Le XXIe siècle : un retour aux grottes-social aujourd'hui des réseaux au mythe de la caverne

0
397
DOI: ESTE ARTIGO AINDA NÃO POSSUI DOI SOLICITAR AGORA!
Classificar o Artigo!
ARTIGO EM PDF

ALMEIDA, Antônio Afonsinaldo Saldanha de [1]

ALMEIDA, Antônio Afonsinaldo Saldanha de. Le XXIe siècle : un retour aux grottes-social aujourd'hui des réseaux au mythe de la caverne. Revista Científica Multidisciplinar Núcleo do Conhecimento. 03 ans, Ed. vol. 05, 06, pp. 48-69, mai 2018. ISSN:2448-0959

Résumé

Cet article apporte une affaire mettant en cause certains des grands médias aujourd'hui qui sont les réseaux sociaux et l’Internet et à votre ressemblance avec le « mythe de la caverne » la [2]philosophie Platonicienne. Comme l’auteur nous parle de gens qui vivait dans une grotte et pour eux que la réalité était le seul qui existaient. Cet univers numérique qui attire tous les jours et nouveaux adeptes de conquête pour votre utilisation. Utilisateurs ravis avec autant de possibilités que ces dispositifs pour votre vie, peuvent être capturés à cette réalité virtuelle comme si c’était la seule réalité il est de vivre dans une obscurité comme si vous étiez à l’intérieur d’une grotte. Le but de ce travail est donc d’éveiller l’attention de la société à ces vices sociales nouvelles et créer un point d’enquête sur le comportement sur l’utilisation des réseaux sociaux et internet.

Mots-clés : Philosophie, réseaux sociaux, réseaux sociaux.

Introduction

Ce travail a comme objet d’étude le « mythe de la caverne » de Platon a[3]ppliqué aux réseaux sociaux. Au XXIe siècle, génération y est étant influencée par nouvelles tendances sociales qui ont l’internet et les réseaux sociaux pour que les outils pour accéder à toutes sortes d’informations dans un seul endroit ou le dispositif. Grâce à cette connaissance, l’utilisateur développe souvent une sorte de serrure et ne voulant pas sortir de votre zone de confort, conçu par lui-même.

Ce nouvel outil permet à l’utilisateur la possibilité de résoudre presque toutes vos obligations quotidiennes grâce à un accès à internet ainsi que de maintenir ses relations sociales à travers les réseaux sociaux existants, ce qui permet de se connecter avec les gens proches ou éloignés qui les rend plus en plus dépendants de la technologie.

Cette tendance apporte une conception d’un retour à l’allégorie du mythe de la caverne, qui serait un groupe de personnes qui développent votre propre monde de leurs propres expériences de forme aurait pensé totalement différent de la réalité existante, car il se produit utilisateurs qui développent un monde irréel à votre entourage, où l’utilisation des réseaux sociaux et internet serait votre seule source d’information et de connaissance de la vérité de croire.

Ces utilisateurs ont l’habitude de faire des groupes de conversations ou de conversations sur des sujets variés sont : émissions de télévision, de football ou de Religion. Ces types de sujet le Captivate et maintenir l’attention à chaque validation, comme des questions d’intérêt général du groupe, donc, les gens passent beaucoup de temps à parler et à partager cette information dans un endroit très agréable s’est effondré et leurs maisons .

Il est noté qu’actuellement les gens se sentent plus à l’aise en possession de vos appareils électroniques, ce qui maintient leur pris au piège dans leurs chambres ou dans un endroit de la maison où vous vous sentez très à l’aise, complètement au smartphone, tablette ou ordinateur portable. Cette image fait référence à une idée avancée par Platon dans votre ouvrage intitulé « la République ». Dans votre livre VII, le philosophe nous présente une allégorie [4]de la caverne qui est connue comme le « mythe de la caverne ».

Cette étude vient de montrer que la société postmoderne est lentement, formulaire masqué, vivant dans une grotte sans connaître la « vérité », à la merci de votre inconscience, étant dans l’obscurité en raison de la surexploitation des réseaux sociaux ou sur internet.

La justification de cette approche est destinée à montrer que les nouvelles tendances de rester coincé à la réalité virtuelle qui permettra souvent pas se rendre compte que votre monde est idéalisé et surréaliste. La rencontre avec le monde réel ou des changements sociaux, il est d’une manière qui ne se développe pas un sens critique sur la société dans laquelle il vit.

Le problème est précisément que garder les gens collé à leurs coutumes qui étaient hors ligne et en lig[5]ne est devenue la vie afin[6] d’éviter tout contact physique avec une autre personne et qui veulent contacter uniquement du virtuel, même si la même table de déjeuner , dîner ou tout autre environnement avec des amis.

Avec cette ligne de pensée, remettre en question vise à montrer les lecteurs certains nuisent à votre utilisation excessive des réseaux sociaux qui sont venus en raison de l’avancement technologique, que chaque jour est directement inséré dans le comportement social, causant la sentiment que tout est irréel dans le monde qui n’appartient-elle pas.

Toutefois, ceux qui est dans ces conditions aurait sur l’autre comportement de suppression pour la récupération de contact virtuel et en même temps se verrouille dans votre monde idéal ou dans votre logement de zone de confort

1. Mythe de la caverne

Platon dans votre travail de la République (1999), nous dit que la grotte avait des personnes qui ont été pris au piège depuis votre enfance avec les yeux fixés sur un mur, où il a vu plusieurs ombres d’événements à l’extérieur de la grotte et à contempler ces images, ils a cherché à interpréter la réalité à travers eux, parce que c’était la seule source d’informations que nous avions. Ils interprété les images formées sur la paroi et discutent entre eux et a appelé ses propres conclusions sur chaque affichage de l’image.

À un moment donné, l’un d’eux a réussi à sortir de prison et de sortir de la grotte, qui avait l’éclat de votre vision en raison du contact avec les rayons du soleil, et quand il est arrivé à voir le monde lorsque votre autour s’est rendu compte que les images réelles différaient de ceux qu’il a vu dans la grotte.

Donc a acquis les connaissances des vraies origines de l’ombre que j’ai l’habitude de voir, mais ces observations n’étaient pas la façon dont il pensait, à savoir, peu à peu se rendre compte que le monde était totalement différent de ce qu’ils créent dans votre imagination et tout années d’expériences sont sont effondrées parce qu’il avait pleine connaissance de la vérité sur le monde réel là-bas.

Ce statut de réfugié ne pouvait pas s’aider lui-même avec tellement d’informations et ont décidé de partager la vérité qu’il avait découvert avec ses collègues. Pour retourner à la grotte, qu'il se mit à raconter ce que j’avais vécu, dans la mesure où ses coéquipiers ont écouté les événements, il avait été témoin du groupe qu’il a écouté et a été étonné aux informations fournies.

Le réfugié cru qu’il faisait de bonnes choses, c'est-à-dire, montrer la vérité et en essayant d’ouvrir les yeux de vos collègues à une réalité en dehors de la grotte. Auditeurs confrontés donc beaucoup d’informations, qu’ils ne croiraient pas à chacun d'entre vous d’écouter, bientôt a conclu que le réfugié serait complètement fou et ne pense pas deux fois avant de le tuer.

