Analyse technique de la faisabilité du déploiement des restaurant de l’établissement public

0
309
DOI: ESTE ARTIGO AINDA NÃO POSSUI DOI SOLICITAR AGORA!
PDF

NETO, Alberto Antônio Tuma [1]

ROSA, Daniel de Souza [2]

SOUZA, Ênio Neves de [3]

GARCIA, Fabiano de Aguiar [4]

MEDEIROS NETO, Gracindo da Rocha [5]

NECKER, Helder Sumeck [6]

VALADARES, Otávio César de Paiva [7]

CÂMARA, Patrícia Trabuco [8]

ASCUI, Rogério Roman [9]

NETO, Alberto Antônio Tuma; et.al. Analyse technique de la faisabilité du déploiement du restaurant dans une institution publique. Revue scientifique pluridisciplinaire de la base de connaissances. 07 edition. année 02, vol. 02. pp 58-90, octobre 2017. ISSN : 0959-2448

RÉSUMÉ

L’étude de faisabilité permet des analyses et évaluations sont effectuées sous le point de vue technique, économique et juridique, et qui favorise la sélection et la recommandation de solutions de rechange pour la conception de projets. Permet de vérifier si le programme, terrestre, législation, coûts et investissements sont exécutables et compatible avec les objectifs de l’orgue. À ce stade, il est nécessaire d’effectuer une estimation des coûts, afin de soutenir le processus décisionnel pour l’analyse coûts-avantages, le délai pour l’élaboration des projets et pour l’exécution des travaux, l’origine des ressources pour les transporter, comme les prévisions météorologiques lois de budget. Études de faisabilité sont à choisir l’entreprise qui mieux répondre aux besoins, sous les aspects économiques et techniques, ainsi qu’il fallait étudier toutes les questions mentionnées ci-dessus. Dans l’aspect technique, doit évaluer les solutions de rechange pour la mise en œuvre du projet. Évaluation environnementale implique l’examen préliminaire de l’impact environnemental du projet, afin de promouvoir l’opportunité parfaite de travail avec l’environnement. L’analyse socio-économique, pour votre temps, comprend l’examen des effets néfastes possibles de l’amélioration et la mise en œuvre des travaux.

INTRODUCTION

Après avoir effectué une analyse technique, essai sur la structure, mesure de déformation verticale, analyse et réparation des solutions structurelles pathologies, proposé des conditions d’utilisation, occupation maximale, réparation structurale de la pathologie trouvé.

Cet article vise à présenter des propositions pour la mise en page et d’analyser par la présentation des provisions techniques pour la prise de décisions promouvoir la réforme et l’expansion de la cafétéria.

À l’appui de ce rapport, les visites ont été effectuées à la sous-station et le déploiement probable site cafétéria.

Inspection de l’état de l’immeuble, il y a certains problèmes structurels, avec des fissures et fissures dans les poutres ; problèmes électriques avec câblage exposé et sec avec beaucoup de temps d’utilisation.

Il s’avère que, à l’endroit auquel elle est destinée à la cafétéria nécessite des ajustements, car il présente des environnements avec une mauvaise ventilation et l’éclairage naturel, des problèmes hydrauliques et sanitaires, faible « pied droit » (hauteur sol/plafond) et traversant les environnements de flux Sortie de nourriture et les déchets. En outre, à l’adéquation de la cafétéria, pour la mise en place de zones minimales qui seront affichées pour l’exploitation d’un restaurant, il est nécessaire la démolition et de nouveaux murs de maçonnerie bâtiment, mais aussi plusieurs larmes en maçonnerie existant incorporer et mise en place des chemins d’accès pour le câblage électrique.

Pour le renforcement des problèmes rencontrés dans l’ancien restaurant, associés à l’exploitation d’une cafétéria, mentionnant les problèmes rencontrés lors des inspections DVISA – département de surveillance de la santé, où trouvée : absence de santé désactivé, absence d’écran ouvertures restaurant, absence de drain grâce, ventilation insuffisante, l’absence d’équipement de CVC, Absence d’évier pour se laver les mains, exposés de câblage électrique, absence de lavabo exclusif pour ustensiles, lampe sans protection contre la chute et l’explosion de feux, revêtements de sol, mur et plafond, plates matériau enduit, résistant, imperméable et lavable, montrant l’usure, les murs couverts de graisse, tuyau de gaz avec la rouille, etc..

Afin de répondre à la demande de l’administration publique, l’analyse technique s’adressait projet de réinstallation d’un restaurant, abordées les situations pertinentes.

ANALYSE

SITUATION ACTUELLE DE LA ZONE

À l’heure actuelle la zone destinée au restaurant ce ouvert, utilisé par la société prestataire de services en charge de l’entretien des bâtiments.

Le bâtiment a été inauguré le 28 juin 1990, avec la conception par l’architecte Mario Sandoval Porto, est allé à travers les fissures et les problèmes de déformations verticales entraîne un processus pathologique sur les poutres et les dalles, après essais en laboratoire et « sur place » ont été proposées des actions correctives et restrictions d’utilisation et d’occupation.

Le bâtiment est construit avec une structure en béton armé, divisée en trois parties par des joints de dilatation en leur offrant la solidarité, pas de joints en.5 heure de maçonnerie, cadres en aluminium, planchers Korodur, peinture en peinture acrylique, avec deux terrasses, avec zone = 1 294, 33 m ² et périmètre = 173, 65 m, chaque pont.  La façade est composée en béton armé avec structure indépendante du bâtiment principal, comme illustré à la Figure 01 et 02.

