Sociolinguistique musical brésilien

0
20
DOI: 10.32749/nucleodoconhecimento.com.br/education-fr/sociolinguistique-musicale
PDF

ARTICLE ORIGINAL

MALDONADO, Gabriel Orlando Quiñones [1], MARTÍNEZ, Clara Coleta Oropeza [2]

MALDONADO, Gabriel Orlando Quiñones. MARTÍNEZ, Clara Coleta Oropeza. Sociolinguistique musicale brésilienne. Revista Científica Multidisciplinar Núcleo do Conhecimento. An 05, Ed. 02, vol. 04, p. 93-130. février 2020. ISSN: 2448-0959, Lien d’accès: https://www.nucleodoconhecimento.com.br/education-fr/sociolinguistique-musicale, DOI: 10.32749/nucleodoconhecimento.com.br/education-fr/sociolinguistique-musicale

RÉSUMÉ

Cet article est le résultat d’années d’expérience et de contact avec l’enseignement du portugais du Brésil et avec les réflexions issues d’une recherche postdoctorale. Dans cette recherche, il existe des informations pertinentes sur l’enseignement du portugais du Brésil comme langue étrangère et les divers besoins présentés par d’anciens étudiants de Porto Rico. Le questionnaire a été utilisé pour déterminer s’il y avait un problème au sein de la communauté des anciens élèves. Le problème posé par les anciens élèves était l’absence d’un cours ludique de musique brésilienne, qui, à son tour, doit intégrer toutes les composantes essentielles à l’apprentissage avancé des Portugais, tels que: la linguistique et ses variantes et la société et la culture. Les besoins constatés dans l’enquête ont été compilés sur la base des réponses d’étudiants portugais du Brésil à Porto Rico. Les données sur les neurosciences ont révélé le lien indiscutable qui existe entre les deux hémisphères cérébraux : le logique et le holistique en parallèle. Résoudre le problème avec la création du cours de sociolinguistique musicale brésilien pour répondre aux besoins des futurs étudiants du programme portugais était l’un des objectifs de l’œuvre. Il est également prévu que la recherche sert de base scientifique à la mise en œuvre du cours.

Mots-clés: culture et société brésiliennes, didactique portugaise brésilienne, musique brésilienne, linguistique portugaise, sociolinguistique musicale brésilienne, variations linguistiques du portugais brésilien.

1. INTRODUCTION

L’éducation est un processus continu et toujours émouvant. Les progrès dans le monde de l’éducation sont si rapides que nous ne pouvons pas progresser à un rythme lent. Nous ne devrions pas permettre la stagnation en raison du manque de ressources, de la formation professionnelle ou de la volonté. Notre époque apporte un large éventail de facteurs et d’éléments avec qui nous devons travailler pour parvenir à une intégration réussie dans la tendance éducative du XXIe siècle. Dans certains domaines, nous devons donner la priorité à l’intégration effective des transformations. C’est le cas de notre population d’apprentis du Portugais brésilien à Porto Rico. Dans l’enseignement des langues- apprentissage, il existe de nombreuses techniques et ressources qui peuvent être utilisées pour enrichir les compétences de communication orale, la compréhension orale, l’expression écrite, la compréhension de la lecture et l’interaction avec le portugais brésilien. Il est important de couvrir toutes les compétences essentielles pour le développement du langage, dans un véritable environnement d’immersion dans la société brésilienne. Le problème trouvé dans cette enquête était l’absence d’un parcours ludique de la musique brésilienne, dans lequel toutes les composantes essentielles à l’apprentissage avancé des Portugais étaient intégrées, telles que : la linguistique et ses variantes, la société et sa culture. Ce problème présente la nécessité d’avoir accès à un traitement spécifique de la connaissance de la linguistique, des variations linguistiques, de la société et de sa culture. Ainsi, l’enseignement avancé-apprentissage du portugais brésilien, la linguistique et ses variantes, de la société et de sa culture engloberait les situations formelles qui se produisent en classe dans des contextes formels et appropriés avec les différentes ressources utilisées dans le développement quotidien du cours.

Le rôle du langage dans l’établissement des contacts sociaux et le rôle social qu’elle joue dans la transmission d’informations sur l’orateur est une preuve complète qu’il existe une relation intime entre la langue et la société (…). La langue elle-même en tant que système suit de près l’évolution de la société et reflète d’une certaine manière les modèles de comportement, qui varient selon le temps et l’espace (MONTEIRO, 2000, p. 16-17).

 Cela aiderait l’étudiant à avoir une bonne compétence de communication dans n’importe quelle région ou état du Brésil. Il est également essentiel pour l’étudiant d’utiliser ses connaissances sur la diversité culturelle qui existe dans le pays. La méthode à utiliser dans le cours vise à permettre à l’étudiant d’être également en mesure de comprendre et de pratiquer la diversité culturelle de chaque pays lingophone, cependant, dans ce cas, l’accent est mis sur la diversité brésilienne. Cela lui permet d’apprendre, en même temps, les concepts académiques des différents thèmes et de développer la compétence communicative nécessaire qui peut interagir socialement et culturellement dans un environnement agréable, sans avoir de préjugés dînés par l’ignorance du fonctionnement linguistique, social et culturel du peuple brésilien.

2. ÉTAPE DU PROGRAMME D’ÉTUDES

2.1 LINGUISTIQUE ET LEURS VARIATIONS

L’objectif de cette recherche est d’analyser les avantages de l’inclusion des apprentis dans le processus d’enseignement-apprentissage des variétés linguistiques dans le domaine de la compréhension orale des accents du portugais brésilien. Notre système social permet une interaction fréquente avec d’autres pays qui peuvent introduire des variations dans l’apprentissage de l’étude des langues. Les variations linguistiques sont la culture et la société d’un peuple. Nous avons besoin de connaître cette variété pour éviter la confusion dans les interactions futures entre les locuteurs natifs et les personnes qui ont étudié la même langue étrangère, mais avec un accent différent.

Il existe des dialectes nationaux : le portugais du Portugal est, par exemple, différent du portugais brésilien. Dans les nations, il y a des différences dans les dialectes régionaux : la façon de parler des cariocas est clairement différente de celle des gauchos ou des paulistas. Au sein des communautés, il existe des différences entre les différents groupes de population : entre les groupes urbains et ruraux, entre les personnes de différentes origines sociales et éducatives, entre les groupes ethniques, entre les groupes d’âge, les hommes et les femmes (GUY; ZILLES, 2006, p. 42).

Reconnaissant qu’il existe cette variété de dialectes sur le même territoire, il est important, lorsqu’il enseigne la langue portugaise, de démontrer aux apprenants la variabilité de la langue, en particulier les différentes façons de parler dans les différentes régions du pays, et aussi la pluralité des significations que le même mot peut avoir, selon la région dans laquelle cet étudiant-apprenant est.

2.2 VARIATION DIATOPIQUE

Laissant de côté toute forme de clarification du concept de langage, ce type de variété est relatif à l’annonceur en fonction de son origine territoriale. Ces variétés sont traditionnellement appelées « dialectes ». En fait, ce terme fait référence à la diversité des formes d’expression linguistique et aux domaines dans lesquels il est utilisé. L’étude de ces variétés comprend des dialectes et des dialectes locaux. Les considérations sociales des faits linguistiques de la langue, comprises comme un système linguistique caractérisé par une forte différenciation, sont définies avec une grande direction, promues comme une tradition littéraire importante et imposent parfois diverses significations linguistiques dérivées de la même source. Ainsi, les deux caractéristiques essentielles de la langue appartiennent à un degré suffisant de différenciation par rapport aux autres systèmes linguistiques et à une structure composée de caractéristiques communes aux variations géographiques, sociales et personnelles.

À un moment donné (par exemple, dans la première décennie de ce siècle), la langue portugaise n’est pas parlée exactement de la même manière par tous les individus qui l’ont comme langue maternelle. Cette variation résulte de plusieurs facteurs. Une variation diatopique (ou variation géographique ou variation régionale) se réfère aux différentes façons de parler de sujets avec un langage naturel donné selon les zones géographiques dans lesquelles ils vivent. Il y a une variation diatopique dans un langage naturel qui reflète les expressions des personnes qui utilisent la langue dans leurs différents modes d’utilisation, pour des raisons qui découlent de la région où ils vivent et où ils sont nés et ont grandi (pour la collection de la variété linguistique de cette région est appelée variété géographique). Strictement parlant, ce n’est pas la géographie qui détermine les différentes façons de parler un langage naturel, mais la dispersion spatiale des locuteurs d’une langue qui contribue aux communautés qui parlent cette langue, qui ont des comportements linguistiques différents (SILVA, 2010, p. 239).

Il est essentiel de garder à l’esprit que la langue ne sera jamais parlée de la même manière par tous les individus d’une communauté, ici, dans ce cas, la communauté des locuteurs du portugais-brésilien. Cette variation est dérivée des phénomènes linguistiques les plus divers qui ont le caractère linguistique, régional, de genre, de groupe d’âge ainsi que répond aux aspects sociaux, culturels et économiques qui font partie de la vie quotidienne de cet orateur. La langue deviendra naturelle en fonction de la région dans laquelle cet individu est situé, donc lorsque vous contactez des locuteurs d’autres régions, il va rencontrer la richesse linguistique du portugais brésilien.

2.3 VARIATION DIASTRATICA

De nombreux linguistes ont lié l’étude de la langue aux caractéristiques des différents groupes qui composent la société. Pour eux, il existe une relation étroite entre la langue et l’environnement social dans lequel il est utilisé. Toutes les langues ont des variétés déterminées par la variété sociale, et donc les matières sont conditionnées par des facteurs tels que la classe à laquelle les gens appartiennent, l’éducation, l’occupation, la situation économique, etc. Les résultats de cette variété diatopique indiquent que les locuteurs d’une même langue ne parlent pas de la même manière, parce que la région géographique dans laquelle ils vivent et/ou le lieu de leur origine influencent cette langue. Même les résidents qui vivent dans une région particulière peuvent ne pas parler exactement de la même façon. Par exemple, les résidents qui vivent ou viennent du nord du Portugal ne parlent pas de la même manière.

Les êtres humains vivent dans des sociétés qui ont atteint une grande complexité, en particulier en ce qui concerne l’organisation de groupes professionnels et sociaux. De nombreuses différences dans l’utilisation de la langue proviennent de la profession qu’une personne a ou des contacts privilégiés qu’elle a avec des personnes d’un groupe de partenaires professionnels particuliers. Chaque groupe de partenaires professionnels a ses propres caractéristiques; par exemple, par rapport au niveau d’éducation des membres du groupe, aux réalités auxquelles ils sont exposés quotidiennement au cours de leur activité, etc. La variation linguistique qui résulte de la nature socioculturelle de ces propriétés est appelée « variété diastratica ». D’une manière simpliste, la variation diastratica est identifiée par le fait qu’un avocat ne parle pas de la même manière qu’un ingénieur en informatique, un mécanicien, un chanteur d’opéra, un ophtalmologiste ou un journaliste sportif (SILVA, 2010, p. 251).

