REVISTACIENTIFICAMULTIDISCIPLINARNUCLEODOCONHECIMENTO

Revista Científica Multidisciplinar

Pesquisar nos:
Filter by Categorias
Administration
Administration navale
Agronomie
Architecture
Art
Biologie
Chimie
Communication
Comptabilité
cuisine
De marketing
Dentisterie
Déontologie
Droit
Éducation
Éducation physique
Environnement
Génie Agricole
Génie chimique
Génie de l’environnement
génie électrique
Génie informatique
Génie mécanique
Géographie
Histoire
Ingénierie de production
Ingénierie de production
l'informatique
Littérature
Mathématiques
Météo
Nutrition
Paroles
Pédagogie
Philosophie
Physique
Psychologie
Santé
Science de la Religion
Sciences aéronautiques
Sciences sociales
Sem categoria
Sociologie
Technologie
Théologie
Tourisme
Travaux Publics
Vétérinaire
Zootechnie
Pesquisar por:
Selecionar todos
Autores
Palavras-Chave
Comentários
Anexos / Arquivos

Évaluation comportementale des enfants d’âge préscolaire dans le programme de natation

RC: 83617
349
5/5 - (1 vote)
DOI: ESTE ARTIGO AINDA NÃO POSSUI DOI
SOLICITAR AGORA!

CONTEÚDO

ARTICLE ORIGINAL

FERREIRA, Maria Fernanda Lopes [1], NAGAMINE, Kazuo Kawano [2]

FERREIRA, Maria Fernanda Lopes. NAGAMINE, Kazuo Kawano. Évaluation comportementale des enfants d’âge préscolaire dans le programme de natation. Revista Científica Multidisciplinar Núcleo do Conhecimento. An 04, Ed. 10, vol. 08, p. 77-90. octobre 2019. ISSN: 2448-0959, Lien d’accès: https://www.nucleodoconhecimento.com.br/education-physics-fr/evaluation-comportementale

RÉSUMÉ

Le comportement sportif est crucial pendant l’enfance et l’adolescence, car la croissance et le développement neurofonctionnels sont accélérés. L’évaluation du comportement des enfants est importante pour identifier les difficultés et aider aux diagnostics et interventions comportementaux. Le but de cette étude était d’évaluer le développement comportemental des enfants d’âge préscolaire dans un programme de natation. Quarante-cinq enfants âgés de 3 à 5 ans inscrits dans une école de natation de la ville de São José do Rio Preto y ont participé. La Child Behavior Check List CBCL / 1 et 5 ans questionnaire a été appliquée avant et après le programme de natation. Pour l’analyse statistique, le : Chi-square de McNemar, Prisma, et le test de Wilcoxon ont été utilisés. Une réduction des cas cliniques et une amélioration significative de six syndromes après que le programme aient été trouvés.

Mots-clés: Natation, enfants, comportement, développement.

1. INTRODUCTION

Borsa & Nunes (2011) indique qu’il y a une prévalence de 12,5 % des troubles mentaux dans la population infantile-juvénile au Brésil et dans le monde, et identifient les problèmes de comportement comme l’un des plus répandus chez les enfants et les adolescents, Borsa & Nunes (2011). Aux Pays-Bas, environ 10 à 25 % des enfants d’âge préscolaire ont un comportement problématique ou des difficultés émotionnelles et seulement un enfant sur cinq reçoit des soins psychologiques (THEUNISSEN, VOGELS, WOLFF, CRONE & REIJNEVELD, 2015).

Dans les pays du premier monde, la population adulte a des enfants d’âge avancé, et la grossesse à un âge avancé est associée à une augmentation de la maladie mentale et des dysfonctionnements comportementaux, avec un risque plus élevé, en particulier de dépression, chez les enfants qui ont des parents très jeunes et plus âgés (TEARNE, ROBISON, JACOBY, NEWNHAM & MCLEAN, 2015). Les comportements problématiques et les difficultés émotionnelles ont tendance à commencer à l’âge préscolaire et persistent tout au long du développement, causant des dommages dans de nombreux domaines du fonctionnement de l’enfant (PSYCHOGIOU, MOBERLY, PARRY, NATH, KALLITSOGLOU & RUSSELL, 2017). Les comportements problématiques sont classés comme intériorisants (rétractation, dépression, anxiété et plaintes somatiques) et extériorisants (impulsivité, agressivité, agitation, caractéristiques provocantes et antisociales) (BOLSONI-SILVA, LOUREIRO & MATURANO, 2011).