Selon Sharma (1998), la vie d’un matériau se produit au cours de la période dans laquelle ses propriétés restent au-dessus du minimum spécifié, étant d’une importance vitale pour les plans de maintenance et les budgets réels d’une œuvre. De cette façon, performances peuvent être désignés comme étant le service en comportement de chaque produit, tout au long de la vie.

Tan (2001), la liste que les défauts de conception des problèmes concernant de la déclivité et les diamètres, associés à l’emplacement incorrect de la boîte de jonction. Favorisant ainsi l’accumulation de déchets solides et les douleurs des eaux usées dans des endroits générant inapproprié.

Figure 01-côté vue et montrant la structure de la façade, les brises et les planchers en béton. 
Figure 01-côté vue et montrant la structure de la façade, les brises et les planchers en béton.
Figure 02-côté vue et montrant la structure de la façade, les brises et les planchers en béton.
Figure 02-côté vue et montrant la structure de la façade, les brises et les planchers en béton.

SALLE À MANGER

Est en bon état, peint en plancher d’époxy, murs et plafond peint en peinture acrylique semi-gloss, luminaires de superposition avec des plaques réfléchissantes, selon la Figure 03 et 04. Pourtant, il y a un écart d’environ 3 cm à l’étage moyen de la salle. Zone = 144,07 m², périmètre = 54,20 m, pied droit = 2, 88 m.

Figure 3-vue de l’accès de zones réfectoire et cuisine.
Figure 3-vue de l’accès de zones réfectoire et cuisine.
Figure 4-vue sur le réfectoire et les places accès externe.
Figure 4-vue sur le réfectoire et les places accès externe.

FRÉQUENTATION

Porté à plancher caractéristiques billets en acier inoxydable, pied droit à 2, 10 m, murs peints en peinture acrylique semi-gloss, conduits électriques et prises apparentes, luminaires de superposition, revêtement en gypse, avec grille pour caniveau avec, comme indiqué dans le Figures 5, 6, 7 et 8.

Figure 5-vue du compteur étage et acier inoxydable.
Figure 5-vue du compteur étage et acier inoxydable.
Figure 6-vue depuis le balcon, le dessus en acier inoxydable et le canal de drainage.
Figure 6-vue depuis le balcon, le dessus en acier inoxydable et le canal de drainage.
Figure 7 – grille de drainage et Korodur étages.
Figure 7 – grille de drainage et Korodur étages.
Figure 8 – tube électrique apparente
Figure 8 – tube électrique apparente
  • BAR

Murs blanc carrelage endommagé avec fissures et trous cassés, électrique tuyau et montages de non protégés, selon les chiffres 9, 10, 11 et 12.

Figure 9 – tube électrique rend nettoyage et apparente favorise la prolifération des bactéries et des champignons.
Figure 9 – tube électrique rend nettoyage et apparente favorise la prolifération des bactéries et des champignons.
Figure 10 – se chevauchent des appareils sans protection.
Figure 10 – se chevauchent des appareils sans protection.
Figure 11 – forage et fissures dans le revêtement mural.
Figure 11 – forage et fissures dans le revêtement mural.
Figure 12 – forage et fissures dans le revêtement mural.
Figure 12 – forage et fissures dans le revêtement mural.
  • HALL

Sol défectueux de l’uniformité, affichant une boîte de jonction probable au sein de l’environnement du restaurant, le revêtement mural est endommagé et a les boîtes électriques et tubes, figures 13 et 14.

Figure 13-plancher dommages et tuyau électrique apparente.
Figure 13-plancher dommages et tuyau électrique apparente.
Revêtement mural figure 14 – endommagé et fixtures électriques.
Revêtement mural figure 14 – endommagé et fixtures électriques.

LAVAGE

Sols endommagés avec présence de moisissures, plombs et boîtes grâce fonctionnalité retour problèmes odeurs, pipes "inline" avec fuites, mur enduit avec des fissures et des trous, des comptoirs en acier inoxydable endommagés.

Figure endommagé 15 étage et avec la présence de champignons.
Figure endommagé 15 étage et avec la présence de champignons.
Figure 16 – boîtes grâce avec retour d’odeurs et plancher endommagé.
Figure 16 – boîtes grâce avec retour d’odeurs et plancher endommagé.
  • LE BUREAU DU CHEF

En bon état.

  • ANCIEN BUREAU DE BASA

Espace réservé pour travailler la zone chaude du restaurant et doivent passer par des ajustements pour incorporer des gaz et tuyaux hydraulique, électrique et sanitaire. Une autre question, ajuster les hottes titulaires afin d’éviter la charge en structure, recomposant le jointoiement et la peinture, selon les figures 17 et 18.

Figure 17 – korodur étages.
Figure 17 – korodur étages.
Figure 18 – seulement avec mur de plâtrage et la peinture.
Figure 18 – seulement avec mur de plâtrage et la peinture.
  • CUISINE

Mur enduit complètement endommagé, cuisson hotte endommagé et conduits mal installés, étage des trous et fissures, ventilation naturelle et éclairage dessous le recommandé. L’électrique, gaz et conduites d’eau ont été exécutés. Zone = 68,10 m², périmètre = 34,08 m et pied droit 2, 85 m, indiquée sur les figures 19, 20, 21 et 22.

