Instructeur militaire : Pratique d’enseignement dans la formation des soldats de la Force aérienne

DOI: ESTE ARTIGO AINDA NÃO POSSUI DOI
SOLICITAR AGORA!
Rate this post
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
Email

CONTEÚDO

ARTICLE DE RÉVISION

LIMA, Willis Correia de [1]

LIMA, Willis Correia de. Instructeur militaire : Pratique d’enseignement dans la formation des soldats de la Force aérienne. Revista Científica Multidisciplinar Núcleo do Conhecimento. An 05, Ed. 08, vol. 06, p. 65-79. août 2020. ISSN: 2448-0959, Lien d’accès: https://www.nucleodoconhecimento.com.br/education-fr/instructeur-militaire

RÉSUMÉ

Cet article vise à identifier la pertinence de l’instructeur militaire dans la formation des soldats de l’armée de l’air brésilienne. Même si l’on a l’information empirique de cette importance, mais c’est à son identification et la mesure. Cette pertinence a été réalisée que la plupart des étudiants ont cette pensée de la façon dont l’instructeur est unique dans leurs formations. À cette fin, une recherche a été utilisée, où un formulaire a été utilisé pour recueillir et ratifier la réflexion initiale sur la pertinence de l’instructeur militaire et la nécessité de poursuivre la formation pour eux. Ainsi, la formation des soldats est étroitement associée à la norme d’excellence de leurs instructeurs militaires.

Mots-clés: Instructeur militaire, formation, soldats, pertinence, formation.

1. INTRODUCTION

Cet article visualise dans le domaine militaire un environnement de formation de la pratique de l’enseignement qui n’est pas encore étudié, étant important l’exposition des voies et des moyens (processus) de l’enseignement de ce que ce médium fournit.

Harari (1976, p. 15) souligne que

Les révolutions cognitives, agricoles et scientifiques ont été les plus importantes de l’histoire de l’humanité. Cognitive a commencé il ya environ 70.000 ans et c’est dans cette étape importante que les connaissances ont été données. […] Bien avant l’histoire, il y avait déjà des êtres humains […] (HARARI, 1976, p. 16).

C’est-à-dire, depuis le début des civilisations, l’homme se bat, se bat, se bat et se bat et les humains les plus grands et les plus forts ont des avantages, la grande taille physique inibia et la force réprimée!

Cependant, les actions de combat, de combat, de combat et de combat ont généré les connaissances nécessaires pour savoir comment manipuler les armes, planifier des stratégies et mettre en œuvre les tactiques et autres connaissances qui sont devenues indispensables pour les combattants qui avaient besoin et devraient être transmis aux plus jeunes générations, afin de maintenir la longévité de ces connaissances (opérationnelles), bien dramatisées par les Spartiates dans le film « 300 (2006) ».

Selon le site Brasil Escola (2020)

Le gouvernement, la société et l’éducation de Sparte avaient un caractère militariste, c’est-à-dire que la formation de l’individu était nécessairement la responsabilité de l’État. Les garçons à partir de l’âge de sept ans ont été retirés de la famille et envoyés dans des centres d’entraînement opérationnel pour être coupés dans des moules militaires pour favoriser l’acquisition de la force et du courage.

À l’âge de 17 ans, ils étaient censés passer le Kriptia – une sorte de test final, et celui qui a survécu serait en mesure de s’intégrer dans l’armée, ainsi que de recevoir une parcelle de terre. Ces guerriers ont été entraînés, entraînés et emmenés à l’extrême des conditions physiques et psychologiques dans la recherche de surmonter leurs limites.

Toutefois, « l’homme désire la compétence, qui consiste en la connaissance (savoir quoi, pourquoi), les compétences (savoir faire, comment) et les attitudes (savoir agir/vouloir faire) », selon le site Web du Portail RH (2020).

Par conséquent, cette compétence de ceux qui avaient fourni tout cela était très importante et devait survivre aux défis du temps et de l’oubli afin qu’ils puissent être perpétués par des instructeurs, des précepteurs, des enseignants et des maîtres.

