REVISTACIENTIFICAMULTIDISCIPLINARNUCLEODOCONHECIMENTO

Revista Científica Multidisciplinar

Pesquisar nos:
Filter by Categorias
Administration
Administration navale
Agronomie
Architecture
Art
Biologie
Chimie
Communication
Comptabilité
cuisine
De marketing
Dentisterie
Déontologie
Droit
Éducation
Éducation physique
Environnement
Génie Agricole
Génie chimique
Génie de l’environnement
génie électrique
Génie informatique
Génie mécanique
Géographie
Histoire
Ingénierie de production
Ingénierie de production
l'informatique
Littérature
Mathématiques
Météo
Nutrition
Paroles
Pédagogie
Philosophie
Physique
Psychologie
Santé
Science de la Religion
Sciences aéronautiques
Sciences sociales
Sem categoria
Sociologie
Technologie
Théologie
Tourisme
Travaux Publics
Vétérinaire
Zootechnie
Pesquisar por:
Selecionar todos
Autores
Palavras-Chave
Comentários
Anexos / Arquivos

Contextualiser le ludique en classe : l’importance du jeu dans l’éducation de la petite enfance entre 03-05 ans

RC: 101058
339
5/5 - (3 votes)
DOI: ESTE ARTIGO AINDA NÃO POSSUI DOI
SOLICITAR AGORA!

CONTEÚDO

ARTICLE ORIGINAL

NASCIMENTO, Josefa de Barros Barbosa do [1], SILVA, Miriam Maria da [2], MARONES, Bruno [3]

NASCIMENTO, Josefa de Barros Barbosa do. SILVA, Miriam Maria da. MARONES, Bruno. Contextualiser le ludique en classe : l’importance du jeu dans l’éducation de la petite enfance entre 03-05 ans. Revista Científica Multidisciplinar Núcleo do Conhecimento. An. 06, éd. 10, Vol. 01, p. 72-95. Octobre 2021. ISSN : 2448-0959, lien d’accès: https://www.nucleodoconhecimento.com.br/education-fr/contextualiser-le-ludique

RÉSUMÉ

Cette étude visait à étudier l’importance du jeu et du jouet dans le processus d’enseignement-apprentissage, en analysant les conceptions que les éducateurs ont du ludique dans la formation des enfants. Le terrain de recherche était dans une école municipale de Jaboatão et comptait trois enseignants comme participants. Où nous utilisons une recherche qualitative, dans laquelle nous prouvons que les jeux et les jouets apportent un développement dans tous les aspects. Les résultats ont indiqué que le jeu contribue de manière positive à la formation de l’enfant, à la construction de nouvelles connaissances et à la croissance saine, que cette pratique lorsqu’elle est insérée dans la salle de classe peut favoriser des changements de comportement, transportant des moments d’affection dans le temps, ainsi que ceux qui jouent apprennent à construire une culture de solidarité, laissant derrière eux l’individualisme et permettant une coexistence saine.

Mots clés : Le jouet, Le jeu, Enseigner l’apprentissage Développement de l’enfant.

INTRODUCTION

Les travaux en cours abordent la question du jeu comme source de développement et de construction des savoirs dans la petite enfance. On sait que l’enfant est un être en formation et il est nécessaire de recevoir une stimulation tout au long de l’éducation de la petite enfance, car c’est un moment où le sujet apprend des valeurs sur la moralité, le respect et, surtout, grandit en tant qu’être humain. Ce fut l’une des raisons qui nous a poussés à approfondir l’étude à la lumière de l’action ludique dans la formation de l’individu, ses découvertes et la manière d’agir en société -RCNEI[4], (1998).

Cette étude a pour objectif général d’enquêter sur l’importance du jeu comme outil fondamental dans l’apprentissage des élèves de l’éducation de la petite enfance, d’où les objectifs spécifiques : historiser l’éducation de la petite enfance au Brésil, enquêter sur le concept de ludicité et analyser également la contribution de l’éducation ludique activités dans l’éducation enfantine.

Les théoriciens présentés dans cette étude, Antunes (2012), Kishimoto (2006, 2011), G. Brougère (2010), Linn, Susan (2010) et entre autres chercheurs révèlent que les jouets et les jeux procurent des moments de grande joie, en plus de étant un fait social qui permet aux enfants d’apprendre de manière agréable et saine, c’est par le jeu qu’ils peuvent s’initier à différentes voies, à la coexistence en société et à la construction de nouvelles connaissances, et c’est certainement par le jeu qu’ils seront éduqués sujets résilients.

Le jeu dans l’éducation de la petite enfance permet un apprentissage significatif, créatif et inventif, car il permet l’échange de connaissances d’une manière agréable dans laquelle l’enfant peut comprendre les règles pendant le jeu et, certainement, ce sont des activités qui favorisent les compétences physiques, cognitives, motrices , en plus de contribuer à l’acceptation et au respect des normes, contribuer à la vie sociale, à l’affectivité, à la créativité et au rapport à soi et aux autres, assurer progressivement la formation d’êtres participatifs, réfléchis, actifs, coopératifs, occupant leur place dans la société, dans en plus de privilégier la liberté, l’autonomie, sachant seulement qu’ils jouent. Le jeu est important car il stimule les processus d’apprentissage, développe l’imagination et l’invention, intensifie et permet le développement, favorise la croissance par le jeu, aide au processus d’enseignement-apprentissage.

Les jouets et les jeux sont essentiels dans la vie des enfants, car ceux qui jouent se développent et grandissent avec plus de liberté, construisant un monde ramifié de possibilités, côte à côte avec le ludique. Wallon (apud BROUGÈRE, 2010, p.104), soutient cela.

A brincadeira é todos os comportamentos de descoberta da criança. Porém os adultos brincam com as crianças. A criança entra progressivamente na brincadeira do adulto de quem ela é inicialmente o brinquedo, se envolve em atividades que tem forte teor cultural.

On prétend que, dans un premier temps, l’enfant sert de jouet à l’adulte, dans lequel il joue avec lui, donnant lieu à une action ludique et, avec cette attitude, le jeu se construit et l’enfant apprend progressivement à jouer, entrer dans le jeu et, par conséquent, leurs comportements et découvertes proviennent de cette culture dans son ensemble, et l’apprentissage se produit précisément lors de la compréhension et de la maîtrise, puis l’enfant joue, interagit, communique avec l’autre et reproduit ensuite l’expérience précédente, portant le développement moteur, socio cognitif – émotionnel et affectif.

On sait que les jouets font partie de la vie quotidienne de l’enfant et, depuis l’Antiquité, ils ont contribué au développement de l’humanité qui, au fil du temps, a acquis des couleurs, des formes et des textures, un objet manipulable avec lequel les enfants adorent interagir, c’est certainement dans jeu qui alimente l’intelligence des enfants et, probablement, leurs perspectives, offrant des opportunités pour de nouvelles relations et interactions dans l’environnement qui les entoure. De plus, les jeux sont des outils très importants à proposer au sujet dès le plus jeune âge, notamment dans l’éducation de la petite enfance. (BROUGÈRE, 2020).