Figure 19 – mur couvrant et revêtement de sol endommagé.
Figure 19 – mur couvrant et revêtement de sol endommagé.
Figure 20-hottes et conduits endommagés.
Figure 20-hottes et conduits endommagés.
Figure 21-hotte et endommagés gazoducs, tuyau électrique apparente.
Figure 21-hotte et endommagés gazoducs, tuyau électrique apparente.
Figure 22-murs, les planchers et les installations endommagées
Figure 22-murs, les planchers et les installations endommagées
  • PRÉPARATION PRÉALABLE

Revêtement céramique des murs avec des trous et fissures étant nécessaire pour incorporer des canalisations et installations électriques. Problèmes de manque de sifonada et drainage boîte endommagée. Requis de démolition du réservoir d’eau existant.

Figure 23-superficie occupée par le nettoyage et la peinture de l’entretien.
Figure 23-superficie occupée par le nettoyage et la peinture de l’entretien.
Figure 24-murs, les planchers et les installations endommagées
Figure 24-murs, les planchers et les installations endommagées
  • AIR CONDITIONNÉ

Présente les points d’infiltration avec la présence de champignons, exposés de câblage électrique, cependant ne fonctionne pas pour la conservation générale des climatiseurs, selon les chiffres présentés dans 25, 26, 27 et 28.

Figure 25-électrique câblage exposées et présence d’infiltration
Figure 25-électrique câblage exposées et présence d’infiltration
Figure 26 – exposés de câblage électrique.
Figure 26 – exposés de câblage électrique.
Figure 27-porté planchers et murs peints.
Figure 27-porté planchers et murs peints.
Figure 28 puissances cadre de chevauchement.
Figure 28 puissances cadre de chevauchement.
  • LAVAGE

Liens santé et endommagé, fortune mur fissuré et pannes, comme illustré à la Figure 29.

Figure 29-endommagé étage et sifonada problème de boîte.
Figure 29-endommagé étage et sifonada problème de boîte.
  • LE PERSONNEL DE LA TOILETTE DU RESTAURANT

Tout à fait dommageable nécessitant des réparations totales, illustré aux figures 30, 31, 32 et 33.

Figure 30 : utilisé comme un lieu de baignade.
Figure 30 : utilisé comme un lieu de baignade.
Figure 31-portes, évier et installations avec des dommages.
Figure 31-portes, évier et installations avec des dommages.
Figure 32-Infiltration dans le sol et pente.
Figure 32-Infiltration dans le sol et pente.
Figure 33-domaine de la ventilation et l’éclairage naturel.
Figure 33-domaine de la ventilation et l’éclairage naturel.
  • LES UTILISATEURS DE TOILETTES RESTAURANT

Utilisé pour vestiaire par les employés d’entretien, mais exige la réforme sur le terrain, les boîte de sifonada, les portes et les installations de hidrossanitárias, selon les chiffres 34, 35, 36 et 37.

Figure 34-sifonada boîte, en bon état et en bon état.
Figure 34-sifonada boîte, en bon état et en bon état.
Figure 35-urinoir cloisons et portes endommagées qui ont besoin.
Figure 35-urinoir cloisons et portes endommagées qui ont besoin.
Figure 36-Reveestimento endommagé le mur et marbré avec pannes et colorées.
Figure 36-Reveestimento endommagé le mur et marbré avec pannes et colorées.
Figure 37 – quartier servi de vestiaire
Figure 37 – quartier servi de vestiaire
  • LAVABO

Endommagé le revêtement de sol, muraux avec des fissures et trous, problèmes d’affichage dans hidrossanitárias, installations de canalisation électrique, comprenant les 38 figures, 39, 40 et 41.

Figure 38-étage porte d’accès avec dommages et tuyauteries apparentes.
Figure 38-étage porte d’accès avec dommages et tuyauteries apparentes.
Figure 39-endommagé mur et plancher hydrosanitaires problèmes.
Figure 39-endommagé mur et plancher hydrosanitaires problèmes.
Figure 40-tôle d’acier utilisé dans la récupération structurelle.
Figure 40-tôle d’acier utilisé dans la récupération structurelle.
Figure 41-apparente luminaire sans protection dans les ampoules.
Figure 41-apparente luminaire sans protection dans les ampoules.
  • ZONE EXTERNE

Les conduits installés entre le mur extérieur et la structure de la façade, angles des poutres de soutien de l’évacuation. Présente la cuisine d’échappement conduites endommagées et en violation de la réglementation en vigueur, chaud d’eau matériel moteurs endommagés et non utilisées et évacuation forcée sans entretien et bouches d’incendie et d’incendie système sans entretien, conformément à la chiffres de 42, 43, 44, 45, 46, 47 et 48.

Figure 42-conduits d’évacuation, à capacité élevée de transmission Raceway de câblage.
Figure 42-conduits d’évacuation, à capacité élevée de transmission Raceway de câblage.
Figure 43-circuit la corrosion et le chauffage de l’eau.
Figure 43-circuit la corrosion et le chauffage de l’eau.
Figure 44 – réservoir thermique avec la corrosion.
Figure 44 – réservoir thermique avec la corrosion.
Figure 45-thermique réservoir de corrosion.
Figure 45-thermique réservoir de corrosion.
Figure 46-échappement moteurs.
Figure 46-échappement moteurs.
Figure 47-échappement moteurs
Figure 47-échappement moteurs
Figure 48 – tuyau et bouche d’incendie lutte contre l’incendie, nécessitant une maintenance.
Figure 48 – tuyau et bouche d’incendie lutte contre l’incendie, nécessitant une maintenance.

