Technique de broderie en ligne pour le développement créatif et le moteur applicable dans les classes d’éducation artistique de lycée

0
29
DOI: 10.32749/nucleodoconhecimento.com.br/education-fr/technique-de-broderie
PDF

ARTICLE ORIGINAL

DUTRA, Ana Paula de Souza [1], FECURY, Amanda Alves [2], DENDASCK, Carla Viana [3], OLIVEIRA, Euzébio de [4], DIAS, Claudio Alberto Gellis de Mattos [5]

DUTRA, Ana Paula de Souza. Et al. Technique de broderie en ligne pour le développement créatif et le moteur applicable dans les classes d’éducation artistique de lycée. Revista Científica Multidisciplinar Núcleo do Conhecimento. An 06, Ed. 01, Vol. 08, pp. 26-33. janvier 2021. ISSN: 2448-0959, Lien d’accès: https://www.nucleodoconhecimento.com.br/education-fr/technique-de-broderie, DOI: 10.32749/nucleodoconhecimento.com.br/education-fr/technique-de-broderie

RÉSUMÉ

L’éducation artistique est composée de plusieurs techniques qui conduisent au développement de la pensée logique, de la créativité et de la coordination motrice. L’objectif de ce travail est de décrire une technique de broderie en ligne pour le développement créatif et le moteur applicable dans les classes d’éducation artistique du secondaire. La méthode décrite sera la broderie gratuite – images, une technique qui utilise le tissu, l’aiguille et les fils, ainsi que des images. L’utilisation de la technique de la broderie libre – Les images décrites peuvent être en mesure de fournir aux élèves du secondaire un plus grand développement dans les capacités de concentration (concentration, attention), motricité et créativité. La technique du respect de l’individu dans son individualité d’apprentissage et de ludicité semble également influencer l’augmentation de ces capacités. La technique décrite peut être discrètement adaptée à différentes régions, comme cela se produit au Brésil, un pays aux dimensions continentales et à la diversité sans précédent.

Mots-clés: Broderie libre, Motricité, Concentration, Créativité.

INTRODUCTION

Dans le programme éducatif brésilien, il y a une composante appelée éducation artistique (BRASIL, 1997). L’éducation artistique est composée de plusieurs techniques qui mènent au développement de la pensée logique, de la créativité et de la coordination motrice, en utilisant l’expression du sentiment (EÇA, 2010). Parmi ces techniques, il y a des œuvres manuelles, dites parce qu’elles sont réalisées avec leurs mains (RAMOS, 2013), telles que la peinture, la broderie, le crochet, le macramê et l’artisanat (GUEDES et al., 2011).

Il est possible de produire différents types de travail manuel (GUEDES et coll., 2011). Crafts est un groupe de travaux manuels réalisés avec différents composants créant les formes les plus variées (peinture, broderie, crochet, macramê, vannerie, céramique) (RAMOS, 2013). Dans la peinture, les peintures ou tout autre mode d’impression sont généralement utilisés, et un substrat (papier, bois, toile, etc.) pour faire la représentation graphique d’une image (CASTILHO et coll., 2017). Dans la broderie, un tissu est utilisé comme base où l’ensemble des différentes aiguilles et fils exécutent des finitions avec des formes géométriques ou des figures (RAMOS, 2013).

Dans les écoles primaires et secondaires, il semble plus que approprié d’enseigner le travail manuel. L’artisanat travaille l’interdisciplinarité, un concept important pour l’acquisition mondiale de connaissances. Il stimule également la créativité et la résolution de problèmes. Il en résulte un citoyen humanisé qui comprend mieux l’autre et le monde (TEIXEIRA, 2020).

Il existe différents types de travail manuel qui peuvent être utilisés dans l’enseignement. Parmi eux, la broderie de point de croix, le crochet et le tricot sont des travaux manuels qui emploient des lignes de divers types tressés avec différentes aiguilles et sont enseignés depuis l’enfance dans diverses régions du Brésil (ALMEIDA, 2003 ; SANTOS et coll., 2012). Le macramê utilise différents types de fils tressés (sisal, ficelle) pour différentes formes d’objets (supports de vases, rideaux, embellissements) (VERMA et al., 2019).

Pour développer ces œuvres, il existe plusieurs techniques de broderie différentes. Parmi eux, la technique de la broderie libre où chacun borde selon sa créativité, sans paramètres préédités (MENDONÇA et AGUIAR, 2015).