La culture ludique ne s’oublie pas, elle doit s’insérer dans l’espace scolaire, être chargée de sens et représentée par le jeu. Il est nécessaire que le professionnel qui travaille avec des enfants plus jeunes garde à l’esprit la pertinence du jeu dans le processus d’enseignement-apprentissage, comprenant et comprenant que l’échange de connaissances basé sur le jeu motive et encourage l’enfant à apprendre et à se développer. l’espièglerie ne sera pas qu’un simple jeu, mais elle imprègne le jeu. Le rôle ludique privilégie l’amusement, la joie et le plaisir, le jouet est la médiation de tout apprentissage qui satisfait le sujet dans sa croissance, alimentant son univers et contemplant le processus d’apprentissage, permettant progressivement la construction de la criticité. (KISHIMOTO, 2011).

Basé sur le référentiel curriculaire national pour l’éducation de la petite enfance, lorsqu’il dit que « le jeu favorise l’estime de soi des enfants, les aidant à surmonter progressivement leurs acquis de manière créative ».

L’enseignant de ce groupe d’âge doit réaliser que le jeu est essentiel au développement de l’enfant dans tous ses aspects et ne se limite pas à le travailler en classe. Par conséquent, nous énumérons la question suivante : Quelle est l’importance du jeu dans l’éducation de la petite enfance ?

On sait que les enfants aiment jouer, c’est pourquoi l’enseignant doit recourir à leur créativité, développer des activités ludiques, car c’est en jouant que l’enfant apprend à vivre en groupe solidaire, en renforçant les liens d’amitié et en élargissant sa connaissance du monde. Et probablement, construire un chemin de confiance avec l’autre, en prenant les expériences vécues au fil du temps.

Jouer est un chemin qui ne choisit pas un groupe d’âge, au contraire, les enfants interagissent au milieu de tant de jeux et de jouets, il est analysé que jouer est le langage des enfants qui fait naître des idées avec les enfants et de cette façon, ils apprennent en jouant , étant donné que ce phénomène dans la main d’un enfant n’est jamais quelque chose de fini, il donne généralement lieu à une nouvelle activité, voire à un autre jouet, on remarque que la culture ludique est au centre de l’union entre l’univers des enfants et permet le renforcement des amitiés , la construction de valeurs, d’expériences, de coexistence harmonieuse et d’affection pour l’autre.

Les jouets et les jeux ont une grande valeur dans la vie des gens, en particulier des jeunes enfants, car ceux qui se développent en jouant grandissent et apprennent avec bonheur.

Il apparaît que le jeu propose de nouvelles possibilités au sujet, qui cherche à participer et à interagir avec l’environnement dans lequel il s’inscrit, le jeu est une culture qui a émergé parallèlement à l’évolution de la société et continue certainement de progresser aujourd’hui.

Incorporé dans ce contexte, on pense que, sur la base du thème, L’importance du jeu dans l’éducation de la petite enfance entre 03-05 ans ? Ainsi que, dans la connaissance de la littérature actuelle et dans la recherche bibliographique et de terrain, faire comprendre comment le jeu est bénéfique pour le processus d’enseignement-apprentissage.

La contribution des jeux est le langage des enfants et c’est pourquoi ce sont des actions d’expérience, de communication, de moments amusants, dans lesquels le sujet recrée, réinvente, construit, découvre, apprend, rêve, élevant, motivant et aiguisant la curiosité de l’enfant, permettant aux autres compréhensions telles que: activité de groupe, interaction sociale, en plus de fournir un développement dans tous les aspects.

Ainsi, on espère que la recherche actuelle pourra contribuer à une meilleure compréhension de l’importance des jouets et des jeux dans le processus d’apprentissage et en particulier dans l’éducation de la petite enfance. Puisse cet ouvrage servir également d’outil d’accompagnement pour les futurs stagiaires qui décideront d’approfondir cette thématique.

COURS MÉTHODOLOGIQUE

La méthodologie est comprise comme l’organisation de stratégies dans le but de guider l’étude dans les étapes les plus diverses. Pour Andrade (2010, p.116), « la méthodologie est l’ensemble des méthodes ou des chemins qui sont suivis dans la recherche de la connaissance ». Nous avons décidé de choisir cette approche, car nous avons suscité l’intérêt de connaître, de manière attentive et prudente, les arguments de plusieurs théoriciens et chercheurs présentés tout au long de notre formation, tels que : Kishimoto, (2006 et 2011) G. Brougère, (2010) , Antunes, (1012), Linn, Susan, (1010), et entre autres, qui nous ont présenté des connaissances précieuses sur l’importance de l’aspect ludique dans le processus d’enseignement-apprentissage. L’approche est qualitative, elle se caractérise par être une activité d’investigation, flexible, tenant compte de la subjectivité, où les sujets ne peuvent être quantifiés. (TRIVINÔS, 1987).

Cette approche vise à étudier la pertinence du jeu et des jouets dans l’éducation de la petite enfance.

La base de données était basée sur une approche de terrain, selon Andrade (2010, p.112). « La recherche de terrain est basée sur l’observation des faits en recueillant des données sur place ». Et la sélection de la bibliographie sur le sujet, qui fournira les données nécessaires à la réalisation de l’article. La recherche bibliographique se réfère à la source papier, qu’elle soit primaire ou secondaire, où les livres et autres documents sont utilisés Andrade (2010). Ayant en main les travaux qui pourraient être utiles et la collecte de données qui avait été effectuée dans une école municipale de Jaboatão, il accueille un public réduit d’élèves, maternelle et primaire I. Il dispose de six salles de classe qui fonctionnent en deux équipes. , matin et après-midi. Nous avons décidé d’effectuer nos recherches dans cette école car nous connaissons l’institution et parce qu’elle est proche de notre résidence.

L’instrument utilisé dans l’approche actuelle était un entretien semi-structuré que nous avons utilisé du papier et du graphite pour transcrire ce qui a été dit, car l’entretien a été simplement écrit comme les mots des personnes interrogées. Selon Andrade (2010), l’entretien « est un instrument efficace de collecte de données fiables pour l’élaboration d’une recherche, à condition qu’elle soit bien élaborée, bien menée et interprétée ». Ce type d’approche demande un certain soin, pour lequel l’enquêteur doit organiser le matériel nécessaire à la collecte des données. Le travail a été réalisé avec des enseignants qui travaillent dans le réseau municipal d’éducation de la petite enfance de Jaboatão, tous diplômés en pédagogie travaillant dans la région depuis plus de dix ans, âgés de 35 à 40 ans et ayant comme techniques l’observation et l’analyse des données qui ont été interprétés à partir des questions que nous avons posées aux participants, trois enseignants, ainsi nommés, qui travaillent dans le réseau d’éducation de la petite enfance à Jaboatão.

ÉDUCATION DES ENFANTS AU BRÉSIL

Loi n° 9394/96 dans son art. 29, Loi sur les lignes directrices et les bases de l’éducation nationale.

A educação infantil é compreendida como primeira etapa da educação básica e, tem como finalidade o desenvolvimento integral da criança de zero a cinco anos de idade em seus aspectos físicos, afetivo intelectual, linguístico e social, complementado a ação da família e da comunidade.