Compte tenu de ce contexte, il est possible de percevoir que ce type de variation peut également se produire en raison de l’occupation professionnelle d’un individu. Ainsi, s’il vient pour effectuer une autre activité, au début, il peut ne pas être en mesure d’utiliser les expressions typiques de la nouvelle profession. Cette différence dans la mise à jour d’une langue est étudiée en sociolinguistique. Ainsi, comme son nom l’indique, la sociolinguistique utilise des concepts et des méthodes de sociologie et de linguistique pour expliquer son objet d’étude. Il s’agit donc d’une « discipline qui est à la frontière entre deux domaines d’études qui visent à analyser l’influence des contextes sociaux sur les usages linguistiques » (SILVA, 2010, p. 251).

2.4 DIAPHASEVARIATION

On ne parle pas de la même manière avec des amis que dans une conférence ou dans un environnement professionnel : dans le premier cas, une variante de style ou de dialecte est utilisée et, dans la seconde, un style ou une variante formelle. Par conséquent, la variation diaphasique dépend des facteurs suivants : le sujet (formel, spécialisé) ou sur les questions liées à la communication orale. Le style utilisé est différent entre un commentateur sportif et un astrologue qui envoie des messages spécifiques. Un autre type de variation linguistique est la variété diaphane qui découle de deux facteurs : la nature individuelle de la situation, qui est une situation de communication pratique dans laquelle un haut-parleur est inséré et le mode individualisé, dont chaque haut-parleur utilise la langue d’une manière spécifique.

Voici quelques exemples qui montrent que les phénomènes de variation diaphasique dans une situation de communication peuvent être considérés sur la base d’un ensemble de facteurs qui interfèrent avec la production de sujets verbaux qui y sont insérés : le degré de formalité ou la situation informelle, le sujet de conversation, le lieu où elle se produit, l’âge des acteurs, leur statut social et le type de relation qu’ils ont entre eux (plus de famille) sont des exemples de facteurs qui déterminent le que nous disons. Une conversation entre amis dans un café de football se caractérise par un niveau informel, qui contraste avec la formalité inhérente à un discours du Président de la République sur l’état de la nation, à l’Assemblée devant les députés et les membres du gouvernement. La sélection minutieuse des mots et leur prononciation, avec la construction syntaxique et l’articulation du contenu, généralement observée dans le discours politique, s’oppose à l’attitude plus détendue des amis dans une conversation sur un sujet quotidien. Mauvais choix de mots, prononciation incorrecte ou mauvaise construction syntaxique ne sont généralement pas embarrassants entre amis dans une situation de communication informelle. Mais on ne peut pas en dire autant dans une situation de formalité et de solennité (SILVA, 2010, p. 259).

Ce type de variation se manifeste principalement au niveau lexical et syntaxique, puisqu’il est lié à la fois aux choix lexical du haut-parleur et aux constructions syntaxiques qu’il utilise le plus fréquemment.  Parfois, cependant, l’orateur est également susceptible d’être reconnu phonétiquement, en particulier dans le processus d’articulation des sons de la langue. Dans tous ces cas, nous avons affaire à une variation diaphasique (ou une personne ou une situation).

3. SOCIÉTÉ ET CULTURE

L’humanité a appris à évoluer au fil du temps à partir de nombreuses stratégies de survie, dont la plus distincte est l’adaptation. L’adaptation a permis aux sujets de suivre leur propre chemin, même dans les endroits les plus difficiles pour vivre et survivre, de la manière la plus complexe. Un élément qui accompagne la stratégie d’adaptation et de régulation progressive dans les différentes régions de la planète est la dimension symbolique. Cela couvre les croyances, les rituels, les significations, les concepts idéologiques, les identités, etc. En bref, il englobe un large éventail de fils qui tissent ce qu’on appelle la culture. Le langage, à son tour, prend forme à partir d’éléments de communication, l’échange de codes, de symboles, de significations et d’idéologies. Il s’agit d’un réflecteur très efficace lorsqu’il s’agit d’étudier ce qui a été dans l’esprit et la réalité d’une société. La culture analysée à partir de la dimension sociale doit être soulignée dans l’enseignement et l’apprentissage des normes culturelles. Les valeurs sont des comportements acceptables d’un groupe social donné et sont quelques-unes des normes culturelles que l’individu doit être éduqué afin de faire partie de la société. Tout ce qui a été appris depuis l’enfance est automatiquement intériorisé, et donc cet apprentissage modélise le comportement qui doit avoir en tant que citoyen, que ce soit dans la vie quotidienne ou au travail. En accommodant les modèles externes imposés, la personne peut s’identifier aux autres et comprendre son environnement. Cela assure une sécurité psychologique qui se traduit par l’intégration de la culture environnante. La diversité culturelle, patrimoine commun de notre humanité, a pris de nombreuses formes au fil du temps et de l’espace.

Cette diversité se manifeste par la particularité et la multiplicité des identités des groupes sociaux qui composent l’humanité. Les principes d’échange, d’innovation, de créativité et de diversité culturelle sont, pour l’espèce humaine, les plus importants, tout comme la biodiversité est pour la nature. En ce sens, ils déterminent le patrimoine commun de l’humanité qui doit être enregistré et affirmé au profit des générations présentes et futures. La diversité culturelle augmente les chances de développements plus larges dans des domaines importants pour la société, tels que le développement intellectuel, émotionnel, moral et spirituel. La diversité culturelle et les droits de l’homme protègent la diversité culturelle et sont donc des exigences éthiques pour le respect de la dignité humaine. Chaque personne assume la responsabilité de respecter les droits de l’homme et les libertés fondamentales, en particulier les droits des personnes appartenant aux minorités et aux peuples autochtones. Personne ne peut encourager la diversité culturelle à saper les droits de l’homme garantis par le droit international ou à restreindre leur accessibilité. Chaque être humain peut s’exprimer et montrer son travail dans la langue qu’il veut, en particulier dans sa langue maternelle. Chaque personne a droit à un apprentissage et à une formation de qualité qui respecte absolument son identité culturelle, et donc tout individu peut faire partie de la vie culturelle qu’il désire et exprimer ses propres pratiques culturelles, à condition qu’il y ait le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

La diversité culturelle doit être accessible à tous. La liberté d’expression, la multiplicité des médias, le multilinguisme, l’égalité disponible pour les expressions artistiques, les connaissances scientifiques et technologiques sont des principes qui doivent être égaux pour toutes les cultures et doivent donc être présents dans les médias d’expression et de diffusion, afin de garantir que la diversité culturelle est latente dans la société. Les différentes créations sont enracinées dans les traditions culturelles, mais s’épanouissent en contact avec d’autres cultures. Pour cette raison, le patrimoine, dans toutes ses variétés, doit être préservé, renforcé et transféré aux générations futures comme preuve des coutumes, des traditions et des aspirations des êtres humains, afin d’accroître la créativité dans toute sa diversité et d’établir un véritable parlement entre les cultures.

Il est important de respecter et de préserver les méthodes traditionnelles de connaissance, en particulier celles enseignées par les peuples autochtones ainsi qu’il est nécessaire d’évaluer la contribution des savoirs traditionnels à la protection de l’environnement et à la gestion des ressources naturelles, et il est donc essentiel de promouvoir le lien entre la science moderne et l’expertise de chaque branche du savoir, en particulier en cette période où la mondialisation impose des défis communs à la biodiversité. , la diversité culturelle et le lien entre les deux sphères. De nombreuses communautés exigent du matériel, de manière frénétique, et empêchent ainsi l’auto-conservation culturelle, notamment en raison de l’éclatement de puissances étrangères, des stéréotypes de produits, d’images, de fortune et de modernité. Les grandes industries énergétiques qui veulent se démarquer sont à l’origine du plus gros problème auquel sont confrontés tous les pays. La diversité culturelle et la biodiversité énoncent des titres à long terme. La diversité culturelle est un garant qui cherche à s’étendre au bien-être de la nature, et plaide ainsi pour qu’une société dans laquelle les êtres humains des générations futures puissent vivre sainement. Il convient de mentionner, sur la diversité et la créativité à long terme, que :

Dans l’échantillon des pays de référence, les États-Unis offrent un exemple particulièrement illustratif, puisque le traitement politique de la diversité culturelle et de l’identité l’emporte de loin sur les programmes publics visant à réduire les inégalités économiques et sociales. Les exigences multiculturelles sont d’autant plus prospères que les politiques sociales sont réduites au minimum. L’attrait des ressources communautaires est alors directement lié au démantèlement progressif des programmes sociaux et aux différences de niveau de vie entre les différentes composantes de la population (Constant, 2000).

 L’un des principaux points est de protéger le patrimoine linguistique de l’humanité et de soutenir l’éducation et l’apprentissage dans autant de langues que possible. Cela nous permet de promouvoir et d’enseigner la diversité linguistique sans laisser de côté l’importance de la langue maternelle à tous les niveaux d’éducation. Enseigner et apprendre plusieurs langues est encouragé au niveau élémentaire. Il vise à mettre en valeur et à sensibiliser, de l’éducation, à la valeur inestimable de la diversité culturelle et, afin de développer des programmes et de former des enseignants des écoles et des universités. La gestion féconde des cultures à l’école signifie également la prise de conscience des apprentis et de tous les acteurs de cette diversité latente et celles-ci ne doivent pas être soumises à de nouvelles formes de catégorisation, voire «positives», qui impliquent et formatent des identités individuelles et collectives (Akkari, 2013). La variation linguistique est considérée comme un ensemble de caractéristiques linguistiques qui a des occurrences différentes et qui reflètent souvent un dialecte dans un contexte linguistique. Toute variation linguistique systématique d’une langue spécifique est parlée dans une zone, dans une région ou dans le même groupe social. Les variations linguistiques coïncident généralement avec les barrières géographiques, sociales et politiques. Les gens déménagent souvent chez eux et apportent leurs dialectes dans d’autres pays. L’arrivée d’outils communicatifs a favorisé la généralisation de la variété de la langue standard, qui coexiste avec les plus divergentes, créant ainsi des conditions de diglossia. La prononciation n’est pas uniforme dans tous les peuples, et donc la différenciation interne de la société se reflète dans le langage et peut masquer les traits dialectaux, créant ainsi des variations linguistiques, qu’elles soient internes, sociales, géographiques, locales ou internationales. Les risques qui empêchent la communication peuvent être causés par diverses raisons. Pour éviter cette éventualité en classe, l’enseignant doit promouvoir un climat de confiance ainsi qu’il doit y avoir proximité de la variante linguistique. La variation linguistique peut être positive ou négative pour les étudiants étrangers, selon plusieurs facteurs, tels que les capacités de l’étudiant, la situation familiale et personnelle, l’environnement socioculturel qui les entoure et la méthodologie appliquée. Par exemple, si une école choisit d’intégrer les cultures/diversité des élèves, elle ne peut manquer de donner une certaine légitimité à la langue maternelle de ces élèves. L’étape suivante consiste à trouver le juste équilibre entre le langage commun de l’enseignement et l’ouverture aux langues maternelles des élèves. Cependant, dans l’esprit de certains acteurs scolaires, l’intégration signifie l’utilisation exclusive de la langue du pays d’accueil (Akkari, 2013). Une éducation de qualité est nécessaire pour l’ensemble de la population et doit donc s’appuyer sur une approche holistique pour préserver la diversité de l’éducation universelle. Bien que nous ayons progressé, le système éducatif classe toujours les étudiants en fonction du rendement scolaire et les couches sociales sont les mieux lotis pour obtenir les meilleurs points ou pourcentages. Il est nécessaire d’être prudent avec ces scores, car ils peuvent finir par causer des situations de désavantage pour les élèves, les empêchant d’apprendre.

