Planification et programme: importance et contribution au processus éducatif

DOI: ESTE ARTIGO AINDA NÃO POSSUI DOI
SOLICITAR AGORA!
Rate this post
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
Email

CONTEÚDO

ARTICLE ORIGINAL

NOGUEIRA, Francinete Pessoa [1], NORONHA, Jucineide Campos [2], NOGUEIRA JUNIOR, Carlos Alberto Almeida [3], PESSOA, Andréa Printes Nogueira [4]

NOGUEIRA, Francinete Pessoa. Planification et programme: importance et contribution au processus éducatif. Revista Científica Multidisciplinar Núcleo do Conhecimento. An 05, Ed. 11, vol. 20, p. 108-116. novembre 2020. ISSN: 2448-0959, Lien d’accès: https://www.nucleodoconhecimento.com.br/education-fr/importance-et-contribution

RÉSUMÉ

Cet article présente des réflexions sur l’importance du programme d’études et de l’acte de planification, en mettant l’accent sur les objectifs d’explication de la façon dont la méthode de planification a lieu, compte tenu de la complexité et des difficultés rencontrées aujourd’hui et, en l’absence d’explication s’agissant des objectifs de l’enseignement qui imprègne actuellement les rénovations, les transformations et les progrès. Il est proposé d’attribuer des contributions, de la planification pédagogique, sur ce qu’est le programme éducatif et la planification, contextualisées dans la recherche bibliographique sur ce qu’est le programme d’études et le fonctionnement de la planification, afin d’identifier l’importance du thème proposé. La préparation de cet article s’est fait à travers des recherches et des lectures bibliographiques, afin d’améliorer les connaissances liées au thème en question. Et conformément aux lectures effectuées, il est observé que les actions à développer dans le programme d’études ne seront couronnées de succès que lorsqu’elles seront en accord avec la planification. Par conséquent, ce travail vise à montrer les bases qui considèrent l’importance de la planification et du programme d’études par des actions expressives qui se déroulent comme une méthode de planification et de programme scolaire. Et expliquer comment la technique de planification face à la complexité des difficultés rencontrées au quotidien et l’absence de clarification sur son but face au processus d’enseignement et d’apprentissage, qui est souvent en constante évolution, le renouvellement.

Mots-clés: Programme éducatif, planification, éducation.

1. INTRODUCTION

Pour analyser le programme d’études et la planification dans la conjoncture éducative, il est essentiel de comprendre de telles situations, et le sens de ces processus. Par conséquent, il faut comprendre immédiatement, qu’est-ce que la planification? et qu’est-ce que le programme d’études? Dans l’occasion, il est entendu que la planification est un instrument qui aide le processus pédagogique de l’enseignant, permettant l’organisation de méthodes liées au contenu du programme scolaire et permet des éléments de réussite dans l’enseignement-apprentissage.

À cet égard, la planification est élémentaire, mais il devient difficile dans les attributions de l’enseignant, qui a besoin d’une étude fondée sur le savoir, de développer la pratique éducative.  En outre, la planification est d’une grande importance parce qu’elle permet de connaître la réalité du contexte auquel elle entend être destinée, puis de procéder à l’organisation des éléments essentiels à la pratique pédagogique.

Dans ce contexte, la planification scolaire est défendue comme une priorité de l’organisation de groupe, qui implique tous les segments de l’éducation tels que : les enseignants de tous les domaines, les élèves, l’administration et la communauté environnante. Étant donné que les décisions isolées ne peuvent donc pas être soulignées, il est nécessaire de discuter pour fixer des objectifs, des objectifs, des objectifs, des valeurs, des attitudes et délibérer sur les problèmes ordinaires possibles de l’école. L’école devient donc démocratique.

Toutefois, en l’absence du dialogue nécessaire à l’amélioration de la planification, certains enseignants ont du mal à développer leurs activités pédagogiques. De même, le manque de formation continue se distingue, afin que l’on puisse comprendre la véracité de l’importance de l’acte de planification et les méthodes pédagogiques mises à jour.

