Un regard sensible sur la pratique pédagogique dans les espaces hospitaliers : Andragogie

DOI: ESTE ARTIGO AINDA NÃO POSSUI DOI
SOLICITAR AGORA!
4.3/5 - (3 votes)
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
Email

CONTEÚDO

ARTICLE ORIGINAL 

ALVES, Geania Moreira [1]

ALVES, Geania Moreira. Un regard sensible sur la pratique pédagogique dans les espaces hospitaliers : Andragogie. Revista Científica Multidisciplinar Núcleo do Conhecimento. An 05, Ed. 10, vol. 22, p. 05 à 34. octobre 2020. ISSN: 2448-0959, Lien d’accès: https://www.nucleodoconhecimento.com.br/pedagogie/regard-sensible

RÉSUMÉ

Cet article vise à présenter les avantages des soins andragogiques au sein de la pédagogie hospitalière pour aider à la promotion de la santé intégrale des adultes hospitalisés et les réflexes positifs pour l’étudiant-patient et l’hôpital et pour l’économie de la ville.Il considère le rôle important de la pédagogie hospitalière dans le contexte historique de l’éducation et est basé sur une méthodologie libératrice et humanitaire qui agit à travers des projets et des dialogues de manière enrichissante avec les composantes du programme d’études établies par la Base nationale commune des programmes – BNCC pour le développement des compétences et des capacités, la pensée critique et l’affection de l’étudiant. Les pratiques éducatives du 21e siècle exigent l’inclusion immédiate de l’adulte hospitalisé dans les soins de la pédagogie hospitalière.

Mots-clés : Andragogie, pédagogie hospitalière, adultes hospitalisés.

Enseigner, ce n’est pas transférer des connaissances, mais créer les possibilités de sa propre production ou construction. (FREIRE, 2014)

1. INTRODUCTION

Cet article traite de la performance du professionnel de la pédagogie dans l’environnement hospitalier, des différents biais de contribution et s’éveille à diverses considérations concernant l’importance de l’éducation et de ses réflexes dans la prévention et le traitement de la santé des adultes.

La technologie a apporté de grands progrès pour la découverte, la prévention et la guérison de diverses maladies dans le domaine de la santé, cependant, en ce qui concerne les relations humaines, il est encore possible d’observer dans les environnements hospitaliers une dichotomie dans la relation professionnel-patient-pathologie.

Le formalisme administratif, la difficulté d’accès aux services hospitaliers spécialisés, le manque de ressources humaines et la demande accrue d’une société de plus en plus dépendante du soutien émotionnel et du soutien à diverses pathologies se traduisent par la surpopulation, provoquant, en général, l’unilatéralité des soins et la distanciation des aspects humains pour des soins hospitaliers de qualité.

À cet égard, la dépersonnalisation du patient est en cours, où il est souvent identifié par la pathologie, analysé et traité comme un nombre ou utilisé comme un outil de recherche et non comme un être biopsychosociospiritual. Cette situation conduit au manque d’identité et d’autonomie du patient, créant souvent un désintérêt et une apathie qui le mettent dans des conditions de passivité et génèrent d’autres pathologies mentales face à un processus dans lequel il devrait être actif pour restaurer son état clinique.

Des mesures sont nécessaires pour promouvoir les partenariats visant la qualité des soins en milieu hospitalier. Compte tenu de ce scénario, émerge la pédagogie hospitalière qui va au-delà de la classe hospitalière et englobe l’ensemble de l’établissement hospitalier, et propose une culture de l’éducation pour servir de pont dans le soutien spécialisé aux équipes multidisciplinaires et aux adultes hospitalisés, qui ont besoin de soins continus et surtout d’un regard éducateur et accueillant à travers des stimuli affectifs et cognitifs , contribuant ainsi au processus de déshospitalisation.

La pédagogie hospitalière a prouvé au fil du temps qu’il s’agit d’un mode d’enseignement qui permet la réadaptation des enfants et des adolescents, ainsi que des adultes, grâce à l’Andragogia, favorisant non seulement la continuité des études, mais aussi de fournir une expérience éducative basée sur leurs intérêts et ainsi promouvoir le bien-être, l’estime de soi, la dignité , la santé mentale et la préservation de la citoyenneté.

Cet article est le résultat d’observations faites lors de soins hospitaliers. Ce sont des expériences qui soulignent l’urgence de l’expansion des soins pédagogiques à travers Andragogia et vise des propositions plus attrayantes pour le processus éducatif des adultes hospitalisés. Il est urgent d’inclure ce public dans ce type d’éducation. Il s’agit d’une question sociale d’un grand impact humain, sanitaire, psychologique, économique, politique et culturel. Et cela soulève quelques réflexions, c’est-à-dire:

  • Quels sont les avantages d’étendre l’accès à l’éducation aux adultes hospitalisés?
  • Si l’éducation est le droit de tous, comment s’assurer que cet adulte hospitalisé a accès aux soins pédagogiques hospitaliers?

Paulo Freire, Norman Doidge et Malcolm Knowles: phares qui illuminent et impactent l’éducation du 21e siècle.

1.1 BREF HISTORIQUE DE L’ÉVOLUTION DU SYSTÈME ÉDUCATIF AU BRÉSIL

Éduquer vraiment, ce n’est pas enseigner de nouveaux faits ou énumérer des formules toutes faites, mais plutôt préparer l’esprit à penser. (EINSTEIN)

Sparte et Athènes ont donné lieu à des conflits éducatifs qui ont alimenté pendant des siècles le débat pédagogique au Brésil, avec des tendances ou une, ou un autre modèle. Cela est plus évident lorsque l’on analyse le documentaire argentin « A Educação Proibida », produit en 2012, dont l’analyse historique éducative des 200 dernières années, grâce à la participation de professionnels universitaires des pays d’Amérique latine, montre clairement dans son histoire que, en Prusse, au 18ème siècle, lorsque l’éducation publique a émergé, le despotisme libre et obligatoire et éclairé utilisait les principes des Lumières (Paidéia) pour satisfaire le peuple , cependant, en préservant le régime absolu (Agogé), où les enfants avaient besoin de développer leurs capacités, jour après jour, en ayant l’intérêt de l’adulte à mener leur développement, toujours guidés par des répétitions, des compétitions et un système de récompenses et de punitions imputées par les parents et les enseignants. Cette approche historique pointe vers le système « prussien » de 1819, c’est-à-dire au 18ème siècle. XVIII d.C., présente de profondes réflexions sur l’influence de l’éducation spartiate, qui, en particulier au Brésil, est fortement identifiée à travers la méthodologie traditionnelle appliquée dans les salles de classe encore aujourd’hui. Ces découvertes donnent lieu à de profondes réflexions qui se réfèrent à Platon (17ème siècle). V, a.C), et les dialogues avec le mythe des grottes racontés dans son livre « A República », d’où, est l’analogie actuelle:

Si d’une part, l’apprentissage est l’outil qui attire les gens plus près de la lumière du savoir, ouvrant de nouvelles possibilités et connexions, comme cela se produit pour le fugitif qui suit hors de la grotte et trouve un nouveau monde, inconnu et inexploré, plein de couleurs, de luminosité, de vie… D’autre part, le mythe des grottes fait refléter que l’absence de connaissance est l’ombre, la peur de l’inconnu, ce qui empêche l’individu de quitter la grotte vers la lumière. Compte tenu de la structure économique du marché du travail actuel, de la misère et de la faim répandues dans le pays, cela représente le manque de stimulation et de préparation de l’étudiant, ainsi que le déni d’emploi par les entreprises et la dévaluation de l’être humain par l’exploitation de la main-d’œuvre.

On perçoit que l’éducation au Brésil est influencée par le modèle éducatif spartiate, présentant, selon le mythe des grottes, la plupart des écoles comme une grotte sombre et inhumaine qui sépare et forme les élèves avec l’objectif de compétitivité, d’obéissance et de passivité, suivant un système éducatif axé sur les intérêts politiques et industriels. Et lorsqu’un élève tombe sur une méthodologie qui stimule la pensée critique et l’affectivité, il se libère enfin du système traditionnel pour s’immerger dans de nouveaux concepts d’apprentissage, découvrant le sens et la beauté de l’apprentissage qui respecte et valorise l’individu. Pensant à ceux qui sont restés à l’ombre de la grotte, il revient. Mais il ne trouve pas de place pour être entendu car le système éducatif, pour la plupart, reste une machine qui ne stimule pas chez l’élève la manifestation de la pensée.

« C’est en ce sens que l’on est capable de former est bien plus que purement former l’étudiant à l’exécution de dextères, […] ». (FREIRE 2016, p.16).

L’histoire de l’éducation brésilienne montre que le modèle suivi pendant des siècles a été une influence sur la formation du peuple brésilien, mais ce processus historico-culturel a commencé à s’affaiblir, à partir de 1932, avec le Manifeste des pionniers de la nouvelle éducation, qui, selon l’INEP (1944) a présenté les propositions organisationnelles nécessaires dans les États et dans le domaine de l’éducation. Ce manifeste est devenu la base politique qui a sous-mis à mal l’éducation et la société brésiliennes à ce jour, présentant la primauté de l’administration scolaire établie comme un facteur fondamental pour la solution des problèmes éducatifs de l’époque.