PRÉSENTATION DE DEUX SUGGESTIONS DE MISE EN PAGE

Compte tenu de la demande de la supervision des directeurs – SAD, deux suggestions de mise en page ont été faites pour déploiement éventuel du restaurant dans le bâtiment, s’il vous plaît noter, qu’il s’agit d’un projet, étant nécessaire à l’élaboration de projets plus détaillées et DVISA recherchez une procédure complète du projet.

Dans un premier temps, il a utilisé l’ancienne aire de restaurant plus la zone où travaille l’ancienne Agence de banque BASA, entraînant une zone = 505,59 m², périmètre = 96,20 m, la hauteur du plancher/plafond varie de 2, 10 m 2, 88 m, comme l’annexe A.

Dans le second, exclut la zone pour les toilettes du restaurant et utilisateurs, il a été constaté que les utilisateurs du restaurant utilisent la salle de bain du rez-de-chaussée qui est de 12 m de l’entrée du restaurant, il faut cependant, l’adéquation à la norme de l’accessibilité actuelle (zone = 405,87 m², périmètre = 99,83 m) comme l’annexe B.

Lorsque vous examinez l’état de conservation et de durabilité prend en considération que la date de construction de la décennie 90, donc, pour un total d’environ 27 ans de construction devrait examiner la détérioration de tous les systèmes, Portage deuxième Tan (2001), du point de vue de durabilité des installations peut être engagée par les rongeurs, la corrosion des zones de texte, images, ajout, également, de l’exposition au soleil ou de hautes températures de fils ou de câbles, de performance actuel excédent électrique pour longues périodes et excès câblage dans le même conduit.

Bien qu’il soit un projet, a demandé à toutes les subventions afin de répondre aux normes et résolutions qui couvrent l’installation et l’exploitation de restaurants.

Une autre question pertinente est de changer la conception de la façade avec modification au moins trois images pour adapter l’éclairage standard et une ventilation naturelle.

Recommandations et IMPLICATIONS techniques constructives

Il existe des antécédents de maladies et de problèmes liés à l’immeuble dans lequel bien que visuellement étrange dans test out sur la structure locale de dalle a porté le poids du projet, cependant la carie montrant certains éléments structurels en nécessaire d’agir pour préserver la durée de vie et remplacement des caractéristiques constructives du projet.

Selon Sharma,

Analyse de détérioration permet l’essai d’un produit (ou structure) et admettre qu’est considéré comme satisfaisant lorsque elle caractérise une relation positive entre le coût initial, votre courbe caractéristique de la carie, votre vie et votre coût de remplacement ou de la récupération. (Das, 1998, p. 17)

Analyse de la situation actuelle encore trouve constructifs pathologies nécessitant très prudent avec n’importe quel changement, la réforme et l’occupation de l’immeuble, mais ne pas ce qui implique de graves problèmes, suivi et application des profilaxivas mesures.

Ainsi, bien qu’il soit possible de petites interventions dans une partie du rez-de-chaussée doivent agir avec prudence, en évitant tout support installé sur des dalles de solives ou forage, et le chargement de piliers à ne venir pas courus sur des éléments structuraux.

Selon Mathieu,

Les fissures sont presque toujours signe ou symptôme que quelque chose de mauvais se passe avec la construction ; Ce problème peut être simple dans la nature, ne pas ce qui implique un plus grand soin, à moins que la maintenance corrective, ou être l’avertissement d’une situation si ne pas pris en charge à temps et correctement pouvant conduire à une situation critique. (Marcelli, 2007, p. 137)

Parmi les principales pathologies trouvés avait des fissures dans la rupture de cisaillement de poutres et indiquant la flexion, comme des 49 Figures, 50, 51, 58 et 59. Une autre pathologie constaté est dû à l’oxydation des piliers en acier, selon les chiffres, 52, 55 et 56. En chiffres, 53 et 54, montrant des fissures dans les dalles qui se propagent jusqu’au dernier étage et la Figure 57, on peut observer la présence de champignons de l’infiltration.

Selon Sharma (1998),

Le compte rendu de grandes structures est fondamental pour votre entretien. Fondée sur l’enregistrement de la structure, il est possible de garder un contrôle efficace des activités d’inspection de routine, de calendrier et de Registre, convenablement, les réparations ou les renforts nécessaires peut-être au cours de leur vie (Sharma, 1998, p. 234).

Figure 49-90 º Fissure en faisceau.
Figure 49-90 º Fissure en faisceau.
Faisceau de figure 50-90° Fissure
Faisceau de figure 50-90° Fissure
Figure 51-fissures à 45° sur la poutre.
Figure 51-fissures à 45° sur la poutre.
Figure 52-béton ventilation à pilar.
Figure 52-béton ventilation à pilar.
Figure 53-fissures dans cette multiplication des piliers.
Figure 53-fissures dans cette multiplication des piliers.
Figure 54-fissures dans cette multiplication des piliers.
Figure 54-fissures dans cette multiplication des piliers.
Figure 55-Fissure dans le béton le long de l’armure longitudinale.
Figure 55-Fissure dans le béton le long de l’armure longitudinale.
Figure 56-béton se désintégrer et oxydation de l’étrier et armure longitudinale.
Figure 56-béton se désintégrer et oxydation de l’étrier et armure longitudinale.
Figure 57-champignons des infiltrations.
Figure 57-champignons des infiltrations.
Figure 58-90 º Fissure dans une poutre en béton
Figure 58-90 º Fissure dans une poutre en béton
Figure 59-Fissure dans le faisceau de 45°.
Figure 59-Fissure dans le faisceau de 45°.