Compte tenu de ce qui précède, un scénario est contextualisé qui a probablement contribué à l’émergence de l’instructeur opérationnel (militaire) au fil du temps, son importance en tant que précepteur dans la pratique de l’enseignement opérationnel, ainsi que démontré dans cet article le rôle de l’instructeur militaire, où l’accent sera mis sur les sergents et les non-officiers, dans la formation des soldats membres de l’armée de l’air brésilienne, l’un des constituants des forces armées (FFAA) du Brésil.

Et à cette fin, cet important professionnel est honoré par la pratique pédagogique de l’enseignement dans la caserne, soulignant son écriture à travers les initiales en majuscules – Instructeur militaire.

1,1 JUSTIFICATION

Le processus d’enseignement et d’apprentissage est nécessaire à l’acquisition de compétences (connaissances, compétences et attitudes) pour l’exécution d’une activité de fin. Cette acquisition est recherchée à l’école, à l’université et aussi dans la formation du professionnel de la guerre – l’armée.

Pour cela, le modélisateur est nécessaire dans la formation des nouveaux militaires, l’instructeur militaire, qui est le professionnel responsable de l’enseignement de la pratique dans les cours de formation de la Force aérienne – à l’écran celui des soldats.

1.2 PROBLÈME

Quelle est l’importance de l’instructeur militaire dans la formation des soldats de la Force aérienne?

1.3 OBJECTIFS

1.3.1 OBJECTIF GLOBAL

Souligner l’importance du rôle de l’instructeur militaire au cours de sa pratique d’enseignement dans la formation de ses pairs, les soldats.

1.3.2 OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

Identifier parmi les instructeurs interrogés quel soutien des enseignants a été fourni en ce qui concerne la pratique pédagogique.

Identifier à partir de l’entrevue avec des soldats entraînés l’importance que l’instructeur militaire avait (ou a) dans leur vie.

Proposer à partir des données recueillies la mise en œuvre d’un programme pédagogique d’enseignement.

2. COURS DE FORMATION DES SOLDATS (CFSD)

La loi du service militaire prévoit aux Brésiliens de sexe masculin l’obligation d’effectuer l’enrôlement militaire dans l’année où ils ont 18 ans. Selon le ministère de la Défense (MD) chaque année, environ 1,8 million de citoyens se présentent et 100 000 sont incorporés dans les forces armées. L’armée de l’air brésilienne remplit l’une de ses obligations légales, qui est d’assurer la participation des jeunes à la défense nationale. (BRASIL, 2020)

L’article 83 de la loi sur les lignes directrices et les bases de l’éducation nationale (LDBEN), loi n° 9 394 du 20 décembre 1996, présente une disposition importante qui établit que l’éducation militaire est réglementée dans une législation spécifique – Instruction du Commandement aéronautique (ICA) 37-73/2013 et Manuel du Commandement aéronautique (MCA) 37-143/2013. (BRASIL, 1996, 2013, 2013)

Pour l’ICA 37-73/2013, l’objectif d’établir le programme minimum à adopter dans le cours d’entraînement des soldats (CFSD), un document qui établit le contenu programmatique minimum à développer pour un cours ou un stage donné, jette les bases de la préparation du Plan des unités didactiques (PUD). (BRASIL, 2013)

Et pour le MCA 37-143/2013 qui est le plan des unités didactiques et complète le programme minimum du cours d’entraînement des soldats (ICA 37-73/2013) contenant les prévisions de toutes les activités qui l’instruisent se produira sous la direction de l’Organisation d’entraînement militaire – celui responsable de la ministre des instructions – pour atteindre les objectifs du cours et former les soldats de 2e classe, communément appelé S2.  (BRASIL, 2013; 2013)