4. L’INTÉGRATION DES VIDÉOS MUSICALES ET MUSICALES

Le développement du langage oral dans l’étude des langues étrangères est extrêmement important, car c’est l’outil qui permettra aux élèves d’avoir un apprentissage réussi. Le langage oral permet la communication entre les personnes, et lorsqu’il est développé, est un outil utile de socialisation, parce que, en même temps, il est utilisé pour répondre aux besoins fondamentaux, pour exprimer des sentiments et de réglementer l’appréciation de la langue cible. Afin de développer l’expression orale, le modèle phonologique, morphosyntaxique, lexical et sémantique est enseigné, c’est-à-dire que les élèves apprennent les aspects pragmatiques du discours oral : comment faire une pause, comment se poser, comment intervenir dans les débats, etc. Il est donc nécessaire de comprendre le langage oral comme un outil qui code la pensée. En raison de ce caractère, l’oralité permet d’organiser la réflexion et la conceptualisation sur les diversités thématiques, permettant de parler des objets et des situations de la vie quotidienne dans le langage cible. Selon Pombo (2007), la compétence même de l’expression orale s’est améliorée, puisque les TIC ont apporté un nouveau potentiel à la classe de langue portugaise, car il permet aux enseignants d’enregistrer et d’écouter les manifestations des élèves ainsi que de faire des lectures sur leurs commentaires. La compréhension de l’écoute est une compétence que les élèves devraient pratiquer très souvent, parce que c’est une procédure très importante pour acquérir d’autres apprentissages. Les approches actuelles donnent de l’importance à certains exercices spécifiques et aux activités de compréhension de l’écoute pour travailler sur les diverses compétences. Ces exercices doivent être fréquents et brefs.

L’élève a besoin de beaucoup de pratique pour développer la capacité d’écouter et ces exercices devraient être combinés avec des exercices d’expression orale. Le matériel pour le travail doit être varié et réel (enregistrements réels de la langue, du contexte étudiant, des erreurs et des hésitations de ces étudiants, etc.). En outre, l’enseignant doit présenter différents dialectes ou documents afin qu’ils s’habituent à entendre différents types de langue. Les élèves doivent avoir une raison d’écouter, et donc, avant de commencer la conversation, il est nécessaire d’introduire le sujet et les aspects sur les données et les questions à travailler dans la salle de classe. Vous devriez également évaluer les résultats avec les élèves. Le développement de l’expression orale exige une pratique constante, et nous devons donc encourager l’élaboration d’activités fréquentes et variées, établissant un but clair pour l’étudiant de connaître ces dialectes. L’apprentissage de l’expression orale peut être effectué à partir de plusieurs options, telles que: les activités qui ont une courte durée (quelques minutes) et des activités à développer dans les séances d’apprentissage afin qu’il y ait un développement linguistique complet. L’objectif de cette stratégie est d’attirer l’attention sur des compétences spécifiques en matière d’expression orale afin qu’elles soient progressivement renforcées. Pour ce faire, les élèves doivent clairement savoir ce qu’ils apprennent (identifier les parties importantes, identifier le but de la station, contrôler la voix, attendre leur tour, etc.). Ce qui importe, en tout cas, c’est la façon dont l’élève exprime ou comprend le texte. Les technologies d’enregistrement audio et vidéo permettent aux élèves de parler des phrases, de pratiquer des langues ou d’effectuer diverses activités orales, etc.

La musique est un outil essentiel pour le développement des compétences linguistiques dans l’apprentissage des langues étrangères. Il peut apporter à l’élève plus de fluidité dans les processus de compréhension et d’expression orale, et provoque également l’élève, enfin, progressivement, de perdre la peur de parler dans la langue cible. La conceptualisation est l’une des opérations mentales nécessaires pour apprendre à se produire. La tâche de l’enseignant est de fournir suffisamment de matériel et la promotion de situations, d’activités et de jeux pour développer cette capacité, qui n’est pas construite, mais se fait consciemment et méthodologiquement.  Le CEFR mentionné par Dias et Bidarra (2010) est une « opportunité de pratique ». Il s’agit d’une composante très positive de l’oralité, car l’accent est mis sur les activités de compréhension, de production et d’interaction avec le langage oral (DIAS, 2010).

Les vidéos musicales sont des caractéristiques audio idéales, et sont donc excellentes pour l’enseignement d’une langue seconde, car non seulement ils permettent aux élèves d’entendre les mots prononcés par les locuteurs natifs, mais leur permet également de regarder et de comparer la diversité des genres en contraste avec la société et la culture. Selon Dias et Bidarra (2010), la méthodologie implique l’interrelation de plusieurs facteurs qui intègrent les situations de communication effectuées par les locuteurs natifs à partir de la sélection des documents quotidiens, la diversité typologique des exercices et des activités avec différents degrés de difficulté et la flexibilité de mettre en pratique de telles activités (DIAS, 2010).

Dans ce contexte, il est possible de percevoir que les médias audio peuvent agir comme une alternative stimulante pour lire et écouter l’enseignant, car il ya la présentation de messages verbaux de façon plus spectaculaire que le texte écrit, qui peut attirer plus d’attention sur l’élève. Avec un peu d’imagination de la part de l’enseignant, l’audio peut être très polyvalent, mais aussi dynamique, en raison des nombreuses possibilités d’utilisation. Selon Franco (2010), Voki est un service gratuit et en ligne qui permet la création de personnages virtuels. Vous pouvez ajouter des messages vocaux à partir de l’enregistrement du microphone, convertir le texte en audio, et vous pouvez utiliser un fichier sonore existant.

5. DIDACTIQUE DE CONCEPTUALISATION  

Il existe différentes compétences pour acquérir des connaissances, ce qui complique la connaissance, en détail, des processus d’enseignement et d’apprentissage. D’une certaine manière, c’est aussi un signe d’espoir de modifier et d’adapter les méthodes. Il existe des possibilités de parvenir à une compréhension orale de la langue standard, mais la façon dont nous conceptualisons la compréhension orale des variétés linguistiques peut également s’étendre à partir de la réalisation de différents enregistrements audio en langue portugaise. La compréhension authentique est plus susceptible d’apparaître et de devenir évidente pour les autres si les gens ont des compétences multiples pour représenter un concept et peuvent facilement passer d’une langue standard à une langue durable. On ne peut pas s’attendre à ce que quelqu’un ait toutes ces compétences, mais tout le monde peut avoir au moins quelques compétences pour représenter le concept de variété linguistique en portugais, de sorte qu’il y ait, par conséquent, une compréhension orale adéquate des accents du portugais brésilien. L’utilisation de différentes méthodes d’enseignement du portugais ou de la langue étrangère n’est pas nécessaire dans les écoles publiques du ministère de l’Éducation de Porto Rico. Actuellement, le Ministère suit les règles du cadre commun des langues étrangères, mais n’exige pas l’utilisation d’une méthode particulière, qui laisse les enseignants de langues étrangères libres. Le Ministère de l’éducation de Porto Rico a établi comme une norme pour l’enseignement des langues étrangères, dans certaines écoles spécialisées, qu’il devrait y avoir une éducation individuelle, spécialisée, personnalisée et utile pour le développement des langues étrangères. Cependant, le modèle n’a pas encore été respecté par toutes les écoles.

D’après Ruz et Zambrano (2014), cela est dû au fait que les enseignants n’utilisent pas fréquemment des stratégies d’enseignement et d’apprentissage pour le traitement de la métacognition et pour le développement de la lecture et de l’écriture. Cela peut également être dû au fait que les enseignants sont toujours liés à l’utilisation de méthodes traditionnelles, ce qui conduit à un manque de connaissances et d’expérience pour la mise en œuvre des procédures proposées pour l’enseignement de la lecture et l’écriture aux élèves. Il est courant d’entendre le terme « didactique » lorsqu’il s’agit d’individus liés à l’éducation, à l’enseignement de processus ou de sociétés vouées à la création d’outils pour le développement intellectuel et cognitif des apprentis. Nous utilisons le mot «didactique» lorsque nous parlons de questions liées au matériel éducatif et la création d’activités pour les enfants ou des produits conçus pour mettre ces activités en vogue. Mais, la plupart du temps, nous nous perdons dans les répétitions quotidiennes sans vraiment comprendre la définition théorique du concept de «didactique». Pour appréhender les processus d’application et maîtriser le thème de la conceptualisation didactique, il faut reconnaître qu’il s’agit d’une branche de pédagogie qui se consacre à l’écoute des processus et des techniques pour obtenir des modèles spécifiques d’enseignement plus appropriés pour atteindre les connaissances. En outre, l’enseignant doit atteindre positivement et efficacement tous les élèves, quels que soient les facteurs sociaux, culturels et économiques, et doit également donner la priorité à la diversité de l’apprentissage. Didactics représente toutes les disciplines qui mettent l’accent sur les différentes méthodes d’apprentissage qui permettent aux élèves de passer par le processus d’analyse, de planification et d’approche de leurs propres techniques d’apprentissage.

Didactics est un processus applicable à toutes les questions nécessaires pour répondre aux besoins intellectuels, émotionnels et sociaux de chaque individu. C’est la même pratique d’interaction que l’élève crée avec des compétences et des concepts éducatifs. Didactics est l’art de l’éducation. Une personne instruite peut alors comprendre plusieurs concepts importants, tels que les valeurs universelles, les attitudes, les conflits sociaux, la diversité culturelle, la valorisation de l’art et du sport, essayant ainsi de produire des idées et des processus clés qui composent cet art de l’enseignement. Au fil des ans, de l’intégration de différentes stratégies d’enseignement, telles que la technologie, les arts visuels, l’accès direct aux communications et les contributions positives des personnes en dehors de l’éducation, les références didactiques ont été modernisées.