La relation entre les parents et les enfants au début de la vie est associée à une série d’actions, par lesquelles l’individu initie et entretient des relations affectives stables (ROHENKOHL & CASTRO, 2012). La relation des parents est soulignée comme un facteur important pour la qualité de vie des familles, influençant la prise en charge des enfants et les relations entre les parents et les enfants. Le soutien des mères est un déterminant pour le développement sain des enfants.

L’évaluation et l’analyse du comportement des enfants sont importantes et nécessaires pour identifier les difficultés et permettre aux ressources d’aider aux diagnostics comportementaux et aux interventions subséquentes, soit avec les enfants eux-mêmes et/ou avec leurs parents/soignants (BOLSONI-SILVA, et al., 2011).

L’augmentation croissante des problèmes de santé mentale a incité les chercheurs du monde entier à étudier des facteurs qui assurent la protection ou réduisent la vulnérabilité au développement de troubles mentaux. En outre, il est nécessaire de trouver des méthodes plus efficaces que les traitements existants, ainsi que d’adopter une posture préventive (BENKO, FARIAS & CORDEIRO, 2011).

Le comportement sportif a une valeur singulière pendant l’enfance et l’adolescence, lorsque la croissance et le développement neurofonctionnels se produisent plus rapidement et que les dysfonctionnements nutritionnels peuvent nuire au fonctionnement physique et mental de ces enfants. Ainsi, une attention particulière à la pratique surveillée des exercices physiques peut être d’une importance vitale pour le bon développement des processus neurobiologiques au cours de cette période, aidant à lutter contre l’obésité et ses comorbidités, contribuant ainsi à une meilleure santé physique et mentale des enfants (BENKO, et al., 2011).

Les mécanismes sociaux et comportementaux, par lesquels la pratique sportive affecte la santé, sont identifiés par rapport aux déterminants d’un comportement sain, le sport peut améliorer la santé en raison d’influences positives sur les compétences sociales encouragées par les enseignants, les instructeurs, les dirigeants et aussi en raison des exigences disciplinaires de toute activité de groupe (JONES-PALM, et PALM, 2015). Le sport favorise la résilience personnelle et l’estime de soi, favorisant l’occasion d’apprendre des attitudes sociales saines, peut améliorer la confiance en soi, donner un sentiment de capacité physique et permettre la reconnaissance sociale à l’école, à la maison et dans la société. (JONES-PALM, et al., 2015).

Parmi les sports qui répondent à l’objectif d’améliorer le développement des enfants dans la petite enfance, le professeur Robyn Jorgens, de l’Université Griffith en Australie (2012), dit que la natation est le sport le plus approprié, car il permet la pratique de très jeunes enfants, avant même d’apprendre à marcher, parce que les bébés de 4 mois peuvent déjà commencer des activités aquatiques. Jorgens (2012) a constaté que les enfants de moins de 5 ans qui ont une leçon de natation ont pu améliorer leur cognition (développement intellectuel) et leur développement physique, ainsi que leurs aptitudes sociales et leur confiance en eux, beaucoup plus accélérés et constants que les enfants du même âge qui ne pratiquent pas la natation (SELKE, 2014).

Jorgens (2012) a constaté que les enfants qui commencent à apprendre à nager à 4 ou 5 ans ont des difficultés à apprendre le sport jamais rencontré par les enfants qui ont commencé à nager comme des bébés. En outre, les scores de base des besoins de développement des enfants qui nagent depuis les nourrissons sont nettement meilleurs que ceux qui commencent à nager plus vieux.