Le cours d’entraînement des soldats se déroule sur une période de quatre mois et est divisé en deux modules, le module d’adaptation destiné à la connaissance de la conduite militaire et de l’environnement des casernes, et le module de spécialisation pour l’enseignement de base, composé d’instructions civiques, militaires et d’infanterie sous la responsabilité de l’ESD donne GUARNAE-NT, où la pensée du général Sun Tzu , qui a vécu un demi-siècle avant Jésus-Christ, est important dans le reflet de la connaissance de soi par les soldats, quand il est présenté

Si vous connaissez l’ennemi et vous connaissez vous-même, vous n’avez pas à craindre l’issue d’une centaine de batailles. Si vous vous connaissez vous-même, mais ne connaissez pas l’ennemi, pour chaque victoire obtenue, vous subirez également une défaite. Si vous ne connaissez ni l’ennemi ni vous-même, vous perdrez toutes les batailles. (SUN TZU, 2007)

Afin d’atteindre cette connaissance d’eux-mêmes, la recrue – celle qui participe au CFSD, un lien important est nécessaire à la formation de ces jeunes – est celle qui sera chargée de faciliter les connaissances, de couper les compétences, d’encourager les attitudes et d’endoctriner – l’instructeur militaire.

3. INSTRUCTEUR MILITAIRE – QUI EST-CE?

Selon le dictionnaire numérique Infopédia (2020), il nous informe que

L’instructeur vient du latin instructōre; préparateur, est celui qui instruit ou enseigne; professeur; Moniteur. Il est responsable de l’instruction d’une personne au cours d’un cours, est celui qui enseigne et partage ses connaissances d’une manière pratique et dynamique, et doit être respecté en tant qu’enseignant.

Étant dit, l’instructeur militaire est celui qui est spécifique au monde des casernes. L’armée brésilienne (EB) contribue en nous présentant comme étant « ce spécialiste des affaires militaires, possédant les connaissances spécifiques de sa profession et capable d’aider à apprendre ces connaissances à ses étudiants ». (BRASIL, 1997)

Dans l’armée de l’air brésilienne, cet instructeur, lui aussi, est joué par l’officier, le maître et le sergent – qui commence par le 3e, passe par le 2e et atteint le 1er, volontaire ou indiqué parmi les militaires qui ont un profil éthique, moral, civique et social. Il devrait être un exemple dans le comportement, la discipline et la hiérarchie, possédant des connaissances techniques et doctrinales élevées. Tout comme, l’enseignant est une référence à ses élèves, l’instructeur militaire est la référence militaire que l’instruction (diplômé, apprenti) reflète dans le fait d’être au cours de sa carrière militaire.

En général, cet officier et instructeur est un membre efficace de l’ESD et d’autres secteurs de GUARNAE-NT pour certaines disciplines de la connaissance aéronautique, qui effectueront la fonction d’enseignement (même sans avoir de formation pédagogique) pendant la période de formation des futurs soldats de fab.

Les diplômés de l’Ecole des spécialistes de l’aéronautique (EEAR) ont dans leurs cursus la connaissance de la discipline communication orale et écrite (COES) qui vise à fournir une formation minimale nécessaire à la planification et à la mise en service des instructions, en exécutant les procédures recommandées par les principes fondamentaux de l’éducation et de la didactique.

Pimenta (2012, p. 180) identifie que « la pratique éducative dans la profondeur technique de l’enseignement, qui présente la didactique instrumentale et implique des techniques, du matériel pédagogique, le contrôle des classes, les innovations pédagogiques, les compétences et les compétences de l’enseignant/instructeur » (notre point culminant).

Ainsi, les militaires de compétence militaire et technique reconnue seront invités ou indiqués à remplir la noble mission de partager les compétences (de connaissances, de compétences et d’attitudes) dans la formation de nouveaux soldats de la Force aérienne.