Aujourd’hui, plus que jamais, cette méthode vise à élever les principes d’une éducation efficace et flexible afin que les enseignants puissent choisir le bon contenu pour soutenir les modèles d’enseignement et d’apprentissage dans des environnements éducatifs afin d’accueillir des élèves de différents milieux et intelligences et de différents styles d’apprentissage. Pour assurer cet enseignement, il y a trois éléments d’une importance considérable : l’enseignant (qui enseigne), l’élève (qui apprend) et le contenu de l’apprentissage (ce qui est enseigné). La combinaison de ces trois facteurs d’apprentissage est très pertinente, durable et formelle, afin de pouvoir transporter l’éducation vers des lieux en dehors de l’environnement scolaire et de l’appliquer à la vie quotidienne de chaque individu. Soto (2013) cite un philosophe portoricain, Eugênio Maria de Hostos, et affirme ainsi qu'”il ne suffit pas d’enseigner la connaissance, il faut apprendre à l’acquérir”.

Ce qui a été fait scientifiquement ne suffit pas, il est nécessaire d’apprendre à le former. Il ne suffit pas de combiner l’enseignement avec une seule méthode. Il est nécessaire d’apprendre à le gérer. En bref, il ne suffit pas d’apprendre, il est nécessaire d’enseigner le raisonnement. Le didactique de la conceptualisation est le processus d’acquisition des connaissances, et contemple ainsi les différents aspects des matières académiques et leur transmission appropriée. Howard Gardner, un psychologue américain, a développé la théorie des intelligences multiples en 1983. Selon Gardner (1997), l’intelligence est la capacité que nous avons de résoudre les problèmes quotidiens ou de fournir des services dans le domaine de la culture elle-même. Pour Gardner (1997), il s’agit d’une compétence qui est en partie génétiquement marquée, mais qui peut se développer. Nos capacités peuvent être renforcées d’une manière ou d’une autre, selon le contexte des médias, nos coutumes, l’éducation que nous recevons, etc. Les multiples intelligences sont les suivantes :

  • Intelligence interpersonnelle (avec les autres) : comprendre les sentiments, les besoins et les objectifs des autres;
  • Intelligence visuelle/spatiale : création et interprétation d’images, pensées tridimensionnelles ;
  • Intelligence interpersonnelle (elle-même): comprendre les pensées intérieures et les émotions très clairement;
  • Le corps et l’intelligence kinesthésique se sentent et expriment une forme de corps, exécutent leur travail manuellement ;
  • Intelligence logique-mathématique : raisonnement, raisonnement logique, problèmes de gestion mathématique ;
  • Intelligence linguistique verbale : utiliser le langage pour exprimer des idées, des sentiments ou persuader les autres;
  • Intelligence naturaliste : comprendre les modèles, la classification et le comportement de la nature ;
  • Intelligence musicale : créer ou sentir un rythme, exprimer un état émotionnel, détecter ou analyser différentes mélodies.

La didactique de la conceptualisation propose des éléments spécifiques pour parvenir à une application de l’excellence.

  • L’étudiant : représente le facteur le plus important dans ce transfert scolaire. Il est le protagoniste du processus d’enseignement-apprentissage.
  • L’enseignant : représente une figure de facilitateur, de guide, de conseiller de l’élève. Il doit être un agent de changement par excellence et doit constamment maintenir un réseau d’informations et de stimuli positifs pour mettre en pratique les processus éducatifs.
  • Les objectifs : représenter le guide de l’éducateur qui guide et dirige le processus éducatif. Les projections permettent, à court ou long terme, de mesurer la mise en œuvre de l’éducation.
  • Le contenu : à partir du contenu, les objectifs proposés par l’enseignant sont atteints.
  • Le matériel pédagogique : représente tout type de dispositif de conception ou de développement qui maintient l’intention de faciliter, de contribuer, d’aider ou d’offrir l’accès au processus d’enseignement et d’apprentissage. Le matériel pédagogique représente les outils utilisés par les enseignants pour permettre le processus de transfert des connaissances.
  • Techniques et méthodes d’enseignement : représenter les stratégies d’enseignement adoptées pour influencer tous les élèves. Les techniques et méthodes d’enseignement devraient être conçues pour répondre aux besoins éducatifs de chaque secteur, de chaque population et de chaque élève.

6. Écoute

La compréhension orale est fondamentale pour les étudiants portugais à Porto Rico. Ils peuvent se diversifier et obtenir des positions sociales où ils se sentent compétents pour réussir. En outre, ils peuvent être en mesure de fonctionner librement en offrant la qualité de la compréhension orale à l’intérieur et à l’extérieur de leur pays d’origine. Lors de l’écoute et de la parole, il est important d’examiner et de prendre en compte le langage non verbal pour comprendre tout le sens de ce que vous voulez exprimer. Selon Pascual et coll. (2014), l’importance de l’écoute est fondamentale, tout comme la capacité cognitive qui permet le passage de la lecture orale dans le décryptage de la lecture comme source d’apprentissage. Par conséquent, l’aspiration actuelle que tous les élèves atteignent une grande maîtrise de la langue écrite n’est pas un défi et offre une formation explicite sur l’amélioration de la compréhension orale pour toute l’éducation primaire. Les différentes compétences ont été supplantées par la technologie. Pour les enfants, la lecture, l’écoute, l’analyse ou l’application de l’apprentissage avec l’enseignement traditionnel n’est plus attrayant. Les téléphones mobiles, tablettes, ordinateurs, jeux électroniques et autres technologies offrent un divertissement confortable, qui attire l’attention de ces apprenants, et ainsi développer la compréhension orale dans les langues étrangères et mettre l’accent sur les variantes linguistiques sont des processus essentiels dans l’enseignement-apprentissage. Afin que les étudiants considèrent toujours l’offre de l’université comme une option, nos écoles ont proposé d’intégrer la technologie dans le processus d’enseignement.

Cette tentative d’améliorer la qualité de l’éducation peut également affecter le succès global. Badia et coll. (2016) discutent de la relation positive et significative entre les avantages perçus par rapport à la technologie par les enseignants ainsi que l’utilisation fréquente de ces derniers dans les salles de classe. Il est maintenant difficile de savoir quelle relation peut être établie entre les avantages perçus pour la technologie et le type d’utilisation de la technologie pour l’enseignement et l’apprentissage. Ce défi est encore plus grand si nous examinons cette relation dans des environnements éducatifs avec un accès limité à la technologie, dont les enseignants sont encore en formation pour mettre ces ressources technologiques en pratique dans le contexte éducatif.

7. MÉTHODOLOGIE DE RECHERCHE

7.1 IMPLIQUÉ DANS LA RECHERCHE

  Tableau 1 : Impliqué dans l’étude

PopulationÉtudiants interrogés
Anciens qui ont assisté au portugais comme langue étrangère à Porto Rico.D’anciens étudiants qui ont manifesté de l’intérêt pour avoir étudié un cours qui intègre les aspects sociaux, culturels et linguistiques du portugais brésilien.

Source: Préparé par l’auteur (2020)

7.2 LES OBJECTIFS DU PROJET DE RECHERCHE

  •  Prouver la nécessité pour les anciens étudiants d’avoir étudié un cours qui intègre les aspects sociaux, culturels et linguistiques du portugais brésilien;
  • Reconnaître les avantages de l’utilisation de la musique comme outil d’enseignement-apprentissage des aspects sociaux, culturels et linguistiques du portugais brésilien;
  • Identifier les stratégies d’enseignement pour conceptualiser la compétence afin qu’elles soient appliquées aux aspects sociaux, culturels et linguistiques du portugais brésilien;
  • Créer des outils d’enseignement musical applicables à l’enseignement-apprentissage des aspects sociaux, culturels et linguistiques du portugais brésilien;
  • Former les enseignants au service des élèves du portugais comme langue étrangère, avec des outils qui facilitent l’enseignement-apprentissage des aspects sociaux, culturels et linguistiques du portugais brésilien;

En travaillant avec des étudiants du portugais à Porto Rico, les résultats devraient être obtenus grâce à un enseignement efficace. Si nous savons que le nombre d’étudiants interrogés nous donne un point de départ spécifique, nous devrions également tenir compte de leurs émotions et de leurs sentiments pour élaborer les activités. Ces résultats fournissent des détails afin que les enseignants puissent mettre en pratique des actions appropriées pour la mise en œuvre d’un cours différent et ludique, afin d’intégrer les aspects sociaux, culturels et linguistiques du portugais brésilien.

7.3 TYPE DE DONNÉES À COLLECTER

Un questionnaire a été utilisé comme méthode de recherche pour recueillir les impressions et les réactions d’anciens étudiants portugais à Porto Rico. Cette méthode de collecte permet d’analyser directement les besoins existants d’anciens étudiants qui n’avaient pas un cours ludique et différent qui intègre les aspects sociaux, culturels et linguistiques du portugais brésilien. Cet outil de recherche fournit des données quantitatives spécifiques qui peuvent être utilisées pour élaborer certains objectifs et objectifs pour répondre aux besoins des futurs élèves.

7.4 RÉSULTATS POSSIBLES

On s’attend à ce que cette méthode de recherche qualitative et quantitative soit appliquée aux anciens étudiants afin d’étudier s’il y avait un besoin dans cette population étudiante. Deuxièmement, nous voulons montrer quantitativement qu’il y a ce besoin particulier d’enseigner-apprendre les aspects sociaux, culturels et linguistiques du portugais brésilien. Enfin, avec ces données officielles, la recherche cherchera à montrer que le programme doit être adapté comme il le mérite afin de pouvoir répondre aux besoins éducatifs et pour qu’il y ait le développement égalitaire et significatif des futurs étudiants.

7.5 COLLECTE, TRAITEMENT ET ANALYSE DE DONNÉES

Lors de l’utilisation de cette méthode d’investigation, il est nécessaire de jouer un rôle expressif dans la collecte de données objectives et réelles sur les besoins des étudiants. Tous les individus sont mesurés de la même manière et avec le même outil. Les données ont été recueillies dans une base de données de sorte qu’il n’y avait aucune marge de doute dans le processus de collecte, de traitement et d’analyse des données. L’utilisation d’observations quantitatives est un bon outil pour recueillir, traiter et analyser les données, car elle fournit des résultats opportuns. Grâce à ce système de collecte de données, il n’y a aucune pression ou imposition pour que les chercheurs adoptent des actions qui peuvent ne pas contribuer à une véritable collection des besoins des étudiants. D’après les données quantitatives, il a été possible d’analyser en détail les besoins soulignés par un groupe composé de trente-cinq (35) anciens étudiants luguphones dans la ville de Porto Rico. Le questionnaire présente plusieurs questions, et d’elles, des impressions et des données sur les besoins des répondants ont été obtenues. Le graphique 1 montre la méthode de recherche utilisée pour la collecte, le traitement et l’analyse des données. Nous soulignons, dans la recherche, les questions et les réponses pour analyser les résultats des graphiques qui reflètent l’existence de notre problème de recherche : l’importance de la musique pour enseigner la langue portugaise.