On sait que la motivation que l’enfant reçoit d’abord de la famille est importante pour son développement au cours de cette étape, elle est cruciale pour la formation intégrale du sujet, et doit respecter les caractéristiques du groupe d’âge et aussi les capacités cognitives, physiques, capacités affectives et émotionnelles sociales, voyant l’enfance comme un être historique en développement capable de se développer à travers les stimuli reçus de l’environnement qui l’entoure.

Cependant, on sait qu’il n’en a pas toujours été ainsi, que l’éducation de la petite enfance s’est produite, selon les études des chercheurs, Pinheiro et al, (2014, p.73).

No início do século passado, no Brasil o que tínhamos eram as chamadas “creches” que visavam atender as crianças de mães que trabalhavam fora de casa e o atendimento envolvia basicamente a alimentação, higiene e segurança física tendo assim um caráter puramente assistencialista apenas.

Elle reflète le sentiment qu’au début du XXe siècle, les enfants ne recevaient que des soins élémentaires pour leur survie, se limitant uniquement à une éducation qui ne visait pas à transformer la réalité sociale. Kishimoto (2011, p.21) affirme que :

Cada cultura tem maneiras de ver a criança de tratar educar. Entre as antigas concepções, a criança, vista como homem em miniatura, revela uma visão negativa: a criança é um ser inacabado, sem nada específico e original sem valor positivo.

On remarque que l’enfant n’était pas vu comme tel, mais comme un petit adulte, incapable de penser vivant dans un monde non enfantin. Mais cette vision de l’enfance, celle qui étouffait, rétractait le minimum, qui recevait une éducation purement morale, à travers des éducateurs religieux créant des êtres irrationnels impossibles à développer un esprit critique. Cette réalité change avec le temps.

La Constitution fédérale de 1988, l’éducation de la petite enfance en est venue à être comprise comme une nécessité et un droit de tous, à partir de ce moment l’enfant est inclus dans une politique éducative suivie d’une pédagogie de transformation.

Depuis la Constitution fédérale de 1988, le Statut des enfants et des adolescents de 1990 (ECA) et la LDB Lei de Diretrizes e Base da Educação Nacional, l’éducation de la petite enfance comprend les enfants de zéro à cinq ans, qui considèrent cette étape comme essentielle pour l’enfance développement. Bachilard (apud KISHIMOTO, 2011, p.22), « considère les images qui survivent à l’enfance comme le résultat de deux éléments : la mémoire et l’imagination ». Il est entendu que le souvenir et l’idéalisation sont peuplés dans la culture ludique, nourrissant la pensée fertile. L’enfant dans cette perspective est un être en plein développement, avec ses perceptions, ses caractéristiques, ses intérêts, ses sens, sa créativité et la construction de sa vision du monde.

L’enfant devant les lois présenté ci-dessus est considéré comme un être historique et social et, en plein développement, à travers cette perspective, la société prend davantage conscience de l’importance de la coexistence de la petite enfance, en promouvant l’éducation à la citoyenneté, visant à faire de chaque sujet un agent de transformation. Selon Kishimoto (2011, p.22). « L’enfance est aussi l’âge du possible. On peut y projeter l’espoir d’un changement, d’une transformation sociale et d’un renouveau moral ». L’enfant est considéré comme un symbole de transformation et la lumière du renouveau à Kishimoto. Ainsi, pour éduquer des personnes ayant un esprit démocratique et qui contribueront au bien de la société, il est également nécessaire de réfléchir en profondeur sur l’histoire de chaque matière, définie par Pinheiro et al. (2014, p.105). « Éduquer à la citoyenneté, c’est adopter une posture, faire des choix. C’est éveiller la conscience des droits et des devoirs ». Il est analysé sur la pensée précitée qui éduque pour que l’autre rencontre la justice, le respect et des devoirs plus pertinents, il faut cultiver l’éducation à l’exercice de la citoyenneté, car il est entendu que la citoyenneté ne se construira que si éduquer à la citoyenneté.

JEU ET DÉVELOPPEMENT DE L’ENFANT

Il se vérifie, face aux discours, que les jouets et les jeux ont émergé dans le but d’aider l’homme dans l’interaction avec l’environnement et, dans son développement, l’enfant qui joue petit est plus heureux et apprend à percevoir progressivement la valeur de objets (jouets), Vygotsky (apud KISHIMOTO, 2011), dans ses recherches l’affirme.

Só brincando é que a criança vai começar a perceber o objeto não da maneira que ele é, mas como desejaria que fosse. Na aprendizagem formal isso não é possível, mas no brinquedo isso acontece, porque é onde os objetos perdem a sua força determinadora, a criança não vê o objeto, mas lhe confere um novo significado. (p.68).

Il est perçu de manière axiomatique que les objets quand je suis tombé dans la main d’un enfant valent et signifient autre chose, car cela donne un autre sens et, ce même prend vie et même une autre dénomination, où les gestes parlent pendant que l’enfant joue et imagine, symbolisant chaque jouet, lorsqu’elle a un matériau différent en sa possession, ses bulles imaginaires cherchent toujours quelque chose de différent de ce qu’elle veut qu’il soit. Les activités ludiques peuvent permettre la construction de nouvelles connaissances et de changements, car elles créent des situations réelles dans la pensée de ceux qui jouent, en plus de la formation de valeurs, par conséquent, les jouets et les jeux sont des espaces d’apprentissage. Selon le Cadre national du curriculum pour l’éducation de la petite enfance (1998).

No ato de brincar, os sinais, os gestos, os objetos e os espaços valem e significam outra coisa daquilo que aparentam ser. Ao adotar outros papéis na brincadeira, as crianças agem frente à realidade de maneira não literal, transferindo e substituindo suas ações cotidianas pelas ações e características do papel assumido, utilizando-se de objetos substitutos. (p.27).

Il est analysé qu’au moment des jeux et des jouets, ce sont des actions qui révèlent quelque chose de différent, car c’est en jouant que l’enfant voyage dans le monde de l’imagination et de la découverte, lui permettant de jouer les rôles qu’il a choisi de jouer, de voyager à travers le temps et la construction de valeurs que seuls les jeux et les jeux peuvent vous offrir. Comme dit Piaget :

As culturas lúdicas estão intimamente ligadas à sequência dos estágios divididos por ele e acompanha o desenvolvimento da inteligência do indivíduo o brinquedo é um mundo repleto de representações, que representa o carinho e a imitação, (2011, p.25).

On sait que les progrès s’identifient à ce que le sujet fait de mieux, car à chaque étape il se développe progressivement et, bien sûr, jeux et jeux permettent de grandir ensemble.

Toujours en réflexion sur la pensée ci-dessus, les jeux apportent dans leur nature un potentiel d’analyse, stimulent l’apprentissage des élèves en mettant l’accent ici sur l’éducation de la petite enfance, ce sont des outils qui peuvent être abordés avec des sujets variés tels que les couleurs, les animaux, les fruits et entre autres les contenus. C’est pourquoi jouer est nécessaire et le sujet apprend dès le plus jeune âge les valeurs de chaque objet et que le truc vraiment cool c’est de jouer en harmonie avec les autres. Selon le Cadre national du curriculum pour l’éducation de la petite enfance (1998).