4. COMMENT L’INSTRUCTEUR MILITAIRE EST FORMÉ

L’expression motivationnelle « il est préférable d’avoir une compétence et de ne jamais l’utiliser, que de ne pas l’avoir, si vous en avez besoin! » (TEES BRAZIL, 2020), s’aligne sur le texte inscrit dans le Statut militaire, où l’armée présente une valeur essentielle dans la recherche d’une amélioration professionnelle qui doit être constamment recherchée (BRASIL, 1980) et les formations à l’acquisition de connaissances (didactiques et pédagogiques) enseignants fournissent une plus grande interaction avec les étudiants transmettant la sécurité et le domaine pédagogique, ainsi que de les préparer à interagir face aux exigences que la carrière militaire exige.

Severino (2007, p. 27) corrobore la conclusion que « la connaissance est la grande stratégie qui différencie l’action humaine des autres espèces ».

On sait que l’instructeur militaire ne présentera pas toujours la formation en pédagogie ou un autre diplôme qui peut vous aider dans la pratique de l’enseignement. Il est bien connu que, pour certains, ce sera un « impact » d’avoir à enseigner une instruction (classe) avec seulement la connaissance du domaine spécifique de la connaissance (se référant à la connaissance de leur spécialité), autant qu’ils ont connu la discipline de la communication orale et écrite au cours d’une période de deux ans de la formation des sergents (CFS) à l’École des spécialistes aéronautiques – Guaratinguetá / SP.

Afin de faire face à d’autres situations possibles et futures – la pratique de l’enseignement, il est nécessaire que l’instructeur reçoit ou offre une formation et une formation afin de le rendre et de garantir l’accès aux compétences nécessaires au développement du professionnel de l’enseignement.

Comme nous le prévient Senac (2011, p. 52),

La formation vise à améliorer ce qui est déjà connu et à améliorer objectivement leurs compétences, à ce que pour qu’une formation soit efficace, elle doit être conforme aux objectifs de l’entreprise (FAB) et tenir compte non seulement des connaissances et des compétences du professionnel, mais aussi du comportement nécessaire à l’exécution des activités (profil de l’enseignant).

La formation se poursuit avec l’intention de préparer et de développer une activité, la formation nous renvoie au nom de celui qui a compétence (exercice), comme Geringher (2008, p. 17) nous présente “[…] un professionnel doit être concerné, dès le premier jour où il commence à travailler, à consolider son nom. Notre nom est notre première marque de commerce.

À cette fin, le Commandement aéronautique présente dans les tableaux de commandement aéronautique (TCA 37-14/2018, TCA 37-11/2019 et TCA 37-4/2019) des cours qui fourniront une expertise pédagogique, comme : (BRASIL, 2018, 2019, 2019)

  1. IPC – Cours de préparation des instructeurs – TCA 37-14/2018 (Semi-face-à-face)
  2. PCPD – Programme de formation pédagogique pédagogique – TCA 37-11/2019 (EaD)
  3. CBIC – Cours d’instructeur de base Comprep – TCA 37-4/2019 (EaD)

L’CPI vise à préparer les instructeurs au Commandement aéronautique, leur permettant d’exercer des fonctions d’enseignement. Il est idéal pour tous les instructeurs d’effectuer l’IPC, car il se compose d’une charge de travail considérable de 194 heures, est effectuée dans la modalité semi-face-à-face – une partie de distance (EaD) et une période en face-à-face de trois semaines (99 heures) – favorisant la pratique d’enseignement et fournissant au participant une connaissance primaire de l’emploi par l’instructeur militaire. (BRASIL, 2018)

Le programme de formation pédagogique des enseignants est réalisé dans le cadre de la modalité de distance et vise à former des professionnels à la composition de la faculté des cours et des stages axés sur l’enseignement en face-à-face jusqu’à 198 heures et à envisager : didactique générale et méthodes et techniques d’enseignement; Ressources et technologies éducatives appliquées à l’éducation; La planification et la pratique de l’enseignement; et l’évaluation de l’apprentissage. (BRASIL, 2019)

