L’alphabétisation littéraire dans la pandémie

DOI: ESTE ARTIGO AINDA NÃO POSSUI DOI
SOLICITAR AGORA!
Rate this post
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
Email

CONTEÚDO

ARTICLE DE RÉVISION

SOUZA, Cynthia Almeida de [1]

SOUZA, Cynthia Almeida de. L’alphabétisation littéraire dans la pandémie. Revista Científica Multidisciplinar Núcleo do Conhecimento. An 05, Ed. 12, Vol. 03, pp. 26-37. décembre 2020. ISSN: 2448-0959, Lien d’accès: https://www.nucleodoconhecimento.com.br/paroles/litteraire-en-pandemie

RÉSUMÉ

En raison de la pandémie, les élèves ont complètement changé la routine. Comment les protéger dans cette situation atypique ? Cet article propose de connaître les initiatives scolaires en faveur de l’alphabétisation littéraire dans le contexte de la pandémie. Pour cela, une recherche bibliographique a été menée sur la base de théoriciens tels que: Rildo Cosson, Roxane Rojo et Marisa Lajolo, Rubem Alves, entre autres, ainsi qu’une enquête sur les projets reconfigurés par l’enseignement à distance, de mai à août 2020. Quarante projets ont été sélectionnés, dont les propositions ont été décrites et analysées. Le résultat d’une telle analyse a montré que, malgré l’éducation présupplant le toucher, la mêlée doit être trouvé des moyens d’atteindre les étudiants et de reconnaître la technologie comme un allié dans ce processus.

Mots-clés: alphabétisation littéraire, éducation, technologie, pandémie.

INTRODUCTION

Faisons de l’interruption un nouveau chemin (Fernando Sabino)

Créé par Graça Paulino, le terme d’alphabétisation littéraire est défini par Cosson (2014) comme le processus d’appropriation de la littérature comme langue, c’est-à-dire qu’il n’est pas quelque chose de statique, mais continu et permanent. On peut commencer la coexistence avec l’univers littéraire dès la petite enfance quand ils chantent des berceuses. De là, ce que les gens entendent, lisent et/ou regardent, est intériorisé et a commencé à appliquer ces expériences dans des situations de vie.

Rildo Cosson souligne que l’alphabétisation littéraire a besoin que l’école se concrétise. En fait, c’est clair chez des auteurs comme Magda Soares et Roxane Rojo, qui affirment que l’école est une agence d’alphabétisation.

Cet article aborde l’alphabétisation littéraire, mettant en évidence certains projets scolaires qui ont dû s’adapter à la situation d’enseignement à distance causée par le nouveau coronavirus (COVID-19), afin qu’ils continuent à remplir la mission de motiver les pratiques de lecture et d’alphabétisation, cette fois à la maison. Ainsi, de mai à août 2020, 04 projets ont été sélectionnés qui sont conformes aux hypothèses théoriques qui guident la recherche.

Toutes les informations sur les projets ont été obtenues par des informations verbales dans des vies et des entrevues. Les trois premiers projets sont des initiatives d’étudiants à la maîtrise, guidés par le professeur Flávia Aninger de Barros, de l’Université d’État de Feira de Santana (Bahia), de la maîtrise professionnelle en lettres. Les élèves, qui appliqueraient les projets comme intervention dans les écoles, ont reconfiguré les propositions au virtuel. Le quatrième projet appartient à l’école Frei Elias Zulian, Ponta Grossa (PR), coordonnée par le professeur Jacqueline Machado, destinée aux élèves du primaire, de la 1re à la 5e année; 2016 et, avec l’arrêt des cours en face-à-face, il a dû être repensé.