Figure 1 : La linguistique et ses variantes

Source: Préparé par l’auteur (2020)

Le graphique 1 montre l’analyse des données recueillies, et présente et détaille ainsi le manque de connaissances des 35 étudiants sur la durée de la linguistique portugaise et ses variantes. Cela nous révèle, encore une fois, l’importance de l’approche du thème de l’enseignement des variantes de la langue portugaise. Pour aller de l’avant, il y a le graphique 2. Cela vise à refléter, selon la perception des anciens élèves, si les matières brésiliennes ont le même accent.

Figure 2 : Accents portugais

Source: Préparé par l’auteur (2020)

Le graphique 2 révèle à son tour que, dans l’échantillon choisi, 97 % des anciens élèves croient que les humains ne parlent pas la même langue. Cette diversité de la langue portugaise peut donc être explorée en classe afin de comprendre qu’il existe une pluralité de façons de parler et de conceptualiser le même mot en portugais. Le graphique 3 visait donc à réfléchir sur les facteurs qui peuvent faire changer les accents d’une langue.

Graphique 3 : Facteurs influençant la modification de l’accent

Source: Préparé par l’auteur (2020)

Le graphique 3 a révélé que les élèves interrogés croient qu’il existe une variété de facteurs qui peuvent interférer avec le changement de l’accent d’une langue, puisque 100 % de l’échantillon a souligné que les facteurs qui interfèrent dans le changement d’accent sont : la société la région, le contexte familial, le contact avec les jeunes et les adultes et le contexte éducatif. Poursuivant, le graphique 4 a demandé aux personnes interrogées si elles suivreaient un cours de langue portugaise qui intègre les aspects sociaux et culturels aux aspects linguistiques.

Figure 4 : Intégration des aspects sociaux et culturels dans l’enseignement des langues portugaises

Source: Préparé par l’auteur (2020)

Les résultats indiquent que 100% des étudiants suivreaient un cours de langue portugaise qui intègre les aspects sociaux, culturels et linguistiques, car cela enrichit et rend l’apprentissage plus dynamique. Le graphique 5, à son tour, visait à évaluer si ces anciens élèves croient qu’ils auraient un meilleur développement dans le processus d’apprentissage de la langue portugaise si les aspects culturels et sociaux étaient abordés proportionnellement aux éléments linguistiques de la langue portugaise.

Graphique 5 : Développement social, culturel et linguistique dans l’apprentissage

Source: Préparé par les auteurs (2020)

Le graphique 5 a révélé que 35 % de l’échantillon croyait que les élèves pourraient avoir une meilleure compréhension orale en portugais s’ils se voyaient offrir un cours qui intègre les aspects sociaux, culturels et linguistiques dans la même classe.  Plus tard, on s’est demandé si ces anciens élèves croyaient que les outils technologiques l’aideraient à en savoir plus sur les aspects sociaux, culturels et linguistiques qui englobent la langue portugaise et ses variantes. Figure 6 : Outils technologiques dans l’enseignement de la langue portugaise

Source: Préparé par l’auteur (2020)

Les résultats indiquent que tous les anciens élèves croient que les outils technologiques les aideraient à en savoir plus sur les aspects sociaux, culturels et linguistiques du portugais brésilien et que 100% de l’échantillon souligne que la musique, les vidéos musicales et Internet sont les outils les plus intéressants pour intégrer ces aspects, ce qui confirme notre hypothèse initiale selon laquelle la musique peut aider ces élèves à acquérir une meilleure expérience lorsqu’ils entrent en contact avec la langue portugaise. Le graphique 7, à son tour, visait à demander aux personnes interrogées si les vidéos musicales et musicales sont pertinentes pour comprendre les aspects sociaux, culturels et linguistiques du portugais brésilien.

Graphique 7 : L’importance de la musique et des vidéos musicales

Source: Préparé par l’auteur (2020)

Les résultats indiquent que 100% des anciens élèves estiment qu’il est très important la relation de musique et de vidéos musicales avec l’enseignement-apprentissage des aspects sociaux, culturels et linguistiques du portugais brésilien. Enfin, on a demandé aux anciens élèves s’ils croyaient qu’il est important de connaître les aspects sociaux, culturels et linguistiques qui façonnent le portugais brésilien.

Graphique 8 : Perceptions sur les aspects sociaux, culturels et linguistiques

Source: Préparé par l’auteur (2020)

Le graphique 8 a révélé que 100 % des étudiants interrogés estiment qu’il est extrêmement important d’étudier, en détail, les aspects sociaux, culturels et linguistiques du portugais brésilien.

8. Analyse

Dans l’acquisition d’une langue étrangère, nous travaillons avec des processus cognitifs et des situations d’acquisition. La position comportementale est, en principe, comme nous l’avons vu, une bonne méthode d’apprentissage qui devrait conduire sans erreurs l’étude de chaque sujet. La théorie comportementaliste prévoit la possibilité d’un univers de renforcement des éventualités, en principe parfaitement gérable, soumis à de nombreuses circonstances aléatoires, parce que «rien n’est parfait». Cette théorie admet que les conditions d’acquisition sont différentes, surtout en termes de motivation. Une partie de l’interprétation de l’apprentissage des langues étrangères est la question « Devrions-nous enseigner la syntaxe aux enfants? » Votre réponse est non. Gaonac’h (1987) traite de différents aspects de l’objectif d’acquérir la langue d’un enfant ou d’un adulte, comme la séquence naturelle d’acquisition ou l’ordre naturel d’acquisition. Il s’agit de caractéristiques cognitives des situations d’apprentissage des langues étrangères qui défendent la théorie du marché, qui, à son tour, se réfère à la multiplicité des processus et à la pluralité des niveaux de performance des activités linguistiques. Dans une méthode d’enseignement, il existe des variables liées à la personnalité de l’élève qui peuvent mener à une approche linguistique dans laquelle les activités de production sont déformées. Comme la situation scolaire est particulièrement favorable à l’élaboration de stratégies d’évitement, nous appliquons des stratégies spécifiques telles que l’enseignement-apprentissage des variétés linguistiques pour la compétence de compréhension orale. En d’autres termes, nous pouvons voir que les modes d’acquisition de langue ne peuvent pas être séparés des activités linguistiques impliquées dans la situation. En ce qui concerne l’enseignement-apprentissage des langues étrangères, l’approche constructiviste se traduit par une atmosphère de classe sans anxiété, dans laquelle la langue cible, le portugais, est utilisée pour faciliter la communication entre les élèves et l’enseignant, et aussi pour une véritable communication et la compréhension orale. Des documents linguistiques authentiques sont utilisés pour capter l’attention, les valeurs et les intérêts des élèves. Certains matériaux peuvent être créés par les étudiants pour accroître leur intérêt et leur participation à chaque niveau de la langue. La coopération et le travail en petits groupes encouragent l’apprentissage et renforcent la rétroaction constructive entre collègues. L’enseignement des langues par projet est développé en classe pour tous les élèves et est utilisé pour les aider à apprendre à avoir une atmosphère amusante. Dans cette recherche, le résultat du travail en classe est très important pour enrichir et compléter le travail académique de la vie quotidienne, et s’appuie ainsi sur des activités parascolaires qui répondent aux intérêts des élèves et développe les compétences nécessaires pour que les élèves soient transportés à l’expérience d’apprentissage d’une langue étrangère et à ses variations linguistiques. Les élèves travaillent avec différentes stratégies d’apprentissage et intègrent de multiples intelligences qui sont considérées et traitées, tandis que d’autres sont développées à travers une variété de techniques d’enseignement appropriées, des activités et du matériel. Le portugais en tant que langue étrangère devrait être enseigné dans un contexte sociolinguistique qui ne menace pas l’environnement, reconnaissant que l’espagnol est la langue maternelle des élèves. L’apprentissage des langues devrait être une expérience enrichissante pour élargir l’esprit et vous permettre de toujours répondre aux demandes croissantes de devenir professionnels dans un monde globalisé. L’enseignement approprié de la langue portugaise aux Portoricains ou à d’autres locuteurs natifs de l’espagnol devrait poursuivre des objectifs essentiels et utiliser du matériel pédagogique approprié pour l’enseignement-apprentissage des variations linguistiques. La langue étrangère n’est pas seulement la langue de communication en classe, mais vous permet également de communiquer dans le milieu scolaire, voyager, s’amuser ou obtenir un bon emploi. L’étudiant doit avoir un programme varié dans lequel il peut étudier la linguistique et ses variantes ainsi que la société et la culture. Dans cette première phase, le problème a été déterminé par les besoins des élèves. Il peut être chargé d’enseigner à partir d’une approche d’action et par la méthodologie d’enseignement par processus. Initialement, l’accent est mis sur les fonctions requises pour la communication et la compréhension orale des variations linguistiques par différents types de musique qui peuvent être trouvés sur Internet. Il ya beaucoup de vidéos musicales et la musique elle-même. Ils s’appuient sur les compétences nécessaires à une bonne approche axée sur l’action dans l’enseignement des variétés de langues étrangères. Développer des séquences pédagogiques appropriées pour travailler avec l’approche axée sur l’action des processus ou des tâches qui seront très importantes à appliquer dans la langue étrangère, qui, dans cette recherche, non seulement contempler les quatre compétences essentielles, mais aussi l’enseignement de l’apprentissage des variations linguistiques pour une bonne compréhension orale des accents du portugais brésilien par l’intégration de la musique. En ce qui concerne la méthodologie, l’enseignement du portugais comme langue étrangère peut et doit utiliser plusieurs stratégies précédemment recommandées pour l’enseignement du portugais comme langue maternelle. Des stratégies telles que l’éducation coopérative, la différenciation des programmes et le travail multi-intelligence, le développement de compétences en pensée critique, le dialogue, la résolution de problèmes, les projets de développement, les revues de réflexion, les portefeuilles, etc., peuvent être d’excellentes stratégies d’apprentissage, car elles sont considérées comme les approches les plus appropriées pour la communication et l’enseignement des langues étrangères. En outre, le développement de la compétence communicative des langues étrangères implique le développement de toutes les compétences d’une manière équilibrée : linguistique, sémantique, sociolinguistique, pragmatique, phonétique, etc. L’enseignant devrait générer un plan systématique de situations d’apprentissage afin de promouvoir le développement des compétences chez les élèves dont la langue maternelle n’est pas le portugais. Pour cette recherche, les variations linguistiques sont importantes et essentielles dans l’enseignement-apprentissage, qui comprend la structure, la forme, le temps et l’espace dans un langage de communication parlé ou écrit qui cherche à s’améliorer. Les variations linguistiques offrent un espace de soutien et d’occasions d’explorer, d’expérimenter et d’interagir dans des situations pertinentes avec des personnes et des matériaux pertinents. Les niveaux de développement et les différences individuelles devraient fournir des progrès authentiques dans l’apprentissage pour obtenir une évaluation. L’éducation devrait s’articuler autour de l’activité spécifique des matériaux appropriés en tant qu’éléments essentiels au développement des variations linguistiques de la langue cible, en l’occurrence le portugais. Dans notre cas, l’utilisation de la musique ludique est un moyen idéal de stimuler le développement cognitif des élèves et de démontrer dynamiquement l’apprentissage. La musique offre de nombreuses possibilités d’activités créatives, ouvertes et amusantes qui permettent aux élèves de représenter leurs expériences et leurs connaissances à travers différents systèmes de performance, c’est-à-dire la lecture de chansons, le chant sans paroles et ainsi de suite. Il stimule également le développement des capacités de pensée à partir de la médiation orale et écrite du langage, de la recherche et de la résolution de problèmes, entre autres. Deuxièmement, il encourage la participation des parents ou des amis, car ils sont les principaux acteurs du développement des élèves, et donc les activités devraient promouvoir une interaction positive et fructueuse dans l’élève avec leur environnement social ou avec qui ils interagiront avec la langue. Les variations linguistiques et la musique sont organisées pour intégrer pleinement les élèves, évitant ainsi la fragmentation, et sont donc essentielles pour promouvoir le développement optimal du portugais dans son ensemble. La distribution du contenu éducatif devrait assurer un équilibre entre les concepts, les processus et les attitudes des élèves. La pratique des variations linguistiques dans l’enseignement devrait assurer le respect, le soutien et le traitement approprié de la diversité étudiante et de la diversité culturelle dans les pays lingophones. Les activités de formation devraient permettre aux étudiants de prendre des décisions de façon appropriée afin qu’ils puissent prendre des décisions quant à leur avenir scolaire, professionnel et personnel. Le processus d’enseignement-apprentissage des variations linguistiques a été conçu par les élèves interrogés comme une chose importante, tant que les goûts, les intérêts, les besoins et les problèmes des élèves et la variété des méthodes, du matériel, des activités, des textes et des situations d’apprentissage sont considérés. Le développement du langage est essentiel à la formation des êtres humains. L’enseignement de la compréhension orale des variations linguistiques est lié à la qualité des compétences qui sont également importantes pour les élèves d’être en mesure d’interagir avec d’autres étudiants autour de lui ou avec les autochtones de la langue étrangère. Les notions de lecture et d’écriture peuvent être développées en parallèle. Par conséquent, les expériences sur les méthodes et l’apprentissage des variations linguistiques devraient commencer dès le début de l’étude de la langue étrangère, parce que, ainsi, les élèves seront en mesure d’apprendre sur l’importance de connaître les variétés de la langue, et puis il ya le bon développement de la compréhension orale.