O estabelecimento de um clima de segurança, confiança, afetividade, incentivo, elogios e limites colocados de forma sincera, clara e afetiva dão tom de qualidade da interação entre adultos e crianças. O professor, consciente de que o vínculo é, para a criança, fonte contínua de significações, reconhece e valoriza a relação interpessoal. (p. 49).

Il est vérifié que les activités ludiques éveillent différentes connaissances chez l’enfant, car ils observent, participent aux jeux et, c’est dans cette berceuse par laquelle les petits acquièrent et améliorent leurs capacités cognitives, socialisent et interagissent avec l’environnement qui les entoure , réaliser également que la sincérité et la qualité des interactions entre les auteurs, l’adulte et l’enfant est un point positif pour le développement de l’enfant. Selon Piaget (apud ALMEIDA, 1974).

As brincadeiras tornam-se mais significativas à medida que a criança se desenvolve, pois a partir da livre manifestação de materiais variados, ela passa a reconstruir objetos e reinventar as coisas, o que já exige uma “adaptação” mais completa. Essa adaptação, que deve ser realizada pela infância, consiste numa síntese progressiva da assimilação com a acomodação. É por isso que pela própria evolução interna, os jogos (brincadeiras) das crianças se transformam pouco a pouco em construções adaptadas, exigindo sempre mais do trabalho efetivo, a ponto de nas classes elementares de uma escola ativa, todas as transformações espontâneas ocorrem entre o jogo e o trabalho. (p.25).

Il est vérifié que l’enfant qui possède des ressources qui l’aident probablement à explorer sa créativité à travers des jeux et des jeux, tant sociaux que cognitifs, sera un adulte sans difficultés pour s’y retrouver et, mieux encore, il prendra plaisir à faire son travail avec plaisir et dévouement. Avec les jouets, les enfants intériorisent des valeurs, entrent en relation harmonieuse, tant avec les personnes qui les entourent qu’avec les objets et naturellement avec l’environnement. Pour Kishimoto (2011).

O uso do brinquedo/jogo educativo com fins pedagógicos remete-nos para a relevância desse instrumento para situações de ensino aprendizagem e desenvolvimento infantil. Se considerarmos que a criança pré-escolar aprende de modo intuitivo, adquire noções espontâneas, em processos interativos, envolvendo o ser humano inteiro com suas cognições, afetividade, corpo e interações sociais, o brinquedo desempenha um papel de grande relevância para o desenvolvê-la. Ao permitir à ação intencional (afetividade), a construção de representações mentais, (cognição), a manipulação de objetos e desempenho de ações sensório motoras (físico) e as trocas nas interações (social), o jogo contempla várias formas de representação da criança ou suas múltiplas inteligências, contribuindo para a aprendizagem e o desenvolvimento infantil. (p.40- 41).

Le jouet éducatif est compris comme celui qui contribue au développement sain et, les jeux sont des manifestations devant l’objet, (jouet) le jeu est donc quelque chose qui est lié côte à côte avec le jouet, où l’enfant joue interagit de la vie et du sens à chaque pièce, et les jeux sont liés à ce qui se développe dans l’acte de jouer, «faire semblant», les jeux de roue, la musique et entre autres. Les jouets, les jeux ou les jeux éducatifs sont des activités délices, choisies de leur plein gré, ou même lorsqu’ils assument la fonction éducative, ce qui est cool, c’est qu’ils sont d’excellents outils pour le processus d’enseignement-apprentissage, en particulier avec l’éducation de la petite enfance. Almeida (2003, p. 33) soutient que : « le contenu du jouet ne détermine pas le jeu de l’enfant, mais l’acte de jouer qui révèle le contenu du jouet ». Il apparaît que c’est en jouant que le sujet fait des découvertes, développe des compétences, physiques, cognitives et entre autres. Approuvé par Aries (apud KISHIMOTO, 1978).

Identifica o brincar como uma especialidade da infância na iconografia de tempos passados, renomados pintores radicados no Brasil mostraram a imagem da criança brasileira em suas maravilhosas telas, na obra ilustrada de Jordão (1979), denominada A Imagem da criança na pintura brasileira, destaca-se o brincar como típico da criança… De pôr a mão nos objetos, como brinquedos, instrumentos e entre tantos outros. (p.77).

Au vu du constat ci-dessus, le jeu est caractéristique de l’enfant, c’est un langage purement enfantin et qu’à chaque nouveau jeu, une émotion contagieuse, donc une formation couronnée d’aspects positifs, qui fait apparaître l’enfant face à l’interaction socio-culturelle et avec les objets qui fait partie de leur univers, déclenche le jeu et permet de nouvelles expériences, support d’action et attitude ludique.

Les enfants adorent jouer et c’est à travers lui que le sujet pourra favoriser de vraies amitiés, vivre des relations différentes, où il y a un environnement ludique, sans aucun doute il y a aussi de la joie, des sourires, du bonheur, ce son, aiguise la couleur de l’environnement et l’environnement espace, dont la décoration est des jouets et des jeux, en vue d’un développement réussi et des compétences dès les premiers jours de la vie. Jouer stimule l’imagination et la créativité, encourageant le processus d’apprentissage.

LE JEU ET L’ÉDUCATION ENFANTINE

Pour Kishimoto (2011) le jeu n’est pas une activité facilement explicable, car le terme jeu peut avoir des acceptions différentes selon le contexte socioculturel, puisque lorsqu’on parle de jeu, on peut faire référence à des jeux pour adultes, pour enfants et même à des jeux même avec des animaux, raconter des histoires, jouer à la marelle, jouer à des jeux de rôle, construire quelque chose et parmi une immensité de jeux, ce que j’essaie d’utiliser du même nom a certainement ses particularités. Il est entendu que le jeu est un objet qui représente quelque chose, permettant à l’enfant de faire cette représentation, imaginant, créant et réinventant des situations (dessins, images), permettant la réflexion, la socialisation, la cohabitation en groupe et la formation de personnes éthiques dès le plus jeune âge sur.

Dans notre approche, les enseignants ont révélé qu’ils utilisaient des activités qui impliquent des jeux et des jeux, car ce sont des instruments qui permettent la socialisation du sujet, donc utiliser cette catégorie revient à motiver le sujet à surmonter les obstacles, à perdre sa timidité et à renforcer les liens d’amitié. Nous avons ensuite vérifié que le jeu est un lien qui englobe les relations de coopération et d’encouragement dans le développement de l’enfant.

Toujours en discussion avec Kishimoto (2011), dans le jeu de faire semblant la grande présence de situations fantaisistes, dans les dominos les règles permettent le mouvement des pièces, jouant dans la sculpture de sable simplement pour la joie et le plaisir de sentir le sable glisser entre les mains , remplir les moules et vider demande la satisfaction de manipuler le jouet, ces gestes favorisent les habiletés manuelles, cognitives et sociales pour les réaliser.