De plus, le cours d’instructeur de base comprep vise à former les militaires à la planification et à l’exécution des activités d’enseignement et d’apprentissage en classe dans le cadre du Commandement de préparation (COMPREP) dans lequel GUARNAE-NT est subordonné. Le cours présente le contenu programmatique suivant : Documentation pédagogique; Pratiques d’enseignement; et l’évaluation de l’apprentissage. EaD est effectué et a une charge de travail de 91 heures. (BRASIL, 2019)

Il convient de noter que le manque de formation dans l’un de ces cours ne rend pas impossible pour les militaires de pratiquer la pratique de l’enseignement, parce que l’objectif principal sera l’accomplissement de la noble mission de formation de nouveaux militaires.

5. ET SON IMPORTANCE

L’intérêt de la Patrie donné la priorité à tout autre intérêt et la fierté extériorisée d’être brésilien, le culte du patriotisme et de la civilité sont des exemples de dévouement et de fidélité à la Patrie, et le sommet est dans le serment solennel qui est accompli en « se consacra entièrement au service de la Patrie, dont l’honneur, l’intégrité et les institutions seront défendues, avec le sacrifice de sa propre vie » , tel que décrit dans le Statut militaire. (BRASIL, 1980)

Pour l’internalisation de ces actions, quelqu’un est nécessaire pour enseigner et fournir l’apprentissage, et surtout, croire et pratiquer fidèlement pour la formation et le renforcement d’une société citoyenne à travers de jeunes soldats.

L’ordre convainc même, mais l’exemple traîne ! C’est la grande mission de l’enseignant militaire, glisser par l’exemple (le convaincre), de sorte que l’instructeur militaire a la tâche de refléter son image dans le miroir de la vie de l’instructif (étudiant, apprenti) quant aux manifestations essentielles des valeurs militaires représentées par le patriotisme, la civilité, la foi en mission, l’esprit de corps, l’amour de la patrie, et l’amélioration technic-professionnelle au cours de leur coexistence, conformément aux valeurs présentées dans la loi fédérale n ° 6,880/80. (BRASIL, 1980)

Les êtres humains présentent le comportement d’imitation et d’incorporation de tout ce qui est admiré dans un autre « être de référence », cela commence dès son plus jeune âge quand, enfant, imite tout ce que leurs parents et leurs enseignants accomplissent! Ainsi, il se déroule dans la relation étudiant/instructeur, conservant les bons exemples et les bonnes influences doctrinales.

6. MÉTHODOLOGIE

Il s’agissait d’une recherche d’action qui est basée sur « la compréhension, vise à intervenir dans la situation, en vue de la modifier. […] tout en effectuant un diagnostic et une analyse d’une situation donnée […] » (SEVERINO, 2007, p. 120)

En tant qu’instrument de collecte de données, un formulaire avec huit (8) questions a été utilisé, sept (7) fermés et un (1) ouvert aux instructeurs. Pour les soldats, une autre forme contenant cinq (5) questions a été utilisée, quatre (4) fermées et une (1) ouverte. L’échantillon comprenait 12 militaires qui ont été divisés en deux groupes de six (6) participants chacun – instructeurs militaires et soldats, dans la ville de Parnamirim/RN, cherchant à identifier d’eux l’importance de la pratique de l’enseignement dans l’institution militaire de cette étude.

Selon les résultats obtenus lors des entrevues, les perceptions de chaque groupe dont les réponses ont été analysées et discutées plus tard peuvent être perçues.

7. RESULTATS ET DISCUSSION

Voici les résultats présentés par les entrevues :

a) instructeurs militaires :

Il convient de noter que 50 % (3) des instructeurs sont formés par des sergents 3e, 16,7 % (1) par le 2e sergent et 33,3 % (2) par des sergents 1er et que leurs groupes d’âge ont entre 26 et 55 ans et tous les hommes. La moitié des personnes interrogées ont une formation universitaire et ont toutes fréquenté le COES. Le temps d’expérience présenté était jusqu’à 5 ans pour un tiers des instructeurs, plus un tiers pour jusqu’à 10 ans d’expérience et un tiers restant avec plus de 15 ans d’expérience.