9. Solution

9.1 CRÉATION DU COURS DE SOCIOLINGUISME MUSICAL BRÉSILIEN

  Les groupes sociaux sont souvent caractérisés par leur intonation ou la variable du niveau linguistique. Ces groupes peuvent être divisés en classe sociale, niveau d’éducation, sexe, ethnicité et ce sont des composantes qui influencent la façon dont n’importe qui parle. Les limites de ces variables sociales ne coïncident souvent pas avec celles des dialectes géographiques, se configurant ainsi comme des dialectes sociaux qui divisent les locuteurs en composantes de la population, réparties dans l’ensemble de l’éventail géographique d’une ou plusieurs variantes linguistiques.

Le professionnel de l’éducation doit savoir reconnaître les phénomènes linguistiques qui se produisent en classe, reconnaître le profil sociolinguistique de ses élèves afin, avec eux, d’entreprendre une éducation dans une langue maternelle qui prend en compte la grande connaissance linguistique antérieure des apprenants et qui permet l’expansion incessante de leur répertoire verbal et de leur compétence communicative, dans la construction de relations sociales imprégnées par un langage de plus en plus démocratique et non discriminatoire (BAGNO , 2006, p. 8).

 Le cours de sociolinguistique musical du portugais brésilien est la composante intégrative de l’étude de la langue portugaise, de la linguistique et de ses variantes, de la société et de la culture à travers la musique. Il correspond également à une approche en portugais brésilien par les différentes régions du Brésil. Une stratégie intéressante pour donner vie à la sociolinguistique musicale est la présentation de plusieurs chanteurs de chacune des 26 régions du pays, puisque cet échantillon révélerait les variations linguistiques, la société et la culture brésilienne à travers la musique et ses chanteurs. Les objectifs de cette approche ainsi que la sociologie musicale peuvent être mis en pratique selon les suggestions de Cumpa (2004).

L’une des leçons que les éducateurs devraient tirer des résultats rapportés dans la recherche en neurosciences est que l’efficacité de l’enseignement augmente à mesure que le contenu est présenté non seulement dans la modalité verbale traditionnelle (stimulus de l’hémisphère gauche), mais aussi en mode non verbal ou figural (graphique, image, picturale ou autre), ce qui aidera à stimuler l’hémisphère droit. Cela conduit à la nécessité d’utiliser une stratégie pédagogique mixte dans la salle de classe qui combine des techniques séquentielles et linéaires avec d’autres approches qui permettent aux élèves de voir des modèles, faire usage de la pensée visuelle et spatiale, et de traiter l’ensemble, en plus des pièces. En ce sens, les stratégies d’enseignement suivantes pourraient être utilisées : la pensée visuelle, la fantaisie, le langage évocateur, la métaphore, l’expérience directe, l’apprentissage multisensorielle et la musique (CUMPA, 2004. p. 156).

 Comme les variantes linguistiques peuvent avoir des éléments phonologiques qui forment un accent, des symboles, et aussi différentes distributions syntaxiques, la connaissance et l’utilisation de stratégies de communication orale ou d’éléments d’une même oralité peuvent varier selon le contexte de l’orateur.  L’étude de la variation linguistique du portugais dans la classe de langue étrangère est essentielle, car elle reflète directement dans le groupement social, culturel et l’internationalisation de cet orateur. Les variations expliquent et déterminent également la forme et l’utilisation de la langue par les locuteurs des groupes sociaux les plus divers. La sociolinguistique musicale fait partie intégrante de l’enseignement-apprentissage du portugais brésilien, de la linguistique et de ses variantes, de la société et de sa culture.

9.2 SOCIOLINGUISTIQUE BRÉSILIEN

La recherche a proposé et élaboré un blog pour mettre en pratique la sociolinguistique musicale pour l’enseignement de la langue portugaise et ses variations. Il révèle la mission, la vision, les objectifs, les images et les activités d’enseignement du portugais aux étrangers, ici, dans ce cas, les hispanophones qui souhaitaient apprendre la langue portugaise. La configuration du blog sera mieux explorée dans ce chapitre, de sorte que d’autres enseignants peuvent en quelque sorte être inspirés et mis en pratique sociolinguistique musicale. Figure 1 : Composantes du cours de sociolinguistique musical brésilien

Source: Préparé par l’auteur (2020)

Figure 2 : Sociolinguisme musical vu des neurosciences

Source: Préparé par l’auteur (2020)

Mission : Ce cours est développé pour faire de la musique brésilienne l’objectif principal de l’influence et de l’optimisation de l’apprentissage portugais, de la linguistique et de ses variantes, de la société et de la culture brésilienne.

Vision : Former l’étudiant à acquérir des compétences sociales et linguistiques et encourager et soutenir sa croissance personnelle et professionnelle en étant en contact avec le portugais brésilien.

Objectifs du cours :

À la fin du cours, l’étudiant doit :

1. Identifier les termes politiques et religieux comme un vocabulaire fondamental pour le développement linguistique du portugais brésilien.

Un. Il utilisera le vocabulaire appliqué dans la musique brésilienne pour comprendre et interpréter les contrastes sociaux qui ont marqué divers mouvements politiques;

B. Il reconnaîtra l’importance de plusieurs aspects religieux pour le développement de la sociolinguistique musicale brésilienne;

C. Il exposera l’influence de la politique et de la religion sur le développement de la sociolinguistique musicale brésilienne.

2. Comparez et contrastez l’impact des genres musicaux brésiliens avec la mode contemporaine.

Un. Identifier les costumes comme un symbole représentatif dans divers genres musicaux;

B. Reconnaître des idées de costumes spécifiques;

C. Racontez l’utilisation de divers costumes avec l’exposition de la sociolinguistique musicale brésilienne.

3. Identifier le lien entre l’économie et la santé à travers l’analyse de la sociolinguistique musicale brésilienne.

Un. Interpréter la valeur sociale de la musique brésilienne;

B. Classer les avantages et les inconvénients en fonction du niveau économique exprimé dans la musique brésilienne;

C. Distinguer les avantages économiques.

4. Développer l’appréciation culturelle en démontrant les connaissances acquises grâce à diverses activités récréatives et musicales.

Un. Intégrer, dans son développement cognitif, les fondements de la gastronomie pour comprendre le fonctionnement socioculturel du Brésil;

B. Intégrer les aspects axés sur les coutumes et les traditions de la sociolinguistique musicale brésilienne dans votre exposition;

C. Identifiez les éléments de base des variations linguistiques des Portugais du Brésil à travers différents genres musicaux.

5. Recueillir des informations qualitatives et quantitatives pour l’analyse des problèmes sociaux liés à la sécurité brésilienne.

Un. Comprendre que la mise en œuvre du bien-être social est essentielle au développement de la sécurité;

B. Identifier les caractéristiques régionales pour comprendre les stratégies de sécurité et le service aux différents événements musicaux culturels au Brésil;

C. Valider l’importance de la protection socioculturelle représentée dans la musique brésilienne.

Figure 9 : Les régions du Brésil

Source: Préparé par l’auteur (2020)

Graphique 10: Rythmes musicaux du Brésil

Source: Préparé par l’auteur (2020)

9.3 STRATÉGIES D’ENSEIGNEMENT ET D’APPRENTISSAGE

En réponse à la tendance à la mondialisation, l’éducation est organisée en séquences, unités et leçons thématiques qui apparaissent comme une méthode totalement unifiée pour organiser et transmettre les compétences nécessaires à la pratique scolaire. Ainsi, les différentes tâches que l’enseignant accomplit avec un groupe spécifique d’élèves, implique de déterminer ce qui doit être enseigné et les procédures d’enseignement-apprentissage qui peuvent être travaillées avec chaque élève. Ceci est essentiel pour que la diversité des connaissances des disciplines proposées par les programmes scolaires soit efficacement apprise et qu’elles développent des compétences fondamentales pour la formation de leur personnalité, afin qu’elles puissent accomplir une série d’activités ayant une valeur éducative. Un aspect important dans la conception des unités est lié à l’optimisation du temps d’apprentissage et, par conséquent, il devrait y avoir le développement de l’enseignement et des séquences de travail à la fin de chaque leçon d’apprentissage.

9.4 COURS CURRICULUM

Actuellement, les programmes universitaires ne suffisent pas pour que les étudiants aient une bonne compréhension orale de l’accent du portugais brésilien, car il existe des variantes linguistiques de la langue. Les enregistrements audio de la méthode sont effectués à partir de la langue par défaut. Dans ce cas, la première difficulté présentée pour ce niveau d’étudiants est la compréhension orale de la langue due à ses variétés d’accents et d’intonations, en raison de la région, le niveau social, et le niveau académique des locuteurs, qu’ils soient locuteurs natifs ou étudiants de la langue ou des locuteurs du portugais. D’après l’analyse des données recueillies dans la recherche et évaluées dans les graphiques, il est possible d’observer que les résultats indiquent la nécessité pour les étudiants de langue étrangère portugaise d’être en contact avec un cours qui donne la priorité aux variations linguistiques afin d’améliorer la compréhension orale des accents du portugais brésilien.