1.1.  Mythe de la caverne et votre mise en contexte avec les réseaux sociaux

L’allégorie de Platon invite le lecteur à remarquer leurs attitudes au monde quand votre autour, prenant alors le lecteur à examiner et éventuellement passer pour voir la réalité d’une manière différente, dans une voie qui encore n’avait pas remarqué à cause du stress de la vie moderne comme : travail, études, famille. Il ne peut pas se prévaloir de tous les instants de votre journée, donnant ainsi l’impression qu’il s’agit d’un retour à la grotte qui a été mentionné dans le mythe de Platon.

Pour recourir à toujours utiliser des réseaux sociaux et internet pour résoudre ou de satisfaire votre besoin, de se rendre compte qu’il y avait des changements sociaux qui se produisent à chaque minute, peut se développer dans votre esprit un monde complètement différent de la réalité qui est insérée, car internautes lorsque déconnecte se rend compte que la réalité n’était pas la façon dont il pensait, il est clair que le monde développé dans votre imagination est vraiment un monde pour le même idéal.

De cette connaissance, le lecteur aura une plus grande attention à votre profil social, ainsi qu’avant à leurs liens sociaux, familiaux, groupes d’amis qui a remporté plus de temps, mais ces résultats n’étaient pas toujours un long fleuve tranquille, personnel émet ou identifier toute pensée divergente et en raison de déceptions l’utilisateur développe des barrières devant les futurs groupes sociaux et leurs membres.

Cet utilisateur peut avoir plusieurs profils dans différents réseaux sociaux ou sur le même réseau qui a déjà été inséré, en fonction de chaque objectif souhaité ou groupe auquel vous voulez être inséré, il en sera de vivre une réalité fictive. Peur d’être rejeté, votre contenu ne peut être partagé, il crée à votre propre réseau avec l’intention ou le but de rester dans une zone de confort, qui est classifiée dans cet ouvrage comme une prison.

Suite à cette même ligne de raisonnement, on pourrait dire que de nombreux utilisateurs de réseaux sociaux ou de l’internet pour être excité sur le sujet ou le contenu partagé et être peur que quelqu'un découvre votre intimité virtuelle, leurs conversations ou qui est taper, immédiatement chercher un lieu privé, un endroit sûr et caché afin que personne n’interrompre ou perturber votre interaction. Cette attitude, souvent spontanée, avec ce processus nous montre qu’il s’agit d’une recherche ou les grottes de retour aujourd'hui.

Le réseau social ces dernières années a acquis une bonne part de l’importance en raison de la facilité de communication avec une personne ou plusieurs (utilisateurs) dans le même temps à l’aide d’un seul outil. Avoir aucune limite d’âge et pas le temps d’utiliser quelque chose de captivant l’utilisateur commence à consacrer une bonne partie de votre temps. Aucune limite et la discipline, l’utilisateur ne voudront pas qu’elle se termine si tôt ses relations. C’est un réseau social ?

Ce qui est des réseaux sociaux ? Nous savons que cette terminologie « réseau social » est devenu très populaire de nos jours en raison de la popularité de Facebook et l’internet. Ont tendance à l’idée que les réseaux sociaux serait quelque chose de nouveau et dit innovant, j’ai Martha Gabriel (2010, p. 193) dans votre Marketing travaillent dans l’ère du numérique : les « réseaux sociaux existent depuis au moins 3000 ans, quand les hommes assis autour d’un feu de camp afin de discuter de questions d’intérêt commun «.

Dans le cadre de ce texte sera possible de comprendre ce qu’est vraiment un réseau Social et votre histoire, ainsi que de déchiffrer votre différence avec les médias numériques et comment votre relation avec le mythe de la caverne. Cependant, si vous demandez à la personne moyenne qui n’a jamais eu de contact avec l’internet et les réseaux sociaux et nous avons demandé pour ce qui est un « réseau », elle répondait, il serait un enchevêtrement de lignes, fondamentalement cette idée s’applique également aux réseaux sociaux. Parce que ça fait longtemps que Leonhard Euler[7] a cherché à comprendre ce qu’ils seraient ainsi que de votre structure, donc votre concept lui-même provient de la théorie des graphes, ce serait un ensemble de nœuds interconnectés et reliés à un réseau, cette théorie est représentée la figure suivante :

Figure 1 : réseau Format selon Leonhard Euler. Source : http://www.inf.ufsc.br/grafos/definicoes/definicao.html
Figure 1 : réseau Format selon Leonhard Euler. Source : http://www.inf.ufsc.br/grafos/definicoes/definicao.html

Sur la base de ce concept peut être dit que le réseau social es[…]t « un ensemble de participants, réunissant des idées et des ressources autour de valeurs partagées et d’intérêts » (MATELETO, 2001, p. 72).

C’est une des définitions plus claires et s’appliquent à l’ère numérique. Avec cette définition, nous comprenons que ces périodes (les utilisateurs) sont interconnectés entre eux en raison des liens sociaux qui ont été formés par les membres de la famille, les amis, les travaux. Cet ami a aussi autres amis communs ou pas, même a partager votre propre groupe et si un jour avant.

Les informations seront transmises et avant vous le savez ont déjà devenue vira[8]le, de cette façon, les intérêts communs faire main individualisme vont progressivement être oublié ou expérimentés.

« Individualisme en réseau est un modèle social, pas un regroupement d’individus isolés. Que se passe-t-il est que les individus rouler leurs réseaux, en ligne et hors ligne, basé sur leurs intérêts, des valeurs, des affinités et des projets "(CASTELLS, 2003, p. 109), de cette façon, l’auteur renforce l’idée que sociale regroupe tous les deux dans l’environnement hors ligne comme l’en ligne, les deux mélange, elles sont regroupées selon les intérêts communs, mais un groupe n’a pas nécessairement besoin que l’autre n’existe pour passer là ou vice versa, un groupe ne dépend pas de l’existence de l’autre.

Même l’environnement numérique en ligne est aujourd'hui plus popularisé grâce à la possibilité de parler avec n’importe qui et n’importe où, car il n’y a pas besoin d’une autre personne être présent, donc dans cet environnement les utilisateurs peuvent profiter de tous les les lacunes de votre journée bien remplie pour parler à vos amis dans l’environnement numérique.

Dans le cas de la hors connexion environnement est essentiel pour la présence d’une autre personne, afin qu’ils parlent tous les deux, il est possible que pour certains utilisateurs serait une perte de temps. Cependant, l’affinité des utilisateurs avec les réseaux sociaux en raison de la facilité d’être reliés entre eux est qui développe plus en plus de ces plateformes.

La première étape est la création d’un profil avec votre nom réel ou fictif, qui le rend unique dans la société numérique. Utilise divers moyens pour communiquer avec vos amis via un smartphone, ordinateur portable, ordinateurs et autres périphériques.

Le mythe de la caverne avec le réseau social vient de la connaissance des prisonniers dans la grotte qu’ils sont disputaient entre eux sur certaines ombres qui ont été reproduites sur le mur de la grotte.

Fábio Duart[9]e dépasse disant que :

« Le réseau social est une structure sociale composée de personnes ou d’organisations reliées par un ou plusieurs types de relations, qui partagent des objectifs et des valeurs commune[…]s. Les réseaux ne sont donc pas juste une autre forme de structure, mais presque une structure, pas dans le sens que la partie de votre force est la capacité à faire et à défaire rapidement "(2008, p. 156).