« Le renouveau éducatif était basé sur les théories psychologiques de Lourenço Filho, sur la contribution sociologique de Fernando de Azevedo et sur la pensée philosophique et politique d’Anísio Teixeira. » (SANDER, 2007, p. 28)

Ce Manifeste a fonctionné comme un tournant, apportant des lignes directrices pour l’éducation brésilienne et, selon Aranha (2012) « a réitéré la nécessité pour l’État d’assumer la responsabilité de l’éducation, qui était boiteuse avec les exigences du développement ». La proposition visait à renouveler les techniques et à exiger l’école unique, obligatoire et gratuite. Une nouvelle politique éducative est apparue, basée sur la formation du professionnel de l’éducation, l’éducateur étant plus conscient des capacités administratives qu’il devrait exercer et, où les méthodes et techniques scientifiques serviraient de base à l’évaluation de la situation et des résultats après son application. C’est le début de l’application de la pensée scientifique dans les actions de l’école.

Ainsi, de nouvelles perspectives se dévoilent devant l’espoir de démocratiser et de transformer la société brésilienne par l’école et, à la fin des années 1950 et au début des années 1960, un nouveau modèle éducatif émerge avec une pédagogie libératrice qui stimule l’autonomie des élèves pour un apprentissage intégré, avec la participation de la famille et trouve ses origines dans le mouvement d’éducation populaire. , mais a été interrompu par le coup d’État militaire de 1964, qui, au sein du régime, a institué des programmes d’éducation axés sur les intérêts économiques, parmi lesquels, en 1967, le MOBRAL – Mouvement brésilien d’alphabétisation, dont l’objectif était l’alphabétisation fonctionnelle des jeunes et des adultes apprenant à lire et à écrire pour travailler dans les industries (ARANHA, 2012), rappelant le modèle spartiate comme une formation dépourvue du sens d’assurer le développement des adultes dans ses aspects biopsychossoci culturel et moral. MOBRAL a été éteint en 1985.

Et avec l’arrivée de la démocratie, la reprise du développement est apparue à la fin des années 1970 et au début des années 1980, apportant comme proposition, l’activité scolaire basée sur des discussions sur des questions sociales et politiques et des actions sur la réalité sociale immédiate; afin d’analyser les problèmes, les facteurs déterminants pour structurer une forme d’action axée sur la transformation de la réalité sociale et politique. Une nouvelle proposition de modèle éducatif a émergé où l’enseignant est considéré comme un coordinateur d’activités qui organise et travaille avec les élèves.

Les politiques publiques en matière d’éducation ont mis en évidence des tendances progressives avec des propositions de projets éducatifs intégratifs et de programmes d’enseignement flexibles.

C’est dans ce contexte qu’il y a l’émergence de la pédagogie hospitalière.

2. L’HÔPITAL PEDAGOGO

2.1 HISTORIQUE ET LÉGISLATION DE LA PÉDAGOGIE HOSPITALIÈRE

Selon Matos et Mugiatti (2014), depuis l’Antiquité, à travers des preuves trouvées dans les papyrus égyptiens, il y a un souci de santé. Dans lequel, au fil du temps, cette préoccupation prenait des proportions encore plus grandes, dans lequel les gens ont commencé à relier les facteurs sociaux, éducatifs et environnementaux à la santé, comme on peut le voir à l’époque médiévale.

Ainsi, la pédagogie hospitalière vise à minimiser la souffrance des nourrissons dans les hôpitaux, afin de compléter le traitement médical, visant les soins psychosociaux et cognitifs, en plus d’assurer d’autres facteurs bénéfiques lors des traitements des enfants et des adolescents.

Selon Esteves (2013), pédagogie hospitalière, apparue en 1935 en France, à travers la création de la première institution destinée aux enfants inadaptés. Inauguré par le ministre de l’Éducation nationale, Henri Sellier. Être ce modèle exemplaire, mis en œuvre plus tard dans toute la France, l’Europe, l’Allemagne et les États-Unis, dans le but de répondre aux difficultés scolaires des enfants tuberculeux.

La Seconde Guerre mondiale peut être considérée comme une étape importante dans l’introduction des écoles dans les hôpitaux. En raison de la survenue de nombreuses catastrophes qui ont touché de nombreux enfants et adolescents, le fait d’être mutilé et incapable d’aller à l’école a provoqué un engagement, en particulier des médecins, pour défendre l’implication de l’école dans son service.

En 1939, le C.N.E.F.E.I. – Centre national d’études et de formation pour les enfants inadaptés, situé à Suresnes, afin de former et de former les enseignants pour le travail dans les institutions spéciales et les hôpitaux. Plus tard cette année, en France, il y a eu la création du poste de professeur d’hôpital au ministère de l’Éducation nationale. De sa création à ce jour, le C.N.E.F.E.I. vise à montrer aux gens que l’école n’est pas un lieu fermé. Il offre des stages pour les enseignants et les directeurs d’école; les médecins de santé scolaire et les travailleurs sociaux en internat.

Au Brésil, la législation a été vérifiée conjointement avec la loi sur les enfants et les adolescents hospitalisés, par la résolution No. Le 41 octobre 1995, au point 9, le « Droit de bénéficier d’une forme ou d’une autre de loisirs, de programmes d’éducation à la santé, de surveillance du programme scolaire pendant leur séjour à l’hôpital ».

En 1969, le Décret-loi n° 1044/69 a été créé, qui dispose ce qui suit:

art. 1º Les élèves de tout niveau d’éducation, atteints de maladies congénitales ou acquises, d’infections, de traumatismes ou d’autres troubles morbides, déterminant des troubles aigus ou aigus, caractérisés par: a) un handicap physique relatif, incompatible avec la fréquence des travaux scolaires, sont considérés comme dignes d’un traitement exceptionnel; à condition qu’il y ait la conservation des conditions intellectuelles et émotionnelles nécessaires à la poursuite de l’activité scolaire dans de nouvelles lignes.

Actuellement, cette loi, même si elle date de 1969, est très présente, car elle garantit la poursuite des études des étudiants qui sont dans un état de convalescence, dans lequel elle détermine dans son art. 2º l’attribution d’exercices à domicile avec surveillance scolaire, comme un moyen de compensation de l’absence, d’une manière compatible avec leurs possibilités de santé et d’établissement.

En 2002, le Ministère de l’éducation a été chargé par le Département adjoint de l’éducation spéciale d’établir un document d’orientations stratégiques visant à prendre en charge les classes hospitalières et à garantir l’accès à l’éducation de base.

En 2006, le CNE/CP no 1 a présenté un autre progrès important en instituant des directives nationales sur les programmes d’études qui comprenaient l’expansion de la prise en charge pédagogique en dehors des environnements scolaires, comme indiqué au point IV de l’article 4: « travailler, dans les espaces scolaires et non scolaires, pour promouvoir l’apprentissage de matières à différents stades du développement humain, à différents niveaux et modalités du processus éducatif ». Ce document reconnaît que l’éducation va au-delà des murs de l’école et envahit tous les espaces et moments de la vie, que ce soit à l’intérieur des maisons, des entreprises, des prisons, des rues, des institutions qui hébergent les enfants, les jeunes et les personnes âgées, s’étendant également aux hôpitaux.

Ainsi, en 2018, la législation sur la pédagogie hospitalière a été révisée et mise à jour par la loi n° 13.716, avec l’insertion de l’article 4a dans la LDB n° 9394/96, assurant des soins éducatifs à l’étudiant de l’enseignement primaire hospitalisé pour un traitement de santé, à l’hôpital ou à domicile pendant une période prolongée.

Matos et Mugiatti (2009) présentent la pédagogie hospitalière comme un défi sublime qui diffère de l’enseignement traditionnel car elle suggère une action éducative qui s’adapte aux besoins de chaque élève dans des circonstances différentes. Dans ce domaine, le Pédagogue développe une assistance pédagogique personnalisée, dans le cadre de principes éthiques, bioéthiques et esthétiques, qui respecte la pathologie du patient et s’adapte aux structures hospitalières, en utilisant une méthodologie didactique et flexible et ludique afin que les étudiants hospitalisés se sentent stimulés dans la continuité du processus d’apprentissage de l’enseignement, assurant ainsi l’accès à l’éducation.

L’existence d’une prise en charge pédagogique et éducative dans les hôpitaux permet d’acquérir de nouvelles connaissances et informations, contribuant au développement biopsychosocial et spirituel de l’étudiant. Et en ce sens Morin (2003, p. 42) renforce que la

le but de l’éducation n’est pas de transmettre des connaissances de plus en plus nombreuses à l’élève, où les connaissances sont accumulées, empilées, et n’ont pas un principe de sélection et d’organisation qui lui donne un sens, mais le créer en lui un état profond et intérieur, une sorte de polarité de l’esprit qui le guide dans un sens défini , non seulement pendant l’enfance, mais tout au long de la vie.