DESIGN: LE TOUR ET LA VOIX DE LA LITTÉRATURE CORDEL

Nous proposons de promouvoir l’expansion de la compétence des lecteurs des étudiants, en utilisant le genre littéraire Cordel comme une contribution au développement de leur répertoire culturel, à travers la promotion de pratiques et d’événements virtuels d’alphabétisation. Dans ce nouveau scénario, les discussions dans le domaine de l’éducation sont basées sur des mots ou des expressions tels que : enseignement hybride, nouvelle normalité, réinvention, adaptation, activité à distance, situation complexe, même pour ceux qui sont déjà insérés dans ce nouveau format d’enseignement-apprentissage. (Ici le professeur Simônica Neves apud BARROS, 2020)

Par conséquent, la première idée d’intervention dans les écoles qui serait l’élaboration d’une session pédagogique, avec des activités pour provoquer l’autonomie et la curiosité de l’élève, a changé pour le formatage actuel:

  • Création d’un environnement virtuel sur la plate-forme EAD, en modules.
  • Accent mis sur l’espace cordelitaire.

Avec ce nouveau format, il a été possible de poursuivre le travail avec la corde, un bon exemple de littérature qui promeut l’alphabétisation littéraire, parce que

… la présence du poème à cordes, en tant que stratégie pour former le lecteur littéraire, représente une forme artistique de dire et d’être dans le monde le plus proche de leur réalité et des signaux comme un artefact pertinent dans le contexte du retard de la compétence de lecture présentée par les étudiants. (SANTOS, 2016, p.14)

En raison de cette caractéristique de la chaîne, le professeur Simônica Neves, déclare que l’alphabétisation littéraire peut se produire n’importe où, y compris à la maison, tant qu’elle fournit la lecture. Ainsi, les objectifs repensés de ce projet comprennent :

  • Socialiser les activités multimodales pour le développement des pratiques de lecture de l’élève;
  • Permettre l’expansion du répertoire culturel de l’étudiant, ainsi que contribuer à sa formation en tant que lecteur critique-réfléchissant, à travers des cordes;
  • Promouvoir l’intégration entre l’étudiant et la lecture littéraire à travers la dynamique des ressources technologiques;
  • Créer un lien entre l’élève et la lecture;
  • La technologie au service de la pédagogie.

En ce qui concerne la multimodalité susmentionnée, Rojo (2013, p.7) prévient qu’«il est nécessaire que l’institution scolaire prépare la population à un fonctionnement de plus en plus numérique de la société et cherche aussi dans le cyberespace un endroit où trouver, de manière critique, de multiples différences et identités ». En ce sens, le projet reconnaît la possibilité de textes multimodaux, qui intègrent plusieurs langues (images, sons, mouvement, couleurs…).

Quant à la proposition de lecture, elle s’harmonise avec les paroles de Freire (1989, p. 13) dans lesquelles « la lecture du mot n’est pas seulement précédée par la lecture du monde, mais par une certaine manière de l’écrire » ou de « la réécrire », c’est-à-dire de la transformer par notre pratique consciente. » Ainsi, il est considéré que

La lecture critique génère des significations, dans lesquelles lors de la lecture, le lecteur est d’accord ou en désaccord avec l’idée principale. Cela le différencie du décodage des signaux, reproduction mécanique de l’information longtemps considérée comme une interprétation textuelle. «[…] comme une activité constitutive de sujets capables de relier le monde et d’agir en tant que citoyens en elle ” (BRANDÃO; MICHELITTI, 1998, p. 22).

De même, Barros (information verbale, 2020) conceptualise l’alphabétisation littéraire comme « toute pratique pédagogique qui s’adresse à une pratique de la lecture médiatisée, consciente, pour valider le sens du texte, afin que la lecture ne soit pas un simple décodage et que nous puissions travailler à la formation des lecteurs ». Cette position de l’enseignant démontre l’effort de former des lecteurs critiques, capables de se disputer et d’être des citoyens.