La moitié des instructeurs n’ont aucun des cours de formation (CBIC, PCPD ou CPI) et la moitié considèrent l’importance de la formation « bien au-dessus de la normale – 9 à 10 ».

Et pour la question ouverte, on leur a demandé d’externaliser combien il est nécessaire de participer à l’enseignement de la formation pédagogique par le biais des cours (CBIC, PCPD, CPI et autres), où leurs déclarations sont transcrites :

« Il est nécessaire pour la posture réelle et la débrouillardise dans les plates-formes de ces cours [sic] » – Participant A

« Il est d’une grande importance de diriger les cours mentionnés, parce qu’ils enseignent de façon plus spécifique et approfondie la façon d’enseigner.[sic] » – Participant B

« Il est extrêmement important d’organiser fréquemment ces cours pour les instructeurs, car les techniques d’enseignement s’améliorent au fil du temps. » [sic] – Participant C

« Apprendre à transmettre des connaissances devient essentiel dans un monde de plus en plus globalisé, où l’information n’est qu’à un clic. Dans un contexte où les élèves sont proactifs dans leur apprentissage, comprendre les mécanismes d’enseignement et les appliquer de façon appropriée est ce qui, en fait, peut faire du néophyte le meilleur d’eux-mêmes dans n’importe quelle discipline» [sic]. – Participant D

« Ils n’ont pas prêté autant d’attention qu’aujourd’hui. Ils ont donné le cours à celui qui ne l’utiliserait jamais. Avec l’avènement des pédagogues professionnels dans notre vie, ils ont commencé à remarquer l’importance de la spécialisation dans notre environnement, en particulier pour ceux qui remplissent la fonction d’instruction. Vous devez avoir des mises à jour en permanence. Mais je me souviens qu’être spécialisé dépend aussi de l’instructeur. C’est ce que je vais faire» [sic] . – Participant E

« Cette formation pédagogique est extrêmement importante, en particulier pour les jeunes diplômés de l’EEAR. Étant donné que ces cours sont actuellement décernés en tant que « prix » à la plupart des enseignants (généralement des militaires ayant plus de 15 ans de service). Et ces militaires primés ne sont plus à l’avant-garde de l’entraînement militaire.» [sic] – Participant F

b) comme pour les soldats :

Parmi les participants, 83,3% (5) sont des soldats de 2e classe – S2 et 16,7% (1) soldat 1ère classe – S1. Il s’agit de jeunes hommes âgés de 18 à 24 ans et 100 % des participants ont déclaré que l’instructeur militaire avait une importance « bien supérieure à la normale – 9 à 10 ans » dans leur formation et plus de 80 % ont indiqué que « bien au-dessus de la normale – 9 à 10 » la pertinence de l’instructeur militaire dans l’éducation des citoyens.

Il a été laissé ouvert aux personnes interrogées qui ont déclaré à quel point le rôle de l’instructeur militaire dans ses formations militaires et civiles était important, telles sont les déclarations des participants :

« Apprendre à faire face aux adversités de la vie avec plus de maturité [sic] » – Participant 1

« l’instructeur militaire, m’a fait beaucoup penser à mes attitudes, les mauvaises actions ont des conséquences, les bons ont des primes.[sic] » – Participant 2

« Grâce à l’instructeur, c’est que nous en apprenons davantage, il est indispensable à la formation de la valeur de l’armée. [sic]» – Participant 3

« très important, parce qu’avec eux, nous apprenons ce que c’est que d’avoir l’esprit du corps et de savoir combien il est important d’honorer et de spéculer nos frères d’armes et c’est quelque chose que nous prenons aussi à la vie en dehors des casernes [sic]» – Participant 4

« Essentiel [sic]» – Participant 5

« Essentiel, parce que les choses que nous apprenons dans les casernes vont prendre à vie » [sic] – Participant 6

Toutefois, l’instructeur formé (formé et qualifié) dans les domaines de la connaissance pédagogique sera en mesure d’agir dans les classes et les instructions (pratiques) qui nécessitent une action d’enseignement dans l’activité militaire effectuée avec responsabilité et excellence dans la formation finale des hommes et des femmes qui servent la Patrie.