Ainsi, la pédagogie hospitalière s’est développée dans les soins aux étudiants hospitalisés, dans lesquels l’accent de la philosophie humaniste se distingue dans de nombreux hôpitaux au Brésil.

Il est à noter que le développement de la prise en charge pédagogique hospitalière au sein de locaux humanisés profitera à la santé mentale de l’étudiant hospitalisé, se traduisant, toujours selon (MATOS et MUGIATTI, 2014), dans les aspects de santé physique et psychologique de l’individu.

On observe que la continuité des études, parallèlement à l’hospitalisation, apporte une plus grande vigueur aux forces […] en tant que stimulus motivationnel, les incitant à devenir plus participantes et productives, en vue d’une récupération efficace. Ce fait, en plus de générer une intégration la participation active qui excite l’école hospitalisée, par la continuité effective de la réalité extérieure, contribue, encore inconsciemment, au déclenchement du désir pressant d’avoir besoin de guérison, c’est-à-dire qu’une prédisposition naît qui facilite sa guérison et raccourcit son retour à l’environnement dans lequel elle a été intégrée. (MATOS et MUGIATTI, 2014, p. 72).

Et Matos et Mugiatti (2014, p. 73), complètent que « le pédagogue hospitalier est une évolution et un agent de changement », c’est-à-dire qu’il est l’intermédiaire pour « l’adaptation de l’environnement hospitalier à l’école et de l’école au milieu hospitalier constitue un besoin » qui vise le bien-être de l’élève qui serait autrement lésé dans ses droits de poursuivre ses études. C’est une question d’éthique et de citoyenneté.

Ainsi, l’Humanisation est le mot qui définit le processus de soins pédagogiques-hospitaliers, puisque le Pédagogue doit savoir reconnaître la limite de l’étudiant à contribuer à une activité. Elle implique l’être intégral, répondant à leurs besoins physiques, psychiques, culturels et sociaux.

Par conséquent, Sales; Lima e Souza (2016) souligne que le pédagogue qui travaille dans un environnement hospitalier doit être bioéthique et empathique pour comprendre émotionnellement la situation de l’étudiant hospitalisé. Dans un moment de telle fragilité émotionnelle et de vulnérabilité physique et psychique, il appartient au pédagogue de connaître le moment d’agir, soit par la didactique pédagogique, soit par le soutien à l’élève dans sa fragilité en utilisant une écoute active, un regard attentif et accueillant, toujours en considérant un environnement où les sentiments comme la peur , l’incertitude, l’insécurité et le désir sont aussi fréquents que l’hôpital.

Et en ce sens, Freire (2014, p. 70) souligne que « la joie et l’espoir doivent imprégner l’espace pédagogique », et la responsabilité totale du pédagogue est la transformation de l’environnement hospitalier en un environnement agréable à travers des pratiques éducatives qui stimulent la participation de l’étudiant en tant que sujet actif dans le processus d’enseignement-apprentissage.

Lorsqu’il y a une relation horizontale et dialogique entre l’enseignant et l’élève et l’élève et l’enseignant, où il n’y a pas de transfert de contenu, mais plutôt la compréhension de l’objet étudié obtenue grâce aux matériaux offerts par l’enseignant à l’élève (FREIRE, 2014 p.116).

Le pédagogue qui travaille dans les hôpitaux vit avec des réalités différentes de différentes personnes qui ont vu leurs rêves et leurs projets interrompus, même temporairement, en raison de l’émergence d’une maladie qui les empêche d’aller à l’école, au travail, de vivre avec leur famille et leurs amis en étant en mesure de déclencher des problèmes dans leur développement psychologique , scolaire, professionnel et social.

De cette façon, ils concluent les Sales; Lima e Souza (2016), c’est au pédagogue, en collaboration avec l’équipe multidisciplinaire de l’hôpital, de fournir des activités joyeuses, ludiques et multidisciplinaires, visant à minimiser la souffrance du patient. Ainsi, lorsque l’étudiant hospitalisé pourra reprendre sa routine, il pourra poursuivre sa vie et ses études. On sait que ce travail est dur, mais aussi satisfaisant, car il donnera à l’étudiant la possibilité de poursuivre ses rêves et ses projets interrompus tout au long de la période d’hospitalisation. Et « il ne faut pas nier le droit de rêver à ceux qui rêvent ». (FREIRE, 2014, p. 141).

Dans tous les cas, l’étude exige toujours une attitude sérieuse et curieuse dans la recherche de comprendre les choses et les faits que nous observons. Un texte à lire est un texte à étudier. Un texte à étudier est un texte à interpréter. Nous ne pouvons pas interpréter un texte si nous le lisons sans attention, sans curiosité […]. (FREIRE, 1996, p.59)

Compte tenu de ce qui précède, il est conclu que les soins pédagogiques sont également thérapeutiques, car ils offrent de nombreux avantages à l’étudiant hospitalisé, car ils concilient l’éducation, l’inclusion, l’adaptation et la socialisation favorisant la pensée critique, la joie, l’estime de soi, l’appréciation et le bien-être de toutes les personnes impliquées; et qu’il peut être étendu à l’adulte hospitalisé qui, vulnérable et fragile, « suit souvent de loin la performance du pédagogue, et même oublie la douleur en souriant et manifestant l’envie de participer », selon les rapports d’expériences des équipes soignantes. Ces rapports s’éveillent à quelques réflexions.

Après tout, comment s’assurer que cet adulte hospitalisé a accès aux soins pédagogiques hospitaliers?

Hypothétiquement, imaginez l’enfant qui a joué, souri, tissé des rêves hier, devenant la figure de l’adulte qui est aujourd’hui dans des lits d’hôpital: on se demande, comment réagirait-il s’il pouvait avoir accès aux soins pédagogiques de l’hôpital? Ou, en abordant la situation au champ de l’empathie : comment le lecteur réagirait-il s’il était hospitalisé pendant un certain temps, et ne pouvait pas accéder à ces soins donnant lieu et/ou séquence aux études accomgone et reportées, parfois, pendant tant d’années ?

Sans un accès facile à l’éducation, l’individu peut se développer, dans certains cas, sans paramètres culturels et moraux et sans pensée critique, ce qui peut refléter des concepts et des habitudes positifs ou négatifs « hérités » de l’environnement. Et peut-être à cause des reflets de ce patrimoine culturel, il est courant de les entendre dire que l’éducation se fait pour les enfants et les jeunes, et que les adultes ne sont plus assez âgés pour apprendre.

Et Knowles (2011, p. 49) annule cette croyance en précisant que:

[…] tous les grands enseignants des temps anciens – Confucius et Lao Tsé en Chine, les prophètes hébreux et Jésus dans les temps bibliques; Aristote, Socrate et Platon dans la Grèce antique, et Cícero, Evelídio et Quintiliano dans la Rome antique – étaient des enseignants d’adultes, pas d’enfants. Et que dans ces expériences, ils ont développé un concept très distinct du processus d’enseignement / d’apprentissage que celui qui finirait par dominer l’éducation formelle. Ces enseignants notables croyaient que l’apprentissage était un processus d’investigation mentale, et non la réception passive de contenu transmis, développant ainsi des techniques pour engager les étudiants dans la […] recherche. Et motiver la curiosité et la pensée critique est l’une des techniques utilisées par la pédagogie hospitalière.

D’autre part, il est évident que, étant les grands maîtres détenant la sagesse, ils enseignaient aux adultes parce qu’ils savaient que les plus jeunes avaient besoin des bons exemples des anciens. Cependant, avec les progrès et les revers de l’histoire de l’éducation au fil des siècles, on perçoit une dichotomie possible qui justifierait la compréhension de certains adultes de « ne plus être assez vieux pour apprendre ».

L’éducation du 21e siècle demande d’examiner de plus près le bagage rempli d’expériences, de sentiments, de sensations, d’histoires, d’erreurs et de réussites, de vies qui méritent d’être respectées et valorisées, ainsi que leurs croyances et leurs valeurs. Il s’agit d’une question sociale d’un grand impact humain, sanitaire, psychologique, économique, politique et culturel.

La Constitution (1988) fait de la citoyenneté, de la dignité, de la santé et de l’éducation le droit de tous, la loi sur les directives et les fondements de l’éducation nationale (LDB no 9394/96) régit l’éducation pour tous, assurant dans son article 3, point XIII, la garantie du droit à l’éducation et à l’apprentissage tout au long de la vie et à l’article 4º-A, la prise en charge éducative de l’élève de l’éducation de base en traitement hospitalier à l’hôpital ou à domicile. En outre, il existe la Résolution n° 1/2000 de la CNE/CEB, qui réglemente et fait respecter le droit à l’éducation des adultes. Ainsi, compte tenu des spécificités différenciées pour l’éducation dans les espaces hospitaliers, il n’est nécessaire qu’un complément aux pratiques éducatives différenciées pour les soins andragogiques en pédagogie hospitalière.