La décision a été prise d’intégrer, dans le cours, des chansons qui ont été enregistrées par des locuteurs brésiliens de différentes régions du pays. L’utilisation de la musique pour des activités qui développent des compétences en communication verbale et produisent une communication efficace s’est avérée utile pour le renforcement et la compréhension orale des variétés linguistiques. La méthode musicale permet à l’élève de connaître et d’analyser les différences qui existent dans la prononciation ou l’intonation offertes dans les mots exprimés par les lusophones de différentes régions ou localités, mais qui, en bref, favorisent la même action de s’exprimer. Lorsque les élèves participent à plusieurs reprises à cette pratique musicale, ils renforcent leur compréhension, élargissent leur intellect et obtiennent la sécurité nécessaire pour se développer librement dans des scénarios réels qui nécessitent la mise en œuvre de vocabulaires et d’expressions qui comprennent l’utilisation des variations linguistiques.

9.5 ORGANISATION D’ENSEIGNEMENT-APPRENTISSAGE

  • Contexte : Les élèves travailleront avec des activités orales et écrites pour développer leurs connaissances et utiliser correctement le vocabulaire thématique. En outre, on peut travailler avec différents niveaux de pensée critique et être en mesure d’appliquer ces connaissances dans une atmosphère réelle, que ce soit en classe, sur un voyage ou dans la vie quotidienne;
  • Lexique : Le vocabulaire est contextualisé avec des chansons thématiques, et sert ainsi aux étudiants à être en contact avec les différents rythmes musicaux répartis dans les 5 régions du Brésil, acquérant ainsi de nouveaux vocabulaires et expressions ;
  • Grammaire : Intégration des tensions verbales et des conjugaisons afin qu’elles soient travaillées sur les différentes chansons et documents écrits pendant le cours ;
  • Lecture : Application de stratégies de lecture qui permettent au participant de comprendre et d’effectuer des tâches avec des textes authentiques et non techniques;
  • Rédaction : Application de stratégies d’écriture qui permettent au participant d’écrire de petits articles liés aux sujets abordés pendant le cours;
  • Compréhension orale et expression orale : Le cours sera enseigné en portugais et le matériel audio utilisé sera authentique. Cela permettra aux participants d’avoir un contact intensif avec le portugais oral pendant les cours. En outre, les stratégies d’enseignement proposées, qui font référence à la compréhension orale et à l’expression, visent à offrir aux participants la possibilité de communiquer ou de s’exprimer, en portugais, tout au long du cours;
  • Société et culture : Le matériel didactique et les stratégies permettront la discussion, la réflexion, la comparaison et le contraste constants de différents types d’aspects sociaux et culturels du Brésil;
  • Linguistique et ses variantes : Ce sujet vise à mettre en évidence une compréhension de base de la variation linguistique du portugais. L’un des principaux intérêts est de sensibiliser les élèves aux différents accents existant dans le portugais brésilien et à l’importance de connaître la variation linguistique de la langue portugaise. Les élèves doivent poser des questions qui stimulent le processus de leur éducation dans la langue cible, que ce soit L1 (langue maternelle) ou L2 (non-langue maternelle);
  • Prononciation: Contrôler le ton à l’aide de mots simples et des phrases avec l’intonation correcte et la prononciation, en fonction de la situation et l’environnement dans lequel l’étudiant est, et aussi il est nécessaire de pratiquer la production orale des mots étudiés qui ont des variations linguistiques dans la compréhension orale de l’accent du portugais brésilien de la chanson à sélectionner;
  • Musique : Découvrir une chanson et utiliser son disque écrit pour que les élèves se souviennent et chantent, et ainsi développer des compétences en lecture, la production orale, l’interaction orale et la compréhension orale des variétés linguistiques des accents du portugais brésilien, de sorte que l’élargissement des connaissances de la société et de la culture brésiliennes par la musique est un exercice fondamental;
  • Ressource musicale : Fournir une liste des chanteurs brésiliens par région (vidéos musicales);
  • Avant la musique : Activez les connaissances antérieures des élèves sur le lexique à étudier ;
  • Pendant la musique : Lisez à haute voix pour que les élèves modèlent la prononciation des mots et se sentent motivés à mettre en pratique les variétés linguistiques. Il fournit également des activités qui permettent aux élèves d’appliquer et de surveiller les stratégies de réalisation, de détecter un modèle cohérent à partir de la lecture des mots et des phrases, et de travailler sur la compréhension orale des variétés linguistiques d’accent du portugais brésilien. Les élèves peuvent travailler par paires pour pratiquer la prononciation;
  • Après la chanson : Engagez les élèves dans des activités qui peuvent permettre leurs connaissances. Il est essentiel d’offrir aux élèves l’occasion d’évaluer leur compréhension et leurs stratégies d’utilisation. Inclure des possibilités pour les étudiants où ils peuvent développer ou développer des idées à partir des ressources disponibles dans le cours et par Internet;
  • Après le cours : Effectuez le processus d’analyse. Cette activité joue un rôle formel et important, puisqu’elle vise l’appropriation systématique et réflexive des moyens linguistiques nécessaires à la réalisation de chaque activité et leçon. La cohérence des séquences est organisée méthodologiquement, et donc toutes les leçons correspondent à des situations éducatives traitées en classe et dérivées de la vie quotidienne. La méthode proposée pour toutes les activités à travailler contient également des crédits grammaticaux systématiques liés aux activités de communication. Cette organisation aidera les élèves à comprendre efficacement le brésilien portugais, puis à transformer l’apprentissage en un processus ludique et amusant.

CONCLUSION

La compréhension orale des variations linguistiques est donc essentielle au développement réussi de chaque outil individuel. Autour de nous, nous devons mener un processus de compréhension auditive, prendre des décisions et nous développer librement. À l’époque d’aujourd’hui, l’acquisition de compétences axées sur la compréhension orale pour les étudiants ayant une déficience intellectuelle est également importante. L’enseignant doit travailler avec la même pertinence et la même mission que les élèves d’enseignement réguliers. Nous ne pouvons pas séparer ou limiter les étudiants en éducation spécialisée, au contraire, nous devons prendre des mesures spécifiques et individuelles pour les aider. Avec ce cours, il est destiné à appliquer, de manière personnalisée, des séquences éducatives qui répondent aux besoins des élèves en difficulté et avec des compétences différentes mettant l’accent, dans ce cas, sur la compréhension orale des variations linguistiques du portugais brésilien.

Il est proposé de créer des matériaux complémentaires pour l’enseignement-apprentissage des variétés linguistiques. Nous devons intégrer les différentes chansons régionales et commencer par des tâches d’analyse simples, contenant des exemples représentatifs, courts et frappants. Le vocabulaire est utilisé pour organiser des idées. En outre, il est nécessaire d’établir des tâches pour la compréhension orale avec des questions claires et des réponses simples. Les tâches sont assignées, identifiées et classées comme des événements, des histoires, des dialogues, des présentations, permettant ainsi aux élèves de tirer leurs propres conclusions sur les sujets appris. Si l’on offre ces ressources aux élèves, ils peuvent réussir, car ils auront un processus d’apprentissage qui mettra en évidence la compréhension orale des variations linguistiques. Dans l’enseignement-apprentissage des langues étrangères, il est nécessaire de briser la stigmatisation qu’il devrait y avoir une prononciation «correcte» pour ceux qui ne connaissent pas les variétés linguistiques de la langue.

L’éducateur doit changer les méthodes en s’appuyant sur l’apprentissage coopératif. Une méthode devrait être créée pour encourager les élèves à utiliser une variété de textes, audio, vidéo, etc., afin que leur conscience de la diversité linguistique soit accrue. L’enseignement-apprentissage des variations linguistiques doit se faire par la musique, qui est communicative et fonctionnelle, parce que, ainsi, les élèves auront la possibilité d’utiliser la langue en classe avec leurs collègues et enseignants avant leur immersion future. C’est le but ultime : apprendre les variations linguistiques de la langue portugaise. Par conséquent, il est nécessaire de faire bon usage du langage basé sur la compréhension orale et ses composants d’une manière formelle. Cette méthode considère l’enseignement des langues étrangères du point de vue habituel, en tenant compte de la pratique de la diversité linguistique.

Selon Guy et Zilles (2006), la conclusion de ces observations est que la variation des langues est présente dans tous les aspects de la langue et doit être prise en compte par tout programme d’apprentissage des langues. C’est la réalité linguistique qui fait partie de l’expérience de chaque orateur et, par conséquent, il ne sert à rien de prétendre que la langue est homogène lorsque nous sommes en classe avec les élèves. La formation linguistique doit être sensible aux différences socioculturelles, y compris aux variations linguistiques. Le Cadre européen commun de référence pour les langues et les normes nationales de Porto Rico ont contribué à la normalisation des outils qui offrent des avantages concurrentiels et témoignent ainsi d’une stratégie de normalisation visant à renforcer la capacité de l’organisation à ajouter de la valeur et de l’intérêt personnel pour le processus d’enseignement et d’apprentissage. L’approche de base consiste à commencer par un processus d’enseignement qui définit des niveaux spécifiques, la progression et l’évaluation.

Le PRCS (2014) soutient que l’apprentissage doit être juste et équilibré afin que des citoyens meilleurs et plus motivés soient formés, et apporte ainsi de nouveaux défis à un monde fondé sur la diversité linguistique, sociale et culturelle. Un autre système utilisé est la tâche d’« évaluation ». Il s’agit d’un outil utilisé pour chaque thème de compétence et d’apprentissage. Ce type d’évaluation nous permet d’analyser les progrès de chaque élève et de développer les compétences nécessaires. Quatre compétences sont essentielles pour le cours de langue : la compréhension orale, la compréhension écrite, la production orale et la production écrite. Une cinquième compétence appelée « méthodologique » est également ajoutée et elle encourage l’acquisition de stratégies d’interaction (orales et écrites) (Bailly; Cohen, 2006). L’interaction orale et la compréhension orale des variétés linguistiques nous aideront à réaliser une amélioration positive des erreurs constatées au cours du processus d’apprentissage à partir d’une méthode amusante et orientée pour capter l’intérêt des étudiants portugais.