En outre, il est nécessaire d’encourager et de faciliter le programme de formation continue, déjà existant dans les lois du Commandement, pour que tous les instructeurs militaires effectuent une formation pédagogique.

Et il est clair combien le rôle de l’instructeur militaire est indispensable, non seulement dans la vie des militaires pendant sa période de formation castrense, mais surtout au début de sa carrière, soulignant également sa pertinence pour ses pairs et autres subordonnés, dans le renforcement et la formation du jeune citoyen brésilien par la discipline et la hiérarchie.

CONSIDÉRATIONS FINALES

En ce moment, les pratiques pédagogiques de l’instructeur militaire sont associées lors de l’exécution du CFSD, ce qui explique son importance lors de l’exercice d’enseignement dans la formation du soldat citoyen et propose l’encouragement et la facilitation de la formation pédagogique continue selon les lignes directrices du Commandement de la Force aérienne, visant à susciter l’intérêt et la pertinence de l’instructeur diplômé dans la grande mission d’instruction!

Ainsi, il est évident que le rôle de l’instructeur militaire dans la formation des soldats est d’une importance reconnue et qui se produit à la pratique d’enseignement par les diplômés (sergents et sous-officiers) dans le partage de leurs connaissances, compétences et attitudes au cours de la formation de nouveaux soldats de l’armée de l’air brésilienne.

Semper instruère! (toujours vous instruire, notre traduction) Avec cette pensée et surtout investir dans la ressource primordiale d’une institution, l’être humain, à travers les cours de formation pédagogique-enseignant fournissant aux instructeurs militaires des outils essentiels dans l’action d’enseignement-apprentissage.

Ainsi, à travers cet article, l’importance de l’instructeur militaire dans la formation des soldats est soulignée, ainsi que, la formation constante des enseignants est réitérée, en précisant que l’étude ici ne s’arrête pas parce que c’est un domaine de connaissance rempli de défis et de mutation constante.

RÉFÉRENCES

BERINGHER, Max. Clássicos do mundo corporativo. 1.ed. 3 reimp. São Paulo: Globo, 2008, p. 17.

BRASIL. Comando da Aeronáutica. Departamento de Ensino e Instrução. Instrução do Comando da Aeronáutica (ICA) 37-73, de 2013. Currículo Mínimo do Curso de Formação de Soldados. Boletim do Comando da Aeronáutica nº 089, de 10 de maio de 2013.

______. Comando da Aeronáutica. Departamento de Ensino e Instrução. Manual do Comando da Aeronáutica (MCA) 37-143, de 2013. Plano de Unidades Didáticas do Curso de Formação de Soldados. Boletim do Comando da Aeronáutica nº 154, de 13 de agosto de 2013.

______. Lei nº 4.375 de 17 de agosto de 1964. Lei do Serviço Militar. Diário Oficial da União, D.O.U. de 03 de setembro de 1964.

______. Lei nº 6.880 de 09 de dezembro 1980. Estatuto dos Militares. Diário Oficial da União, D.O.U. de 11 de dezembro de 1980.

______. Lei nº 9.394 de 20 de dezembro de 1996. Lei de Diretrizes de Bases da Educação Nacional. Diário Oficial da União, D.O.U. de 23 de dezembro de 1996.

______. Ministério da Defesa. Alistamento militar. Disponível em: <https://www.gov.br/pt-br/noticias/justica-e-seguranca/2020/01/alistamento-militar-2020-pode-ser-feito-pela-internet>. Acesso em: 10/06/2020.

______. Ministério do Exército. Manual do instrutor. Brasil, 1997. 3. ed. Disponível em: <https://portaldeeducacao.eb.mil.br>. Acesso em: 10/06/2020.