Cadeaux d’anthropologie philosophique l’homme est un être social, affirme que pour votre nature, il aura toujours la nécessité de vivre ou de faire partie d’un groupe, que ce soit la famille, des amis ou des personnes qui sont dans votre habitat. Approche de l’un de l’autre après chaque expérience dans votre environnement social à insérer.

Deuxième Mondim de Baptiste (1980, p. 154) : « l’homme est un sociable, parce qu’il a la propension à vivre ensemble avec d’autres et communiquer avec eux, les rendre participants de leurs propres expériences et leurs propres désirs, se mêlent avec eux les mêmes émotions et les mêmes produits «.

On peut dire que depuis l’aube des groupes humains ont communiqué entre eux et se poursuit jusqu'à nos jours. Tout au long de l’histoire, individus progressivement si groupés selon leurs besoins, les objectifs ou les affinités.

De cette façon, ces groupes étaient de renforcer leurs liens sociaux et au fil du temps devint communautés, villes et villages, augmentant le nombre de groupes, autant de fois de résoudre les problèmes qui se posent à chaque période historique, en raison des différences de la pensée ou la nécessité de ces ajustements de servir pour rappeler et renforcer leurs objectifs communs.

La maturation de ces groupes a vu le jour en raison de leur apprentissage, de ces expériences individuelles qui ont été partagés entre eux. Avec cela l’unification de ces expériences soutient surmonter leurs divergences et ses résolutions provoquent la réflexion dans un contexte social.

Siècles se sont écoulés et que l’humanité évolue votre façon de communiquer, pourraient diviser ce processus en quatre parties, comme Marcelo Teixeira[10] (2012, p. 24) :

« la société est communiquée-if 1 communication interpersonnelle, caractérisée par un échange bidirectionnel entre deux ou plusieurs personnes au sein d’un groupe ; le second établit lui-même de « un à plusieurs », dans lequel chaque individu envoie un message seulement à un groupe limité de personnes ; le troisième est le modèle de communication de masse, dans lequel, grâce à l’utilisation des technologies spécifiques de la médiation, un seul message est adressé à une masse de personnes, et le quatrième est le modèle de la société contemporaine, façonnée par la capacité des processus de globalisation mondiale ainsi que la mise en réseau entre les médias et les médias interpersonnelles «.

Dans cette évolution, le concept de médias ou de réseaux sociaux n’était pas clair, bien qu’il y avait de nombreux réseaux très populaires comme Orkut, Myspace et d’autres qui ont précédé le Facebook.

Grâce à ce réseau ont commencé à comprendre ce qui serait vraiment le concept de réseau social, parce que mettre dans votre nouvelle plate-forme qui n’avait pas encore été explorée, ce quelque chose de nouveau a pris des proportions inouïes sans limite territoriale due à votre popularité.

Ils sont présents dans toutes les couches sociales qui les utilisent comme votre principal moyen de communication. Comme les utilisateurs sont faire connaissance et l’utilisation des réseaux sociaux gagne votre fiabilité entre ceux qui vont en augmentation chaque minute, en raison de nouveaux partisans qui ont été réalisés progressivement, cependant la notion d’exclusion aucun utilisateur n’applique la partie sociale de ce monde numérique, où une bonne partie de leur famille, les amis et le groupe de travail ont été déjà insérés.

« Au Brésil, 90 % des jeunes de 9 à 17 ans ont un profil de réseau social. Avec 69 %, Facebook n’est plus accessible pour eux tous les jours, selon la recherche TIC Brésil Kids Online. L’enquête montre que les enfants de six ans commencent déjà à créer des profils sur le Web. Le principal moyen d’accès est le smartphone, avec une croissance de 29 % par rapport à l’année précédente. L’étude montre également que 17 % des jeunes utilisent l’Internet café pour vous connecter à l’internet [11]«.

Basé sur cette recherche montre que 90 % des jeunes ont au moins un profil dans un réseau social qui existent dans le monde, mais les gens profitent de ce mouvement social, mais aussi les entreprises avec leurs profils dans le but de rétrécir votre connexes fonctionnement avec leurs consommateurs et construire des relations avec vos acheteurs potentiels.

Le plus commun parmi les utilisateurs dans le monde entier serait Twitter, Facebook, WhatsApp parmi d’autres, parce qu’ils sont responsables pour le maintien de l’attention de vos utilisateurs en prenant une bonne partie de votre temps. Parce qu’ils ont une facilité à rassembler les gens, où qu’ils soient, donnent la possibilité de créer des groupes de conversation selon préférences socio-culturelles, élaboration d’un autre monde, virtuel.

Avec ces créations de groupes spontanément entre utilisateurs indépendamment des intérêts, nous comprenons cette tendance sociale actuelle dans le monde et dans toutes les couches sociales, principalement par la popularité des téléphones intelligents et la génération de l’internet interactivité et partage de contenu.

Succès se produit en raison du niveau de fiabilité parmi les utilisateurs parce qu’ils ont les mêmes attitudes et affinité de conversation, de développer un langage commun entre eux, la ne création pas de règles, le temps et sans limites du dialogue que nous pouvons voir que les limites des réseaux ne sont pas limites de séparation mais les limites de l’identité. Il n’est pas une limite physique, mais une limite d’attentes, de confiance et de loyauté, qui est maintenue en permanence et renégocié les réseaux de communication "(DUARTE, 2008, p. 10).

Avec cette déclaration, nous pouvons définir les groupes de conversation présents dans les réseaux sociaux ont comme d’habitude à un renouvellement constant du contrat de relations ou d’affinité naturelle entre les utilisateurs et leurs liens sont de plus en plus renforcé.

Cependant au fil du temps les réseaux sociaux ont souffert des adaptations en raison les spécificités et les exigences de chaque membre. Sans ces améliorations ne serait pas possibles la permanence de certains réseaux.

2. Développement des réseaux sociaux et votre histoire.

Comme les réseaux sociaux deviennent plus populaires, nouveaux besoins sont apparus qui sont d’amélioration ou de développement, même si c’est une tendance du moment et de quelque chose de nouveau, parce que dans un court laps de temps, il y avait un changement considérable, compte tenu de la attentes de ses utilisateurs.

Jusqu'à présent, nous avons trois périodes qui marquent l’amélioration des réseaux sociaux, divisé en 1.0, 2.0 et 3.0. Ce processus naturel pour assurer la permanence de ses membres, en évitant la migration vers d’autres plates-formes.

Leur évolution a été pas seulement motivée par l’aspect habituel, mais aussi de suivre les innovations de l’internet.

Comme nous pouvons voir ci-dessous :

2.1. NET 1.0

Ce réseau dispose de groupes qui communiquent entre eux en même temps. Il a par exemple IC[12]Q et [13]MSN considérés comme deux des premiers réseaux sociaux qui utilisée internet pour communiquer.

2.2. NET 2.0

Le changement de paradigme de 1.0 à 2.0 a vu le jour en raison de la possibilité de partage et d’échange de fichiers et d’images, qui sont marquées par la création d’Orkut, MySpace et Linkedin, ils ont fourni à ses utilisateurs, divertissement, création d’un groupe de contacts et Profil professionnel.