De cette façon, il est recommandé de rétablir l’élément structurel endommagé avec graute application et vérification de la diminution de la section d’armatures transversales et longitudinales. Toutefois, les poutres indique l’application structurelles adhésif époxy base plaques d’acier, lorsque les fissures si elles démontrent active.

RECOMMANDATIONS ET CONSÉQUENCES TECHNIQUES DE L’ÉLECTRICITÉ

Réforme : il s’avère que les installations électriques sont notoirement plus âgées et que, par conséquent, il n’est pas possible de garantir la fiabilité et la sécurité des installations existantes. Il s’avère que, afin d’assurer la sécurité des habitués de cette cafétéria possible à installer, doit réformer non seulement la propriété pour les installations électriques des chambres qui comprennent la cafétéria, mais doivent également être fournis pour une réforme en ce sens lato sensu. Dans le cas contraire, il n’y a aucun moyen de garantir la pleine sécurité des installations électriques.

Centrales électriques : il transforme les plantes trouvées dans le fichier situé à COADM, qui, au fil du temps, plusieurs changements ont été exécutés projet électrique sans formalisation adéquate chez les plantes.  Bonne conception pratiques dictent que là-dessus pour toute modification effectuée sur le même domaine doit également être enregistrée dans les documents afin qu’il soit possible d’interroger des actions de soutien a posteriori (comme les plans de construction).

Analyse de l’économie du lieu : ce bâton note technique-si seulement les problèmes et les conséquences techniques trouvent dans les dépendances. Analyse technique, que le principe d’économie, appartient à la portée de la haute direction.

Considérations techniques

Sous-station (Situation actuelle) :

Aujourd'hui, appartenant au groupe du sous-groupe de tarif de secteur public, a trois 500 transformateurs KVA, situés dans le poste principal, activité, étant deux actifs et inactif, un et, dans la sous-station, en inactivité, un transformateur KVA 300 situé dans la sous-station.

Au milieu de l’analyse de la capacité du système actif actuel du poste principal de soutenir les nouvelles charges électriques, analyser deux situations hypothétiques. Cette nécessité d’analyse représente le fait qu’il y a un besoin pour une étude détaillée du montant des charges électriques connectés actuellement par poste et détermine ainsi la capacité de réserve du poste principal. Ainsi, ne considérant que l’utilisation d’existant actuellement transformers, fait suite à l’analyse des situations.

Hypothèse 1 : système actuel (500 + 500 KVA) sans réserve

L’insertion de nouvelles charges électriques peut entraîner l’activation du transformateur troisième 500 KVA, étant surdimensionné, il n’y aurait plus cette consommation d’énergie réactive par rapport à la puissance active, conduisant à un facteur de puissance faible. Par voie de clarification, en bref il est dit que les facteurs de puissance faible (énergie réactive excessive) sont telles que la pleine utilisation de l’installation de climatisation électrique installation de nouvelles charges aux investissements qui pourraient être évités s’il est supérieur des valeurs de facteur de puissance possible. L’espace occupé par le réactif énergie pourrait alors être utilisé pour les nouvelles charges de service. Il s’avère que cet « espace » occupé par l’énergie réactive porte aussi en charge de la consommation d’énergie électrique si la valeur du facteur de puissance est inférieur à 0,92.  Je cite l’article 76 de la résolution normative n° 418, du 23 novembre 2010 :

Art. 76 le facteur de puissance des consommateurs, pour fins de facturation, doit être vérifié par le distributeur par le biais de mesure permanente, donc obligatoire pour le groupe A et en option pour le groupe B.

Citer encore la norme technique d’Eletrobras, énergie Code MPN Amazones-DC-01/01, NDEE efficace-du 11/04/2014 :

5.8.7.2 calcul demande mémoire susceptible en kVA et kW (en considérant un facteur de puissance minimum de 0,92) ; ce calcul, la seule responsabilité de la RT responsable technique (directeur technique) pour le projet ainsi que le facteur de la demande doit inclure tous les frais et votre régime plus sévère de fonctionnement continu ;

Cette exigence et, compte tenu de la troisième transformateur de 500KVA activation, il est certain qu’il sera nécessaire d’investir dans une batterie de condensateurs installés, comme sur la photo ci-dessous, dans le poste principal, la société responsable de l’entretien des bâtiments préventive et curative de l’édifice afin de maintenir la valeur du facteur de puissance de 0,92, pour dire le moins. L’analyse de la capacité des transformateurs est effectuée sans préjudice de l’analyse du remplacement des mangeoires. Les informations transmises, c’est que ces conducteurs ont été installés en 1997.

Figure 60 : Batterie de condensateurs 
Figure 60 : Batterie de condensateurs
Figure 61 : Batterie de condensateurs (standard) 
Figure 61 : Batterie de condensateurs (standard)

Hypothèse 2 : système actuel (500 + 500 KVA) avec réservation

Maintenant, la situation dans laquelle les transformateurs de deux actifs 500 KVA suffisent pour la fourniture de nouvelles charges électriques. Dans ce cas, ne serait pas a priori une aptitude de batterie de condensateurs situé sur le poste principal. L’analyse de la capacité des transformateurs est effectuée sans préjudice de l’analyse du remplacement des mangeoires. L’information transmise est que ces conducteurs ont été installés en 1997 et, par conséquent, il n’est pas possible d’affirmer l’intégrité parfaite des câbles d’alimentation.