La recherche documente que l’effet stimulant des programmes de natation pour les jeunes enfants a le potentiel d’accroître l’intelligence, la concentration, la vigilance et les aptitudes à la perception, ainsi que d’améliorer considérablement le développement social, émotionnel et physique. Ils donnent également aux enfants un état de détente et de calme qui est très souhaitable et bénéfique pour l’apprentissage (GRIFFITH UNIVERSITY, 2012; OUEST, 2012).

2. JUSTIFICATION

Par conséquent, des alternatives thérapeutiques plus généralisées visant à améliorer la qualité de vie sont plus sûres et bénéfiques pour tous les patients ayant un comportement problématique et/ou des troubles mentaux. Ainsi, les activités prévues telles que les cours de natation, l’atelier artistique, le théâtre, l’athlétisme, entre autres, sont plus complètes et appropriées, principalement pour les enfants (KRIEGER, et al. 2013).

D’un point de vue scientifique, l’étude de l’information sur le développement des enfants et les comportements collectifs des enfants favorise la possibilité d’améliorer la santé collective, ainsi que la qualité des services publics et privés fournis à la population enfant.

Un autre aspect pertinent de la recherche est que les études sur la prévalence de la santé mentale à un âge précoce (les cinq premières années de la vie) sont insuffisantes et rares. Considérant que les données neurobiologiques, économiques, psychologiques et sociales montrent que les interventions durant les premières années de la vie sont très efficaces pour réduire les problèmes psychosociaux, il est pertinent d’obtenir des données nationales sur les problèmes affectifs et les comportements en âge de la petite enfance et du préscolaire (LECANNELIER, EWERT, GROISSMAN, GALLARDO, BARDET, BASCUÑAN, et RODRÍGUEZ 2014).

3. OBJECTIF

Cette étude vise à évaluer le comportement des enfants âgés de 3 à 5 ans dans un programme de natation.

4. MÉTHODE

4.1 PARTICIPANTS

Quarante-cinq enfants de 3 à 5 ans régulièrement inscrits dans une école de natation à São José do Rio Preto y ont participé, 60% des garçons et 40% des filles.

4.2 MATÉRIAUX ET INSTRUMENTS

Inventaire des comportements des enfants âgés de ½ à 5 ans Child Behavior Checkilist (CBCL 1 ½ – 5) (ACHENBACH & RESCOLA, 2000), composé de 100 éléments qui mènent à deux échelles résumées : l’ampleur des problèmes d’internalisation (émotionnel réactif, anxiété/dépression, plainte somatique et isolement) et l’ampleur des problèmes d’extériorisation (problèmes d’attention et comportement agressif). L’inventaire présente également des syndromes guidés par le Manuel du diagnostic et des statistiques des troubles mentaux (DSM), qui sont: problèmes affectifs, problèmes d’anxiété, problèmes de développement, déficit de l’attention et des problèmes d’hyperactivité et des problèmes de comportement opositif difficile. Cet inventaire fournit les notes obtenues à partir d’une évaluation normalisée pour les enfants. CBCL a une fiabilité de test et de retest élevée et une grande cohérence interne. La validité déclarée des critères des deux versions de CBCL est étayée par la capacité de leurs scores quantitatifs à discriminer entre les enfants jumelés démographiquement, classés dans des cas cliniques et non cliniques (CIMINO, CEMIGLIA, PORRECA, SIMONELLI, RONCONI et BALLAROTTO, 2016).

Questionnaire sociodémographique, créé par la chercheuse elle-même pour identifier le profil des participants, des enfants et des tuteurs. L’instrument a dix-huit questions, qui sont sur l’âge, le sexe, la couleur de la peau, le naturel, le temps résidant dans la ville, l’état matrimonial des parents, l’éducation et la situation professionnelle des parents, le nombre de personnes vivant dans la maison, le nombre d’enfants, le nombre de chambres dans la maison et le revenu familial.