Andragogia est un terme créé comme un modèle intégré pour l’apprentissage des adultes afin de le différencier de la théorie de l’apprentissage des enfants et des jeunes, comme explique Knowles (2011, p. 78):

Si en pédagogie, il appartient à l’enseignant de prendre l’entière responsabilité des décisions concernant le contenu de l’apprentissage, laissant les enfants dans un rôle soumis dans la dynamique éducative, dans l’Andragogia, l’éducation des adultes est basée sur une éducation autodirigé où le pédagogue agit en tant que facilitateur du processus d’enseignement de l’apprentissage. Dans ce modèle, les adultes ont besoin de savoir pourquoi ils ont besoin d’apprendre quelque chose et d’assumer la responsabilité de leurs propres décisions et de leur vie.

Et, ensuite, Knowles explique quels aspects doivent être observés et ce qui différencie la pédagogie andragogy dans ses pratiques,

En clarifiant les caractéristiques et les capacités des adultes, dans lesquels ils sont des sujets autonomes, responsables de leurs décisions et de leur vie; avoir une plus grande capacité à comprendre les activités éducatives et les solutions nécessaires en fonction des défis et des situations de la vie, en raison de la variété de leurs expériences par rapport à celles d’un enfant; ils se concentrent également sur la vie pour leur orientation et leur apprentissage, ayant besoin de savoir pourquoi ils ont besoin d’apprendre quelque chose; en plus de mieux répondre aux facteurs de motivation internes qu’aux facteurs externes.

Ces sujets précisent que l’Andragogia dialogue avec les soins pédagogiques pour les adultes hospitalisés, c’est pourquoi le pédagogue doit être attentif et qualifié pour agir à différents niveaux de langues.

2.2 CE QUE L’ON ATTEND DU PÉDAGOGUE PROFESSIONNEL EN PRATIQUE HOSPITALIÈRE

La folie, c’est vouloir des résultats différents en faisant tout exactement de la même manière. (EINSTEIN)

La personne, lorsqu’elle est hospitalisée,

Il est privé de la liberté qu’il occupait jusqu’alors dans la société et commence à participer à un groupe social spécifique, de patients hospitalisés, où il développe une dépendance marquée en commençant par un espace physique limité, ses vêtements et objets personnels enlevés, la perte de l’intimité, entre autres. (SILVA, 1996).

Dans ce contexte, Kamiyama (1984) attire l’attention sur le fait que l’état motivationnel de l’adulte hospitalisé est spécial, car il se caractérise par l’insécurité, la perte d’autonomie, la perte d’identité et d’estime de soi et peut conduire à la dépression, au stress, à l’anxiété ou à d’autres pathologies mentales en raison de l’incapacité psychologique à traiter les aspects qui accompagnent à la fois la maladie grave et le changement d’environnement. Et Silva (1996), souligne que le patient hospitalisé manque d’activités, de loisirs et de relations sociales affectives. Tous ces aspects constituent une menace pour votre santé mentale et peuvent créer des réflexes négatifs dans l’évolution de votre santé physique, reflétant souvent une plus longue période d’hospitalisation.

Ainsi, au vu de ces conditions, la présence du pédagogue hospitalier a un impact important, puisque la prise en charge pédagogique aide les patients adultes hospitalisés à transformer l’environnement hospitalier en un lieu agréable à travers des activités interactives qui favorisent la curiosité, la joie et la socialisation avec des équipes pluridisciplinaires favorisant l’harmonie, l’intégration et le bien-être entre l’étudiant et les différents milieux hospitaliers. Il contribue également à transformer l’ensemble de la société locale qui transite dans ces espaces et dans les environs. C’est l’éducation qui profite à tout le monde.

Cela prouve la théorie du neuroscientifique Doidge (2012, p. 9) qui précise que « le cerveau produit la neurogenèse toute la vie et cela lui donne la capacité d’apprendre et d’organiser le contenu, quel que soit son âge ». Et il présente plusieurs expériences scientifiques qui prouvent que, selon la pensée, l’apprentissage ou l’action peut activer ou désactiver les gènes, façonnant l’anatomie du cerveau et le comportement humain. Il indique également que la neuroplasticité* permet au cerveau de modifier sa propre structure et son fonctionnement en réponse à des activités et des expériences mentales. En d’autres termes, l’être humain apprend et se sent stimulé par ce qui suscite des émotions, avec les sens, ce qui génère de la curiosité, de la joie, du plaisir. Vous apprendrez toujours quelque chose de nouveau. Cette capacité ne cesse que lorsque l’individu meurt. Ainsi, plus le pédagogue hospitalier présente de stimuli cognitifs imprégnés d’affection, plus la capacité du cerveau de l’étudiant hospitalisé à changer est grande, contribuant à sa guérison et à son apprentissage.

Et dans cette perspective, Mora (2017) précise que la prise en charge pédagogique-andragogique présente des hypothèses qui soulignent l’importance de « casser le schéma et sortir de la monotonie » car « les éléments inconnus, qui nous surprennent, sont ceux qui ouvrent la fenêtre de la prise en charge. , indispensable à l’apprentissage ». C’est-à-dire qu’il souligne la nécessité pour les pédagogues hospitaliers de créer des pratiques pédagogiques puissantes, imprégnées d’affection et de respect afin qu’elles agissent comme des stimuli pour le cerveau et influencent les changements dans les pensées, qui à leur tour influenceront les émotions et les attitudes, contribuant comme une aide à le processus de guérison et même de déshospitalisation, puisque, selon le philosophe Hippocrate de Cos, qui entre le IVe et le Ve siècle av. la complication de la maladie chez l’individu, elle la complète (FERNANDES, 2020).

Et quels sont les avantages d’étendre l’accès à l’éducation aux adultes hospitalisés?

Étant la bonne éducation de tous, le pédagogue hospitalier du 21ème siècle a besoin de différentes compétences et capacités pour travailler les compétences et les capacités de l’étudiant hospitalisé avec des qualités éthiques et bioéthiques qui lui permettent des pratiques éducatives cliniques et innovantes visant les soins andragogiques et pédagogiques, puisque dans le milieu hospitalier sont des enfants et des adultes de divers contextes. Ainsi, une fois incapable d’aller à l’école, l’école devrait y aller, car la maladie ne peut pas être considérée comme un facteur de discontinuité dans le processus d’enseignement-apprentissage, que ce soit de l’enfant ou de l’adulte, et c’est dans cet aspect que la pédagogie hospitalière et l’andragogie ont des impacts profonds, après tout ce n’est pas n’importe quel type d’enseignement qui favorise l’intérêt et le développement de l’élève malade : une médiation spéciale est nécessaire pour soulever la volonté de participer au processus éducatif dans le contexte hospitalier, à laquelle Paulo Freire (2016, p. 12) renforce la question de l’éthique lorsqu’il dit que « Enseigner, ce n’est pas transférer des connaissances », c’est respecter l’autonomie et l’identité de l’élève. Ainsi, pour obtenir des résultats différents, le pédagogue hospitalier développe des pratiques pédagogiques différenciées et des projets multidisciplinaires qui impliquent l’ensemble des employés de l’hôpital favorisant l’éducation et le bien-être de l’étudiant, du compagnon et de toute l’équipe multidisciplinaire qui l’accompagne. Le résultat est le bien-être du patient qui, stimulé récupère plus rapidement, générant un plus grand roulement. Ainsi, le pédagogue devient un outil important également pour le processus de croissance et d’approbation hospitalière sur le marché. C’est le professionnel qui arrive pour révolutionner l’éducation du 21e siècle.

Et dans ce mécanisme, selon Matos et Mugiatti (2009) est le reflet de la pédagogie hospitalière en favorisant la communication et le partenariat entre les différentes équipes et secteurs dans les environnements les plus variés de l’hôpital à travers l’interdisciplinarité et la transdisciplinarité car le pédagogue apporte également un regard attentif sur l’environnement et prend en compte le profil des collaborateurs qui soutiendront et recevront un soutien , contribuant au bien-être de tous, notamment en tenant compte de leurs quarts de travail différenciés. Ainsi, cela contribue à garantir, encore, une plus grande rentabilité, car l’éducation est promue auprès de toutes les personnes impliquées, de sorte que, du patient aux employés, tout le monde se sent plus stimulé et engagé, augmentant la productivité et l’hospitalité, et générant du bien-être non seulement chez les employés, mais chez tous les clients internes et externes.

Le rôle du pédagogue dans l’environnement des affaires, plus particulièrement dans le domaine de la santé, est développé à travers des techniques pédagogiques dans le but d’offrir des ressources d’apprentissage plus efficaces et efficientes, visant à la formation continue des équipes. (O QUE É EXPERIÊNCIA DO COLABORADOR? 2020)

Le pédagogue professionnel contribue au développement des compétences (connaissances, compétences, attitudes, valeurs, environnement et durabilité) dans un monde de plus en plus complexe (MU-V.UC.A[2]) et utilise des méthodologies pédagogiques pour offrir et appliquer des projets éducatifs aux employés des hôpitaux et même à la région environnante, c’est-à-dire à la société locale, en promouvant des partenariats pour des conférences sur la santé des hommes, la santé des femmes, la santé des enfants, entre autres (WUNDERLICH, 2020), générant des effets positifs sur la santé et l’économie du pays.