En ce sens, il est important de souligner que l’alphabétisation n’est pas l’alphabétisation. Selon Rojo (2009), l’alphabétisation comprend le processus de lecture et d’écriture par rapport aux pratiques sociales, tandis que l’alphabétisation est un moment de la vie scolaire où les élèves apprennent à lire et à écrire. « L’objectif de l’alphabétisation est de faire en sorte que cet élève alphabétisé soit en mesure d’utiliser socialement ce domaine. Il s’agit d’une « alphabétisation au sein de l’alphabétisation ». L’alphabétisation littéraire est l’une des facettes de l’alphabétisation » (RIBEIRO, 2012, p.02).

Néanmoins, selon Rojo (2009), comme une grande partie de la population ne participe pas à certaines pratiques alphabétisées, c’est à l’école de compenser ce déficit et de présenter les élèves à différents genres textuels produits dans différents domaines discursifs, résultant de deux versions de l’alphabétisation : une version faible – visant uniquement à adapter l’individu à une société de plus en plus complexe; et un autre fort – axé sur les alphabétisations critiques et les citoyens.

Suivant cette perspective, Simônica Neves (information verbale) admet, à juste titre, que « le livre n’est pas quelque chose de la vie quotidienne de nos élèves, mais nous pouvons trouver des moyens de les atteindre. Donc, je pense que la chaîne est un moyen d’arriver à d’autres lectures. Cette déclaration renforce la conviction que l’apprentissage a de nombreux contours, de sorte que l’enseignement est difficile et l’enseignant doit être préparé.

PROJET: READING CHEST – TALES

Nous proposons que, une fois les écoles fermées, créer un environnement d’apprentissage virtuel, avec l’avantage de s’étendre à divers sujets, avec la particularité qui sont les étudiants de l’orphelinat. Les étudiants de la périphérie ont besoin d’avoir accès au pouvoir de transformation (Discours du Professeur Kátia Bispo Brandão Santos apud BARROS 2020).

De cette façon, le projet avait les objectifs suivants :

  • Intégrer la technologie numérique dès le développement des compétences des étudiants;
  • Permettre la démocratisation de la lecture;
  • Proposer des activités inférentielles dans l’exploration des livres lus.

Tous ces objectifs alliés aux particularités des élèves font référence à la lecture comme ressource réparatrice, et dans ce contexte il convient de mentionner Michèle Petit. L’anthropologue soutient, dans une interview au journal O Globo, que le travail de gens comme les bibliothécaires de Medellín n’a rien de naïf :

Ils savent que la littérature ne réparera pas la violence ou les inégalités du monde, mais notent qu’elle offre un soutien remarquable pour mettre la pensée en action, provoquer l’auto-questionnement, susciter un désir, la recherche d’autre chose…

Les expériences de lecture partagées peuvent […] faciliter l’appropriation des textes, tant qu’ils ne sont pas perçus comme quelque chose d’imposé.

… Ajoutez à cela les difficultés économiques et la distance par rapport aux endroits où l’on peut trouver des supports écrits. Dans ces familles, si les enfants ou les adultes finissent par lire, et même vivre la lecture avec joie, c’est grâce à une rencontre, à l’accompagnement chaleureux d’un médiateur (enseignant, bibliothécaire, ami, travailleur social…) qui a le goût des livres et sait comment rendre ces objets désirables, ce qui est un art.

Le professeur Katia Bispo Brandão Santos souligne que, selon Antônio Cândido, la littérature est un droit de l’homme, est un bien indispensable pour l’humanisation, et des garanties (informations verbales):

nous ne pouvons pas nier ce droit à nos étudiants, la littérature ne peut pas être seulement pour un groupe spécifique, un groupe élitiste. Les élèves de l’école publique, et dans mon cas les élèves des banlieues, de la périphérie, ils ont besoin d’accès, ils ont déjà été expropriés de tant de choses, de tant de biens culturels… ils ont besoin d’avoir accès à ce nouveau monde, ils peuvent plonger et faire connaître de nouvelles réalités. La littérature a le pouvoir de se transformer, d’apporter de nouvelles perspectives sur le sujet. Barthes dit que si toutes les disciplines devaient être éteintes, cette littérature devrait rester parce que dans la littérature toutes les autres sciences s’adaptent.