Observations des comportements des enfants faites par l’enseignant, un tableau élaboré par le chercheur pour écrire, quotidiennement, les problèmes de comportement des enfants tout au long du programme. Cet instrument a été conçu afin de fournir des données permettant une évaluation quantitative des comportements individuels. Chaque enfant avait un journal intime, avec des notes des comportements spécifiques présentés dans toutes les classes. Les éléments évalués étaient : niveau d’attention et de concentration, agressivité, impulsivité, contrainte verbale, comportement dépressif, capacité de suivre le commandement et la sociabilité; une échelle de 0 à 3 a été considérée, avec 0 représentant un comportement moins approprié et 3, un comportement plus approprié. Les questions comportementales utilisées étaient celles suggérées par les auteurs de la littérature étudiée dans cette étude (BOLSONI-SILVA, et al., 2011; JONES-PALM, et al., 2015; & ROHENKOHL & CASTRO, 2012).

Programme de natation, comprend des routines et des séquences d’activités compatibles avec le groupe d’âge du groupe. Les activités se sont produits à proximité et à proximité d’une piscine chauffée et couverte, une école de natation de São José do Rio preto. Les exercices étaient systématiques et variés, visant à stimuler la conscience du corps, tels que l’équilibre, la potence, la coordination motrice, la latéralité, la notion d’espace, entre autres.

Toutes les activités proposées font partie du programme didactique et du contenu pédagogique de l’école en question, dont l’objectif est de développer, chez les enfants de ce groupe d’âge, indépendamment de l’expérience de natation, en plus de la conscience du corps, la capacité de voyager dans l’eau de 8 mètres, à la fois dans le (natation de survie), comme dans le style rustique Crawl, et d’un déplacement de , au moins 5 mètres dans le style costas.

Les activités ont été organisées avec une durée variable, dans le respect de la limite physique et de tolérance de chaque groupe. Les séances ont eu lieu deux fois par semaine, d’une durée de 30 minutes. Le programme a été élaboré en six mois.

4.3 PROCÉDURES

L’étude a été approuvée par le Comité d’éthique de la recherche du FAMERP (Faculté de médecine de São José do Rio Preto/SP) – Avis n° 1 420 285, le 23 février 2016.

La personne responsable de chaque participant a reçu un dossier contenant les questionnaires qui seront remplis en juillet 2016. Il a de nouveau reçu le dossier en décembre 2016, ne contenant que le questionnaire CBCL pour une deuxième réalisation. Ainsi, la CBCL a été appliquée en deux moments, avant le programme de natation et après six mois, afin de comparer les comportements des enfants

Les données obtenues par CBCL ont été analysées par analyse descriptive du score T et du nombre de fréquences, pour la classification des résultats cliniques et non cliniques. Des statistiques inférentielles ont également été réalisées à l’aide du test Chi-square de McNemar, à l’aide des programmes statistiques Statistical Package For Social Sciences (version SPSS 24.0) et prisme (version 6.1, 2012). Les données des autres questionnaires ont été analysées par le test de Wilcoxon. Un niveau d’importance de p ≤ 0,05 a été adopté dans toutes les analyses.

5. RÉSULTATS

Le tableau 1 montre la comparaison et le pourcentage de cas cliniques de chaque syndrome, pour chaque sexe, séparément, pour le nombre total de l’échantillon et la valeur P, avant et après le programme de natation.

Tableau 1-comparaison des cas cliniques de chaque syndrome, programme de pré et après la natation