Le jeu est un type de jeu dans lequel l’enfant intériorise diverses connaissances et compétences, donnant des possibilités de participer aux jeux, où il comprendra progressivement des notions de règles, entrera dans le jeu, attendra son tour, partagera des moments et comprendra le droit de son partenaire, à la fois le vôtre et celui de l’autre personne, sachant qu’il pourra participer au prochain match. C’est en jouant et en jouant que l’enfant passe d’une phase à l’autre, exerçant des mouvements plus spécifiques, utilisant les sens pour cela, manipulant avec ses mains tout ce qui est à sa portée, déplaçant des objets, aime déchirer, dans une communication intelligente, améliorer sa coordination et apprendre des concepts de manière créative. Selon Antunes (2012).

Os jogos em linhas gerais envolvem… O reconhecimento de objetos diferentes. Permitindo associação, comparação, padrões e relacionamento entre eles. A partir dos três anos de idade. Toda criança possui diversas noções de espaços, produto do mundo que explora e que progressivamente, vão permitindo a criação de formas de representação (imagens, desenhos, palavras) desse mundo exploram conceitos de quantidade, tempo, causa e efeito, utiliza símbolos abstratos para representar objeto concreto, passando a sugerir o uso de habilidades na resolução de programas lógicos e utilizando diversas peças (lego) para resolver desafios que envolvam a construção de objetos. (p.22-23).

Il est entendu que devant les jeux, les enfants apprennent à se valoriser et aussi à démontrer de la valeur pour le collègue, faisant germer les sentiments, harmonisant le groupe et les intérêts avec les amis, c’est un thème qui contribue de manière satisfaisante à surmonter les obstacles qui peuvent survenir pendant le jeu et, apprendre à jouer, explorer l’intelligence des enfants, dans une dynamique douée de sens. Et, que la croissance du sujet imprégné de jeux et de jeux motive l’embaumement et la portée d’autres connaissances, faisant que l’enfant conquiert son autonomie en passant d’une étape à une autre. Les enseignants concluent que :

Os jogos trazem grandes contribuições na aprendizagem infantil, a criança si sente mais segura de se mesma, aprende a trabalhar em grupo desde cedo e seu desenvolvimento frui facilmente, passando a entender e respeitar regras na primeira infância, favorecendo de forma positiva no desenvolvimento da criança, tanto no contexto escolar, como também na relação com a comunidade, adquirido identidade de valor e promovendo amor ao próximo.

D’après G. Brougère (2010). « Le jeu est une interaction ludique » Jouer avec des jeux a son importance, car il est analysé dans ce contexte qui contribue à la formation de la citoyenneté et à la construction de valeurs et de sujets critiques et réflexifs. Le jeu est quelque chose de stimulant et de réflexion, car c’est au cours de l’activité (jeu) qu’ils apprennent à résoudre les éventuels problèmes qui peuvent survenir dans la vie quotidienne.

LE JEU DE FAIRE SEMBLANT

Selon Corréa (2013).

O amigo imaginário é uma forma de jogo simbólico. Esses jogos são expressões espontâneas que a criança usa para tentar entender os papéis dos adultos. Ela reelabora as experiências pelas quais passou, alterando-as para atender a desejos, vontades, interesses e necessidades. O faz de conta é valioso para o equilíbrio emocional, pois dá aos pequenos a chance de transformar a realidade, seja para resolver ou compensar dificuldades, seja para levar magia para o cotidiano. (p.20).

On remarque que l’enfant, en créant un ami à travers l’imaginaire, essaie de comprendre le monde des adultes, révélant et représentant le réel. Linn Susan (2010), dans ses études rapporte que :

Certo dia estava a conversar com alguns adultos, em uma roda de conversa e de repente surge duas garotinhas, ao brincarem mergulham na fantasia, elas corriam e diziam uma à outra: corre, corre que La vem a Bruxa, sem se quer perceber os adultos que os cercava, a exuberância e a alegria daquelas criaturas eram algo digno de admiração. O fato de causar tanto prazer é razão mais do que suficiente para brincar, ocupar posição tão elevada em minha lista de paixões. Mas há muito mais. A capacidade de brincar é um mecanismo de sobrevivência. Muitos especialistas em desenvolvimento infantil concordam, por exemplo, que, brincar é o fundamento da exploração intelectual. (p.26).

L’auteur poursuit en présentant : « J’apprécie et j’apprécie cet aspect du jeu ». Dans une analyse approfondie, on comprend que : l’exploration du jeu est contagieuse, c’est bien, ça fait rire, du point de vue des études de Susan, les activités ludiques lorsqu’elles sont insérées dans le contexte des enfants, la vraie joie jaillit sur le visage de l’enfant, il gagne courbes , conquérir des ponts et devenir quelque chose d’inexplicable, et par conséquent ne ressentir que la dimension du contentement, être capable de comprendre comment le jeu se rapporte à la beauté et à la santé de l’esprit, voyager dans un monde étoilé portant imaginativement dans la vie sociale. Au cours de notre approche, les enseignants ont révélé cela.

O brincar de faz de conta contribui na formação do imaginário, da invenção e da participação de papéis diversificados, esse tipo de brincadeira, incentiva a compreensão da vida adulta, já que a criança ao brincar de faz de conta passa a representar outra realidade saindo do real e vivendo um mundo de fantasia e imaginação, pois a criança cria ,recria ,inventa, com isso o processo de aprendizagem ocorre em meio às brincadeiras, desenvolvendo o espírito cooperativo, auxiliando a imaginação, a aquisição da linguagem, aprendendo a lhe dar com os possíveis conflitos do dia a dia, além de construir amizades que levam para toda vida.

Dans les dialogues des éducateurs, il est clair qu’ils ont une perception positive du jeu de simulation, que ce jeu donne à l’enfant la possibilité de comprendre la vie de personnes plus expérimentées, aiguisant sa curiosité. À Linn Susan (2010).

O faz de conta ou a brincadeira de fingir, que entendo por criar personagens de fantasia, imaginar diferentes realidades e transportar-nos para mundos imaginários diferentes daqueles em que vivemos. O faz de conta das crianças tem raízes na experiência únicas que elas têm com pessoas e eventos. Quando a oportunidade de brincar surge, a brincadeira aflora naturalmente nelas e serve como uma experiência primaria essencial a auto reflexão e expressão. (p.26-27).

Il est analysé que le jeu imaginaire favorise la coexistence à différents moments, lorsque l’enfant joue au médecin, au tapis roulant et, entre autres fonctions que cette catégorie peut fournir, développe la cognition, l’affectivité sociale de l’individu. Piaget apud Kishimoto (2011 p.65-66). « Lorsqu’il joue, l’enfant assimile le monde à sa manière, sans attachement à la réalité ». Le jouet dans cet univers pour enfants prend du sens, et c’est l’enfant qui le nomme, lui donnant ainsi différentes significations. Au cours de nos recherches de terrain, on peut constater à quel point le jeu de faire semblant contribue à la formation d’êtres critiques, comme il est possible de le voir dans le dialogue des enseignants ci-dessous.

O faz de conta contribui na formação do imaginário, da invenção e da participação de papéis diversificados, esse tipo de brincadeira, incentiva a compreensão da vida adulta, já que a criança ao brincar de faz de conta passa a representar outra realidade saindo do real e vivendo um mundo de fantasia.