Cette attitude du professeur Katia s’aligne sur l’un des plus grands promoteurs de la littérature actuelle, le critique littéraire Tzvetan Todorov, qui défend dans son ouvrage « A literatura em perigo » la polysémie des textes littéraires : « la façon dont les œuvres littéraires sont traitées les met en danger, est mortifiante. Cela est dû à l’opinion erronée que la littérature est pour quelques-uns, alors qu’en fait c’est pour tout le monde » selon l’auteur.

Nous devons comprendre que l’alphabétisation littéraire est une pratique sociale et, en tant que telle, la responsabilité de l’école. La question à laquelle il faut faire face n’est pas de savoir si l’école doit ou non l’école de la littérature, comme nous le prévient Magda Soares, mais comment faire cette scolarité sans la dénaturer, sans la transformer en simulacre d’elle-même qui la nie plus que confirme son pouvoir d’humanisation (COSSON, 2009, p.23)

De ce point de vue, le professeur Katia révèle (information verbale) :

En tant que mesure de protection pour le plus grand bien qu’est la vie, les cours en face-à-face sont suspendus, mais comme nous ne pouvons manquer de garantir le droit à l’accès à la littérature, nous adaptons notre projet. La lecture survit grâce aux ressources numériques. C’est un instrument d’autonomisation. Que nos élèves aient un tour et une voix dans la société dans laquelle nous vivons!

Il est à noter que la question susmentionnée de l’humanisation est fonction de la littérature, car elle offre le sujet au-delà du plaisir, de la connaissance et d’une vision critique des événements qui l’en sont autour.

 DESIGN: VOYAGE À TRAVERS LE COURT – POUR UNE INTERPRÉTATION AU-DELÀ DES MOTS

Une proposition d’intervention pédagogique qui vise à explorer les aspects sémiotiques et multimodaux des textes à travers des lectures de films dans une plateforme d’apprentissage numérique.

Pour amener les cours de musique portugais à la technologie et le divertissement. Une façon de les attirer avec du cinéma, du pop-corn… (Ici le Professeur Eliene Ramos da Silva apud BARROS 2020).

Les principaux objectifs de cette proposition étaient les principaux objectifs de cette proposition :

  • Expansion de la capacité de comprendre et d’interpréter les textes;
  • Offrir une expérience d’alphabétisation multimédia;
  • Guide sur l’utilisation des ressources audiovisuelles comme outils textuels;
  • Améliorer les compétences linguistiques.

Par conséquent, le point de départ était la motivation, selon le professeur Eliene (information verbale):

J’ai choisi les courts métrages parce qu’ils apportent des thèmes d’intérêt aux étudiants … espace au-delà du court s avec d’autres genres, texte et réflexion, dialoguant avec le thème à travers des liens, fonctionne avec le même thème (un appât pour d’autres lectures). Face à la pandémie, l’éducation a trouvé un écho, d’autres paradigmes dans les approches du contenu scolaire sont urgents. Aujourd’hui plus que jamais, « de nouveaux défis à relever dans l’enseignement des langues commencent à se profiler ».

En fait, le discours de l’enseignant est en phase avec Cosson (2014, p. 55) quand elle parle du choix des « appâts », selon l’auteur de la motivation est liée au système de cognition de chacun « comprend des valeurs personnelles, et est influencé par l’environnement physique et social. L’objectif est d’établir un lien avec l’œuvre qui sera lue, intégrant la lecture, l’écriture et l’oralité dans l’activité. Sur la sélection des œuvres, « l’alphabétisation littéraire fonctionnera toujours avec le courant, qu’il soit contemporain ou non » (idem); il comprend par courant l’œuvre qui donne un sens à son lecteur en son temps.

Ainsi, Cosson (2014, p 34.) souligne que l’enseignant a l’obligation de travailler la lecture des écoles littéraires, parce que la littérature a la capacité de montrer à travers la fiction la représentation de la réalité sociale, avec des thèmes qui transcendent au fil des ans. L’enseignant est le médiateur, et grâce à sa méthodologie, les élèves apprendront à avoir le goût de la lecture et à réaliser l’importance des textes littéraires.

