECTIF

L’objectif principal de cette étude était d’évaluer le taux d’adhésion à la TPI, mesuré par la quantité de pilules délivrées à l’isoniazine, corrélé avec la quantité prescrite dans les dossiers médicaux et la quantité prescrite dans la prescription électronique et les facteurs associés entre les sujets atteints du VIH/sida et l’ILMtb dans le service spécialisé dans le soin des patients atteints du VIH/sida.

MÉTHODOLOGIE

CONCEPTION DE L’ÉTUDE

Étude rétrospective et prospective, descriptive et analytique auprès de patients adultes atteints du VIH/sida dans le cadre d’un suivi dans le service de vulgarisation pour les patients atteints du VIH/sida de la Division des maladies infectieuses et parasitaires de l’hôpital das Clínicas de la Faculté de médecine de l’Université de São Paulo. (SEAP HIV/AIDS), une clinique externe spécialisée dans le VIH/sida, avec système d’information et de gestion des hôpitaux (ISFH) implantée dans les cliniques externes pour la préparation de la prescription électronique et dans le service de pharmacie pour la distribution de médicaments. La recherche a été approuvée par le Comité d’éthique pour l’analyse des projets de recherche de la Faculté de médecine de l’Université de São Paulo sous le numéro 1068/08.

SÉLECTION DES SUJETS

Nous avons inclus des sujets qui ont présenté au moins 1 prescription d’INH au service de pharmacie du VIH/SIDA de SEAP du 07/01/2008 au 30/06/2011. Les sujets atteints de tuberculose antérieure et au moment de l’étude, qui n’ont pas fait de suivi pendant la période d’étude et qui ont commencé la TPI avant le 07/01/2008 ont été exclus.

COLLECTE DE DONNÉES

Les données ont été obtenues à partir de dossiers médicaux au moyen d’un formulaire normalisé, pendant toute la période de suivi du sujet dans le service; données ont été obtenues au moyen de rapports de gestion générés à partir d’ordinateurs situés dans le service de pharmacie.

Les frais de dispensation INH au service de pharmacie, résultats de cette étude, de l’INH a été calculé comme la relation en pourcentage entre le nombre de comprimés délivrés par la pharmacie et l’estimation du nombre de pilules prescrites, selon le dossier dans les dossiers médicaux des dates du début et de la fin de la TPI indiquées dans les dossiers médicaux et la quantité de comprimés prescrits électroniquement (QCP), a été calculée par l’intervalle dans les jours entre la date de la 1ère prescription d’INH enregistrée en soupir et la date de fermeture multipliée par le nombre de comprimés/jour. (300mg = 3 cp).

ANALYSES STATISTIQUES

L’analyse statistique a été effectuée avec le Programme SPSS – Statistiques, version 17.0. L’analyse descriptive des variables a été effectuée avec des mesures de tendance centrale (moyenne, médiane, écart type, minimum et maximum) et des proportions, et le t-test de l’étudiant pour les associations, avec IC à 95 %, étant considéré avec une signification statistique p ≤ 5 %.

RÉSULTATS

CARACTÉRISTIQUES DE L’ÉCHANTILLON

Nous avons d’abord sélectionné 203 sujets qui ont présenté la prescription de l’INH au cours de la période du 01/07/2008 au 30/06/2011, et après avoir appliqué les critères d’exclusion, 161 sujets ont été inclus (figure 1)

Figure 1 – Algorithme d’inclusion de sujets

Source: Préparé par l’auteur

Tableau 1- Caractéristiques des sujets.SEAP VIH/SIDA, HC-FMUSP, São Paulo, 2008 à 2011

Source: Préparé par l’auteur

Figure 2- Algorithme de complications pendant la TPI

Source: Préparé par l’auteur

ÉVALUATION DE L’ADHÉSION DÉCRIT DANS LA FICHE DE DONNÉES

L’évaluation de l’adhésion à l’TPI a été enregistrée dans les dossiers médicaux pour 13% (21) des sujets, étant considéré comme bon dans 24% (5) d’entre eux. Dans l’évaluation de l’adhésion aux sujets qui ont utilisé la multithérapie, il y avait de l’information dans les dossiers médicaux pour 53 % (79) sujets, ce qui était considéré comme bon chez 41 % (32).