Selon Prado (2018), le capital intellectuel humain, c’est-à-dire le savoir des gens, devient de plus en plus un atout précieux à préserver dans le monde des affaires. La pédagogie dans le domaine de la santé peut favoriser des changements considérables dans l’amélioration des collaborateurs, réaliser l’humanisation par l’éducation et provoquer des transformations positives dans l’environnement pour une meilleure performance des équipes, apportant, par conséquent, de meilleurs résultats dans l’expérience des clients hospitalisés, puisque, au sein de l’environnement hospitalier, le pédagogue travaille en partenariat avec les zones de soins (équipes médicales, soins infirmiers, centre chirurgical) et centre de soutien, nécessaires au fonctionnement de l’établissement tels que la nutrition, l’hôtellerie, l’entretien, le secteur de la qualité, les ressources humaines, entre autres, qui soutiennent des actions éducatives pour les employés, selon les buts et objectifs de l’établissement hospitalier aidant à la communication entre les différents secteurs pour assurer le bien-être du client central: le patient.

Ainsi, le pédagogue hospitalier du 21ème siècle a besoin d’être revêtu de sensibilité et d’humanisation pour faire du psychopédagogique, avec l’approche éthique, esthétique et bioéthique la plus sensible et la plus stratégique pour construire des ponts entre le développement de l’étudiant et l’environnement hospitalier.

Au vu des tableaux présentés, il est inférable que le Pédagogue, en plus d’être humble et humanisé, a besoin d’avoir une posture réflexive, ouverte à de nouvelles conceptions dans l’acte de se planifier, de s’appliquer et de s’auto-évaluer, en maintenant la vision bioéthique d’une planification structurée et flexible des pratiques pédagogiques qui couvrent tous les secteurs, puisqu’elle devient l’axe central, reliant tous les départements et rapprochant les équipes multidisciplinaires du patient et ce à toutes les équipes à toutes les équipes , assurer l’intégration et l’apprentissage et transformer l’hôpital en un « environnement accueillant, un espace pédagogique joyeux et confortable, contribuant à l’amélioration émotionnelle, mentale et physique de l’étudiant malade, assurant ainsi le processus d’apprentissage et le développement cognitif, psychologique et affectif, guide (CECCIM et FONSECA 1999).

De plus, il convient de mentionner qu’il faut également une sensibilité particulière au travail avec la diversité, car dans un environnement hospitalier, vous pouvez trouver des étudiants avec un bagage culturel différent, agissant même, plusieurs fois, en tant que scribe, car il y aura des étudiants incapables d’écrire.

Il est conclu par tous les aspects observés, que le pédagogue de l’hôpital agira comme un facilitateur dans l’apprentissage, ayant besoin de développer une bonne relation personnelle avec l’étudiant, basé, selon Knowles (2011) dans trois qualités acitives: sincérité, estime, confiance et respect; avoir une compréhension empathique, être sensible et à l’écoute.

2.3 PRATIQUES PÉDAGOGIQUES DANS LA VIE QUOTIDIENNE HOSPITALIÈRE

Ce sont les humbles qui deviennent de bons enseignants adultes. Dans une classe pour adultes, l’expérience de l’élève compte autant que les connaissances de l’enseignant. (KNOWLES, 2011, p.52)

Considérant les aspects innovants nécessaires à l’éducation du 21ème siècle, qui demande au professionnel de l’éducation à l’humanisation dans les méthodologies pour un apprentissage plus significatif et contextualisé, visant à la formation de l’être intégral, le pédagogue hospitalier, a besoin de dialoguer avec les besoins de ce nouveau temps à travers la recherche et la formation continue en cherchant l’acquisition de nouvelles connaissances qui contribuent à des pratiques pédagogiques cohérentes , puissant et innovant capable de favoriser des réflexions et des changements positifs dans la vie de l’étudiant hospitalisé et dans l’environnement dans lequel il se trouve.

Ainsi, avant de réfléchir aux ressources et aux pratiques pédagogiques les plus indiquées, il appartient au pédagogue hospitalier d’observer quelques étapes fondamentales de la bonne progression de son travail :

Il est important de souligner, comme présenté dans le point précédent, qu’en premier lieu est le bien-être de l’étudiant, et, par conséquent, c’est au pédagogue de l’hôpital un regard attentif et empathique pour percevoir les besoins et l’état émotionnel de celui-ci, où souvent le pédagogue devient l’ami d’épaule et confident de cet être humain fragile et vulnérable à la douleur et à l’environnement dans lequel il se trouve.

En ce sens, les pratiques pédagogiques devraient être basées sur des principes éthiques, esthétiques et humanistes, recommandés par Freire et Knowles pour les soins pédagogiques aux adultes en général, visant cet article, une attention particulière, selon Knowles (2011) à l’étudiant hospitalisé, pour l’organisation et la planification de projets éducatifs humanistes, en tenant compte du fait que chaque être humain porte en lui un bagage historique , culturel et social, et que de nouvelles connaissances se construisent à partir des connaissances antérieures de l’étudiant, ce qui nécessite du pédagogue hospitalier une posture sensible, humble et ouverte, renforce Freire (2016), où le respect des individualités qui y rencontrent leurs diversités culturelles, ethniques et sociales sont préservés.

Et Knowles (2011), précise que les pratiques doivent être orientées vers une éducation entrepreneuriale et autonome, avec des contenus personnalisés où l’adulte hospitalisé se sent valorisé, accueilli et stimulé dans la curiosité, l’intérêt, l’indépendance, la créativité et l’autonomie en partageant ses expériences et en fournissant une éducation plus émotionnelle, créative et transformatrice.

« Le respect de l’autonomie et de la dignité de chacun est un impératif éthique et non une faveur que nous pouvons ou ne pouvons pas nous accorder les uns les autres. » (FREIRE, 2014, p. 58).

Sous cet aspect, la prise en charge andragogique au sein de la Pédagogie Hospitalière présente une proposition d’éducation intégrée de l’être basée sur une méthodologie qui concilie différentes pratiques pédagogiques comme stratégies d’éducation et de motivation des étudiants hospitalisés. Il faut souligner que, s’agissant d’un milieu hospitalier, l’étudiant vit dans des réalités différentes et douloureuses, et c’est l’éducateur qui, en partenariat avec les équipes pluridisciplinaires, utilise des ressources méthodologiques qui permettent la familiarisation et l’acceptation du traitement, aider l’étudiant à comprendre les procédures. Et, dans ce pont de communication, les équipes multidisciplinaires sont extrêmement importantes car elles fournissent des informations pertinentes sur l’état clinique et émotionnel du patient en faveur d’un service pédagogique qui a des effets sains. En raison de la surpopulation des hôpitaux, ce partenariat avec des équipes multidisciplinaires est fondamental pour les pratiques pédagogiques et humanitaires que le pédagogue promeut, car il instaure calme et confiance chez l’étudiant qui commence à coopérer pour son amélioration clinique.

Il est fréquent, par exemple, que l’adulte hospitalisé se réveille triste, anxieux, fatigué ou effrayé de l’environnement dans lequel il se trouve, refusant d’accompagner l’un des employés dans un autre secteur pour les procédures. Une fois le lien d’empathie, de confiance et d’amitié entre l’étudiant et le pédagogue de l’hôpital établi, la condition change après son arrivée, un moment où l’étudiant demande souvent au pédagogue de suivre le lieu des procédures. Sur le chemin et même en attendant l’examen ou la chirurgie, le pédagogue travaille les compétences cognitives et socio-émotionnelles de cet étudiant avec des pratiques inclusives et interactives offrant un environnement intermodal léger, calme et en même temps éducatif et ludique, en utilisant des éléments présents tels que stéthoscope, nébuliseurs et autres pour réaliser des jograis, des rimes et d’autres productions de textes intermodaux verbaux ou non verbaux qui , en même temps qu’il devient familier, et implique non seulement l’étudiant hospitalisé, mais aussi tous ceux qui sont présents qui sont dans cet environnement, dans une expérience qui transforme ce moment en une activité collective. C’est le soin pédagogique du 21ème siècle qui se produit dans divers secteurs de l’hôpital et favorise l’intégration des étudiants avec l’environnement, avec des personnes directement ou indirectement associées à son traitement, en plus de la connaissance et de la finalité des procédures et des instruments qui l’entourent et qui le relie non seulement à toutes les situations vécues mais aussi aux composantes curriculaïdaires que BNCC fournit dans le même temps, la coopération avec son traitement qui se déroule sans heurts et la promotion du processus d’enseignement de l’apprentissage.

Un autre aspect important de la pratique pédagogique est l’écoute active, ainsi, à partir des faits racontés par l’étudiant, le pédagogue établit avec lui un projet où il partage la responsabilité et se place comme un facilitateur du processus. À partir de là, un lien est établi, car l’étudiant se sent motivé et valorisé dans son autonomie.