Par conséquent, Barros (2020) souligne l’importance de la lecture comme étant « retouche de notre modèle mondial, une éducation dans laquelle le discours de l’étudiant est accueilli, pourquoi l’étudiant ne lit pas? Cela dépend des stratégies, de la façon dont nous conduisons… ». À cet égard, Lajolo (information verbale, 2018) enseigne que « l’enseignant s’approche de l’élève lorsqu’il lit les choses que l’élève aime ou que l’enseignant avait l’intention de prendre dans un certain sens que l’élève prend dans un autre sens complètement différent ». Avec cela, les enseignants susmentionnés apportent une énorme contribution au besoin de motivation.

PROJET « LIRE POUR AIMER, AIMER LIRE »

Contrairement aux projets précédents, un environnement virtuel spécifique n’a pas été créé, cependant, le projet a également dû être ajusté en maintenant la communication avec les parents via Internet, par téléphone mobile. Compte tenu de la question de la santé, la collection de livres de l’école a été rendue disponible comme suit: un jour dans la semaine (lundi), les livres sont échangés contre les parents à l’école. Selon l’enseignant coordonnateur, il n’y a pas seulement la valorisation de la lecture pour la formation du lecteur, mais aussi l’exercice d’être responsable de quelque chose de public. Et explique la nouvelle configuration du projet (information verbale):

Grâce à l’enseignement à distance, les parents appuient le processus de médiation de la lecture, comme les ponts.

L’enfant interagit avec le monde littéraire, les bandes dessinées, les nouvelles, les fables, enfin, la collection avec divers genres littéraires.

Les parents se démarquent sur deux fronts : les premiers parents choisissent et prennent aussi à l’école le désir de lire leurs enfants.

Les parents ressentent l’importance d’encourager leurs enfants à lire, à transmettre spontanément des vidéos et des photos, il y a un enregistrement de cet impact. (Ici le Professeur Jacqueline Machado apud BARROS 2020).

Cette médiation des parents est harmonisée avec ce que Rubem Alves dit :

Tout apprentissage commence par une demande. S’il n’y a pas de demande, l’apprentissage ne se produit pas. Il y a ce vieil adage : il est facile d’emmener la jument au milieu du ruisseau. Le plus dur est de convaincre la jument de boire. Traduit par Adélia Prado: Je ne veux pas d’un couteau ou d’un fromage. Je veux qu’il a faim. Métaphore de l’enseignant.

(…) Et cela se produira avec la lecture de la même chose que la musique: après avoir été touché par sa beauté, il est impossible d’oublier. La lecture est une drogue dangereuse : addictif… Si les jeunes n’aiment pas lire, ce n’est pas seulement de leur faute.

Je pense que les écoles n’auront accompli leur mission que si elles sont capables de développer chez les élèves le plaisir de lire. Le plaisir de lire est la présupposition de tout le reste… (ALVES, Rubem, 2004)

Le développement de la lecture des classiques finit par contribuer beaucoup à la formation du lecteur littéraire. Cosson, lorsqu’il aborde la sélection des textes pour le processus d’alphabétisation littéraire, ratifie l’importance de ces textes dans la formation du lecteur, en déclarant:

Ceux qui disent qu’on ne peut pas penser à l’alphabétisation littéraire en abandonnant le canon ont raison, parce qu’il apporte des préjugés, oui, mais qu’il détient aussi une partie de notre identité culturelle et qu’il n’y a aucun moyen d’atteindre la maturité du lecteur sans dialoguer avec cet héritage, soit pour le refuser, soit pour le réformer, soit pour l’étendre. (COSSON, 2010, p. 33-34)

D’autre part, Marisa Lajolo dit que les enseignants ont l’obligation de permettre à l’élève d’avoir un certain choix dans ce qu’ils liront. Ribeiro (2012, p.01) est également d’accord quand il dit que:

Lectures considérées comme des écrivains versibles de forme sans prétention avec de multiples compétences linguistiques, compte tenu de la notion de compétence linguistique de Chomsky qui est la capacité innée de l’individu à produire, comprendre et reconnaître la structure de toutes les phrases de sa langue.