Au cours de la recherche, nous avons vérifié que les éducateurs ont une conception que ce type de jeu permet la construction de l’imagination, faisant que le sujet peut jouer plusieurs rôles, marchant dans un monde réel d’enchantement, motivant la compréhension de la vie quotidienne de personnes plus expérimentées.

LE JOUET ET LE JEU

Le jouet est un objet qui agit et interagit avec l’enfant face à la variété des opportunités, dont l’objet d’analyse est le développement de l’enfant, G. Brougère (2010), avec qui le jouet est un instrument qui construit un espace d’interaction avec l’environnement, puisqu’il est le résultat de la société et les traces d’une culture qui implique les enfants dans les environnements.

Le jouet, article décontracté, toujours en dialogue avec G. Brougère est une source communicable, une destination différente, car lorsque l’enfant atteint un jouet, il devient un jeu. De ce point de vue, l’objet ludique est compris comme une dimension éducative, de motivation où le potentiel de chaque être est découvert et mis à profit, probablement ceux qui jouent montrent leur intelligence. A la lumière des travaux de G. Brougère (2010), jouets et jeux sont des actions apprises, dont on apprend à jouer en jouant avec l’autre, à partir des stimuli reçus de l’environnement qui entoure cet enfant et, certainement, de l’ensemble des ces interactions forment la compréhension de la culture ludique. G. Brougère (2010) affirme que :

O brinquedo, em contrapartida, não parece definido por uma função precisa, Trata-se antes de tudo, de um objeto que a criança manipula livremente, sem estar condicionada às regras ou a princípios de utilização de outra natureza… O brinquedo é um objeto infantil… Com certeza podemos dizer que a função do brinquedo é a brincadeira. (p.13).

La pensée ci-dessus est réfléchie et il est vérifié que le rôle du jouet n’est pas quelque chose de linéaire, ce qui est grave sans mobilité, n’allant pas plus loin, le jouet a le pouvoir de marcher sur ces facteurs, car c’est un objet palpable que les enfants se libérer et donner des significations différentes à une pièce ludique, en lui donnant une valeur constructive, la base de son développement est la fonction du jouet. Car le jeu dans ce contexte n’est possible qu’avec la présence de l’objet (jouet).

Les jeux sont des facteurs cruciaux dans le processus d’enseignement-apprentissage et, tout au long des activités ludiques, il est possible d’offrir des objets qui peuvent éveiller les relations intellectuelles, encourager l’enfant à construire et reconstruire de nouvelles connaissances, éveiller sa curiosité et développer des attitudes qui impliquent de bons moments, car c’est face aux jeux que l’enfant peut révéler des sentiments en fonction des expériences vécues dans sa routine. C’est dans l’utilisation des jouets que les enfants transforment leur temps libre en une immense création de connaissances, en ce moment le rôle de l’adulte face à cette ressource pédagogique, qui sera de mettre l’accent sur le sauvetage du temps de jeu des enfants. Le sujet à travers le jeu a la possibilité de dire ce qu’il ne peut pas dire directement, avec le ludique l’enfant a cette possibilité de communiquer, notamment dans l’éducation de la petite enfance, des révélations peuvent ici être mises en évidence à travers des dessins, des gestes, par exemple, pouvoir partager leur vécues devant leurs propres illustrations, on sait que dans ce contexte, le jeu est attribué à un personnage libre et spontané, selon G. Brougère (2010).

Com seu valor expressivo, o brinquedo estimula a brincadeira ao abrir possibilidades de ações coerentes com a representação: pelo fato de representar um bebê, uma boneca bebê desperta atos de carinho, de troca de roupa, de dar banho é o conjunto de atos ligados a maternagem. Porém não existe no brinquedo uma função de maternagem; há uma representação que convida a essa atividade num fundo de significação dado ao objeto num meio social de referência. (p.15-16).

On peut réfléchir que le jouet encourage et assiste en ce qui concerne le sens et sa représentation, dans lequel l’enfant qui joue mère et fille, le jouet devient la fille tandis que l’enfant lui-même conquiert le rôle de mère, avec cette tâche le jeu devient plus et plus vrai dans l’imaginaire de l’enfant, ainsi le jeu est un constructeur de connaissances et de compétences, on pense que le sujet encore petit lorsqu’il joue, joue des rôles, développe en même temps, le langage, la coordination motrice et la perception visuelle, en interaction avec le l’univers et la réalisation de leurs désirs à travers leurs expériences. Toujours avec G. Brougère (2010).

A infância é consequentemente, o momento de aquisição de imagens e de representações diversas que transitam por diferentes canais. As suas fontes são muitas. O brinquedo é, com suas especificidades, uma dessas fontes. Se ele traz para a criança um suporte de ação, de manipulação, de conduta lúdica, traz-lhe, também, formas e imagens, símbolos para serem manipulados. (p. 42).

Si nous analysons les conséquences de cette compréhension, le jouet en tant qu’apprentissage social permet les relations entre les images, les symboles et les matériaux sont des sources qui permettent l’observation et la découverte, motivant dans la formation du comportement de jouer et de représenter et offrant des possibilités de maîtrise et de saisie de ces symboles.

COLLECTE DE DONNÉES, RÉSULTATS ET DISCUSSION

Le travail actuel a eu comme collecte de données une recherche sur le terrain, où nous avons utilisé comme instrument de collecte un questionnaire contenant quatre questions ouvertes, avec la contribution d’un groupe de trois enseignants qui travaillent dans le réseau municipal de Jaboatão. Les éducateurs travaillent dans l’éducation de la petite enfance depuis plus de 10 ans et sont licenciés en pédagogie, nous pensons donc qu’ils étaient prêts à dialoguer avec nos demandes; la participation des enseignants a été d’une grande valeur pour l’amélioration et la mise en œuvre de l’étude.

Les éducateurs ont été impliqués dans notre recherche, car nous avons réalisé qu’ils aimaient beaucoup le thème, pour adopter le ludique dans leurs actions pédagogiques et, pour cette raison, ils ont pu répondre efficacement au questionnaire, offrant des connaissances importantes et enrichissantes pour le travail in focus, en dehors d’une participation de groupe où trois visites ont été nécessaires à la conclusion de la collecte de données et, à partir de ce moment, les données ont été analysées. Et, nous sommes arrivés à une perception à quel point le jeu contribue au développement de l’enfant, que le jouet est un outil primordial dans le processus d’enseignement-apprentissage, agissant positivement dans la construction de nouvelles connaissances et découvertes. G. Brougère (2010, p.88-89).

Entretanto, o brinquedo é mais do que um instrumento de brincadeira. Traz para a criança, não só um meio de brincar, mas também imagens, representações, universos imaginários. Ele estrutura o conteúdo da brincadeira enquanto a criança brinca.

Dans la pensée de G. Brougère, le jouet est un élément fondamental de la liberté de jeu, avec Kishimoto apud Penteado, (2011, P.189) « le jeu est le ludique en action », Kishimoto comprend qu’il faut cultiver le jeu de enfant, la liberté de jouer, car c’est le moment où l’enfant représente, imagine et révèle des connaissances, ouvrant les portes à une multiplicité de relations et de réflexion.