L’animateur est basé sur le désir de chaque élève de mettre en œuvre les objectifs qui ont un sens pour lui en tant que force de motivation derrière un apprentissage significatif. Ainsi, l’animateur cherche à « organiser et mettre à disposition autant de ressources d’apprentissage que possible, qu’il s’agisse de matériel écrit, de matériel de soutien psychologique, de personnes, d’équipement, de ressources audiovisuelles – toutes les ressources possibles que leurs élèves souhaitent utiliser pour leur propre amélioration et pour atteindre leurs objectifs ». Dans ce processus, « l’animateur se voit comme une ressource flexible à utiliser » par l’étudiant hospitalisé, puisqu’il est le pont entre l’environnement hospitalier et l’environnement externe. Il est disponible en tant que conseiller, conférencier, conseiller, une personne ayant de l’expérience dans le domaine. Lorsqu’il répond aux manifestations de l’élève, l’animateur accepte le contenu intellectuel et les attitudes émotionnelles, cherchant à donner à chaque aspect le degré approximatif d’emphase qu’il a pour l’individu ou pour le groupe. (KNOWLES, 2011, p. 89)

On sait que tous les domaines de connaissances communiquent naturellement, ainsi que les différents secteurs au sein d’un établissement hospitalier et, en ce sens, au Brasil (2017) est la base nationale commune du curriculum – BNCC avec les lignes directrices pour les compétences et les aptitudes visant le développement socio-émotionnel de l’étudiant, et c’est au pédagogue de l’hôpital d’être le « relier », c’est-à-dire, , soyez attentif et présent pour servir de médiateur dans ces ponts d’apprentissage qui relient l’élève aux composantes du programme d’études.

A travers la Résolution CNE/CEB n°4/2010, il précise que les pédagogues hospitaliers apportent dans leur formation le différentiel qui leur permet d’exercer ces pratiques éducatives enrichissantes, puisque le professionnel développe des projets où l’étudiant est le protagoniste, il est le facilitateur de la connaissance. et les différents espaces qui constituent le milieu hospitalier deviennent le laboratoire d’apprentissage et, dans ce processus, l’éducateur est l’axe qui favorise l’interaction entre l’étudiant, les équipes multidisciplinaires responsables de leur traitement et les autres personnels hospitaliers, en plus des expériences interactives qui élargissent les connaissances et génèrent du bien-être à tous les environnements impliqués, aidant ainsi à la déshospitalisation plus rapide de l’étudiant hospitalisé.

Ainsi, lorsqu’il réfléchit aux pratiques éducatives, le pédagogue de l’hôpital utilise des ressources d’amour simples mais imprégnées et basées sur les quatre piliers de l’éducation: apprendre à savoir, apprendre à faire, apprendre à vivre ensemble et apprendre à être, avec des méthodes guidées par Paulo Freire et Knowles  (précédemment présentées dans cet article) pour savoir comment l’étudiant adulte, y compris , l’étudiant hospitalisé réfléchit à sa réalité et à la lecture qu’il fait du monde et de ses expériences, pour proposer un projet avec un thème qui génère plusieurs questions qui suscitent la curiosité, les débats et les expériences pour cartographier de nouvelles possibilités et élargir les connaissances. Au cours de ces connaissances, les activités sont autodiridées et axées sur l’intérêt de l’étudiant, de sorte que, tandis que l’étudiant reçoit des stimuli pour développer la pensée critique et créer des propositions de solutions qui ont du sens pour lui-même et sa réalité, le pédagogue de l’hôpital, en utilisant une méthodologie dialogique, suit les dispositions du BNCC et relie des éléments de langage, raisonnement logique arts, géographie et histoire, technologie et autres) aux compétences pratiques, cognitives et socio-émotionnelles, en organisant ces éléments dans les pratiques d’apprentissage des projets interactifs.

« Personne n’éduque personne, personne ne s’éduque, les hommes s’éduquent eux-mêmes, médiatisés par le monde. » (FREIRE, 1968, p. 44).

Les pratiques pédagogiques de l’éducation du 21e siècle visent le développement de l’être intégral et, pour atteindre les objectifs, les ressources les plus utilisées dans les soins pédagogiques hospitaliers sont les outils des arts tels que la Storytelling, les compétences manuelles, le théâtre, les jeux, la musique, la poésie , en plus des études de cas, de la gamification, des ressources technologiques et autres, où le pédagogue devient un facilitateur d’apprentissage et l’étudiant le sujet actif dans la construction pratique d’une pratique pédagogique innovante et transformatrice.

Il convient également de noter que l’utilisation des technologies modernes a une grande importance dans la planification d’une pratique pédagogique cohérente à travers des projets multidisciplinaires et des programmes d’études étant le moyen de communication le plus accessible et le plus rapide, accessible à presque tous les patients, qu’il s’agisse de télévision, de smartphone, de tablette, d’ordinateur portable, entre autres. Et en ce sens, Aranha (2012) avertit que le problème éducatif n’est pas seulement d’utiliser la technologie comme un instrument avancé dans l’enseignement, ou de suivre son évolution dans le monde du travail, mais de se demander comment elle devrait être à partir de maintenant une pédagogie qui guide vraiment le citoyen à comprendre le monde transformé par la technologie et à agir de manière critique.

Dans l’éducation du 21ème siècle, il ne suffit pas de savoir, il est nécessaire de savoir « comment » utiliser la technologie dans l’éducation et ainsi contribuer à l’apprentissage des étudiants de manière intégrée pour leur formation.

A titre d’exemple, une situation de routine en milieu hospitalier suit : en entrant dans le service et en trouvant l’étudiant à l’aide d’une des technologies proposées, voici une excellente opportunité pour le pédagogue hospitalier d’amorcer des pratiques pédagogiques et « entrer » dans la réalité de l’étudiant pour établir un un dialogue cordial et une méthodologie pédagogique cohérente avec les besoins de l’étudiant, en personnalisant le service dès la première rencontre. Pour cela, il utilise les personnages que cet élève hospitalisé déplace (jeu, film, feuilleton, etc.), où tout élément d’intérêt est l’agent favorisant l’apprentissage. En utilisant cette technique, on peut aborder l’histoire, la géographie, les habitudes, les caractéristiques et les coutumes liées au moment où l’événement a lieu tout en stimulant l’élève à faire des associations avec la réalité dans laquelle il se trouve. Ainsi, le pédagogue hospitalier cartographie et insère habilement les composantes du BNCC (ex. phonétique, écriture verbale ou non verbale, production de textes intermodaux, argumentation, raisonnement logique), et les compétences socio-émotionnelles, visant la pensée critique et les compétences. A travers l’anamnèse et cette cartographie, lors de la prochaine rencontre, le pédagogue hospitalier pourra présenter le thème générateur d’un projet où il agira en tant que facilitateur d’apprentissage. Cette pratique pédagogique prend en compte les aspects sociaux, humains et culturels de chaque élève.

Il s’agit d’une éducation du 21e siècle intégrant tous les domaines de connaissances disponibles dans le BNCC afin de promouvoir une éducation intégrale pour l’étudiant hospitalisé.

La technique de l’approche pédagogique avec l’enfant suit la même pratique, cependant, différencie dans la langue et dans les ressources pédagogiques, car elle prend en compte le degré de développement, comme recommandé Piaget (1999). Ainsi, on peut utiliser la même approche et le même projet, à condition d’être attentif à respecter la différence d’application : la pédagogie hospitalière nécessite des ressources différenciées adaptées au niveau de compréhension de l’enfant ou de l’adulte hospitalisé.

Et en conclusion, il convient de noter que le pédagogue de l’hôpital doit garder à l’esprit que l’accent est mis sur la qualité de l’apprentissage et non sur la quantité d’informations que le cerveau stocke. Ainsi, les pratiques pédagogiques pour les soins hospitaliers commencent par l’empathie et se concentrent sur la participation et la coopération de l’étudiant pour le développement intégré de l’être, et il est important de créer des méthodologies qui stimulent et dialoguent avec ces pratiques de manière active, ludique, spontanée et créative. La motivation au raisonnement logique devrait être présente dans tous les thèmes de réflexion, afin, selon Doidge (2012) de stimuler la curiosité de l’élève.

Par conséquent, les pratiques pédagogiques pour l’éducation du 21e siècle sont d’excellents outils à l’intérieur et à l’extérieur de l’environnement hospitalier, car elles s’adaptent au processus d’apprentissage à différents niveaux et étapes de l’apprentissage, offrant le développement de la pensée critique, éthique, esthétique, affective et créative d’une manière légère, agréable et ludique.

3. RAPPORTS D’EXPÉRIENCE EN PÉDAGOGIE HOSPITALIÈRE

Il fait suite à certains rapports d’expériences pédagogiques comme un petit échantillon des impacts sains que les soins pédagogiques favorisent auprès des adultes hospitalisés.