2.3. NET 3.0

Ce qui rompt le paradigme de l’internet est principalement le concept des réseaux sociaux en raison de la création de Facebook, permettant l’intégration avec tous les réseaux, cette plateforme a apporté beaucoup plus que ce qu’ils avaient à l’esprit.

Sur la même plate-forme peut jouer des jeux, partager des vidéos, photos en interaction avec des gens de partout dans le monde. Ainsi réussi à s’unir dans un seul endroit, partager des commentaires, forums, chats, communication collective.

Mais tout cela est seulement devenu un succès en raison de la vulgarisation de l’Internet dans toutes les couches sociales, c'est-à-dire avec l’acquisition facile des smartphones par la population grâce à l’influence des allégements fiscaux sur les produits électronique[14]s.

Non seulement est ce fait facilite la croissance des réseaux sociaux, les parcelles de plus grande importance sont les promotions qui offrent des opérateurs de l’utilisation de ces plateformes libres qui croît chaque jour.

3. Similitudes et différences entre les médias et les réseaux sociaux

L’évolution rapide des médias sociaux et réseaux sociaux entravé votre différenciation que les deux ont en commun, beaucoup de similitudes avec qui nous ne savons vraiment pas la différence entre eux. Mais qui peut être classée comme synonymes, médias provient du terme Latin que moyens signifie appliquer le thème serait environnement Social, alors nous pouvons définir que les médias sociaux serait un moyen de communication où tout le monde peut communiquer, avoir la possibilité de avoir des fans à venir donc un réseau social, en raison de l’approche par le mariage.  Comme l’affirme l’auteur Recuero (2010) dans votre travail :

« Réseau et les médias sociaux sont des choses différentes. Les réseaux sociaux sont des métaphores pour les groupes sociaux. Déjà les « médias sociaux » (sans entrer ici sur le mérite du terme), est un ensemble de dynamique de réseau social. Expliquer : sont la dynamique de création de contenus, diffusion d’informations et d’échanges au sein des groupes sociaux établis dans des plateformes en ligne (tels que les sites de réseautage social) qui caractérisent ce que nous appelons aujourd'hui les médias sociaux. Sont les actions qui émergent au sein de réseaux sociaux, par l’interaction entre les peuples, basé sur le capital social construit et s’est rendu compte qu’ils vont commencer la diffusion de l’information se déplace, de construire et de partage de contenu, de mobilisation et d’action sociale «.

En résumé, le réseau social serait « site de relation, seaux sociaux, qui sont des sites où les utilisateurs sont connectés, c'est-à-dire les groupes qui sont les réseaux que nous pouvons citer comme twitter, les forums, les salons de chat pour demander aux utilisateurs d’interne la informations dont ils ont besoin à la fois, grâce à eux qu’ils commencent à échanger des informations entre eux, il s’agit de réseau social.

Les médias sociaux déjà « nouveaux médias, nouveaux médias, Facebook, MySpace, Blogger, WordPress, Youtube, Sonic, sont connus comme les plateformes que nous utilisons pour communiquer. Si tous les médias qui seraient vraiment la différence ? Nous savons que chacun a ses mérites, dans la pratique, comme nous pouvons voir a dans quatre types de modèles suivants :

3.1. Facebook

Même si elle est classée comme un réseau social pour ses membres, elle est un média social qui permet à l’utilisateur, avec votre inscription, que nous appelons votre profil personnel ou d’affaires, création d’un réseau de groupes d’amis.

Avec ce profil actif, l’utilisateur a le droit de partager ou de publier les documents de leurs meilleurs moments vécus dans votre quotidien, car étant disponibles ces statut sont communiquées aux autres utilisateurs de lik[15]ese il se trouve également à la propre ligne de t[16]emps sur les actions des autres personnes qui ont été admis dans le groupe social.

Lorsque nous faisons référence à un profil de l’entreprise, vos messages sont destinés à promouvoir une marque ou un produit pour renforcer vos liens de commerce avec les consommateurs.

« L’objectif initial de Facebook était de créer un réseau de contacts dans un moment crucial dans la vie d’un jeune étudiant : le temps quand cela devient hors de l’école et d’aller au Collège, ce qui, aux États-Unis, presque toujours représente un changement de ville et un nouveau spectre de r sociales et leçons "(RECUERO, 2009, p. 169).

3.2. MySpace

La particularité de cette plate-forme a été par la propagation de nouveaux groupes musicaux et ses compositions. Elle se populairement, développé caractéristique d’une Agence de placement ou d’opportunités professionnelles, pour cette raison qu’elle gagne des adeptes, comme les nouveaux artistes à la recherche d’une étiquette de montrer votre talent.

« MySpace avait permis un degré bien plus élevé de personnalisation que Facebook cette prime a été […]rapidement ouvert par les utilisateurs, de créer des communautés pour la personnalisation des profils, avec des conseils et des informations » (RECUERO, 2009, « « « p. 172.).

3.3. LinkedIn

Étant un réseau qui met l’accent sur les profils d’emplois visant à business ou embaucher de nouveaux professionnels, votre utilisateur via un profil basé sur leurs qualifications ou l’expérience professionnelle, élaborer un CV en ligne.

Ce réseau a donné à ses membres la possibilité de créer des liens avec des professionnels dans votre région ou autre, ainsi que les profils des sociétés enregistrée. Si les entreprises ont accès aux données, personnes de chaque utilisateur.

3.4. YouTube

Dans ce réseau les utilisateurs partagent des vidéos avec l’autre, non seulement pour votre groupe d’amis, mais aussi pour le monde. Ces publications de prendre des proportions incalculables en raison de la nuit au jour, qu'un utilisateur peut devenir très populaire. YouTube est devenu populaire quand il fut acheté par Google en 2006 a été considéré par time magazine, la meilleure invention de l’année 200[17]6.

Ce sont certaines des principales plateformes ou les médias numériques qui existent dans le monde virtuel, comme c’est par eux que ses utilisateurs de partagent les moments clés de leur vie générant une relation et une bonne visibilité.

Contact de ces personnes ou utilisateurs avaient apportées pour créer un charme très fort emprisonnant leurs utilisateurs d’une manière qui ne souhaite pas jamais sortir de l’interaction, ce même comportement se produit avec qui a déjà été insérée dans le réseau et chacun comme, commentaire ou partage restera automatiquement plus fort.

4. Le charme à la prison dans le monde numérique

En raison des réseaux sociaux pour devenir l’une des principales formes de l’information, actuellement, le charme développé par interaction fournit à l’utilisateur rapidement et participatives, contacts avec d’autres utilisateurs. En étant facile à utiliser et de créer un profil utilisateur : devenir une « personne numérique » comme vous le souhaitez, donc Giardelli (2011, p. 60) dit que « le[digitais]s réseaux sociaux sont devenus un vaste espace où des millions de gens à l’aise d’être qui ils sont vraiment «.