Graphique 1. Évaluation des adtois TPI décrits dans les dossiers médicaux. SEAP VIH/SIDA, HC-FMUSP, São Paulo – 2008 à 2011

Source: Préparé par l’auteur

Tableau 3- Répartition des sujets selon les résultats de l’Ast, de l’ALT et de la GGT pour l’évaluation de l’hépatotoxicité dans les périodes pré, concomitantes et post-TPI. SEAP VIH/SIDA, HC-FMUSP, São Paulo – 2008 à 2011

Source: Préparé par l’auteur

Tableau 4- Comprimés d’INH prescrits, selon les dossiers médicaux et les prescriptions, et le nombre de comprimés délivrés par la pharmacie, en moyenne et médiane, par sujet, au cours de l’TPI. SEAP HIV / AIDS, HC-FMUSP, São Paulo – 2008 à 2011

Source: Préparé par l’auteur

Tableau 5- Adhérence médiane de la TPI, selon le taux de distribution inh, calculée sur la base des informations sur les dossiers médicaux et selon la prescription électronique. SEAP VIH/SIDA, HC-FMUSP, São Paulo – 2008 à 2011


Source: Préparé par l’auteur

Tableau 6- Taux d’adhésion aux sujets du VIH/sida selon les variables d’intérêt, SEAP VIH/SIDA, HC-FMUSP, São Paulo – 2008-2011

Source: Préparé par l’auteur

DISCUSSION ET CONCLUSION

Dans notre étude, nous n’avons pas identifié les facteurs associés à l’adhésion à la TPI. La littérature spécialisée est controversée à cet égard et à cet égard : alors que, dans certaines études, de la même façon que la nôtre, l’âge, le sexe, le temps d’infection, les maladies concomitantes, les drogues illicites, la multithérapie, le suivi médical, l’état virologique et l’adhésion à la TPI (TULSKY et al, 2000; SHUKLA et al, 2002), n’étaient pas associés à l’adhésion à la TPI, et d’autres ont montré une association avec la race/couleur, l’âge, le logement, l’alcool, les événements indésirables et le pays d’origine (LOBUE et al, 2003; TULSKY et al, 2000; PARSYAN et al, 2007).

Des 161 sujets, 12.4% (20) ont souffert des complications pendant l’TPI, ces patients ont été exclus de l’analyse des ades, parce que de telles complications ont influencé négativement la continuité des patients au traitement. Cependant, des événements tels que l’hépatotoxicité n’ont pas été rapportés dans ces complications.

En ce qui concerne le risque d’hépatotoxicité (élévation des marqueurs de la fonction hépatique) évalué par les résultats des tests de laboratoire, 12,4 % des patients présentaient un certain type de complications, d’hépatotoxicité, d’effets indésirables d’INH bien défini et documenté (CONDE et al, 2009; CHURCHYARD et al, 2007; Cohn; O’BRIEN, 2000; CONH, 2000), s’est produite de manière discrète et transitoire et n’a pas conduit à la suspension de la TPI. Apparemment, le souci de l’adhésion ne se réfère pas à tous les traitements de manière homogène et dans cette étude, nous avons identifié que, tandis que 53% des sujets avaient un dossier dans les dossiers médicaux de l’évaluation de la multithérapie adhérant seulement 13% avaient une évaluation liée à la TPI. Étant donné qu’il s’agit d’un traitement visant à réduire le risque de tuberculose et potentiellement d’hépatoxique, il serait souhaitable de s’inquiéter davantage de son traitement (CONDE et al, 2009; COHN et al, 2000; COHN, 2000).

Il existe différentes méthodologies pour évaluer l’adto de la TPI, allant de la proportion de flacons fournis par rapport au nombre prévu, le nombre de patients qui ont terminé le traitement, la proportion de comprimés distribués qui ont été retournés à la pharmacie, base de données avec des informations sur la distribution de médicaments et l’auto-rapport. (HIRANSUTHIKUL et al, 2005; WHO, 2008; TULSKY et al, 2000; SHUKLA et al, 2002; KABALI et al, 2011; BATKI et al, 2002; WHITE et al, 2003).

Dans cette étude, le taux d’adhésion à la TPI au moyen de dossiers médicaux et d’informations électroniques sur les ordonnances était de 96 % et de 83 % respectivement, tous deux supérieurs à 80 %, ce que nous avons d’abord jugé approprié pour que la TPI soit efficace (VEENING, 1968; FALLAB-STUBI et al, 1998; HIRANSUTHIKUL et al, 2005)

Le taux élevé d’observance du TPI observé peut être attribué aux caractéristiques du service, à la réduction du temps d’attente, aux heures de fonctionnement prolongées, aux croyances personnelles, à la maladie elle-même, entre autres (GUSMAO et al, 2006; WHO, 2003, REINERS et al, 2008; NEVES et al, 2010). Ce taux peut être justifié, au moins partiellement, par des pratiques adoptées dans les domaines de la santé, du médical et de la pharmacie: entre 2006 et 2008, le service de pharmacie du SEAP VIH / SIDA a commencé à programmer les dates de délivrance des médicaments, unifiant la distribution des différents médicaments sur le à la même date, informer les médecins, par notification du dossier médical, de la non-présence du patient pour le retrait des médicaments TARV et INH et, principalement, pour clarifier les patients, individuellement, sur les facteurs qui augmentent l’efficacité du traitement, en soulignant l’importance de prendre le médicament selon les directives reçues et le délivrer à la date prévue. L’assistance pharmaceutique effectuée de manière appropriée, en vue d’améliorer la qualité de la santé et de la vie des patients, est, en fin de compte, largement responsable du résultat obtenu.