Rapport nº 1:

Professeur R.G., nous parle un peu de sa vaste expérience en soins pédagogiques hospitaliers et de la nécessité d’étendre officiellement ces soins aux adultes hospitalisés.

Dans un hôpital de maladie chronique, nous avons des patients de tous âges possibles. Cependant, la classe hospitalière n’agit que dans une section chronologique qui va de l’éducation de la petite enfance à environ 21 ans.

Cependant, de nombreux adolescents qui suivent un traitement finissent par échapper aux processus scolaires réguliers. Et la possibilité d’organiser des groupes EJA est un moyen d’y accéder, encore une fois à l’école.

De plus, nous avons des parents qui viennent de différentes régions du pays arrivent souvent dans la ville de SP, sans avoir eu accès à des études et bénéficier des groupes d’EJA, organisés dans la classe hospitalière.

Nos classes EJA ont toujours eu des adolescents et des parents de patients hospitalisés pour le traitement demaladies chroniques.

Les avantages étaient énormes, beaucoup étaient alphabétisés, les écoles primaires I et II ont conclu; est allé à l’école secondaire et est arrivé à l’Université.

Penser à l’EJA dans ces espaces éducatifs est très important, comme un sauvetage des possibilités d’apprentissage pour les étudiants et leurs familles.

Rapport nº 2:

C’est la belle histoire de Lucas, un patient vivant à Santa Casa qui célèbre l’obtention de son diplôme à l’école primaire

SÃO PAULO – C’était en juin 2001. Lucas Gabriel Barbosa Santos avait 2 ans et 8 mois et souffrait de symptômes de pneumonie. La famille l’emmène à la Santa Casa de Misericórdia de São Paulo, dans la région centrale de São Paulo, certain qu’il se rétablira. Mais l’état s’est aggravé et, avec lui, est venu le diagnostic: Lucas avait la maladie de Pompe, une anomalie génétique rare qui paralyse les muscles. La difficulté à respirer n’était qu’un des symptômes de la maladie qui a affecté le garçon. Lucas n’a jamais été libéré. Il célèbre chaque anniversaire à l’hôpital, où il a appris à lire, à faire des comptes de tête et de la science et de l’histoire. À 20 ans, Lucas ne cesse de se remettre en main. Fin 2018, il a obtenu le diplôme d’école primaire, après avoir obtenu, avec l’aide d’élèves et de bénévoles, une note de 7,75 à l’Examen national de certification des compétences des jeunes et des adultes (Encceja). (ESTADÃO, online)

Rapport 3: Présente l’histoire émouvante de Dona Maria, qui, bien que victime de l’isolement obligatoire causé par la lèpre en 1940, n’a jamais abandonné ses études et est considérée comme l’étudiante la plus âgée d’une classe d’hôpital:

Rio — Maria Trindade contournait son 87e anniversaire lorsqu’elle a risqué les premières lettres de son nom sur un morceau de papier. Analphabète, l’ancienne femme de chambre a cultivé le rêve d’apprendre à écrire sa signature lorsque le Abrigo João Paulo II, où elle vit à Marituba, dans le Pará, a décidé de mettre en place des cours sur place. Inscrite depuis lors à la classe d’alphabétisation de l’unité, Maria est aujourd’hui, sur le point d’avoir 92 ans, Maria est la plus ancienne élève du Brésil à suivre des cours dans une classe d’hôpital, selon le recensement scolaire de 2017.

— Tout ce que je voulais, c’était être allé à l’université, malheureusement ça n’a pas marché. Mais aujourd’hui, après toutes ces années, je suis étudiant. Il n’est jamais trop tard pour apprendre, il veut juste – il a dit GLOBO dans une entrevue

Si les chances d’étudier étaient déjà limitées à leur classe sociale, avec un isolement forcé, cela devenait encore plus difficile. Et pendant longtemps, Maria a laissé l’envie d’apprendre endormie. (O GLOBO, online)

Ces rapports recueillis dans différents hôpitaux, dans différents contextes, reflètent à quel point l’éducation du 21e siècle a un impact positif sur la vie des adultes hospitalisés qui contribuent à la citoyenneté et à la dignité, car elle est composée de pratiques novatrices qui transforment la société.

4. CONSIDÉRATIONS FINALES

Si dans l’Histoire de l’Éducation, d’une part, il y a des ruptures de valeurs qui renvoient tantôt à un modèle d’éducation et tantôt à un autre ; d’autre part, ils précisent que seule une éducation intégrale est capable de promouvoir et de libérer les consciences en tout temps et en tout lieu. L’éducation de ce nouveau siècle offre des pratiques pédagogiques puissantes pour atteindre cet objectif et reconnaît que l’assimilation des connaissances implique les sens et les perceptions, ce qui signifie qu’elle n’est pas liée à l’âge de l’individu, mais aux stimuli qu’il reçoit, et que lorsqu’il reçoit ces stimuli, cet individu s’ouvre à de nouvelles connaissances qui conduisent à de nouveaux concepts et, à partir de ce mouvement, de nouvelles connexions se nouent dans un mouvement continu, réflexif et rénovateur.

Paulo Freire, Norman Doidge et Malcolm Knowles représentent quelques-uns des précurseurs modernes avec des propositions pour le développement d’une éducation intégrale et ont produit un héritage profond sans nouvelles perspectives pour l’art sublime d’apprendre à apprendre dans lequel l’adulte hospitalisé peut et devrait être inclus.

L’éducation du 21ème siècle appelle à l’expansion du regard sensible et humanisé sur les soins pédagogiques dans toutes les modalités d’éducation, et en particulier à l’adulte qui est hospitalisé.

Dans cette perspective, le pédagogue hospitalier de ce nouveau siècle assume le rôle de facilitateur de l’apprentissage et est confronté à un nouveau défi : inclure l’étudiant andragogique dans les soins pédagogiques hospitaliers.

On sait qu’il y a beaucoup à faire en matière d’éducation et de formation continue, mais pour que ces transformations aient lieu, il suffit pour l’instant de faire le premier pas vers une éducation libératrice et de qualité.

RÉFÉRENCES

AMADO, C.M.M. História da Pedagogia e da Educação: Guião para acompanhamento das aulas. Univ. de Évora, 2007.

ANTUNES, C. Jogos Para a Estimulação das Múltiplas Inteligências. Petrópolis, RJ: Vozes, 2000.

ARANHA. M. L. História da Educação e da Pedagogia. 1ª Edição. Ed. Moderna, 2012.

BRASIL. Constituição da República Federativa do Brasil de 1988. Brasília, DF: Presidência da República, 2016. Disponível em: <http://www.planalto.gov.br/ccivil_03/Constituicao/Constituicao>. Acesso em: 10 jul.2020.

BRASIL. Educação de Jovens e Adultos. Legislação (Revisada) Constituição Federal (Capítulo III da Educação, da Cultura e do Desporto Seção I da Educação, art. 205 e 208). Disponível em: <http://www.planalto.gov.br/ccivil_03/constituicao/constituicaocompilado.htm>. Acesso em: 10 jul.2020.

BRASIL. Lei n. 1044/69, de 21 de out. de 1969. DECRETO-LEI Nº 1.044. Diário Oficial [da] República Federativa do Brasil. Brasília, DF, 22 out. 1969. Disponível em: <http://www.planalto.gov.br/ccivil_03/Decreto-Lei/Del1044.htm>. Acesso em: 06 jul. 2020.

BRASIL. Ministério da Educação. Base Nacional Comum Curricular. Brasília: MEC/SEB, 2017. Disponível em: <http://basenacionalcomum.mec.gov.br (Links para um site externo)Links para um site externo>. Acesso em: 05 jul.2020.

BRASIL. Ministério da Educação. Síntese das diretrizes curriculares nacionais para a Educação Básica. Brasília: MEC/Resolução CNE/CEB nº 4/2010. Disponível em: <http://portal.mec.gov.br/index.php?option=com_docman&view=download&alias=32621-cne-sintese-das-diretrizes-curriculares-da-educacao-basica- pdf&Itemid=30192 (Links para um site externo)Links para um site externo>. Acesso em: 09 jul.2020

BRASIL. Ministério da Educação. Lei de Diretrizes e Bases da Educação Nacional. Brasília: Lei 9.394 de 20 de dezembro de 1990.  Disponível em: <http://www.planalto.gov.br/ccivil_03/LEIS/L9394.htm>. Acesso em: 10 jul.2020.

BRASIL. Resolução CNE Nº 1. Ampliação de Atuação do Pedagogo. 15 de Maio de 2006, Diário Oficial da União, Brasília, 16 de maio de 2006, Seção 1, p. 11. Disponível em: <http://portal.mec.gov.br/cne/arquivos/pdf/rcp01_06.pdf>. Acesso em: 06 jul. 2020.

BRASIL. Resolução CNE/CEB nº 1. Estabelece as Diretrizes Curriculares Nacionais para a Educação e Jovens e Adultos. 5 de julho de 2000. Disponível em: <http://portal.mec.gov.br/cne/arquivos/pdf/CEB012000.pdf>. Acesso em: 10 jul.2020.