Pour faciliter la création de profils vraiment avec euphémisme, c'est-à-dire les personnes atteintes de caractéristiques ou de personnalités différentes que ce qu’ils sont. En raison de la vulgarisation de l’internet, selon une étude réalisée en 2015 par le ministère des communications, nous pouvons voir pourquoi les gens accèdent à l’internet :

Figure 2 : pourquoi les gens utilisent l’internet. Source : BRASIL, 2014, p. 59.
Figure 2 : pourquoi les gens utilisent l’internet. Source : BRASIL, 2014, p. 59.

Il est clair qu’une bonne partie de ces utilisateurs de recherche plaisir et information, avec ce désir repose sur un réseau social, parce qu’il répond à tous ces besoins. Après avoir tout au même endroit, ainsi que votre charme croît lentement vous pouvez voir quelques changements en ce qui concerne leurs attitudes ou les comportements de ces internautes qui sont caractérisent comme un retour à la caverne de Platon, bien que de empreinte de forme et peu perçus, ces grottes, prisons se caractérisera seulement comme quelque chose de physique (lieu), mais aussi que l’utilisation exagérée ou compulsif sur social réseau addiction de l’ère numérique.

La même enquête a révélé qu’il y avait une croissance de 26 % d’une année à l’autre, en raison d’un approvisionnement accru des smartphones et votre utilisation de la population brésilienne, ayant ainsi une croissance considérable chaque jour par l’intermédiaire de l’internet mobile, parce que chaque minute nous avons de nouveaux utilisateurs fréquents.

Figure 3 : croissance de l’accès internet pour les smartphones. Source : BRASIL, 2014. p. 61.
Figure 3 : croissance de l’accès internet pour les smartphones. Source : BRASIL, 2014. p. 61.

Au Brésil, les cordons de Facebook encore le classement suivi WhatsApp, comme les réseaux qui ont le pouvoir de retenir l’attention de vos utilisateurs dans leurs plateformes. C’est parce que le contenu produit par les membres eux-mêmes peut interagir de plusieurs réseaux sociaux.

Avec ce type de raisonnement, il est possible de remarquer que les personnes connectées à l’un des réseaux sociaux mentionné précédemment ainsi que WhatsApp, se sentir davantage besoin de l’attention dans votre cadre. Cela est dû à la grande quantité de membres du groupe en interaction dans le même temps dans le cha[18]t.

À l’époque membre du groupe en question commentaires votre avis, il a besoin de l’attention des lecteurs afin que vous ne perdez pas le fil (conversation), parce que chaque minute, un autre membre peut introduire une nouvelle conversation à venir un autre conteú d’être mentionné parmi eux.

En raison de la teneur en différents qui sont affichés ou partagé des profils personnels pour chaque utilisateur, chacun veut le répondre plus rapidement aux autres, cette attitude peut être constante et la monnaie courante qui se développe certaines compétences comme taper vite et répondre aux messages, formes instantanées comme Tapscott :

« Ils sont habitués aux réponses instantanée 24 heures par jour, sept jours par semaine. Jeux vidéo leur donner instantanée rétroagissent ; Google répond à vos questions sur les nanos secondes. Ainsi, ils supposent que tout le monde dans le monde va réagir trop rapidement. Chaque message instantané devrait générer une réponse instantanée "(2010, p. 115).

Souvent cet utilisateur ou lire les messages de votre réseau ou tout simplement faire une lecture rapide, parce que plus votre commande est de passer aussi rapidement que possible à d’autres groupes qui n’ont pas encore été validés. Cela semble être l’idée, pour être le premier à partager, pas toujours à la recherche de connaître l’origine de l’information, croyant que ce contenu a été publié, puis partagé par il serait toujours une vraie nouvelle.

N’ayant ne pas cela, l’utilisateur de relayer l’information fausse comme si elles étaient des vérités, peut contribuer à la diffusion de contenu décroissance qui a causé un préjudice, base de soutien raciste et encourageant la violence. Cette attitude renforce la peur.

Ce processus de recevoir et de transmettre les contenus des réseaux sociaux tient l’utilisateur plus longtemps, parce que vous aurez toujours quelqu'un en ligne pour échanger des informations et le désir d’être enregistré pour être informé de tout et de tous, et il n’y a pas besoin de quitter maison à atteindre ces objectifs.

Avec cette mentalité et de comportement, on peut déduire que la création de l’une des principales caractéristiques du sujet, qui serait à l’intérieur de la grotte en raison de pas vouloir plus hors de votre résidence, parce que ce dont vous avez besoin est déjà sur le réseau social.

Une deuxième caractéristique : WhatsApp groupes ont en règle générale l’intégration, parce que qui est insérée et branché en même temps il a pour tâche d’interagir avec les autres membres. Si le membre n’interagit pas, il peut être pris dans le groupe administrateur. Toutefois, ce membre ayant peur ou crainte de ne plus appartenir au groupe, sachant que votre manque d’interaction peut conduire à votre sortie, consacrera une grande partie de votre temps ou vous à ce groupe.

Ce sentiment de peur d’exclusion peut être considéré comme les chaînes qui emprisonnent l’esprit des utilisateurs des réseaux sociaux d’être fixés ou raccrochés sans votre présence en ligne, se consacrant à temps plein en donnant votre avis et partager sur les questions remise en question par les autres membres.

Avec ce changement d’attitude, l’utilisateur peut développer lentement une dépendance totale aux réseaux sociaux ou à l’internet, si habitué à ne croire que dans l’information publiée dans le monde en ligne comme la seule source de la vérité des faits.

Dans ce contexte, plusieurs fois votre monde en mode hors connexion est interconnectée avec le monde en ligne, parce que quand quelque chose se passe dans en mode hors connexion et n’a pas été affiché, partagé ou divulguée dans le réseau social, cet événement ne sera pas reconnu comme quelque chose s’est produite, c'est-à-dire comme Si elle n’était jamais arrivé.

Je peux avoir un exemple concret de cette divergence entre les deux mondes dans une situation où un membre de Facebook pour voir vos amis ou les amis de vos amis et d’éveiller un intérêt dans la datation d’une fille ou un garçon, ou des deux côtés Recherche bientôt consulter le profil de votre choix pour savoir si votre situation n’est pas relation sérieuse, ce demandeur ayant accès à cette information d’avoir comme une source fiable et véritable.

Même si l’autre personne a récemment commencé une relation et n’avez pas mis à jour votre statut dans votre r[19]éseau social, est considéré par le chercheur et leurs amis communs comme si vous étiez célibataire, autrement dit, on pourrait dire que deux membres a commencé datant et esq ueceram pour mettre à jour leurs profils, alors le monde en ligne, ils restent sans aucune obligation.

Une autre conséquence de ce sentiment de peur, nous avons la situation où l’utilisateur peut développer un comportement compulsif de réseaux sociaux ou les médias numériques, la plupart du temps quand il a un sentiment d’angoisse pour ne pas être connecté ou avoir la nécessité d’être connecté tout le temps, il a souvent feuilles que côté autres activités importantes juste pour rester connectés.

Le réseau est maintenant afin que la seule chose importante pour lui et les activités habituelles comme l’école, le travail et d’autres perdent votre importance due. La cause de cette routine peut entraîner votre absence dans le monde hors ligne qui concernent directement votre expérience sociale. Comme l’a déclaré Castellis (2005, p. 23) : « le réseau de la société se manifeste également dans la transformation de la socialité. Ce que nous observons, ce n'est pas la disparition de l’interaction en face à face ou à accroître l’isolement du peuple devant leur ordinateur.