Transformateur de la figure 62:500 KVA sous-station.
Transformateur de la figure 62:500 KVA sous-station.
Figure 63 : manœuvre, isolateurs et composants.
Figure 63 : manœuvre, isolateurs et composants.

Le chiffre indiqué dans la séquence se compose de l’image générale. Comme j’ai mentionné les mangeoires, l’information reçue est que l’installation de ces composants électriques a eu lieu en 1997. Il n’y a aucun moyen de spécifier le degré d’intégrité des composants et seule une étude détaillée pour déterminer l’état physique de toutes les parties intégrante de ce système.

Figure 64 : Coupe-circuit général du cadre de la force
Figure 64 : Coupe-circuit général du cadre de la force
Figure 65 : force
Figure 65 : force

Implications et difficultés pour le déploiement

Pouvoir général : actuellement, il y a des conducteurs, câbles de la poste principal, qui se réunit à l’équipement installé et en cours d’utilisation dans le bâtiment. C’est un lieu relativement détérioration, avec des disjoncteurs avec utilisation prolongée et vieux câbles. Il n’y a aucun moyen de spécifier le degré d’intégrité des composants et seule une étude détaillée pour déterminer l’état physique de toutes les parties intégrante de ce système.

Recommandation : afin de garantir les nouvelles installations, il est recommandé que des nouveaux conducteurs, câbles à l’aide de références existantes directement depuis le poste principal, pour rencontrer l’énergie exige qui sont générés avec l’ajout de nouveaux frais fonctionnement électrique de la cafétéria.

Figure 66 : construction des mangeoires.  
Figure 66 : construction des mangeoires.
Figure 67 : Mangeoires le long du cadre du bâtiment.
Figure 67 : Mangeoires le long du cadre du bâtiment.

Taux d’occupation des gouttières : Notez les photos suivantes qui sont des parties de la demande présentée par gouttières, entièrement occupé, et il est nécessaire, en cas de retour des mangeoires, l’expansion des capacités de l’aiguillage.

Figure 68 : le refroidisseur
Figure 68 : le refroidisseur
Figure 69 : Gouttière sur le QD1.
Figure 69 : Gouttière sur le QD1.

Photo de l’ancien réfectoire – QD1

Le tableau de distribution ci-dessous apparaît à un certain âge et vous ne pouvez pas assurer l’efficacité de ses composants. Cette image, située à l’intérieur de l’ancien réfectoire, a des circuits qui ne sont pas identifiés. À votre puissance de l’approvisionnement est donné au moyen de 8 câbles, dérivé de tableau, deux pour chacune des phases, comme illustré dans l’image, au-delà le conducteur neutre et le fil de mise à la terre.  Important de noter que les disjoncteurs, type NEMA, sont relativement anciens, et, comme nous l’avons déjà dit, il n’est pas possible de dire le degré de sécurité des installations.

La figure 70-switchbar QD1 ancien réfectoire.
La figure 70-switchbar QD1 ancien réfectoire.
Figure 71-détail du tableau.
Figure 71-détail du tableau.

Switchbar QD1 QD2 dérivé

Le tableau de distribution ci-dessous apparaît à un certain âge et vous ne pouvez pas assurer l’efficacité de ses composants. Cette image, située à l’intérieur de l’ancien réfectoire, a des circuits qui ne sont pas identifiés. Important de noter que les disjoncteurs, type NEMA, sont relativement anciens, et, comme l’a rappelé, il n’est pas possible de dire le degré de sécurité des installations.

Figure 72 : Ancien réfectoire QD1 standard.
Figure 72 : Ancien réfectoire QD1 standard.

Distribution électrique : comme dit précédemment, dédié à la réunion la cafétéria installations et le matériel doivent être établis.

Recommandation : la distribution électrique se fondera sur les dispositions de la mise en page. Levage est exigé de tous les équipements et l’identification de leurs consommations pour la spécification de la photo.

Installations électriques (prises) : les installations électriques existantes sont vieux, apparente et exposées, nécessitant le remplacement complet des circuits

Figure 73 : Conduletes de l’ancienne installation.
Figure 73 : Conduletes de l’ancienne installation.
Figure 74 : installations électriques.
Figure 74 : installations électriques.

Recommandation : afin de respecter les normes pour l’installation des cantines et recommandé que les installations électriques sont installées, afin de faciliter le nettoyage des environnements et permettent des gains d’endeavor esthétique. Plusieurs points du général (remorqueur ´ s) et spécifiques (TUE ´ s) seront supprimés et redistribués comme disposition soient fixés par l’administration.

Plusieurs larmes en maçonnerie existante seront à intégrer les installations électriques apparentes jusqu'à présent.

Installations électriques (éclairage) : type de fosse Luminaires sans protection contre les chutes et l’explosion des lampes sont disposées dans toute la plante de l’ancienne cafétéria.