Par conséquent, le professeur Jacqueline souligne que (l’information verbale): « les rapports qui viennent par les parents que « mon fils a embrassé le livre et ne voulait pas revenir », montrent combien des projets comme celui-ci sont un encouragement en temps de pandémie. Par conséquent, l’alphabétisation littéraire peut être définie, en termes généraux, comme un ensemble de pratiques et d’événements sociaux qui impliquent l’interaction entre le lecteur et l’écrivain, par la lecture ou non de textes canoniques (COSSON, 2009).

Dans la pratique pédagogique, selon Cosson (2014), l’alphabétisation littéraire peut être pratiquée de plusieurs façons, mais il existe quatre caractéristiques fondamentales : 1er, il est nécessaire de contacter directement le lecteur avec l’œuvre, il est nécessaire d’interagir; 2ème espace partagé de lectures et de respect de l’intérêt et du degré de difficulté; 3ème élargir le répertoire, reconnaître en plus des textes écrits, d’autres nombreux soutiens et moyens et 4e activités systématisées et continues.

L’auteur susmentionné propose au moins deux stratégies méthodologiques basées sur le modèle autonome de l’enseignement de la littérature : la base (motivation, introduction, lecture et interprétation) et les séquences élargies :

L’utilisation de la séquence élargie de l’alphabétisation littéraire est basée sur la formation d’un lecteur dont la compétence va au-delà du simple décodage des textes, d’un lecteur qui s’approprie de manière autonome les œuvres et le processus de lecture lui-même, d’un lecteur littéraire (COSSON, 2014, p. 120)

Compte tenu de ce qui précède, la proposition de Cosson peut grandement aider l’enseignant à favoriser l’alphabétisation littéraire dans le contexte actuel.

CONSIDÉRATIONS FINALES

Ce travail a commencé avec la pensée de Fernando Sabino d’autant plus qu’en ce moment de pandémie, où l’école devait soutenir les élèves à distance pour promouvoir l’alphabétisation littéraire, il est nécessaire que l’enseignant réinvente les sommes et recompose didactiquement et littéralement pour effectuer ce but, parce que plus la littérature est utilisée comme prétexte, par exemple, pour des résumés et des analyses grammaticales , plus les élèves apprennent à haïr la littérature.

Le rapport des projets était basé sur des réflexions sur l’effort des enseignants, avant la pandémie, pour favoriser la compétence en lecture des élèves, dans un processus éducatif, en utilisant différentes stratégies d’alphabétisation littéraire : cordes, nouvelles, courts métrages, dans des environnements virtuels; et les classiques des enfants, avec l’enregistrement vidéo et les messages de téléphone cellulaire, ce qui corrobore l’idée que l’enseignant n’a pas qu’un seul moyen d’atteindre l’élève.

De ces considérations, il est entendu que la technologie peut être alliée et non concurrente. Si, d’une part, elle apporte de l’immédiateté, d’autre part, elle a permis l’accès aux œuvres, créant de nouvelles formes de communication et d’implication entre les enseignants et les élèves.

Une conclusion importante à faire est la motivation pour la lecture, qui varie d’un individu à l’autre. Chaque âge, une lecture. Créer des moyens d’approximation, même s’ils ne sont pas physiques, mais qui fournissent la valorisation de la littérature – indispensable à la croissance intellectuelle de l’individu et au développement de la société.

Cette recherche représente un spectacle de la façon dont les environnements d’apprentissage virtuels peuvent être des ressources importantes pour aider à la création de l’univers littéraire, de connecter, d’interagir et d’enregistrer l’impact causé par la lecture, non pas comme quelque chose imposé, mais cultivé jour après jour, même sur ces jours volages.