Le travail manuel, comme la broderie, par exemple, stimule la capacité motrice des enfants en leur faisant utiliser la musculature dans des mouvements appelés fins. La concentration est également amplifiée chez les élèves avec cette pratique scolaire. (TEIXEIRA, 2018).

Le travail en ligne stimule et augmente la créativité chez les étudiants. L’expression personnelle où s’entremêlent la reproduction des images et la création stimule à la fois la connaissance et la création elle-même (BERGAME et SILVA, 2020)

BUT

Décrire une technique de broderie en ligne pour le développement créatif et le moteur applicable dans les classes d’éducation artistique du secondaire.

MATÉRIEL ET MÉTHODE

MATÉRIAUX

– Tissu de coton 50 cm x 50 centimètres, un par élève;

– Support en bois de 30 centimètres, un par élève;

– Lignes colorées variées, 08 mètres par élève;

– Lignes de skeins colorés variés, 08 mètres par élève;

– Aiguilles pour les numéros de broderie 22 et 24 pour point de croix, une paire pour chaque élève;

– Couper les ciseaux, un pour chaque élève;

– Sélectionnez deux images (variées) par élève et imprimez-les en noir et blanc de taille 14 centimètres par 10 centimètres (1/4 de papier A4).

MÉTHODE

Technique de broderie gratuite – Images

Cette technique est appliquée et terminée en quatre classes de 50 minutes chacune. Les classes doivent avoir un nombre maximum de 10 élèves.

Les documents énumérés doivent être disposés devant chaque élève au début de la leçon. Les images imprimées doivent être placées en paires aléatoires avec le reste des matériaux. Les images et les lignes peuvent être échangées entre les élèves. Les images seulement au début de l’application de la technique, et les lignes à tout moment pendant les classes.

Étape 1 : L’image à travailler doit être choisie par chaque élève, parmi les images disponibles.

Étape 2 : Chaque tissu de coton (50 x 50 cm) doit être placé dans la grille en bois (30 cm), le laissant aussi étiré que possible (figure 1).

Figure 1 Montre la grille (A), le tissu de coton (B) et le tissu à l’intérieur de la grille (C).

Étape 3 : Les élèves doivent sélectionner les couleurs et les types de lignes (qui peuvent être les deux types) à utiliser. Ces lignes peuvent être socialisées pendant le processus (figure 2).

La figure 2 montre des exemples de fils de coton qui peuvent être utilisés.

Étape 4 : Chaque élève coupe des morceaux de 40 cm des lignes (type et couleur) choisis pour effectuer le travail. Les lignes peuvent être commutées ou non pendant le processus.

Étape 5 : Chaque élève choisit entre les aiguilles de broderie disponibles (22 ou 24) et place la première des lignes dans cette ligne (figure 3).

Figure 3 Montre les nombres de cédgeneedles 22 (A) et 24 (B)Étape 6: L’enseignant illustre dans un tissu, placé dans une backstage, le point appelé « Derrière ». Ce point sera fait en grande taille et avec ligne rouge pour une meilleure visualisation. L’enseignant enseignera aux élèves la taille possible de ce type de point (figure 4).

La figure 4 montre les étapes de fabrication du point « Dos », avec du fil de tissu de coton attaché à un support en bois.

Étape 7 : Chaque élève doit placer devant lui l’image qu’il a déjà choisie.

Étape 8: De l’observation de l’image chaque élève doit essayer de reproduire l’image ou une interprétation libre de celui-ci dans le tissu, en utilisant le type de point « Derrière ». Il doit également choisir les différentes tailles de points, en utilisant une seule taille ou en les alternant.

RÉSULTATS ATTENDUS

On s’attend à ce qu’à la fin de la période, chaque élève termine sa représentation avec du fil dans le tissu. Les élèves devraient également présenter l’évolution de leur capacité à observer (concentration, concentration) moteur et créatif.

DISCUSSION

L’acte d’enseignement et d’apprentissage est devenu un chemin rationnel et mécanique, conceptuel, abandonnons ce qui est subjectif, ludique et esthétique. Chez les adolescents modernes, les facteurs psychoémotionnels semblent influencer la formation des pensées et, par conséquent, sur l’apprentissage. La pédagogie de Waldorf préconise alors l’enrichissement de l’apprentissage (concentration) à travers des activités et des expériences artistiques. Le contenu des disciplines est lié à une pratique (activités artisanales, par exemple) et à une activité artistique (appelée véhicule didactique) (SILVA, 2015).