Le programme d’études vise à guider les activités de l’enseignant dans la pratique pédagogique, en tenant compte des actions scolaires, parmi elles, la planification, l’évaluation, et aussi d’autres activités développées par l’enseignant en classe. Pour ces réalisations, l’enseignant doit savoir orienter l’élaboration du programme d’études, en déterminant le contenu primordial.

Par conséquent, afin de planifier le programme d’études, afin de développer des méthodes pédagogiques, il est nécessaire de prêter attention aux conditions d’enseignement à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de l’environnement scolaire, en tenant compte du fait que le rôle à jouer par l’enseignant est de planifier, ou de prédire l’apprentissage dans l’enseignement, et non pas exclusivement diffuser les objectifs à analyser ou à étudier par les élèves. Enfin, il est nécessaire qu’il y ait une organisation méthodologique des contenus à développer en classe, afin de permettre des éléments pour la réussite du processus d’enseignement et d’apprentissage.

2. REVUE BIBLIOGRAPHIQUE

2.1 PLANIFICATION ÉDUCATIVE

La planification éducative est considérée comme d’une importance fondamentale, en particulier pour la construction de l’information, ainsi que pour l’accès à un apprentissage significatif dans le milieu scolaire. Luckesi (2011, p. 125) déclare : « Planifier, c’est se fixer des objectifs et chercher des moyens de les atteindre. » En accord avec l’auteur, il faut garder à l’esprit qu’avant de planifier, il faut orienter les objectifs que l’on entend atteindre.

En fait, dans les différents concepts de planification, l’enseignant est le principal responsable du processus. Ainsi, selon Moretto (2007, p. 52), « en même temps que l’enseignant organise le choix des contenus, il planifie des stratégies pédagogiques qui favorisent un apprentissage significatif de la part des élèves ».

Toujours dans la contribution de Moretto (1997, pg. 9) « La planification est le résultat d’un projet d’école et d’éducation rêvé et conçu par le collectif scolaire. Il est nécessaire de rechercher une proposition de planification des actions pédagogiques. Dans ces actions, les objectifs de l’école sont décrits, visualisant non seulement le centre scolaire, mais aussi la communauté desservie.

En plus de ce qui précède, les circonstances sont fournies avec la direction des enseignants, qui pour Oliveira (2007, pg. 21) « […] l’acte de planification exige que des aspects fondamentaux soient pris en considération ». Par conséquent, ils mettent en œuvre de meilleures performances visant à apprendre l’élève. En tant qu’être:

C’est la planification générale qui implique le processus de réflexion, les décisions concernant l’organisation, le fonctionnement et la proposition pédagogique de l’institution. Il s’agit d’un processus d’organisation et de coordination de l’action des enseignants. Il articule l’activité scolaire et le contexte social de l’école. C’est la planification qui définit les objectifs du travail pédagogique. (PCNs BRASIL,1997, pg. 42).

Dans ce contexte, on observe que la planification est une procédure permettant des lignes directrices et des décisions sur la praxis des ressources humaines et matérielles. Selon Libâneo (1994, p.22), la planification est d’une grande importance parce qu’elle est : « Un processus de rationalisation, d’organisation et de coordination de l’action pédagogique, articulant l’activité scolaire et le problème du contexte social ». Ainsi, il contribue de manière pertinente à la réalisation des objectifs, en exécutant en temps opportun les étapes définies, par conséquent, présente les résultats positifs.

Toujours dans la contribution de Libâneo (2001, p. 225), la planificat[…]ion ” C’est le document le plus complet; exprime des orientations générales qui résument, d’une part, les liens du projet pédagogique de l’école avec les plans d’enseignement eux-mêmes ». Ainsi, la planification est toute activité qui englobe la technique de l’imagination, les décisions concernant l’organisation, le fonctionnement et l’opinion pédagogique de l’institution scolaire. Il faut comprendre que :

La planification du processus éducatif est la planification de l’indéfini, parce que l’éducation n’est pas le processus, dont les résultats peuvent être entièrement prédéfinis, déterminés ou pré-choisis, comme s’il s’agissait de produits découlant d’une action purement mécanique et impensable. Nous devons donc planifier l’action éducative de l’homme en n’imposant pas de lignes directrices qui lui sont données. En permettant à l’éducation d’aider l’homme à être le créateur de son histoire. (MENEGOLA et SANT’ANNA, 2001, p. 25)