Les enseignants ont révélé au cours de la discussion que les jeux encouragent les enfants à interagir les uns avec les autres, à apprendre à établir des relations, à stimuler l’imagination, à motiver la créativité, la socialisation, en plus d’inviter l’enfant à entrer dans un monde de représentation et de construction, conquérant progressivement son estime de soi, comme on peut le voir dans le discours des trois enseignants ci-dessous.

O lúdico é importante, pois contribui, auxiliando no processo de ensino aprendizagem em todos os aspectos, cognitivo, motor, social e na afetividade, contribuindo para a construção da autonomia. É uma forma positiva já que o brincar desperta na criança a vontade de aprender, estimulando sua criatividade, criticidade, e com isso desenvolve seu lado criativo e inventivo, digamos que o brincar é uma ponte que caminha, guiando para as descobertas.

Il ressort du rapport des éducateurs que le jeu est une ressource précieuse et sert de base à la recherche de nouvelles connaissances. Il est alors vérifié que, tout comme on apprend à réaliser une tâche, le jeu est aussi une action construite dans l’environnement socioculturel. Le jouet en ce sens est un objet à définitions, il a donc une forte valeur culturelle (BROUGÈRE, 2010).

Les enseignants ont démontré dans les discussions que lorsque l’enfant joue, ramasse un objet (jouet) pour commencer un jeu tout de suite, cela symbolise crée, interagit et avec cela arrive à l’apprentissage au milieu de l’espièglerie, parce que, par le jeu, l’enfant grandit et apprend avec plus de confiance et de joie.

CONSIDÉRATIONS FINALES

Cette recherche a été d’une grande valeur, car on peut voir à quel point le jeu contribue au processus d’enseignement-apprentissage des jeunes enfants, et que les jouets et les jeux sont essentiels au développement des compétences. Dans les études des théoriciens présentés au cours de cet ouvrage, notamment G. Brougère, nous avons fait évoluer les conceptions du jeu et des jouets. On se rend compte que jouer est une tâche apprise, puisqu’on apprend à jouer dans le contexte socioculturel, car selon le degré d’incitation, ce résultat sera plus ou moins positif dans la formation de sujets éthiques, qui peuvent agir de manière respectueuse pour le bien-être de la communauté. Tandis que l’objet gracieux, par conséquent, permet le jeu, car il déclenche des situations et des représentations différentes.

Tout au long de cette étude, nous pouvons rechercher et analyser la pertinence du jeu dans l’éducation de la petite enfance, ce travail avait comme thème principal, la contextualisation du jeu en classe et sous-thème. Quelle est l’importance du jeu dans l’éducation de la petite enfance entre 03 et 05 ans ? Il est vérifié que l’action ludique lorsqu’elle est proposée à l’enfant de cette tranche d’âge est essentielle à la croissance et au développement du sujet.

On voit bien que lorsque l’enfant apprend en jouant, il trouve un univers agréable et joyeux. Le plaisir prend soin de chaque garçon, infectant tout le monde, et le chemin de l’école est parcouru côte à côte avec des joies et le désir d’arriver bientôt dans le milieu scolaire, car l’enfant sait que lorsqu’il arrivera à l’espace scolaire, il trouvera plusieurs plaisirs activités qu’il apprendra en jouant et, probablement, n’abandonnera pas l’école ou les études.

Jouer rend les fantasmes réalité, et la conception de l’enfant est comme une grande rivière, qui est alimentée par les eaux, qui s’y jette en marchant le long d’un grand sentier, aiguisant l’imagination et la curiosité des petits enfants, renforçant leur mémoire et ouvrant les portes à le monde des découvertes et des inventions.

Nous avons vérifié que le jeu est un outil fondamental dans le processus d’enseignement-apprentissage, apportant des contributions à la socialisation et à la construction de concepts contribuant à la croissance de la personne, qui joue généralement invite quelqu’un à participer au jeu, et l’enfant accepte difficilement jouer dans la cuisine en interagissant uniquement avec l’objet, lorsqu’il y a une autre personne à proximité. Le ludisme procède certes de moments imaginaires, de la même manière qu’il aboutit à une norme. (BONTEMPO et KISHIMOTO 2011). Il est considéré comme une façon de concevoir le jeu de rôle. Le ludique a un caractère engageant, joyeux, qui conduit collectivement à la participation. L’importance de l’acte de jouer va au-delà de la simple distraction, donnant la possibilité d’apprendre à s’organiser et à socialiser, à construire des relations durables et à transporter des amitiés à l’âge adulte. On pense que les jouets n’apportent pas de couleurs au hasard, ces objets ont des couleurs vives, épicées, flashy afin de déclencher le processus cognitif de l’enfant.

Il est analysé que chaque enfant aime parler de jouet et jouer près d’eux, on remarque qu’ils sont tous radieux et, avec un sourire imprimé sur leur visage, agréables à observer. Les actions pédagogiques ou l’enseignement dans les établissements d’éducation de la petite enfance doivent être systématisés face au jeu, voulant mettre l’accent sur le thème ludique, dans le processus d’enseignement-apprentissage des enfants, il a et doit être abordé périodiquement, ouvrant une large discussion et devenant une source d’inspiration pour le travailler avec la culture du plaisir et, que de nouvelles idées émergeront en élargissant le répertoire de jouets et de jeux, qui peuvent ouvrir une gamme de confiance entre tous, rendant les enfants heureux et en bonne santé, qu’ils construisent des images dans chaque contexte social selon leur façon d’ être de, communiquer.

Par conséquent, disons que c’est en jouant que nous trouvons la voie du succès et la recherche d’une grande personne, en tant que professionnel, quelqu’un qui nourrit ou captive les relations dans lesquelles ils font partie de sa vie, l’amenant et lui faisant profiter plaisir, confort, amitiés, considération, affection, amour et bien d’autres réalisations, qui peuvent être élargies à la conquête des espaces, en respectant et en étant éthiques dans leurs attitudes. Les jeux sont sources de joie, ils vont au-delà de l’apprentissage, permettant le chemin du présent et aspirant à un futur harmonieux.

Dans sa recherche Ribeiro (apud KISHIMOTO, 2011), O gracioso permet au sujet de jouer des contenus culturels dans lesquels la jocosité. Discutant avec la pensée, les jeux révèlent d’autres activités ludiques, car à partir d’une de ces actions l’enfant construit progressivement son propre apprentissage et certainement la formation de concepts. L’objet gracieux tend à fournir des aspects en ce qui concerne le processus d’apprentissage au cours de la première étape de l’éducation de base dans la construction ludique de la promotion de la culture gracieuse, car ceux qui jouent apprennent avec confiance.

On pense que lorsque chaque objet apparaît à un moment donné et, à travers son exploration, il aura une signification différente dans la vie quotidienne de l’enfant. On remarque que c’est au cours du divertissement que l’individu tend à exercer son pouvoir pour se lancer dans différents mouvements de mutations et d’expérimentation de chaque symbole, au regard de chaque configuration. Dans une brève analyse, le jouet est imprégné de la culture constructive, un jouet qui commence à représenter une autre réalité avant la manipulation active de l’individu sur le jouet. Outil précieux pour le processus de développement de l’enfant, surtout ici entre quatre et cinq ans.