Figure 75 : salon luminaires
Figure 75 : salon luminaires
Figure 76 : Luminaire environnement de production
Figure 76 : Luminaire environnement de production

Recommandation : il est recommandé d’adopter, pour le dimensionnement de l’éclairage artificiel, les proportions suivantes : éclairage artificiel réfectoire, le niveau recommandé pour la zone de la cafétéria est 150W/6 m², pour une hauteur de plafond de 3, 00 m, donnant la préférence aux lampes Type de LED, en raison de la longévité, efficacité lumineuse et une faible consommation. Pour lampes fluorescentes est recommandé si la proportion des propos 50W/6 m² (pour la hauteur du plafond de 3 mètres) ; Cuisine, réception, nettoyage et rangement – le niveau d’éclairage artificiel approprié pour la zone de cuisson est 40W/4 m² (pour la hauteur jusqu'à 3 mètres de plafond).

Installations électriques (moteurs) :

Les gaz d’échappement et la ventilation système de l’ancienne cuisine de la cafétéria a 02 moteurs dont dispose d’aucune information sur l’opération et il n’y a donc aucun moyen de garantir l’efficacité de servir sur le système d’échappement du nouveau restaurant pour être éventuellement installé. Vous aurez besoin de la révision ou même le remplacement de ces moteurs. C’est parce qu’ils ont le rôle clé dans le système qui vise à promouvoir l’enlèvement et le traitement des gaz et des vapeurs découlant du processus de cuisson des aliments, maintenant l’environnement de cuisine libre de fumée et les odeurs, ainsi que fournir un renouvellement de l’air constante maintenir la température interne dans les limites du confort thermique, souhaitable pour une meilleure performance des employés, selon ABNT NBR 14518, régulation de l’installation de systèmes de ventilation pour cuisines professionnelles. Voici l’image de ces moteurs.

Figure 77 : le système d’échappement du moteur
Figure 77 : le système d’échappement du moteur

Installations électriques (refroidissement)

L’installation électrique ainsi que le système de refroidissement complet, y compris les conduits, sur le revêtement de plâtre, doit être complètement remplacé. Appareils de réfrigération plus rentables doivent être achetés.

Figure 78 : existant revitalisant à la cafétéria.
Figure 78 : existant revitalisant à la cafétéria.
Figure 79 : raccordement électrique du détail unité.
Figure 79 : raccordement électrique du détail unité.

Boucle de masse : comme mentionné, que n’étaient ne pas présentées de centrales électriques, installations électriques actuelles concerne existent dans le bâtiment, il n’était pas possible de dire même de l’existence, localisation et contrôle de mise à la terre de maille. Deux tiges isolées trouvées sur le côté droit du bâtiment.

Tige de mise à la terre 80 chiffre
Tige de mise à la terre 80 chiffre

Recommandation : il est probable que soit établi un nouveau maillage de mise à la terre pour la protection des équipements qui doivent être reliés à la cafétéria, visant à la protection des équipements pour être connecté à la cafétéria, mais aussi les utilisateurs, éviter les chocs électriques et indirect.

Projet de prévision AS construit : à la fin des services, il faudrait le projet en tant que bâti sur l’architecture et les installations (électrique, gaz, hidrossanitário et lutte contre l’incendie matériel et panique).

PROJET DE BUDGET PRÉLIMINAIRE

Établi un budget prévisionnel, dont envisageant une marge d’erreur de 20 % à 15 %.

  • LA PARTIE CIVILE COUVERTE :
  1. Équipe technique : prévoit l’embauche de structure ingénieur expert pour la surveillance et spécialisée dans la prophylaxie des problèmes structurels, en raison de la complexité des installations électriques et hidrossanitária prévue d’embauche complet et Ingénieur Civil ingénieur en électricité.
  2. Démolition et enlèvement : en raison des conditions usées de sol, revêtements muraux et des installations de hidrossanitária, a décidé de démolition et d’enlèvement. Afin d’atténuer l’impact sur la structure a choisi de réduire au minimum la démolition de la maçonnerie, obtenant environ 38, 88 m².
  3. Clôtures et maçonnerie : augmentation de 126, maçonnerie de 32 m², il est à noter que ces murs sont en dessous de la dalle et surchargeraient pas, mais plutôt, soulagerait la répartition des charges des dalles et poutres de l’étage supérieur.
  4. Plancher et plancher : prédit la parole change en raison d’une usure excessive, patchs et endommager, refaite les plinthes, car il ne peut y avoir aucun bords ou des coins qui s’accumulent la saleté.
  5. Hidrossanitária installations : en raison de problèmes avec les odeurs, boîte de sifonada, fuites et d’égouts et des points d’eau modifiées, il est recommandé de changer toute l’installation pour être embarquée dans le mur et le plancher.
  6. Installation de gaz : gaz placement central avec changement total laissant tuyau incorporé dans le mur et le plancher.
  7. Cadres : afin d’adapter le plan proposé prévoyait l’échange de certaines portes, mais le réglage du châssis avant.
  8. Vitrifiée porcelaine et métal : prédit l’échange de métaux et les plats qui sont endommagés, les adaptations à la nouvelle disposition.
  9. Peinture : considéré comme la peinture totale avec espaces étant en peinture époxy, acrylique et émail synthétique.
  10. Récupération structurelle : afin de répondre à ce qui précède au point III (recommandations et génie civil des implications technique), prédit des services de récupération structurelle avec l’utilisation de tôles d’acier pour renforcement structurel, coulis pour câbles de recomposition des éléments construction, adhésif bas époxyde pour combler les fissures et fissures.
  11. D’échappement des conduits et des pièces en acier inoxydable : en raison de la détérioration des conduits existants et des pièces de cuisine en acier inoxydable, devis pour l’installation.