D’autre part, pour que la planification ne soit pas seulement considérée comme une représentation, et que son processus ne soit pas interprété comme quelque chose d’facultatif et, par conséquent, d’échec, certains critères doivent être pris en compte. Ce qui suit se démarquent :

Objectifs : c’est tout ce que l’élève devrait être en mesure de démontrer grâce à son apprentissage dans les activités liées aux disciplines. Il est important de comprendre que :

L’expression de l’objectif a surtout pour fonction de permettre la re-signification de la pratique. Bien sûr, il faut chercher la plus grande précision possible pour expliquer où l’on veut aller; cependant, les buts deviennent plus clairs avec le développement de la marche, dans la confrontation avec la réalité, et il est nécessaire, alors, sa reformulation. Ainsi, nous comprenons que l’élaboration des objectifs est un processus dynamique, nécessitant beaucoup d’attention au déroulement historique. (MORETTO, 2007, p. 52)

Comme l’auteur l’a décrit, il est notoire que lorsque l’on formule des objectifs, il faut tenir compte du contexte de ce qui est destiné à être atteint, si, dans le cadre de la demande présente l’inefficacité et l’insatisfaction du processus, il sera nécessaire de se réorganiser ou d’avoir une nouvelle planification. Par conséquent, de telles conceptions sont indispensables, de sorte qu’un effet significatif peut être atteint dans l’objectif prééd établi.

Méthodologie : La méthodologie est configurée pour identifier l’orientation à prendre dans la procédure didactique, questionner et hiérarchiser les expériences avant l’enseignement, afin d’atteindre l’apprentissage, et comment chaque contenu programmatique sera travaillé. Car c’est elle qui offre toutes les conditions appropriées pour l’exécution du travail dans les salles de classe.

[…] il s’agit d’activités, de procédures, de méthodes, de techniques et de modalités d’enseignement, sélectionnées dans le but de faciliter l’apprentissage. Ils sont, à juste titre, les différentes façons d’organiser les conditions extérieures les plus appropriées à la promotion de l’apprentissage (MENEGOLLA et SANT’ANNA, 2001, p.90).

Toutefois, la promotion de l’apprentissage repose sur des systèmes interconnectés, travaillant ensemble, ce qui correspond à la volonté collective d’un seul objectif, l’enseignement-apprentissage. Sur la base de cet engagement et sur la base de la flexibilité de la méthodologie, le succès de l’apprentissage est favorisé.

Évaluation : suit l’ensemble du processus d’enseignement et d’apprentissage, est non seulement dirigée vers des tests et/ou des tests, mais est considérée comme une rétroaction entre l’enseignant et l’élève. Selon Masetto (1997, p. 4), « le processus d’évaluation est une situation souvent pleine de menaces, de pressions ou de terreur ».

Suivant ces critères de planification, l’enseignant s’évalue lui-même afin d’améliorer sa pratique professionnelle en classe, d’améliorer efficacement son processus éducatif et, en tant que contribution à l’environnement scolaire, d’améliorer l’apprentissage de ses élèves.

2.2 PROGRAMME ÉDUCATIF

Le programme d’études est un plan pédagogique qui dirige le travail, ainsi que la méthode d’enseignement et d’apprentissage des élèves. Il s’agit d’une action active, où toutes les activités scolaires sont déterminées. De plus, c’est dans ce document que la planification de toute la vie scolaire des élèves est mise en œuvre, établissant des instruments qui mènent aux exigences de l’établissement d’enseignement et de toutes les personnes impliquées dans le processus, tant le corps professoral que le corps étudiant.