A la lumière de l’étude en cours, on s’en aperçoit bien puisque ceux qui jouent quand ils sont petits s’offrent de nouvelles expériences, découvertes et horizons. Le jeu invite les adultes et les enfants à vivre ensemble et à partager le même effort, semant la graine de l’affection. Bientôt, il marche vers une grande amitié, dans un monde plein d’imagination colorée, dans lequel l’affection s’unit au jeu et, s’il devient un univers agréable, en développant, participant et apprenant de cette manière, le sujet se prépare à agir. l’entreprise de manière active et sociable.

Il se reflète donc que la pratique pédagogique dans laquelle le jeu est pensé et appliqué dans le contexte des enfants tend à permettre une socialisation vigoureuse, minimisant la culture de l’individualisme, permettant des rêves et probablement fantasmer de plus en plus fort, faisant ressortir les pensées de chacun. d’entre eux, motivant la créativité et transformant cet enfant en une personne plus généreuse et bienveillante qui comprend dès son plus jeune âge la vraie valeur des choses, qu’elles soient des plus simples aux plus élaborées, et qui est aussi capable d’en planter la graine de bienveillance en contribuant à changer le monde de chacun.

Avec ce travail que nous venons de réaliser, il est prévu qu’il puisse servir de source de recherche aux futurs chercheurs, et qu’ils s’en servent comme fondement théorique, faisant évoluer les conceptions concernant le thème de la petite enfance. C’est à travers cette étude que nous avons renforcé et fortifié nos connaissances, en montrant fermement l’importance que jouer est nécessaire, et cette pratique pédagogique doit être reflétée et appliquée dans la classe d’éducation de la petite enfance, car dans cette perspective, ceux qui jouent montrent la compétence de l’intelligence et, par conséquent, l’enfant exprime ses idées et ses sentiments, il convient de noter que les jouets et les jeux agissent de manière collaborative, dans le maintien et le renforcement du développement de l’enfant, en créant des ressources pour que le potentiel de la petite enfance soit atteint et , que il est possible de planifier l’action pédagogique par le jeu éducatif.

Le jeu est quelque chose qui s’apprend dans l’interaction sociale, il est intéressant qu’il soit enseigné par le jeu, essence collaborative, fil conducteur et source de connaissances, et que les enfants puissent être guidés dès leur plus jeune âge, que leurs rêves puissent être réalisés , puisque le jeu est intégré dans le processus d’enseignement-apprentissage.

RÉFÉRENCES

AMARO, Ana, PÓVOA, Andreia, MACEDO, Lúcia. Metodologias de Investigação em Educação: arte de fazer questionário. 204/2015.11p. Relatório. Faculdade de Ciências da Universidade do Porto. Disponível em <http://www.unisc.br/portal/upload/com> acesso em 03 de março às 21h30min.

ANDRADE, Maria Margarida. Introdução á Metodologia do Trabalho Científico: elaboração de trabalhos na graduação. 10ª edição. São Paulo. Atlas S.A. 2010.

ANTUNES, Celso. Inteligência Múltipla e Seus Jogos: inteligência lógica-matemática. Editora. Vozes, 4º edição, vol.6 Petrópolis RJ. 2012.

BOMTEMPO, Edda. A brincadeira de faz de conta: lugar do simbolismo, da representação, do imaginário. In:      Jogo, Brinquedo, Brincadeira e a Educação, 14ª Edição, Petrópolis ed. Vozes, 2011.p.67.

BROUGÈRE, Gilles. Brinquedo e cultura. 8ª ed. São Paulo. Cortez, 2010.

CORREA Bruna. Jogos. Quando, como e por que usar: uma criança de 2 anos tem um amigo imaginário. Como agir? São Paulo. Nova escola n.260 p.20, mar.2013.

KISHIMOTO, Tezuko Morchida. Jogos Infantis, O jogo a criança e a educação, 13ª Edição, ed. Vozes, Petrópolis 2006.

              Jogo, Brinquedo, Brincadeira e a Educação. 14ª. ed. São Paulo, Cortez, 2011.

LINN, Susan. Em Defesa do Faz de Conta. Editora, BetsSaller. Rio de Janeiro 2010.

PENTEADO, Heloísa Dupas. Jogo e Formação de professores: vide psicodrama pedagógico: In:         KISHIMOTO, Tezuko Morchida. Jogos Infantis, O jogo a criança e a educação, 14ª Edição, Petrópolis ed. Vozes, 2011.p.189.

PINHEIRO, Edson José. et al.  Apostilas Solução, a solução para seu concurso! ed. 30 anos, Prefeitura do Recife, edital 2014.

Referencial Curricular Nacional Para Educação Infantil. Vol.1. Brasília 1998.

RIBEIRO, Maria Luiza Sprovieri. O jogo na organização curricular para deficientes mentais. In:         Jogo, Brinquedo, Brincadeira e a Educação, 14ª Edição, Petrópolis ed. Vozes, 2006.p.153.

TRIVINÕS, Augusto N. S. Introdução à Pesquisa em Ciências Sociais: a pesquisa qualitativa em educação. São Paulo: atlas 1987.

ANNEXE – NOTE DE BAS

Collège Joaquim Nabuco.

Cette recherche avait pour thème Contextualiser le ludique en classe : quelle importance du jeu dans l’éducation de la petite enfance entre 03 à 05 ans. Les questions et les perspectives ont été développées par Josefa de Barros Barbosa do Nascimento Mirian Maria da Silva, étudiantes du cours de pédagogie de l’unité de Recife.

Interview:

Tranche d’âge des répondants 35 – 40 ans.

Femmes.

Ils travaillent dans la région depuis plus de dix ans.

Ils sont tous diplômés en Pédagogie et ont obtenu leur diplôme.

Quelle est la contribution des jouets et des jeux au développement de l’enfant ?

Quelle est la contribution des jeux à l’apprentissage ?

Travaillez-vous avec des jeux en classe ici à l’école ?

Quelle est la contribution du jeu de simulation à l’apprentissage ?

4. Cadre curriculaire national pour l’éducation de la petite enfance.

[1] Diplômé du diplôme en pédagogie à la Faculdade Joaquim Nabuco – Recife.

[2] Diplômé du diplôme en pédagogie à la Faculdade Joaquim Nabuco – Recife.

[3] Conseiller. Master en éducation de l’Université fédérale de Pernambuco; Spécialiste en Histoire du Nord-Est de l’Université Catholique de Pernambuco ; Diplômée en histoire de la Fondation pour l’enseignement supérieur d’Olinda.

Envoyé : Juin 2020.

Approuvé : Octobre 2021.

5/5 - (3 votes)
Josefa de Barros Barbosa do Nascimento

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

POXA QUE TRISTE!😥

Este Artigo ainda não possui registro DOI, sem ele não podemos calcular as Citações!

SOLICITAR REGISTRO
Pesquisar por categoria…
Este anúncio ajuda a manter a Educação gratuita