Garçons Filles ÉCHANTILLON TOTAL
PRE%  APRÈS% p PRE%  POSTE% APRÈS%  PRE% APRÈS% p
Réactif émotionnel 40,3 37,1 1 50 33,3 0,45 44,4 35,6 0,38
Anxiété/Dépression 22,2 18,6 1 27,8 16,7 0,62 24,4 17,8 0,5
Plaintes somatiques 29,7 25,9 1 50 44,4 1 37,8 33,3 0,79
isolation 37,1 25,9 0,45 50 33,3 0,45 42,2 28,9 0,18
Problèmes de sommeil 33,3 37,1 1 22,2 0 0 28,9 22,2 0,5
Problèmes d’attention 11,1 11,1 1 5,6 0 0 8,9 6,7 1
Comportement agressif 37,1 29,7 0,5 33,3 5,6 0,63 35,6 20 0,01
Échelle d’internalisation 44,4 37,1 0,68 66,7 44,4 0,12 53,3 40 0,1
Échelle d’externalisation 44,4 37,1 0,21 61,1 44,4 0,04 51,1 40 0,18
Échelle totale des problèmes 51,9 33,3 1 77,8 50 0,06 62, 2 40 0
Balances pilotées par DSM
Problèmes affectifs 33,3 29,7 0,14 38,9 22,2 0,37 35,6 26,7 0,28
Problèmes d’anxiété 51,9 59,2 0 50 38,9 0,72 51,1 51,1 1
Problèmes de développement 22,2 22,2 0,68 61,1 22,2 0,03 37,8 22,2 0,09
Problèmes de déficit de l’attention et d’hyperactivité 29,7 25,9 0,28 38,9 22,2 0,25 33,3 24,4 0,21
Questions d’opposition et de contestation 40,8 25,9 0,12 38,9 16,7 0,21 40 22,2 0,02

 

Dans l’analyse statistique, comparant tous les enfants aux résultats de CBCL, avant et après le programme de natation, trois syndromes ont montré des changements significatifs après le programme. Ils sont un comportement agressif, des problèmes totaux, et un comportement opositif difficile, chez le total des enfants. Cependant, lorsqu’il est séparé par sexe, il y avait une différence significative dans l’amélioration des garçons, seulement dans les problèmes d’anxiété, dans le syndrome guidé par DSM, différent du résultat du même syndrome, selon l’inventaire CBCL. Les filles, d’autre part, ont eu des améliorations significatives dans quatre syndromes : problèmes de sommeil, problèmes d’attention, problèmes d’extériuration et problèmes de développement. Par conséquent, il a été observé qu’il y avait une amélioration significative du comportement des enfants en général et, observant par sexe, les filles ont montré une amélioration plus significative par rapport aux garçons.

Dans l’analyse descriptive, en comparant les moments avant et après le programme de leçon de natation, les enfants de l’étude ont montré un changement positif dans leur comportement, il y avait une réduction des cas cliniques par rapport aux syndromes abordés par l’échelle, selon le tableau 2.

Tableau 2 Enfants qui n’avaient plus de résultats cliniques dans la CBCL après le programme de natation.

CE N’EST PLUS UN MÉDECIN GÉNÉRALISTE. Total Garçons Filles
Réactif émotionnel 4 3 1
Anxiété/Dépression 3 1 2
Plaintes somatiques 2 1 1
isolation 6 3 3
Problèmes de sommeil 0 +1 4
Problèmes d’attention 1 0 1
Comportement agressif 7 2 5
Problèmes d’internalisation 6 2 4
Problèmes d’extéritation 5 2 3
Problèmes totaux 10 5 5
Balances orientées DSM
Problèmes affectifs 4 1 3
Problèmes d’anxiété 0 +2 2
Problèmes de développement 7 0 7
Problèmes de développement, 4 1 3
Questions d’opposition et de contestation 8 4 4

Noter. + = augmentation du nombre de cliniciens

Analyse des observations des comportements des enfants effectuée par l’enseignant/chercheur tout au long du programme, figure 1.

FIGURE 1 Les valeurs de l’analyse effectuée pendant le programme pour chaque comportement observé par l’enseignant.

Dans la comparaison de la première classe avec la dernière, il n’y avait pas d’amélioration significative du comportement des enfants en général. D’autre part, dans la perception du chercheur, dans le contact quotidien avec les enfants, et aussi selon le rapport (rétroaction) des parents et /ou des tuteurs, il y avait une amélioration significative du comportement global de la plupart des enfants.