Ainsi, le programme vise à guider les activités de l’enseignant dans les techniques pédagogiques en classe. Face à la question,

Le programme d’études est une construction sociale du savoir, présupposant la systématisation des moyens d’efficacité de cette construction; la transmission des connaissances historiquement produites et les moyens de les assimiler, par conséquent, la production, la transmission et l’assimilation sont des processus qui composent une méthodologie de construction collective des connaissances scolaires, c’est-à-dire le programme lui-même. (VEIGA, 2002, p.7)

Ainsi, la planification des programmes d’études est un travail multidisciplinaire qui profite au processus d’enseignement, car elle idéalise toutes les activités que l’élève effectuera sous la direction de l’école pour atteindre les fins de l’éducation. Il doit être organisé individuellement par chaque établissement d’enseignement. Toutefois, selon Menegola et Sant’anna (2001, p. 25), « la planification du processus éducatif est la planification de l’indéfinie, parce que l’éducation n’est pas le processus, dont les résultats peuvent être totalement […] déterminés ou pré-choisis, comme s’il s’agissait de produits découlant d’une action purement mécanique et impensable ».

Ensuite, pour une bonne planification du programme scolaire, la participation des personnes qui guident le processus éducatif doit être déterminée, compte tenu de l’équipe de gestion, pédagogique, technique et administrative. Ainsi, ensemble, ils peuvent délibérer sur les objectifs, le contenu, les méthodologies, ainsi que sur le développement des évaluateurs.

Il est concomitant que le processus de planification dans l’environnement d’apprentissage est considéré comme une équipe, avec l’intention d’actions importantes. Pour Menegola et Sant’anna (2001, p. 25) « Nous devons donc planifier l’action éducative de l’homme qui ne lui impose pas de lignes directrices. En permettant ainsi à l’éducation d’aider l’homme à être le créateur de son histoire.

Ainsi, les lignes directrices du programme d’études visent à aborder les thèmes générateurs pertinents, où elles construiront le contenu programmatique nécessaire aux procédures éducatives, qui vise à répondre aux besoins de tous les élèves. Dans cette approche, il est souligné que :

Quoi qu’il en soit, ce que l’enseignant doit distinguer, lors de l’élaboration d’un programme d’études, ce sont les contenus significatifs et fonctionnels, le relâchement du contenu dans le sens et la fonctionnalité et la simple information sans autre objectif qui doit être mémorisé aussi longtemps que possible. (CASTRO, 1987, p.53).

Le programme bien organisé est la base de l’éducation, il est observé qu’il doit travailler les connaissances d’une manière organisée et systématisée, étant accepté par tous collectivement et sélectivement comme connaissance empirique de l’élève.

En résumé, dans la trajectoire éducative, beaucoup est confronté aux succès et aux échecs, mais c’est avant la discussion pour le bien commun que le droit est donné à tous les responsables, directement ou indirectement, de s’engager dans l’organisation du programme d’études, de s’éveiller à la véritable pratique de l’enseignement-apprentissage, et par conséquent, à la réduction de l’échec scolaire.

CONSIDÉRATIONS FINALES

Compte tenu de l’étude, une contribution importante a été apportée par rapport au thème, et il est important ici de souligner que la planification doit être basée sur la mise en œuvre de toutes les activités à faire, mais il existe de nombreux obstacles rencontrés par les enseignants dans l’assemblage de la même et au cours de son application. C’est un instrument indispensable, il doit être évalué lors de sa production, dans l’application avec les objectifs objectifs et, surtout dans l’évaluation face aux résultats obtenus.

Les activités de planification ne sont peut-être pas menées à bien, mais ce qui est admirable, c’est que l’enseignant s’engage à faire des ajustements et à réorienter, en systématisant avec le groupe scolaire, afin de partager des expériences méthodologiques. Avec cela, mettre en œuvre des améliorations dans leurs compétences pédagogiques, en vue de l’apprentissage de l’élève.

L’évaluation de l’apprentissage de l’élève s’inscrit dans le contexte des situations nécessaires à l’environnement d’apprentissage, en tant qu’instrument qui vise à réfléchir sur le degré de conception et de compréhension de l’élève face à ce qui lui est transmis. Bien qu’aujourd’hui il soit encore perçu comme des examens formels, tels que des tests et des tests, les instruments les plus fréquents dans la vie quotidienne de l’école, utilisé la plupart du temps pour montrer l’inégalité, c’est-à-dire, l’élève qui a appris et l’étudiant qui n’a pas appris; l’élève qui sait, dans un degré de supériorité à celui qui a de la difficulté à apprendre.