CARREIRA EM CUSTOMER EXPERIENCE: Principais Desafios Profissionais. Disponível em:  <https://www.youtube.com/watch?v=ORyhBXzxikg>. Acesso em: 07 jul.2020.

CECCIM, R. B.; FONSECA, E. S. Atendimento Pedagógico-Educacional Hospitalar: Promoção do Desenvolvimento Psíquico e Cognitivo da Criança Hospitalizada. In: Temas sobre Desenvolvimento, v.8, n.44, p. 117, 1999.

CONCEITO DE PAIDEIA. Disponível em: <http://www.educ.fc.ul.pt/docentes/opombo/hfe/momentos/escola/paideia/conceitodepaideia.htm>. Acesso em: 03 jul. 2020.

DOIDGE, N. O Cérebro que Cura: Como a Neuroplasticidade pode revolucionar o tratamento de lesões e doenças cerebrais. Rio de Janeiro-São Paulo: 1ª ed. Record, 2016.

DOIDGE, N. O cérebro que se transforma. Rio de Janeiro: 3ª. ed. Record, 2012. Disponível em: <https://docero.com.br/doc/nc110s>. Acesso em: 10 mai.2020.

ESTEVES, C. R. Pedagogia hospitalar: Um breve Histórico. Disponível em:< PEDAGOGIA HOSPITALAR: um breve histórico…>. Acesso em 06 de jul. 2020.

FERNANDES, C. A Medicina na Grécia Antiga. Disponível em:<https://mundoeducacao.uol.com.br/historiageral/a-medicina-na-grecia-antiga.htm>. Acesso em 03 jul.2020.

FREIRE, P. A Importância do Ato de Ler: Em Três Artigos que se completam. São Paulo: Autores Associados: Cortez, 23ª Edição, 1996 – Coleção Questões de Nossa Época, v. 13.

FREIRE, P. Pedagogia da Autonomia: Saberes Necessários à Prática Educativa. 49. ed. – Rio de Janeiro: Paz e Terra, 2014.

INEP. Manifesto dos Pioneiros da Escola Nova. Revista Brasileira de Estudos Pedagógicos. – V.1, n. 1 (jul. 1944). – Rio de Janeiro: Instituto Nacional de Estudos Pedagógicos, 1944 – Publicação oficial do Instituto Nacional de Estudos e Pesquisas Educacionais. Disponível em: <https://r.search.yahoo.com/_ylt=AwrJ7KPz8wlfovMAxp7z6Qt.;_ylu=X3oDMTByOHZyb21tBGNvbG8DYmYxBHBvcwMxBHZ0aWQDBHNlYwNzcg–/RV=2/RE=1594516595/RO=10/RU=http%3a%2f%2fportal.inep.gov.br%2fdocuments%2f186968%2f489316%2fRevista%2bBrasileira%2bde%2bEstudos%2bPedag%25C3%25B3gicos%2b%2528RBEP%2529%2b-%2bNum%2b234%2f4b0ac786-9ba2-4087-a5ea-9e289fb2897f%3fversion%3d1.2/RK=2/RS=0I4WKRgj8fGDU0Tl45.O3wMAu54-> Acesso em: 12 mai.2020.

KNOWLES, M. S.; HOLTON, E. F.; SWANSON, R. A. Aprendizagem de Resultados: Uma Abordagem Prática para Aumentar a Efetividade da Educação Corporativa. Rio de Janeiro – 2ª ed. Elsevier, 2011.

LA EDUCACIÓN PROHIBIDA”, Premiere Mundial de 13 de agosto de 2012 – Site Oficial: http://www.educacaoproibida.com.  Documentário “Educação Proibida”, Ano 2012, dublado,  disponível em:  <https://www.youtube.com/watch?v=OTerSwwxR9Y>. Acesso em 11 Jun. 20.

MATOS, E.L.M, MUGIATTI, M.T.F. Pedagogia Hospitalar: a humanização integrando a educação e saúde. 7 ed. – Petrópolis, RJ: Vozes, 2009.

MORA, F. “É Preciso Acabar com o Formato das Aulas de 50 Minutos”. Entrevista EL PAÍS| Francisco Mora, especialista em neuro educação, 2017. Disponível em: <http://brasil.elpais.com/brasil/2017/02/17/economia/1487331225_284546.html?id_externo_rsoc=FB_BR _CM> Acesso em 03 jul.2020.

MORIN, E. A Cabeça Bem-Feita: Repensar a Reforma – Reformar o Pensamento. Rio de Janeiro: 8ª ed. BERTRAND BRASIL, 2003. Disponível em:< https://docero.com.br/doc/n5881ex>. Acesso em: 03 jun.2020.

NICIDA, D. P. Neurociências da Aprendizagem. Instituto de Pesquisa em Neuro Educação. Disponível em Portal Neuro Educação: <http://www.neuroeducacao.com.br/neurociencias.asp>. Acesso em: 12 mai. 2020.

O ESTADÃO – Paciente da Santa Casa Internado há 18 anos Conquista Diploma no Ensino Fundamental. Reportagem. Disponível em: <https://saude.estadao.com.br/noticias/geral,paciente-da-santa-casa-internado-ha-18-anos-conquista-diploma-do-ensino-fundamental,70002759761.amp>. Acesso em 11 jul.2020

O GLOBO – Aluna Mais Velha a Estudar em Classe Hospitalar do Brasil tem 91 anos. Reportagem. Disponível em: <https://oglobo.globo.com/sociedade/aluna-mais-velha-estudar-em-classe-hospitalar-do-brasil-tem-91-anos-22582432>. Acesso em 11 jul. 2020.

O QUE É EXPERIÊNCIA DO COLABORADOR?  Disponível em: <https://www.youtube.com/watch?v=QECBBnuHC6A>. Acesso em: 06 jul.2020.

PIAGET, J. Seis Estudos de Psicologia. Rio de Janeiro – 24ª ed. Forense, 1999. Disponível em <https://docero.com.br/doc/ecnev8>. Acesso em 08 jul. 2020.

PRADO, A. A Pedagogia Empresarial e a Educação Corporativa. Disponível em:   <https://noticias.cancaonova.com/brasil/pedagogia-empresarial-e-educacao-corporativa/>. Acesso em: 07 jul.2020.

SALES, C. J.; LIMA, D. M., SOUZA, H. O. L. Pedagogia Hospitalar: Metas E Desafios Para O Pedagogo. 2016. Disponível em: <PEDAGOGIA HOSPITALAR: METAS E DESAFIOS PARA O PEDAGOG – Brasil Escola>. Acesso em: 06 jul.2020.

SANDER, B. Administração da Educação no Brasil: Genealogia do Conhecimento. Brasília: Liber Livro, 2007 a.

SAVIANI, D. História das Ideias Pedagógicas no Brasil. – Campinas, SP: Autores Associados, 2007. – (Coleção memória da educação)

SILVA, M.J.P. da GRAZIANO, K.U. A Abordagem Psicossocial na Assistência ao Adulto Hospitalizado. Disponível em:  <Rev.Esc.Enf.USP, v.30, n.2, p.291-G>, Acesso em: 02 jul.2020.

WUNDERLICH, M. O que é VUCA: 5 Aspectos Dessa Visão de Mundo. Disponível em: <https://holos.org.br/o-que-e-vuca-5-aspectos-dessa-visao-de-mundo>. Acesso em: 12 jun.2020.

ZOMPERO, A. F.; LABURÚ, C. E. As Relações Entre Aprendizagem Significativa e Representações Multimodais. Ens. Pesqui. Educ. Ciênc. (Belo Horizonte), Dez 2010, vol.12, no.3, p.31-40. ISSN 1983- 2117. Disponível em: <https://www.scielo.br/pdf/epec/v12n3/1983-2117-epec-12-03-00031.pdf> Acesso em: 03 jul.2020.

ANNEXE – RÉFÉRENCENOTE DE BAS DE PAGE

2. MU-V.UC. A: le terme VUCA est apparu dans les années 1990, étant introduit dans le vocabulaire militaire américain, afin d’expliquer l’apparition des événements du monde d’aujourd’hui, caractérisé par un espace instable, agressif et difficile. Compte tenu de la question suivante, comment pouvons-nous avancer dans ce monde? VUCA a également été utilisé dans de nombreuses organisations, en raison du chevauchement des exigences lorsqu’il s’agit de scénarios de changement complexes et dynamiques.

[1] Diplômé en pédagogie.

Soumis : Septembre 2020.

Approuvé : Octobre 2020.

4.3/5 - (3 votes)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

DOWNLOAD PDF
RC: 89035
POXA QUE TRISTE!😥

Este Artigo ainda não possui registro DOI, sem ele não podemos calcular as Citações!

Solicitar Registro DOI
Pesquisar por categoria…
Este anúncio ajuda a manter a Educação gratuita
WeCreativez WhatsApp Support
Temos uma equipe de suporte avançado. Entre em contato conosco!
👋 Bonjour, Besoin d'aide pour soumettre un article scientifique?