Ces améliorations ont été observées dans les attitudes affichées au cours des cours, comme une diminution de l’anxiété, y compris un participant ayant reçu un diagnostic médical et une ordonnance de médicaments, l’amélioration de l’attention, l’amélioration de la discipline, l’amélioration de l’agressivité, l’amélioration de la capacité de suivre le commandement, en ce qui concerne les collègues, les enseignants et les mères/soignants. Il a également été observé qu’un garçon avait empiré dans son comportement, devenant plus agressif, têtu, sans enthousiasme pour les activités et encore moins pour les loisirs, laissant la classe sans avertissement. Cette aggravation, selon les commentaires de la mère, peut avoir été due à des facteurs externes, tels que la grossesse de la mère d’un troisième enfant, ce qui ferait de la participante l’enfant moyen, en outre, l’enseignant régulier était également enceinte. De tels faits peuvent indiquer que le garçon se sentait plus en insécurité et/ou avait peur d’avoir moins d’attention de la part des parents/membres de la famille et aussi de l’enseignant.

6. DISCUSSION

Quarante-cinq enfants âgés de 3 à 5 ans ont participé à l’étude, dont 27 garçons (60 %) et 18 filles (40 %), avec une prédominance de l’ethnicité blanche, avec 43 (95,6 %) et 2 bruns (4,4 %), les 45 parents ont maintenu une union stable pendant la période d’étude. En ce qui concerne l’éducation et la situation économique, les parents avaient un niveau culturel moyen à élevé. Ainsi, les caractéristiques observées dans l’échantillon ont montré une population homogène, présentant le même niveau socioéconomique.

L’évaluation comportementale des enfants d’âge préscolaire a contribué à identifier des changements importants dans l’amélioration du comportement après le programme de natation. Cette évaluation a détecté une amélioration considérable de la diminution des cas cliniques après le programme. Compte tenu de la rareté des études auprès des enfants de ce groupe d’âge, il est difficile de trouver une quantité importante de résultats similaires. Borsa, Souza & Bandeira (2011); Moura, Marinho-Casanova, Meurer & Campana (2008) ont également eu du mal à trouver de l’importance dans leurs résultats, soulignant que les problèmes d’extériorisation sont les plus fréquents, puisque Borsa, Souza & Bandeira (2011) indiquent que l’internalisation est la plus répandue. Dans cette étude, en ce qui concerne les problèmes d’extériorisation, il y avait une réduction plus faible des cas cliniques après le programme, tandis qu’en ce qui concerne les problèmes d’internalisation, il y avait une plus grande réduction des cas cliniques, et une réduction encore plus grande a été observée par rapport au nombre total de problèmes.

Corroborant toujours le phénomène de subjectivité des résultats des investigations du comportement d’enfant, quelques études indiquent que les garçons sont ceux qui présentent le plus de problèmes de comportement, particulièrement extériorisants, alors que les filles présentent moins de problèmes en général, et plaintes les concernant liées aux comportements d’internalisation (BORSA, SOUZA et BANDEIRA 2011 ; BORSA & NUNES 2011). Ces résultats diffèrent des résultats de cette étude, car il a été observé que chez les garçons intériorisant les problèmes étaient plus fréquents, tandis que l’extériorisation des filles était plus importante, cette différence peut être liée aux particularités des sujets de l’échantillon, en plus des facteurs associés à la différence entre les sexes, tels que les caractéristiques hormonales, les réserves culturelles et les attentes en ce qui concerne les rôles de genre (BORSA & COLS., 2011; BORSA E NUNES, 2011).

Les auteurs identifient également que, indépendamment de la culture et de l’espace géographique, le développement de l’enfant est marqué par des transformations comportementales considérées comme importantes, parce qu’elles permettent à l’enfant d’acquérir de nouvelles compétences et parce qu’elles caractérisent les comportements des enfants comme souhaitables ou indésirables (BOLSONI-SILVA, MARTURANO et MANFRINATO, 2005).