Suivant les services et quantifier les matériaux, niveau de l’avant-projet de budget, obtenu une valeur de matériaux et fabrication, du BDI inclus, R $597,424.49 (597 000, 424 reais et 49 Cents), une valeur n'exposés pas les installations électriques qui sont détaillées ci-dessous.

  • LA PARTIE ÉLECTRIQUE COUVERTE :

Investissements dans le cadre de l’installation électrique et de réfrigération sont liés et concentrées, principalement pour étudier la discrimination dans les situations hypothétiques examinés précédemment sur les transformateurs et alimentations nécessaires. Le transformateur installé doit répondre à la puissance active totale de l’équipement utilisé, mais en raison de la présence de puissance réactive, votre capacité doit être calculée sur la base de la puissance apparente des installations. Une autre augmentation est liée à la création de plusieurs circuits d’alimentation des charges électriques et leurs systèmes de protection et de contrôle des équipements qui croît avec l’augmentation de l’énergie réactive, plus de capacité de TC, TPS, etc.. De même, pour transporter la même puissance active, sans l’augmentation des pertes, la section des conducteurs doit augmenter lorsque la diminue de facteur de puissance. L’investissement dans l’expansion de la Banque de condensateurs, afin de corriger ce facteur de puissance à la valeur déterminée par la Loi, n’est pas levée.

Avant tous les problèmes et les conséquences qui ont été exposés dans le rapport, les coûts estimés pour l’adéquation des systèmes électriques et de refroidissement, sauf l’achat d’industriel, équipement de cuisine est de R $350,000.00 (350 000 dollars), déjà appliqué la BDI.

  • ESTIMATION TOTALE DU COÛT DE DÉPLOIEMENT DU RESTAURANT :

S’élevant à une valeur totale, partie civile, a ajouté avec électrique, R $947,424.49 (947 000, 424 reais et 49 cents).

Le budget était basé sur le projet et consiste en une analyse préliminaire et peut changer lorsque les projets de l’exécutif.

CONCLUSION

On observe qu’il y a deux implications dans l’utilisation d’une part, la situation concernant le problème structurel, parce que l’existence de restrictions de l’utilisation et l’occupation de la propriété, les mesures proposées devraient être prises, être possible d’effectuer les ajustements nécessaires.

Une autre question concerne la notification de la DVISA qui ferme le restaurant, les rajustements proposés dans l’avant-projet, conforme à la nécessaire en vertu de la disposition proposée deux pour le restaurant. Il est à noter qu’une analyse préliminaire a été réalisée et que, pour la confirmation de la mise en page et du budget, sera possible seulement avec la conception de base.

L’analyse des incidences électriques couvert depuis le poste jusqu'à ce que les circuits finales et peut être nécessaire, une extension de batterie de condensateurs. Ensuite, il sera probablement nécessaire de remplacer les câbles d’alimentation, le cadre général et les composants. Il sera toujours, en remplacement de tous les câbles existants, création d’autres circuits, le remplacement des ampoules LED type et la suppression des installations apparentes. Moteurs de système d’échappement et leurs protections respectives seront remplacées.

Comme pour le système de refroidissement, l’emplacement n’a pas suffisamment aérée, appareil de réfrigération en mauvais état, exposés antique et le câblage électrique. Probablement, il exigera le déploiement d’une boucle de masse.

Avant la ci-dessus veuillez prendre note qu’il y a deux facteurs qui contribuent à un coût élevé de la réforme, le tout d’abord le degré élevé d’usure dans la partie des bâtiments, laissant l’accumulation des services de réparation et la seconde, la grande quantité de problèmes constructifs émis des pathologies.

RÉFÉRENCES 

BONATTO, Hamilton. Appels d’offres et contrats de travaux et ingénierie des services. Belo Horizonte : Forum. 2010. p. 198.

Brésil. Tribunal de Contas da União. Travaux publics : recommandations de base pour l’embauche et à la surveillance des travaux publics. Tribunal de Contas da União. -2. Ed. Brasilia : TCU, SECOB, 2009.

MARCELLI, Ile Maurice. Accidents dans la construction : causes et remèdes pour dommages de travaux/Mauricio Marcelli. -São Paulo : Pini, 2007

Souza, Vicente Custodio ; Pathologie, la récupération et le renforcement des structures béton/Vicente Custodio Moreira de Souza et Tan Ripper. -São Paulo : Pini, 1998.

TAN, technologie, gestion et qualité Lutha sur construction/Andrew Tan. -São Paulo : Editora Pini, 2001.

[1] Baccalauréat en génie Civil. Campus de l’Université fédérale d’Amazonas-Manaus

[2] Baccalauréat en génie électrique. Campus de l’Université d’Etat d’Amazonas-Manaus

[3] Baccalauréat en génie Civil. Instituto Tecnológico de Aeronáutica

[4] Baccalauréat en génie Civil. Campus de l’Université d’Etat d’Amazonas-Manaus

[5] Baccalauréat en génie Civil. Centre de l’Université luthérienne de Manaus

[6] Baccalauréat en génie de l’environnement. Universidade Federal de Rondônia-Campus Ji-Paraná

[7] Baccalauréat en génie Civil. Campus de l’Université fédérale d’Amazonas-Manaus

[8] Baccalauréat en génie électrique. Campus de l’Universidade Federal da Bahia-Salvador

[9] Baccalauréat en génie électrique. Campus de l’Université fédérale d’Amazonas-Manaus

DEIXE UMA RESPOSTA

Please enter your comment!
Please enter your name here