Toutefois, il est évident que le résultat de l’évaluation appliquée dans le processus d’enseignement et d’apprentissage est le reflet du travail de l’enseignant, qui a besoin d’une auto-évaluation, selon le rendement que présente la classe.

Ainsi, lors de l’élaboration du programme d’études, il comprend la configuration d’un document qui vise à collaborer avec l’apprentissage de tous les élèves, la détermination de l’opinion et certaines réflexions pour améliorer les disciplines à envisager.

Compte tenu de l’étude menée, il est à noter que les données probantes sur le programme d’études, présentes à la fois en théorie et en pratique pédagogique, nous a amènent à réfléchir et à repenser, que les programmes d’études ne sont pas seulement des contenus finis pour être simplement appliqués aux élèves, mais devraient être discutés pour répondre aux besoins réels de tous ceux qui sont impliqués dans le contexte scolaire.

Par conséquent, le programme d’études et la planification doivent toujours être interconnectés, de sorte qu’il y ait action-réflexion-action, afin de corroborer le succès de l’ensemble du processus souhaité, et donc, envisager avec importance le but principal, l’apprentissage des élèves.

RÉFÉRENCES

BRASIL: PARÂMETROS CURRICULARES NACIONAIS: Apresentação dos temas transversais, ética. Secretaria da Educação Fundamental. –Brasília: MEC/SEF, 1997 B. 147 Pg. V. 7.

CASTRO, Amélia Domingues de. Didática para escola de 1º e 2º graus. 9ª ed. São Paulo: Pioneira, 1987.

LUCKESI, C. C. Avaliação da aprendizagem: Componente do ato pedagógico. São Paulo: Cortez, 2011.

LIBÂNEO, José Carlos, Didática. São Paulo. Editora Cortez. 1994.

__________, Organização e gestão escolar: teoria e prática. 4. ed. Goiânia: Editora alternativa, 2001.

MENEGOLLA e SANT’ANA, Maximiliano e Ilza Martins. Porque Planejar? Como Planejar? Currículo e Área-Aula. 11º Ed. Editora Vozes. Petrópolis. 2001.

OLIVEIRA, D. de A. Gestão Democrática da Educação: Desafios Contemporâneos. 7ª edição. Petrópolis, RJ. Editora Vozes: 2007.

MORETTO, Vasco Pedro. Planejamento: planejando a educação para o desenvolvimento de competências. Petrópolis, RJ: Vozes, 2007.

VEIGA-NETO, Alfredo. Currículo e telemática. Currículo, práticas pedagógicas e identidades. Braga: Porto Editora, p. 53-64, 2002

[1] Diplômé en mathématiques et spécialiste de l’enseignement et de la gestion des mathématiques et de la coordination pédagogique et de l’enseignement de l’enseignement supérieur SEDUC; Corporacion Universitaria De Humanidades E Ciencias Sociales De Chile Master’s Degree in Educational Sciences.

[2] Diplômé en lettres et spécialisation en méthodologie de l’enseignement des langues portugaises et spécialisation dans les médias dans l’éducation; Corporacion Universitaria De Humanidades E Ciencias Sociales De Chile Master’s Degree in Educational Sciences.

[3] Baccalauréat en tourisme.

[4] Diplômé en physique; Corporacion Universitaria De Humanidades E Ciencias Sociales De Chile. Maîtrise en sciences de l’éducation.

Soumis : novembre 2020.

Approuvé : novembre 2020.

Rate this post

Leave a Reply

Your email address will not be published.

DOWNLOAD PDF
RC: 74990
POXA QUE TRISTE!😥

Este Artigo ainda não possui registro DOI, sem ele não podemos calcular as Citações!

Solicitar Registro DOI
Pesquisar por categoria…
Este anúncio ajuda a manter a Educação gratuita
WeCreativez WhatsApp Support
Temos uma equipe de suporte avançado. Entre em contato conosco!
👋 Bonjour, Besoin d'aide pour soumettre un article scientifique?