Cette permanence constante dans les réseaux ou sur internet peut causer de l’inconfort pour les autres personnes de votre entourage. Peu à peu les cadeaux commencent à se demander votre temps de connexion pendant plusieurs heures, ce comportement peut être fréquent et banal. Cependant cet utilisateur en raison de votre état d’esprit déjà servir à passer des heures en ligne vous ne réalisent même pas que cette posture peut être perturber votre vie sociale en mode hors connexion, afin d’avoir la nécessité de cette conduite avant votre surmenage.

Ce comportement peut laisser certaines conséquences en ce qui concerne les autres qui sont inclus dans votre entourage qui n’ont pas le même comportement. Comme les attitudes : parler de préférence ont des réseaux sociaux et ne donnant pas la possibilité que cette conversation est fréquentation ; puis-je venir à une tendance à l’isolement, car lorsque vous utilisez votre smartphone n’aime pas être dérangé, et si cela arrive, qu'ils obtiennent irritées facilement avec une autre personne en raison de l’interruption ou de la perte de votre attention dans le chat, entre autres.

Une caractéristique frappante d’un utilisateur avec un comportement exagéré, obsédé ou accro, il serait que même modifier votre statut plusieurs fois à générer et à partager les goûts.  À un niveau élevé, que ce même gars arrive à trouver que votre smartphone est une partie de votre vie, car il se sent comme il me manque quelque chose, créant ainsi la nécessité d’être avec la machine dans le monde. Si votre appareil sera congé sans mettre votre main dans votre poche afin de confirmer votre absence par intervalles courts, mais aussi peut avoir le sentiment que vous écoutez le son de la sonnerie ou une vibration même si avec l’appareil.

Dans le Programme Brésil Via un des répondants confirme ce que nous disons : « je suis redoutant quand le drain de téléphone ou les pauses d’internet vers le bas, quand je suis dans la place où le wifi ne démarre, je suis dans le désespoir. Ma mère est mal à l’aise de vous dire il n’y a plus d’attention à votre chien [20]«. Il est très difficile de diagnostiquer cette utilisation comme maladie sans une aide professionnelle adéquate, de savoir quand cette coutume est devenue une dépendance ou troubles.

Si l’utilisateur veut savoir si vous avez cette tendance existe en tests gratuits d’internet, ces questions sont faciles à comprendre où les mêmes bénéficies de la possibilité d’effectuer l’un de ces tests mis au point par la suppressio[21]n. Ainsi vous pouvez avoir une idée de votre niveau d’utilisation ou pouvez savoir si vraiment il est nocif ou est déjà devenu une addiction.

Cette dépendance ou addiction à l’internet ou les réseaux sociaux repose sur quatre piliers qui[22] caractérisent une utilisation exagérée de tenir l’utilisateur dans l’obscurité de la grotte. Ils sont plus perceptibles dans les trois types de plate-forme : chat, jeux et les réseaux sociaux, car les utilisateurs réguliers ont les mêmes points en commun lorsqu’il s’agit d’une étape d’addiction ou de troubles, que nous verrons ci-dessous.

1-lorsque l’utilisateur quitte à faire leur banalité activités habituelles à relier ;

2-quand il va présenter un comportement d’anxiété, irritabilité ou de dépression pour n’être ne pas connecté ;

3-dans ce cas, l’utilisateur a à l’esprit qui a besoin de toujours plus de temps pour rester connecté, c'est-à-dire toujours reporte votre extrémité de la connexion ;

4-quand ça commence à être un détachement d’autrui et à la recherche d’endroits qui peuvent soutenir votre isolement.

Voici les principaux axes qui racontent en faisant plusieurs tests en ligne pour savoir si elle a une dépendance sur l’utilisation des réseaux sociaux. Il sera possible pour vérifier que s’adapter à la plupart d'entre eux, il est préférable de chercher un soutien médical, parce que cette dépendance est nocive pour votre vie professionnelle et personnelle, étant l’une des prisons et un retour à la grotte en raison de votre fixation sur connecté. Entrée arrière pour le spectacle « ombres » qui créent un monde irréel, renonçant à la réalité, ne donnant pas la possibilité d’apprendre à connaître une autre réalité que le monde virtuel.

Certainement le plus grand bienfait que réseautage social apporté à la société postmoderne, en s’appuyant sur la nécessité d’intégrer dans la société, a le plaisir d’interagir avec d’autres personnes, parce que cette technologie au service de l’être humain réduit et liens parents, séparés par le temps et la distance, faire de cet événement comme un summum de l’internet, grâce à des réseaux sociaux, en raison de l’échange simultané de messages, des images et des vidéos.

Si l’augmentation de leurs utilisateurs, créant ainsi la nécessité de réinventer constamment et de s’adapter aux nouvelles tendances du monde contemporain. Parce que votre espace de vie a considérablement augmenté, briser les paradigmes de communication entre les gens. L’impact de cette invention a changé la façon dont je vois la vie et ce qu’elle représente, s’immiscer directement dans le comportement des gens qui ont cette interaction.

Tout changement ou transformation sociale apporte des maux indicibles ou dangers inconnus. Personne ne sait avec certitude ce qui sera à l’avenir, les changements ou les conséquences qu’entraînera dans la société, mais l’idée des effets causés par l’utilisation excessive des réseaux sociaux est la maladie personnelle qui influe sur le comportement des personnes qui se trouvent dans votre environnement.

Ainsi, l’utilisation de manière rationnelle apporte de nombreux avantages, mais il s’agit du concept d’utilisation de réseau social de la vie privée, peut développer des troubles qui laissent l’utilisateur désireux de découvrir plus en plus connecté à faire cet acte plus important que être en famille ou entre amis.

L’utilisation des réseaux sociaux est qui influencent directement la vie sociale, à l’exclusion de la vie en face à face et la Conférence aussi les difficultés qu’ont les salles de classe et des liens personnels. De cette façon, les familles qui sont un modèle de société un besoin urgent d’informations sur la dépendance aux réseaux sociaux, évolue peu à peu la volonté de la structure sociale vos et leurs bases.

Il est possible de trouver des gens qui partagent toute votre vie sur les réseaux sociaux, ce type d’utilisateur peut arriver à imaginer que c’est une personne rattachée, mais si vos amis n’ont pas le même comportement de partager vos moments dans le réseau, comme les déplacements, restaurant parmi d’autres, peut être marqué comme antisocial, parce que les gens ne quittent leurs foyers en raison de ne pas avoir posté de tels événements, conclut qui n’a pas une vie sociale.

Suite à cette idée même d’être raccordé par plusieurs heures par jour, parce que cette coutume ou habitude de vivre uniquement pour le monde numérique, que ce soit par le téléphone portable, l’ordinateur ou la tablette, et où que vous soyez, chez vous, dans la rue, à l’école parmi d’autres, car cela expérience d’être en ligne et moins dans le monde réel. Il consacrera les réseaux sociaux, dans lequel il est inséré et peut être totalement dépendant de l’univers virtuel. De cette façon, nous pouvons conclure qui est accroché dans les réseaux sociaux en raison de l’utilisation en continu qui a la même ressemblance de la prison de l’allégorie du mythe de la caverne de Platon.