CONSIDÉRATIONS FINALES

L’adhésion aux traitements recommandés est essentielle pour atteindre le résultat attendu. L’adession est un comportement complexe, ainsi que son évaluation, dans cette étude il ya certaines limites telles que l’absence d’une autre méthode d’évaluation de l’adhésion, tels que les entrevues avec le professionnel de la santé ou le patient qui pourrait collaborer pour identifier les difficultés dans les questions liées au nombre de personnes. Toutefois, même avec les limites, il a été possible d’identifier les membres de la TPI avec la participation active des informations fournies par le Service de pharmacie.

RÉFÉRENCES

AKOLO, Christopher et al. Treatment of latent tuberculosis infection in HIV infected persons. Cochrane database of systematic reviews, n. 1, 2010.

BATKI, Steven L. et al. A controlled trial of methadone treatment combined with directly observed isoniazid for tuberculosis prevention in injection drug users. Drug and alcohol dependence, v. 66, n. 3, p. 283-293, 2002.

BIGGAR, R. J. AIDS: a global problem. Cancer detection and prevention, v. 12, n. 1-6, p. 169-174, 1988.

BLANC, François-Xavier et al. Treatment strategies for HIV-infected patients with tuberculosis: ongoing and planned clinical trials. The Journal of infectious diseases, v. 196, n. Supplement_1, p. S46-S51, 2007.

BRASIL. Ministério da Saúde. Secretaria de Vigilância em Saúde. Boletim Epidemiológico Tuberculose. Brasília (DF): Ministério da Saúde; 2020. Disponível em: < http://www.aids.gov.br/pt-br/pub/2020/boletim-epidemiologico-de-turbeculose-2020>. Acesso em 28 de fev. de 2021.

BRASIL. Ministério da Saúde. Secretaria de Vigilância em Saúde. Departamento de DST, Aids e Hepatite Virais. Boletim Epidemilógico Especial- Aids 2020. Brasília (DF): Ministério da Saúde; 2020. Disponível em: < http://www.aids.gov.br/pt-br/pub/2020/boletim-epidemiologico-hivaids-2020>. Acesso em 28 de fev. de 2021.

CHURCHYARD, Gavin J. et al. Tuberculosis preventive therapy in the era of HIV infection: overview and research priorities. The Journal of infectious diseases, v. 196, n. Supplement_1, p. S52-S62, 2007.

COHN, David L. et al. Targeted tuberculin testing and treatment of latent tuberculosis infection. MMWR Morb Mortal Wkly Rep, v. 49, n. 6, p. 1-54, 2000.

COHN, David L. Treatment of latent tuberculosis infection: renewed opportunity for tuberculosis control. Clinical infectious diseases, v. 31, n. 1, p. 120-124, 2000.

CONDE, Marcus Barreto et al. III Diretrizes para tuberculose da Sociedade Brasileira de Pneumologia e Tisiologia. Jornal Brasileiro de Pneumologia, v. 35, n. 10, p. 1018-1048, 2009.

DE COCK, Kevin M.; JAFFE, Harold W.; CURRAN, James W. Reflections on 30 years of AIDS. Emerging infectious diseases, v. 17, n. 6, p. 1044, 2011.

DE GUSMÃO, Josiane Lima; MION JR, Décio. Adesão ao tratamento–conceitos. Rev Bras Hipertens vol, v. 13, n. 1, p. 23-25, 2006.

DUARTE, Raquel et al. Tratamento da tuberculose latente: Revisão das normas, 2006. Revista Portuguesa de Pneumologia (English Edition), v. 13, n. 3, p. 397-418, 2007.

EL-SADR, Wafaa Mahmoud; TSIOURIS, Simon. HIV-associated tuberculosis: diagnostic and treatment challenges. 2008.

ESTATISTICAS. UNAIDS. Disponível em: https://unaids.org.br/estatisticas/>. Acesso em 25 de fev. de 2021.

FALLAB-STUBI, C. L. et al. Electronic monitoring of adherence to treatment in the preventive chemotherapy of tuberculosis. The International Journal of Tuberculosis and Lung Disease, v. 2, n. 7, p. 525-530, 1998.

FÄTKENHEUER, Gerd et al. The return of tuberculosis. Diagnostic microbiology and infectious disease, v. 34, n. 2, p. 139-146, 1999.

GORENOI, Vitali; SCHÖNERMARK, Matthias P.; HAGEN, Anja. Interventions for enhancing medication compliance/adherence with benefits in treatment outcomes. GMS health technology assessment, v. 3, 2007.