RÉFÉRENCES

______________. A leitura e o ensino da literatura. São Paulo: Contexto, 1988.

 ALVES, R. O prazer da leitura. 2015. Disponível em: http://tatiana alfabetizacao.blogspot.com/2015/03/o-prazer-da-leitura-rubem-alves.html. Acesso em:

BARROS, F. A. de B. Letramento Literário em Tempos de Pandemia. Feira de Santana-BA. Publicado pelo canal TV Olhos D’Água – TV Uefs, 29 jul. 2020. 1 vídeo (1h:29min). [Live]. Disponível em: https://www.youtube.com/watch?v=BlR_OirSG7c.  Acesso em: 08/08/2020. Participação de Simônica Neves, Kátia Bispo Brandão Santos e Eliene Ramos da Silva.

BRANDÃO, H.; MICHELITTI, G. (Coord.). Aprender e ensinar com textos didáticos e paradidáticos. 3 vol. 2ª ed. São Paulo: Cortez, 1997.

COSSON, R. Letramento Literário: teoria e prática. 2. ed. São Paulo: Contexto, 2014.

______________. Cultivando Leitores e Marisa Lajolo. Vídeo para Educadores FTD. Youtube, 25 out. 2018. Disponível em:  https://www.youtube.com/watch?v=PA561_Pzau0. Acesso em: 20/06/2020.

FREIRE, P. A importância do ato de ler: em três artigos que se completam. 23. ed. São Paulo: Autores Associados, Cortez, 1989.

LAJOLO, M. O Que é Literatura. São Paulo, Ed. Brasiliense, 17ª ed. 1995.

______________. Letramento literário: teoria e prática. São Paulo: Contexto, 2009.

_______________. Letramentos múltiplos, escola e inclusão social. São Paulo: Parábola Editorial, 2009.

MACHADO, J. Projeto incentiva leitura para crianças na pandemia. Entrevista concedida a André Bida. Ponta Grossa-PR. Publicado no Portal aRede.info, 29 jul. 2020. 1 vídeo (14min). Disponível em:  https://www.youtube.com/watch?v=CN7Ex3K8JzM. Acesso em: 22/08/2020.

RIBEIRO, R. Promovendo o letramento literário no ensino médio (Promoting the literary literacy on high school). Universidade Federal de Brasília. 2012 Disponível em: https://bdm.unb.br/bitstream/10483/5441/1/2012_RicardoRibeiro.pdf. Acesso em:

ROJO, R. (Org.). Escola conectada: os multiletramentos e as TICS. São Paulo: Parábola, 2013.

SANTOS, C. J. de M. A literatura popular na sala de aula: uma proposta para o ensino de literatura literária. 2016. 127f. Dissertação (Mestrado Profissional em Letras em Rede Nacional – PROFLETRAS). Universidade Federal do Rio Grande do Norte, Currais Novos, 2016.

SEGABINAZI, D. M. (orgs). Língua literatura e ensino concepções diálogos e convergências. João Pessoa: Editora da UFPB, 2015.

[1] Spécialisation en méthodologie de l’enseignement du portugais et des langues étrangères, par la Faculté internationale de Curitiba; Diplôme en lettres/langue portugaise de l’Université fédérale du Pará.

Soumis : novembre 2020.

Approuvé : décembre 2020.

Rate this post

Leave a Reply

Your email address will not be published.

DOWNLOAD PDF
RC: 70908
POXA QUE TRISTE!😥

Este Artigo ainda não possui registro DOI, sem ele não podemos calcular as Citações!

Solicitar Registro DOI
Pesquisar por categoria…
Este anúncio ajuda a manter a Educação gratuita
WeCreativez WhatsApp Support
Temos uma equipe de suporte avançado. Entre em contato conosco!
👋 Bonjour, Besoin d'aide pour soumettre un article scientifique?