4.1. Tout d’abord en vedette : « Shadows »

Le mythe de la caverne, les « ombres » sont les images qui sont perçues comme la seule vérité. Sur les réseaux sociaux les « images » qui sont affichés peu importe où ils se trouvent, sont censés être des vérités.

Les publications ne sont pas toujours que beaucoup d’importance à un groupe social, mais crée dans l’esprit une idée fausse que les membres donneront importance à ces postes, donc l’environnement devient un monde réel.

De cette façon, l’utilisateur a l’illusion de popularité sur le net et suivez les messages des autres membres, poste votre profil aussi exiger une réalité fondée sur l’autre, il n’est pas votre réalité, autrement dit, il vit dans un monde de rêve dans le réseau, ce qui donne une référence à la « mu ment des idé[23]es « que Platon voulait passer sur ton char.

4.2.  Deuxième fonction : « two worlds »

Cette fonctionnalité est plus facile à comprendre, parce que je peux dire par la méthode d’observation, parler du monde du sens « monde des idées », qui sont toutes les connaissances que nous avons à travers les sens.

Cette connaissance à l’ère numérique sera en créant des profils irréalistes pour montrer une réalité fictive à d’autres membres du groupe à participer, afin qu’ils ne croient pas comme s’ils étaient réels, mais aussi le statut ou les messages seront soutenir ce monde créé. Un exemple simple d’un de ces « mondes d’idées » serait modifié par les photos de l’utilisateur à l’aide de programmes éditeurs d’images afin que tout le monde a une idée différente de ce qu’elle est, si l’autre montrera que telle image aura une idée tordue de réalité. L’autre personne contemple et en même temps se coince à cette réalité en raison de la création de votre monde parfait, virtuel. Ce serait la grotte, car un monde inconscient au réel.

Le monde réel[24], en revanche, est activé lorsque l’utilisateur se déconnecte des réseaux sociaux et de « sortir de la grotte », qu'il vous fait vous sentir la solitude, de tristesse, de déception et de votre désir est d’être rétabli dès que possible pour combler ces vides. En raison de l’éloignement de la vie réelle de vivre dans un monde d’esprit, chaque fois que cela n’est pas lié à votre tout autour se rend compte il a changé et est toujours vivant une réalité de la fiction.

4.3.  Troisième et dernière fonctionnalité : « Fuir et retourner à la grotte »

Pour le support de ce monde fictif dans l’environnement en ligne, il faut être connecté 24 heures par jour, afin que l’utilisation excessive peut devenir une dépendance des réseaux sociaux, ce qui est dans l’environnement virtuel. Traiter l’environnement déjà en mode hors connexion, l’utilisateur crée des barrières qui empêchent votre rapprochement des personnes physiquement. Ce comportement ressemble aux chaînes détenant les prisonniers à l’intérieur de la grotte. Mais les gens en dehors de l’environnement en ligne, se rendant compte que c’est avec un comportement différent de l’autre, en essayant de vous alerter pour ouvrir les yeux sur la vie réelle, ne croyant pas à leur famille ou des amis en relation aux perturbations possibles « cave » et sans Exciter la volonté supprimez-le de votre vie quotidienne, le monde virtuel.

Notant que le retour du fugitif dans la grotte avait la même intention d’ouvrir les yeux de qui était là et votre rejet a été réalisée avec votre décès, selon Platon. Le fait est que la création de ce monde irréel n’a pas d’âge prédéfini parce que la société humaine est étant marquée par des attitudes factices et idéologiques qui ont tendance à masquer ou cacher les situations réelles de la vie humaine dans une expérience sociale.

Conclusion

Les gens aujourd'hui sont baucoup de leurs smartphones à socialiser, de s’amuser, de faire vos tâches quotidiennes, parce qu’en eux il y a un univers de possibilités à tous vos besoins. Pour cette raison, beaucoup d’utilisateurs change leurs habitudes à cause de grandes installations et vitesse dans l’obtention de renseignements et autres avantages que la mondialisation offre, façonner la façon dont ils vivent.

Ainsi, il est conclu que la plongée à l’intérieur de cet univers virtuel, il est probable que les gens oublient de regarder la réalité, étant sujette à la dépendance, montrant des symptômes tels qu’irritabilité dépendances d’oublier leurs téléphones cellulaires Quand ils viennent de quelque part. De cette façon, il faut une maîtrise de soi et de la discipline pour éviter une utilisation exagérée des outils que la mondialisation offre, oubliant de vivre les événements du monde réel.

Référence

Brésil. Présidence de la République. Secrétaire de la Communication sociale. Recherche de médias brésiliens 2015 : habitudes de consommation des médias par la population brésilienne. Brasília-DF : Secom, 2014.

________. Présidence de la République. Présidence de la République. Chambre civile. Réduction de l’IPI sur les produits électroniques ; Décret n° 5 906 – Brasilia : 26 septembre 2006. Disponible : http://www.planalto.gov.br/ccivil03/Ato2004-2006/2006/Decreto/D5906.htm. Consulté le 1er mars 2016.

________. Présidence de la République. Chambre civile. Réduction de l’IPI sur les produits électroniques ; Décret n ° 5 602-Brasília : 6 décembre 2005. Disponible à : http://www.planalto.gov.br/ccivil_03/_ato2004-2006/2005/Decreto/D5602.htm. Consulté le 1er mars 2016

CHAN, Tatiana. Internet addictif : excès peut causer la maladie et la dépression. 3 juillet 2015. Disponible à : http://saude.terra.com.br/uso-excessivo-da-internet-pode-causar-doencas-como-depressao, 0689cd0f280c3ec5d3d4d954174c7e4696ieRCRD.html.  Consulté le 10 janvier 2016.

CASTELLS, Manuel – le réseau de la société. Sont Paula.  6e édition, éditeur de paix et de la terre, l’année 2007.

CASTELLS, M. La galaxie Internet : réflexions sur l’Internet, l’entreprise et la société. Traduction de Maria Luíza, x. de la "Borges". Rio de Janeiro : Jorge Zahar, 2003.

DUARTE, Fabio et frère, Klaus. Réseaux urbains. Dans : Duarte, Fábio ; Quandt, Carlos ; Souza, Kéhila. Le temps des réseaux. Perspective de l’éditeur, 2008.

Exam. 90 % des jeunes Brésiliens possèdent au moins un profil sur les réseaux sociaux, 29 juillet 2015. Disponible : http://exame.abril.com.br/tecnologia/noticias/90-dos-jovens-brasileiros-possuem-pelo-menos-um-perfil-proprio-em-rede-social. Accéder au 8 mars 2016.

GABRIEL, Martha. Marketing à l’ère numérique. São Paulo. Editeur Novatec. 2010.

GLOBO NEWS, technologie, programmer Via Brésil affiché dans jour 5 mars 2016.

GIACÓIA, Gilberto. La liberté – résistance est nécessaire. Disponible à : http://www.publicadireito.com.br/conpedi/manaus/arquivos/anais/XIVCongresso/044.pdf.  Consulté le 20 décembre 2015.