HIRANSUTHIKUL, N. et al. INH preventive therapy among adult HIV-infected patients in Thailand. The International Journal of Tuberculosis and Lung Disease, v. 9, n. 3, p. 270-275, 2005.

HORSBURGH JR, C. Robert; RUBIN, Eric J. Latent tuberculosis infection in the United States. New England Journal of Medicine, v. 364, n. 15, p. 1441-1448, 2011

KABALI, C. et al. Completion of isoniazid preventive therapy and survival in HIV-infected, TST-positive adults in Tanzania. The International journal of tuberculosis and lung disease, v. 15, n. 11, p. 1515-1522, 2011.

LEUNG, Chi Chiu et al. Treatment of latent infection with Mycobacterium tuberculosis: update 2010. European Respiratory Journal, v. 37, n. 3, p. 690-711, 2011.

LOBUE, Philip A.; MOSER, Kathleen S. Use of isoniazid for latent tuberculosis infection in a public health clinic. American journal of respiratory and critical care medicine, v. 168, n. 4, p. 443-447, 2003.

NEVES, Lis Aparecida de Souza; REIS, Renata Karina; GIR, Elucir. Adesão ao tratamento por indivíduos com a coinfecção HIV/tuberculose: revisão integrativa da literatura. Revista da Escola de Enfermagem da USP, v. 44, n. 4, p. 1135-1141, 2010.

OIGMAN, Wille. Métodos de avaliação da adesão ao tratamento anti-hipertensivo. Rev Bras Hipertens, v. 13, n. 1, p. 30-4, 2006.

PADMAPRIYADARSINI, C.; NARENDRAN, G.; SWAMINATHAN, Soumya. Diagnosis & treatment of tuberculosis in HIV co-infected patients. The Indian journal of medical research, v. 134, n. 6, p. 850, 2011.

PARSYAN, Armen E. et al. Predictors of failure to complete treatment for latent tuberculosis infection. Journal of infection, v. 54, n. 3, p. 262-266, 2007.

REINERS, Annelita Almeida Oliveira et al. Produção bibliográfica sobre adesão/não-adesão de pessoas ao tratamento de saúde. Ciência & Saúde Coletiva, v. 13, p. 2299-2306, 2008.

SHUKLA, Sunita J. et al. Factors associated with the treatment of latent tuberculosis infection among health-care workers at a midwestern teaching hospital. Chest, v. 122, n. 5, p. 1609-1614, 2002.

STERLING, Timothy R.; PHAM, Paul A.; CHAISSON, Richard E. HIV Infection—Related tuberculosis: Clinical manifestations and treatment. Clinical Infectious Diseases, v. 50, n. Supplement_3, p. S223-S230, 2010.

TULSKY, Jacqueline Peterson et al. Adherence to isoniazid prophylaxis in the homeless: a randomized controlled trial. Archives of internal medicine, v. 160, n. 5, p. 697-702, 2000.

VAN MIL, JW Foppe; SCHULZ, Martin. A review of pharmaceutical care in community pharmacy in Europe. Harvard Health Policy Review, v. 7, n. 1, p. 155-168, 2006.

VEENING, G. J. Long term isoniazid prophylaxis. Controlled trial on INH prophylaxis after recent tuberculin conversion in young adults. Bulletin of the International Union against Tuberculosis, v. 41, p. 169-171, 1968.

VERONESI R. Tratado de Infectologia. 3ª ed. São Paulo: Atheneu; 2005. p.1139-206

WHITE M, C. et al. Effect of directly observed preventive therapy for latent tuberculosis infection in San Francisco. The International Journal of Tuberculosis and Lung Disease, v. 7, n. 1, p. 30-35, 2003.

WORLD HEALTH ORGANIZATION et al. Adherence to long-term therapies: evidence for action. World Health Organization, 2003.

WORLD HEALTH ORGANIZATION et al. Operations manual for delivery of HIV prevention, care and treatment at primary health centres in high-prevalence, resource-constrained settings: Edition 1 for fieldtesting and country adaptation. 2008.

[1] Pharmacien clinicien en maladies infectieuses. Master en sciences médicales. Spécialiste en oncologie multiprofessionnelle. Spécialiste de la planification de l’éducation et de l’enseignement supérieur. Spécialiste en pharmacie hospitalière.

[2] Infectologue. Doctorat en pathologie.

Soumis : Mars 2021.

Approuvé : Avril 2021.

Master en Sciences Médicales - FMUSP, Spécialiste en Oncologie Multiprofessionnelle (IEPSL), Spécialiste en Planification de l'Education et Enseignement Supérieur (ESAB), Spécialiste en Pharmacie Hospitalière (FOC), Diplômée en Pharmacie Biochimique (USJT).

DEIXE UMA RESPOSTA

Please enter your comment!
Please enter your name here