Les comportements souhaitables ou appropriés sont ceux résultant de changements qui se produisent à la suite de l’interaction de l’organisme avec l’environnement, permettant à l’enfant de entrer en contact avec des situations d’apprentissage importantes qui favorisent le développement. Les comportements indésirables, à leur tour, se réfèrent aux problèmes d’attitudes découlant de l’excès ou du manque de situations, et d’environnements qui faciliteraient et élargiraient les possibilités d’apprentissage et, par conséquent, de développement. Les comportements indésirables se manifestent par des problèmes d’internalisation ou d’extériorisation (ACHENBACH, 1991; BOLSONI- SILVA et al., 2005). En ce qui concerne cet élément, au cours du programme proposé ici, les enfants ont montré une amélioration progressive et considérable des comportements souhaitables selon (BOLSONI-SILVA, MARTURANO, et MANFRINATO, 2005).

Compte tenu du large éventail de variables, il est clair que la détermination de multiples problèmes comportementaux et, même si, par exemple, les pratiques négatives des parents prédisent les problèmes comportementaux, ce ne sont pas les variables d’indicateurs exclusifs, bien qu’elles soient très importantes et clairement documentées (BOLSONI-SILVA, LOUREIRO et MATURANO, 2011).

Theunissen, et al. (2015) postulent également que les enfants ayant des problèmes psychologiques sont sujets à des difficultés dans divers aspects de leur fonctionnement quotidien. Ces problèmes peuvent être graves et persister pendant une longue période. Toutefois, étant donné que l’un des critères d’exclusion de cette étude était un diagnostic de maladie mentale, les enfants participant à cette étude ne présentaient pas de difficultés spécifiques dans aucun aspect de leur comportement dans le programme.

7. CONCLUSION

Il a été conclu que le programme de natation favorisait la réduction des cas cliniques et le comportement des enfants âgés de 3 à 5 ans. Bien que les résultats soient une contribution importante aux modèles théoriques d’évaluation comportementale, il est important de tenir compte des limites de l’étude qui sont liées au biais de l’échantillon, et cette étude a été définie par commodité, ne répondant pas aux rigueurs du hasard. Une autre limitation qui doit être considérée est le fait qu’il n’y avait pas de groupe témoin, cependant, ne pas être en mesure d’attribuer l’amélioration comportementale entièrement au programme de natation. De plus, la taille réduite de l’échantillon, le développement naturel et l’évolution des enfants ainsi que le contact direct du chercheur avec les participants ont peut-être rendu difficile la clarification des résultats.

Néanmoins, il y a eu une amélioration du comportement des enfants après le programme de natation, observant une amélioration considérable, par analyse descriptive, par rapport à l’analyse statistique dans les syndromes suivants : comportement agressif, problèmes totaux, comportement opositif difficile, problèmes de sommeil, problèmes d’attention, problèmes d’extériatisation et problèmes de développement. Selon l’analyse statistique quantitative, en comparant la première classe à la dernière, il n’y a pas eu d’amélioration significative du comportement des enfants en général. D’autre part, dans la perception du chercheur, dans le contact quotidien avec les enfants, et aussi selon le rapport (rétroaction) des parents et /ou des tuteurs, il y avait une amélioration du comportement général de la plupart des enfants.

RÉFÉRENCES

ACHENBACH, T. M. Manual for the Child Behavior Checklist/4-18 and 1991 profile. 1991. Burlington: Departament of Psychiatry, University of Vermont.

ACHENBACH, T. M.; & RESCORLA, L. A. Manual for the ASEBA preschool forms & profiles. 2000. Burlington, 05401-3456. Web: www.ASEBA.org.

BENKO, C. R., FARIAS, A. C. & CORDEIRO, M. L. Eating habits and psychopathology: translation, adaptation, reliability of the nutrition behavior inventory to Portuguese and relation to psychopathology. J Bras Psiquiatr, 2011. 240-6

BOLSONI-SILVA, A. T., MARTURANO, E. M. & MANFRINATO, J. W. D. Mães avaliam comportamentos socialmente desejados e indesejados de pré-escolares. Psicologia em estudo, Maringá, 10, 2005. 245-252.

BOLSONI-SILVA, A. T., LOUREIRO, S. R. & MARTURANO, E. D. Problemas de comportamento e habilidades sociais infantis: modalidades de relatos. 42(3), 2011. 354-361.