IBOPE, 2010. Version Internet février 2010:67.5 millions de personnes ont accès à internet au Brésil. Posté dans 14/05/2010. Disponible à : www.almanaqueibope.com.br/asp/busca_docInfo.asp. Consulté le 7 décembre 2015.

LOES, John. Toxicomanes de réseautage sociales. Publié dans 05/04/2012. Disponible sur www.istoe.com.br/reportagens/204040_VICIADOS+EM+REDES+SOCIAIS, consulté le 16 janvier 2016.

Marianne, analyse de réseau sociale m. r. : application dans les études de transfert d’information. Sciences de l’information, v. 30, n. 1, p. 71-81, janvier/avril 2001.

MONDIN, Battista. L’homme, qui est-il ? Londres : Paul, 1980.

PLATON. La République. Enrico Corvisieri traducteur. São Paulo : Nouvelles culturelles, 1999.

Pin, José Benedito. Publicité et de vente sur Internet : techniques et stratégies. São Paulo : Summus Editorial, 2000.

MEKA, Raquel. Réseaux sociaux sur Internet. Porto Alegre : Sulina, 2009.

__________. X support de réseau social. Posté dans 11/10/2010. Disponible à : www.raquelrecuero.com/arquivos/midia_x_rede_social.html. Consulté le 10 novembre 2015.

SAYON, Daniel. L’évolution des réseaux sociaux et publicité, 2008. Disponible à : http://www.mestreseo.com.br/redes-sociais/a-evolucao-das-redes-sociais-e-a-publicidade-2. Consulté le 16 janvier 2016.

TAPSCOTT, D. Le temps de la génération digitale. Tant que les jeunes qui ont grandi en utilisant l’internet change tout, auprès des entreprises aux gouvernements. Rio de Janeiro : en qualité d’entreprise, 2010.

TEIXEIRA, Marcelo Mendonça. De communication de réseau de communication humaine : une pluralité de convergences. Thème : magazine an VII, n. 2 février 2012.

WORLD ONLINE. Les internautes brésiliens passent plus de temps naviguer sur les réseaux sociaux. Publié dans 07/10/2013. Disponible à : www.wol.com.br/noticias/pesquisa-indica-habitos-dos-brasileiros-na-web-e-redes-sociais.htm. Consulté le 28 février 2016.

[1] MBA spécialisé dans la gestion à l’Université de Fortaleza-UNIFOR Digital Marketing et médias numériques.

[2] C’est un récit fictif que platonique que vise à montrer l’ignorance de l’humain avant la sagesse pour atteindre le « monde réel », est juste en dehors de la grotte est accessible par la droite.

[3] Platon (427 avant JC -347, C.-B.) Philosophe grec, disciple de Socrate, il est considéré comme l’un des grands penseurs de l’histoire de la philosophie. Ses œuvres principales ont été la fête et la République.

[4] Allégorie est considéré comme une expression figurative, il n’est pas vrai, c’est peut dire d’une manière et ont un autre sens. Cette méthode a été largement utilisée par les philosophes grecs, ce mode de transmission d’un message devait découvrir les idées qui ont été explicitement ou implicitement au figuré dans leurs récits mythologiques.

[5] Hors ligne : c’est pas disponible pour un accès immédiat à une page Web en temps réel.

[6] En ligne : c’est disponible pour un accès immédiat à une page Web en temps réel.

[7] Mathématicien et théologien, ses études ont été en raison de la « théorie des graphes », calcul infinitésimal, trigonométrie, géométrie, algèbre et entre autres.

[8] « Viral » est un terme qui a pris naissance avec la croissance du nombre d’utilisateurs, des blogs et des réseaux sociaux sur internet. Le mot est utilisé pour désigner le contenu qui finissent par être divulgués par beaucoup de gens et d’avoir des effets (souvent inattendus) sur le web. Le terme est lié au virus word (ou maladie), que les gens viennent pour partager le contenu viral presque inconsciemment. Le mot viral a donné naissance à des termes comme viralize, viralizou et effet viral (utilisé par Facebook pour mesurer combien un contenu d’une page a été partagé) «. Disponible à : http://www.ebc.com.br/tecnologia/2012/11/o-que-e-viral.

[9] Architecte et urbaniste, professeur à la PUC.

[10] Doctorat en technologie éducative.

[11] Source : http://exame.abril.com.br/tecnologia/noticias/90-dos-jovens-brasileiros-possuem-pelo-menos-um-perfil-proprio-em-rede-social.

[12] Est un programme de communication instantanée, créé en 1996. ICQ vient de la prononciation anglaise (I Seek You) qui, en Portugais, serait « I seek you ».

[13] MSN Messenger est apparu en 1999, a été créé par la société Microsoft et permet à l’utilisateur par le biais de la messagerie instantanée parler à diverses personnes, les groupes d’amis et d’échanger des messages entre eux.

[14] Brésil, décret nº 5 906 et 5 602.

[15] Est un bronzé qui fait de l’utilisateur à l’observation d’une personne ou une photo. En résumé pourrait être « aimé ».

[16] Il serait une liste chronologique des événements ou des messages sur le réseau où il est inséré.

[17] Le magazine Time choisit YouTube la meilleure invention de l’année. Technologie. G1. 7 novembre 2006. Disponible à http://g1.globo.com/Noticias/Tecnologia/0, AA1340903-6174-363, 00.html. Accès au 01/12/2016.

[18] Est la conversation ou discussion.

[19] C’est une phrase ou un texte où l’utilisateur décrit votre situation, que vous vous sentez ou pense à votre profil social.

[20] Diffusé sur Globo News, 06:30 hs le jour 5 mars 2016.

[21] « C’est une société de développement humain dédiée pour guider et informer l’utilisation consciente de la technologie, par le biais de formation, de consultation et de soutien de la société. Tout d’abord au Brésil, spécialisé dans la désintoxication numérique et institutionnalisée à l’UFRJ (Universidade Federal do Rio de Janeiro), avec les travailleurs de la santé, de communication et d’éducation (médecins, psychologues, éducateurs et chercheurs) à la recherche du interférer avec le comportement humain et de la technologie supportant et manipulation abusive aux utilisateurs de la technologie «. Source : http://www.institutodelete.com/.

[22] Thèmes basés sur le questionnaire, disponible à http://www.institutodelete.com/# ! testicules/c2x3.

[23] Le monde des idées, que nous pouvons dire qu’ils sont immuables, les souvenirs de cette idée serait si vous voyez une fleur cette perception restera à jamais dans votre mémoire, et chaque fois qu’ils viennent de se rappeler une fleur à chaque personne qu’il a rencontré, IE. , aura toujours image de fleur que se sont réunis et se souviendront toujours exactement s’est réuni. En résumé, vous ne changerez jamais l’idée de la fleur.

[24] Le monde réel est une réalité changeante, qui est aujourd'hui une réalité changeante, qui aujourd'hui est une chose et le matin est une autre, elle peut ne plus exister, selon le même exemple ci-dessus : la personne ne va voir une fleur belle et parfumée demain lors du retour au même endroit , voir cette fleur flétrit et sans parfum. Parce que la réalité que nous connaissons aujourd'hui peut-être pas la même chose le lendemain. Donc la vérité d’aujourd'hui demain peut-être pas plus.

DEIXE UMA RESPOSTA

Please enter your comment!
Please enter your name here