Dans une école avec la philosophie Waldorf, vous enseignez aux élèves le travail manuel. Les adolescents de 10 ans, selon le programme scolaire, sont capables de concevoir des objets faits à la main à l’aide de techniques de tapisserie. Cela nécessite la motricité de l’étudiant et une forte concentration (LUZ, 2016).

Il y a des étudiants qui ont un syndrome qui rassemble le déficit d’attention, le déficit moteur et le déficit de perception, appelé syndrome de MPD. La recherche montre que les personnes ayant des difficultés dans les domaines de l’attention (concentration, concentration), de la motricité (grossière et fine) et du langage, lorsqu’elles sont exposées à un enseignement qui privilégie l’expression de la liberté et des composantes artistiques, y compris les œuvres manuelles, ont tendance à présenter une amélioration de leurs peintures. La concentration (attention), la motricité et l’interaction sociale sont améliorées (SOUSA, 2011).

Une étude de cas sur un seul sujet menée sur une période de deux ans a démontré que l’être humain développe une coordination d’un œil à l’autre, indispensable à l’écriture. Ce type de coordination est le même qui est acquis et automatisé lors de l’apprentissage et la maîtrise des techniques de travail manuel avec ligne, par exemple. Pour l’apprentissage et la maîtrise de cette motricité, il est nécessaire de pratiquer, comme c’est le cas dans les cours d’arts (PATERNOST, 2000).

Les élèves ayant des difficultés d’écriture (dysgraphie) ont généralement une intelligence normale ou supérieure aux normes. La difficulté qu’ils présentent nuit toutefois à leur rendement scolaire. Le processus d’utilisation du travail manuel avec cet étudiant (tricot, crochet et tissage), associé à la diversité des espaces et à la liberté d’imagination (méthode Waldorf), permet des expériences physiques qui contribuent à l’amélioration de cette image (FONSECA et al., 2020).

Un rapport portugais sur l’enseignement supervisé, réalisé avec des classes d’enseignement primaire et secondaire, démontre que les élèves peuvent développer leur créativité à travers plusieurs techniques différentes, y compris le travail manuel. Parmi les types de travail apparaissent les œuvres avec des lignes (crochet et tricot) (GOUVEIA, 2012).

Les adolescents ayant un temps d’exposition plus long à la vie virtuelle ont certaines déficiences par rapport aux adolescents qui ont un temps d’exposition plus court. L’activité motrice est plus faible chez les personnes qui sont étroitement liées aux activités avec écran que chez celles qui pratiquent des activités physiques (sports). Le temps passé sur les jeux virtuels, par exemple, peut provoquer une baisse de concentration liée à la pensée calme et la contemplation. Les activités virtuelles semblent également apporter une baisse de créativité, au détriment de ceux qui utilisent des activités manuelles (SETZER, 2014).

CONCLUSION

L’utilisation de la technique de la broderie libre – Les images décrites peuvent être en mesure de fournir aux élèves du secondaire un plus grand développement dans les capacités de concentration (concentration, attention), motricité et créativité.

La technique du respect de l’individu dans son individualité d’apprentissage et de ludicité semble également influencer l’augmentation de ces capacités.

La technique décrite peut être discrètement adaptée à différentes régions, comme cela se produit au Brésil, un pays aux dimensions continentales et à la diversité sans précédent.

RÉFÉRENCES

ALMEIDA, R. N. M. D. Plano de negócios de uma loja de artigos para tircô, crochê e bordado ponto cruz. 2003. 123p. (Graduação). Universidade Federal de Santa Catarina, Florianópolis SC.

BERGAMO, M. L.; SILVA, A. L. Doilies Digitais: Um Estudo da Aplicação de Criatividade Computacional ao Crochê. DATJournal, v. 5, n. 1, p. 138-152,  2020.

BRASIL. Parâmetros curriculares nacionais: arte / Secretaria de Educação Fundamental. SEF. Brasília DF: MEC/SEF: 130p. p. 1997.

CASTILHO, M. A.  et al. Artesanato e saberes locais no contexto do desenvolvimento local. Interações (Campo Grande), v. 18, n. 3,  2017.

EÇA, T. T. A Educação Artística e as Prioridades Educativas do Início do Século XXI. Revista Iberoamericana de Educación, n. 52, p. 127-146,  2010.

FONSECA, S. M. D. F. P. D.  et al. Coordenação motora fina: do Direito às propostas pedagógicas da Pedagogia Waldorf em disgráficos. Braz. J. of Develop., v. 6, n. 9, p. 71688-71705,  2020.