______. Comando da Aeronáutica. Comando Geral de Apoio. Tabela do Comando da Aeronáutica (TCA) 37-11, de 2019. Cursos da área do COMGAP. Boletim do Comando da Aeronáutica nº 220, de 18 de dezembro de 2018.

______. Comando da Aeronáutica. Comando de Preparo. Tabela do Comando da Aeronáutica (TCA) 37-4, de 2019. Cursos e Estágios do COMPREP. Boletim do Comando da Aeronáutica nº 004, de 8 de janeiro de 2018.

______. Comando da Aeronáutica. Comando Geral de Pessoal. Tabela do Comando da Aeronáutica (TCA) 37-14, de 2018. Cursos e Estágios do COMGEP. Boletim do Comando da Aeronáutica nº 224, de 27 de janeiro de 2018.

BRASIL ESCOLA. A educação espartana. Disponível em: <https://brasilescola.uol.com.br/historia/a-educação-espartana.htm>. Acesso em: 10/06/2020.

“Esparta e Atenas – História da Educação” em Só Pedagogia. Virtuous Tecnologia da Informação, 2008-2020. Disponível na Internet em <http://www.pedagogia.com.br/historia/grego2.php>. Acesso em: 08/06/2020.

HARARI, Yuval Noah. Sapiens – uma breve história da humanidade. Tradução: Janaína Marcoantonio. Porto Alegre: L&PM, 2018. 592 p.:il.; 18 cm, p. 15-16.

INSTRUTOR in Dicionário infopédia da Língua Portuguesa [em linha]. Porto: Porto Editora, 2003-2020. [consult. 2020-06-11 02:23:34]. Disponível na Internet: https://www.infopedia.pt/dicionarios/lingua-portuguesa/instrutor.

RH PORTAL. Competência: A Habilidade de saber fazer. Disponível em: https://www.rhportal.com.br/artigos-rh/competncia-a-habilidade-de-saber-fazer/. Acesso em: 11/06/2020.

SENAC. Qualidade em prestação de serviços. Rio de Janeiro: 2011, 112 p., p. 52.

SEVERINO, Antônio Joaquim. Metodologia do trabalho científico. 23. ed. rev. E atual. São Paulo: Cortez, 2007, p. 27, 120.

SUN TZU. A arte da guerra: por uma estratégia perfeita. Tradução: Heloisa Sarzana Publiesi e Márcio Publiesi. São Paulo: Madras, 2007. Referência: p. 36. ISBN 978-85-370-0194-3.

TEES BRAZIL. É melhor possuir uma habilidade e nunca utilizá-la, do que não tê-la, caso precise!. Disponível em: <https://www.teesbrazil.com.br/>. Acesso em: 16/07/2020.

ANNEXES

1. Formulaire d’entretien avec l’instructeur




2. Formulaire d’entretien avec l’instructeur




3. Formulaire d’entretien avec un soldat


4. Résultat de l’entretien avec le soldat


[1] Étudiant à la maîtrise en sciences de l’éducation à FACSIDRO (Faculdade de Sidrolândia / MS); Spécialiste de l’enseignement supérieur par l’UnP (Université de Potiguar); Technologue en gestion de la sécurité d’entreprise par UnP; Non-officier de l’armée de l’air brésilienne et instructeur militaire.

Envoyé : juillet 2020.

Approuvé : août 2020.

Rate this post

Leave a Reply

Your email address will not be published.

DOWNLOAD PDF
RC: 75793
POXA QUE TRISTE!😥

Este Artigo ainda não possui registro DOI, sem ele não podemos calcular as Citações!

Solicitar Registro DOI
Pesquisar por categoria…
Este anúncio ajuda a manter a Educação gratuita
WeCreativez WhatsApp Support
Temos uma equipe de suporte avançado. Entre em contato conosco!
👋 Bonjour, Besoin d'aide pour soumettre un article scientifique?