Plusieurs techniques peuvent être utilisées pour atteindre l’objectif de base des variations linguistiques dans lesquelles les élèves apprennent à articuler correctement combinés sons et phonèmes. Pour cela, vous pouvez utiliser les techniques suivantes : imitation et reproduction de sons naturels dans la langue, simple verrouillage de la langue, répétition de phrases avec des intonations différentes, des mots différents, un rythme rapide ou lent et des chansons. Les tâches devraient être utiles et fournir aux élèves des raisons impérieuses d’exécuter leurs connaissances à la fin de chaque activité. Les activités doivent être équitables et les élèves devraient acquérir des compétences différentes adaptées à leur âge, à leurs habitudes et à leurs coutumes. Les enseignants ont besoin d’une certaine liberté pour adapter le travail proposé par les manuels scolaires. Les exercices mécaniques ne doivent pas être les seuls utilisés dans les activités individuelles et de groupe. Il est recommandé d’utiliser diverses tâches et techniques d’apprentissage axées principalement sur l’approche d’action.

Une perspective axée sur l’action est composée d’un cadre de référence pour l’apprentissage, l’enseignement (et l’évaluation) des langues modernes, la transparence et la cohérence des activités, l’étendue des tâches et diverses représentations de la vie quotidienne. Le point de vue de cette étude commence par des actions qui considèrent l’utilisateur et l’apprenant d’une langue comme des acteurs sociaux qui ont besoin d’effectuer des tâches (qui ne sont pas seulement linguistiques) dans des circonstances différentes, dans des environnements différents et dans un certain domaine d’action. Si les actes de parole sont effectués à partir d’activités linguistiques, elles font partie d’actions dans un contexte social qui leur attribue des significations. Il y a une « tâche » dans la mesure où l’action est le résultat d’un (ou plusieurs) sujets qui mobilisent stratégiquement les compétences qu’il possède pour obtenir un résultat donné. La perspective de l’action prend également en compte les capacités cognitives, affectives, volitives et toutes les capacités que l’acteur social possède et met en œuvre (CEFR, 15).

Toute compétence applicable destinée à enseigner nécessite plusieurs facteurs. Une application appropriée peut être bénéfique pour le développement réussi de chaque être humain. Nous pouvons prouver, scientifiquement, que tout processus d’apprentissage est efficace, pertinent et peut être appliqué, cependant, il exige le dévouement, la détermination et l’élaboration d’une séquence pédagogique de la part de l’enseignant et de l’administration éducative, que ce soit l’école ou l’université. L’enseignement des langues exige que l’enseignant et l’élève pratiquent, et donc l’apprentissage continu. La connaissance ne peut pas être acquise lorsque l’on utilise des arguments tels que le manque de temps pour pratiquer la prononciation, pour effectuer des exercices et pour imiter des modèles tels que les gestes, les expressions faciales, les réactions faciales et tous les autres qui peuvent contribuer à la compréhension et l’absorption des concepts.

Nous devons faire tout notre possible pour transformer l’éducation autour de nous, c’est-à-dire pour comprendre ce que nous planifions. L’approche de conception de l’enseignant doit être linéaire et parallèle à ce que vous voulez réaliser avec vos élèves. Tout cela se fait avec dévouement. Selon le CEFR, il est possible d’accepter l’idée que le programme éducatif ne commence pas, ne s’arrête pas et ne se limite pas à l’école. Cela implique d’admettre que la compétence multilingue et multiculturelle peut donner lieu à la construction avant même la scolarité et en parallèle avec la scolarité, c’est-à-dire à partir de situations quotidiennes, d’histoires, de voyages, d’expatriation et d’immigration, ces élèves peuvent acquérir des connaissances, puisqu’ils appartiennent à un contexte multilingue et multiculturel.

Ces considérations nous amènent à croire que, lors de l’apprentissage d’une langue, dans le contexte scolaire, il peut être nécessaire de reconfigurer les objectifs du cours en raison du contexte linguistique, social et culturel des élèves, de sorte que l’on devrait tenir compte des objectifs des programmes éducatifs de plusieurs langues afin que la diversité ne soit pas perdue dans l’enseignement-apprentissage de la langue portugaise comme langue étrangère. Pour cela, il est essentiel de créer un programme d’études couvrant une telle diversité. Refléter le Cadre européen est une bonne alternative au respect des aspects linguistiques, culturels et sociaux de la langue maternelle de ces apprenants. Le Cadre européen commun de référence pour les langues et les « normes de base de Porto Rico » ont mis en place des outils visant à normaliser la mise en œuvre d’une stratégie de normalisation pour ajouter de la valeur et de l’intérêt personnel dans le processus d’enseignement et d’apprentissage.

Il est recommandé de commencer par un processus d’enseignement définissant à partir de niveaux spécifiques, afin de mettre l’accent sur la progression et l’évaluation, car, par conséquent, il y aura un apprentissage juste et équilibré et il sera possible de former les élèves plus critiques et conscients des nouveaux défis du monde moderne, se valorisant avec la diversité linguistique et culturelle. Un autre système utilisé est la tâche de «» l’évaluation », un outil souvent utilisé pour développer des compétences d’apprentissage et des thèmes. Ce type d’évaluation nous permet de maintenir la formation et l’évaluation continue de chaque élève, renforçant ainsi toutes les compétences nécessaires. Il existe quatre compétences essentielles : la compréhension orale, la compréhension écrite, la production orale, la production écrite. L’acquisition de stratégies d’interaction orale et écrite devrait également être soulignée.

. Les tâches devraient être utiles et fournir aux élèves des raisons impérieuses d’exécuter leurs connaissances à la fin de chaque activité. Les activités doivent être équitables et les élèves devraient acquérir des compétences différentes adaptées à leur âge, à leurs habitudes et à leurs coutumes. Les enseignants ont besoin d’une certaine liberté pour adapter le travail proposé par les manuels scolaires. Les exercices mécaniques ne doivent pas être les seuls utilisés dans les activités individuelles et de groupe. Il est recommandé d’utiliser diverses tâches et techniques d’apprentissage axées principalement sur l’approche d’action. En conclusion, il est nécessaire de réitérer que les processus d’enseignement et d’apprentissage des langues à Porto Rico sont conçus comme des facteurs de motivation et pertinents.

C’est parce que les enseignants prennent en compte les goûts, les intérêts, les besoins et les problèmes des élèves ainsi que la variété des méthodes, du matériel, des activités, des textes et des situations d’apprentissage. Le développement du langage est essentiel à la formation des êtres humains. Les notions de lecture et d’écriture peuvent être développées en même temps. Par conséquent, toutes les expériences linguistiques devraient commencer le plus tôt possible, déjà dans l’éducation de base. Pour cela, l’élève doit acquérir les compétences essentielles pour le développement de chaque langue (compréhension orale/écriture, production orale/écrite et interaction orale), de sorte qu’il soit ainsi capable de comprendre la diversité linguistique, les variantes linguistiques, la société et la diversité culturelle à travers le cours sociolinguistique musical.

RÉFÉRENCES

AKKARI, A. Introduction. Les cultures à l’école: entre indifférence et valorisation. Revue internationale d’éducation de Sèvres, n. 63, p. 33-42, 2013.

APPADURAI, A. Diversité et développement durable. Unesco, Diversité culturelle et biodiversité pour un développement durable: table ronde de haut niveau organisée conjointement par l’Unesco et le PNUE le, v. 3, p. 16-19, 2002.

BADIA, A. et al. La percepción de la utilidad de la tecnología conforma su uso para enseñar y aprender. Revista electrónica de investigación educativa, v. 18, n. 3, p. 95-105, 2016.

BAILLY, N; COHEN, M. L’approche communicative. 2006. Disponível em: http://flenet.rediris.es/tourdetoile/NBailly_MCohen.html. Acesso em: 19. fev. 2020.

CUMPA, J. G. Neurociencia Cognitiva y Educación. Lambayeque: Fondo Editorial FACHSE, 2004.

DE L’EUROPE, C. Cadre européen commun de référence pour les langues: apprendre, enseigner, évaluer. Council of Europe, 2003.

DIAS, H. B; BIDARRA, J. Inovar a aprendizagem online do português L2: novos media digitais e o desenvolvimento de tarefas. In: Primeiras Jornadas TicLínguas, Braga, 2010.

DIAS, H. B. Comunicação e cognição no ensino de línguas a distância: das tecnologias multimedia à criação de ambientes de aprendizagem. Comunicação, Cognição e Media, v. 1, p. 1-15, 2010.

FRANCO, C. de. P. A tecnologia no ensino de línguas: do século XVI ao XXI. Letra Magna, v. 6, n. 12, p. 1-14, 2010.

GAONAC, H. D. Théories d’apprentissage et acquisition d’une langue étrangère. Paris: Hatier, Crédif, 1987.

GARDNER, H. La mente no escolarizada. Buenos Aires: Paidc’s, 1997.

GUY, G. R.; ZILLES, A. M. S. O ensino da língua materna: uma perspectiva sociolinguística. Calidoscópio, v. 4, n. 1, p. 39-50, 2006.

MONTEIRO, L. J. O Escopo da Sociolinguística. In: Para Compreender Labov. 2ª. ed. Petrópolis: Vozes, 2000.

PASCUAL, G. et al. La enseñanza recíproca en las aulas: efectos sobre la comprensión lectora en estudiantes de primaria. Psykhe (Santiago), v. 23, n. 1, p. 1-12, 2014.

POMBO, T. S. Weblogs na Educação: uma experiência no ensino e aprendizagem da Língua Portuguesa e das TIC. Actas do Encontro “Weblogs na Educação, v. 3, p. 55-74, 2007.

PUERTO RICO CORE STANDARDS. Estándares de Contenido y Expectativas de Idiomas Extranjeros para Escuelas Especializadas. 2015. Disponível em: https://nilda.files.wordpress.com/2008/09/estandares_de_idiomas_extranjeros.pdf. Acesso em: 15 nov. 2019

RUÍZ, V. del. C. P; ZAMBRANO, A. R. L. C. Estrategias de enseñanza y aprendizaje de la lectura y escritura en educación primaria. Zona próxima, n. 21, p. 1-16, 2014.

SILVA, P. N. da. Manual de Introdução aos Estudos Linguísticos. UFAM: Universidade Federal do Amazonas, 2010.

SOTO, Y. M. Filosofía Educativa Hostisiana. Entre paréntesis. Periódico digital de la Asociación Puertorriqueña de Estudiantes de Periodismo. 2013. Disponível em: http://entreparentesis.com/2013/10/filosofia-educativa-hostosiana/ Acesso em: 13 dez. 2019.

[1] Doctorat en enseignement de la langue portugaise de l’Université internationale Bircham de Madrid en Espagne (2018); Master in Languages, Cultures and Societies in Multilingual Environments – Français Foreign Language de “Université des Antilles” en Martinique (M1-2016 / M2-2018); Troisième (spécialisation) en études de langue portugaise : Recherche et enseignement de l’Open University of Portugal (2014) : Diplômé en langues modernes, habilitation en portugais et Français, de l’Universidad de Puerto Rico – Recinto de Rio Pedras (2009).

[2] Conseiller postdoctoral – Universidad Virtual de Estudios Superiores, Guadalajara Mexique.

Enviado: Fevereiro, 2020.

Aprovado: Fevereiro, 2020.

DEIXE UMA RESPOSTA

Please enter your comment!
Please enter your name here