GOUVEIA, L. R. D. R. Relatório da Prática de Ensino Supervisionada em Ensino de Artes Visuais no 3º Ciclo do Ensino Básico e Secundário. Universidade de Évora. Evora PT, p.1-112. 2012

GUEDES, M. H. M.; GUEDES, H. M.; ALMEIDA, M. E. F. Efeito da prática de trabalhos manuais sobre a autoimagem de idosos. Rev. bras. geriatr. gerontol., v. 14, n. 4,  2011.

LUZ, I. R. P. VIVÊNCIA DA TECELAGEM MANUAL EM UMA TURMA DE 8º ANO DA ESCOLA MUNICIPAL OSÓRIO ALEIXO DA SILVA. 2016. 85p. (Especialização). Escola de Belas Artes da UFMG Universidade Federal de Minas Gerais, Belo Borizonte MG.

MENDONÇA, M. D.; AGUIAR, S. M. Linhas, Laços e Tramas na Terceira Idade. p. 15p.,  2015.  Disponível em: < http://www.cp2.g12.br/blog/propgpec/files/2019/11/Linhas-La%C3%A7os-e-Tramas-na-Terceira-Idade.pdf >. Acesso em: 21 jan 2021.

PATERNOST, V. A MOTRICIDADE COMO BASE PARA A APRENDIZAGEM: O Estudo de Um Caso pela Reorganização Neurofuncional 2000. 138p. (Mestrado). UNIVERSIDADE ESTADUAL DE CAMPINAS, Campinas SP.

RAMOS, S. P. Políticas e Processos Produtivos do Artesanato Brasileiro como Atrativo de um Turismo Cultura. Revista Rosa dos Ventos v. 5, n. 1, p. 44-59,  2013.

SANTOS, D. B. S. D.; SILVA, F. S. D.; CARMO, G. D. Bordadeiras da Namoradinha do Sertão: estudo sobre a produção de bordados da cidade de São João dos Patos VII CONNEPI. Palmas TO 2012.

SETZER, V. W. EFEITOS NEGATIVOS DOS MEIOS ELETRÔNICOS EM CRIANÇAS, ADOLESCENTES E ADULTOS. Sao Paulo,  2014.  Disponível em: < https://www.ime.usp.br/~vwsetzer/efeitos-negativos-meios.html >. Acesso em: 21 jan 2021.

SILVA, D. A. A. E. Educação e ludicidade: um diálogo com a Pedagogia Waldorf. Educar em Revista, n. 56, p. 101-113,  2015.

SOUSA, M. D. L. C. M. D. A aplicação da pedagogia Waldorf em alunos com síndrome de DAMP. 2011. 126p. (Mestrado). Universidade Católica Portuguesa, Viseu.

TEIXEIRA, I. A. Bordados em sala de aula. 2018. 45p. (Graduação). Universidade de Brasília, Brasília DF.

TEIXEIRA, J. V. S. A Educação Artística-uma prioridade no sistema educativo português: o contributo das expressões artísticas para o desenvolvimento integral do aluno no 1.º CEB. 2020. 143 (Mestrado). Instituto Superior De Ciências Educativas Do Douro, Pènafiel.

VERMA, P.; MAHAJAN, S.; KAUR, D. Development of Macrame dresses using textile waste. International Journal of Education & Management, v. 9, n. 3, p. 130-133,  2019.

[1] Diplômé en Beaux-Arts (FAAP SP), étudiant la spécialisation en arts, Rudolf Steiner College (FRS SP).

[2] Biomédical, PhD en maladies topiques, professeur et chercheur du cours de médecine du campus de Macapá, Université fédérale d’Amapá (UNIFAP).

[3] Théologien, Docteur en psychanalyse, chercheur au Center for Research and Advanced Studies – CEPA.

[4] Biologiste, PhD en maladies topiques, professeur et chercheur du cours d’éducation physique, Université fédérale du Pará (UFPA).

[5] Biologiste, Ph.D. en recherche théorique et comportementale, professeur et chercheur du cours de chimie de l’Institut d’éducation fondamentale, technique et technologique de l’Amapá (IFAP) et du Graduate Program in Professional and Technological Education (PROFEPT IFAP).

Soumis : janvier 2021.

Approuvé : janvier 2021.

Théologien, docteur en psychanalyse clinique. Il travaille depuis 15 ans avec la méthodologie scientifique (méthode de recherche) dans l’orientation de la production scientifique des étudiants en master et au doctorat. Spécialiste en études de marché et en santé.

DEIXE UMA RESPOSTA

Please enter your comment!
Please enter your name here