BORSA, J. C, & NUNES, M. L. T. Prevalência de problemas de comportamento em uma amostra de crianças em idade escolar da cidade de Porto Alegre. Aletheia, 20011. 34 Canoas abr.

BORSA, J. C., SOUZA, D. S. & BANDEIRA, D. R. Prevalência dos problemas de comportamento de uma amostra de crianças do Rio Grande do Sul. Psicologia: Teoria e Prática. 13(2):65-29, 2011.

CIMINO, S., CERNIGLIA, L., PORRECA, A. SIMONELLI, A., RONCONI, L. & BALLAROTTO, G. Mothers and Fathers with Binge Eating Disorder and Their 18–36 Months Old Children: A Longitudinal Study on Parent–Infant Interactions and Offspring’s Emotional–Behavioral Profiles. Front. Psychol. 7:580, 2016

GRIFFITH UNIVERSITY. “children who swim start smarter, study suggests.” ScienceDaily, disponívem em: www.sciencedaily.com/releases/2012/11/121116124603.htm. Acessado em: 16/09/2015

JONES-PALM, D. H. & Palm, J. Physical activity and its impact on health behavior among youth. Disponível em: https://www.icsspe.org/sites/default/files/PhysicalActivity.pdf. Acessado em: 12/07/2015

KRIEGER, F. V., LEIBENLUFT, STRINGARIS, A. & POLANCZYK, G. V. Irritability in Children and Adolescents: past concepts, current debates, and future opportunities. Rev. Bras. Psiquiatr. São Paulo: 35 (1), 2013,

LACANNELIER, F., EWERT, J. C. P., GROISSMAN, S., GALLARDO, D.; BARDET, A. M., Bascuñan, A. Validation of child inventory for children ages 1 to 5 years (cbcl 1 – 5) at the Santiago de Chile city. Univ. Psychol. 13 (2) bogotá apr/june, 2014.

MOURA, C. B., MARINHO-CASANOVA, M. L., MEURER, P. H., & CAMPANA, C. Caracterização da clientela pré-escolar de uma clínica-escola brasileira a partir do Child Behavior Checklist (CBCL). Contextos Clínicos, 1. (1), 1-8. 2008

PSYCHOGIOU, L.; MOBERLY, N. J.; PARRY, E,; NATH, S.; KALLITSOGLOU, A. & RUSSELL, G. Parental depressive symptoms, children’s emotional and behavioural problems, and parents’ expressed emotion—Critical and positive comments. PLoS ONE 12(10) 0183546. 2017

ROHENKOHL, L. M. I. A., CASTRO, E. K. Afetividade, conflito familiar e problemas de comportamento em pré-escolares de famílias de baixa renda: visão de mães e professoras. Psicol. Cienc. Prof. 32 (2) Brasília.2012

SELKE, L. A. Can Newborn Babies Swim? Livestrong.com. Disponível em http://www.livrestrong.com/article/237480-can-newborn-babies-swim/ Acessado em 13/03/2014

THEUNISSEN, M. H. C., VOGELS, A. G. C., WOLFF, M. S., CRONE, M. R. & REIJNEVELD, S. A. Comparing three short questionnaires to detect psychosocial problems among 3 to 4-year olds. BMC Pediatrics, Disonível em: at:http://www.biomedcentral.com/1471-2431/15/84. Acessado em: 24/03/2015

WEST, W. Do early Swimming Lessons Give Kids the Best Start? Family Edge Human Dignity & the Family. 30 november 2012.

[1] Doctorat en biophysique moléculaire; Maîtrise en psychologie et santé; Diplôme en éducation physique.

[2] Doctorat en sciences de la santé, amélioration en physiothérapie. Diplôme en éducation physique.

Soumis : Mai 2019.

Approuvé : Octobre 2019.

5/5 - (1 vote)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

POXA QUE TRISTE!😥

Este Artigo ainda não possui registro DOI, sem ele não podemos calcular as Citações!

SOLICITAR REGISTRO
Pesquisar por categoria…
Este anúncio ajuda a manter a Educação gratuita