Conception de projets comme valeur ajoutée dans la gestion des petites et moyennes entreprises au Mozambique

DOI: ESTE ARTIGO AINDA NÃO POSSUI DOI
SOLICITAR AGORA!
Rate this post
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
Email

CONTEÚDO

ARTICLE ORIGINAL

ARMINDO, Adalberto Paulino Falso [1], SILVA, Adriana Ferreira da [2]

ARMINDO, Adalberto Paulino Falso. SILVA, Adriana Ferreira da. Conception de projets comme valeur ajoutée dans la gestion des petites et moyennes entreprises au Mozambique. Revista Científica Multidisciplinar Núcleo do Conhecimento. An 06, Ed. 04, Vol. 11, p. 84-101. avril 2021. ISSN: 2448-0959, Lien d’accès: https://www.nucleodoconhecimento.com.br/administration-des-affaires/conception-de-projets

RÉSUMÉ

Aujourd’hui, les défis des petites et moyennes entreprises sont leur continuité sur le marché, de sorte que cela se produit, ils dépendent de l’abandon des modèles de gestion traditionnels et l’adoption de modèles de gestion modernes. Par conséquent, la conception est considérée comme une méthodologie d’opérations et d’innovations dans les organisations. Croyant au contexte préliminaire décrit ci-dessus, la question suivante a été posée : quels facteurs sont associés à l’absence d’une conception de projet pour ajouter de la valeur à la gestion des petites et moyennes entreprises au Mozambique? Et pour donner des réponses sur le problème de la recherche, les objectifs généraux ont été formulés: étudier les facteurs associés à l’absence de conception de projets dans la gestion des petites et moyennes entreprises au Mozambique et, comme spécifique: (i) décrire les modèles organisationnels appliqués à la gestion des petites et moyennes entreprises; ii) d’élever des conceptions théoriques et pratiques sur la gestion de projet organisationnel; iii Identifier les facteurs qui s’associent à l’absence de conception de projet dans la gestion des petites et moyennes entreprises et (iv) définir les modèles organisationnels possibles pour la gestion des petites et moyennes entreprises. L’article avait une approche quantitative et qualitative et est une recherche exploratoire. Cet article apporte comme résultats un nouveau paradigme pour la gestion des petites et moyennes entreprises mozambicaines. Il apporte également la contribution et les opportunités pour les dirigeants d’entreprise et les lignes de continuité dans d’autres études dans ce domaine et dans d’autres domaines.

Mots-clés: Gestion stratégique, innovation, petites et moyennes entreprises, conception de projets.

INTRODUCTION

Aujourd’hui, les défis des petites et moyennes entreprises sont leur continuité sur le marché, mais dépendent de l’abandon des modèles de gestion traditionnels et de l’adoption de modèles de gestion modernes qui facilitent l’introduction de nouvelles technologies de production et la fidélisation de la clientèle afin d’assurer leur durabilité sociale, économique et environnementale.

Dans les approches sur le processus d’innovation, même si l’attention est sur la circulation des compétences des employés des organisations, où le leadership doit également être prêt au processus d’innovation de l’organisation, ayant comme point de départ l’acceptation du changement organisationnel interne pour accepter l’introduction de nouvelles technologies dans ses processus internes.

Dans l’approche scientifique, la recherche offre des possibilités de contribuer et d’apporter un soutien théorique et critique aux gestionnaires, aux propriétaires de petites et moyennes entreprises et aux lignes de continuité dans d’autres études dans ce domaine et dans d’autres domaines.

À l’échelle mondiale, les petites et moyennes entreprises sont considérées comme des catalyseurs de la croissance et du développement socio-économique de n’importe quel pays, compte tenu de leur contribution à la génération de revenus, aux emplois directs et indirects, à la mobilisation des ressources sociales et économiques et à la promotion de la compétitivité économique. Il existe plusieurs approches à la conception de projets organisationnels, mais au Mozambique, l’étude apporte une nouvelle approche entre le croisement de la conception des projets et la gestion des petites et moyennes entreprises pour répondre aux défis actuels du marché.

Le travail apporte une conception dans le domaine de la gestion stratégique et la conception de projets dans les petites et moyennes entreprises, qui est souligné comme un jeu de recherche et le plan stratégique est presque absent dans la gestion de ces entreprises mozambicaines.

Cet article est structuré en trois sections, et cette note d’introduction, le développement, les considérations finales et les références bibliographiques.

GESTION STRATÉGIQUE DES AFFAIRES

Selon Dias (2018), les écoles stratégiques et réfléchies sont des éléments pertinents dans la gestion d’entreprise. (Tableau 1).

Tableau 1. Caractéristique de la formation scolaire stratégique penser école

École de pensée Contribution de chaque École dans le processus de formation de la Stratégie
concevoir Regardez vers un avenir proche, à la recherche d’une perspective stratégique.
planification Regardez vers l’avenir immédiat, pour planifier la mise en œuvre d’une stratégie définie.
positionnement Regardez le passé dans un horizon défini, dont l’analyse contribue à la formulation de la stratégie.
esprit d’entreprise Regardez vers un avenir lointain à la recherche d’une vision unique.
cognitif La pensée du formulator de stratégie, qui est au centre du processus.
apprentissage Regardez le détail, à la recherche des racines des faits.
pouvoir Recherchez des endroits cachés au sein de l’organisation.
culturel Regardez le processus, dans les perspectives subjectives des croyances.
environnemental Examinez le processus dans son ensemble dans la perspective de l’environnement.
configuration Examinez le processus de façon plus générale, en examinant tous les aspects.

Noter. Contribution de chaque école au processus de formation de la stratégie. Données de Mintzberg et Lampel, (2019).

Carvalho (2013), soulignent qu’une stratégie concurrentielle consiste à choisir parmi plusieurs opportunités dans son domaine d’activité pour apporter à une valeur unique formée avec une position stratégique. La position de la stratégie peut être faite sur la base de trois sources différentes qui ne sont pas réciproques: différents produits et services, service différencié, personnalisé et l’accessibilité des clients.

De ce point de vue, la gestion stratégique fonctionne comme un ensemble de délibérations et de réalisations stratégiques qui indiquent le rendement d’une organisation sur une longue période, où des critiques de fond sont formulées au sujet des environnements internes et externes de l’entreprise, en traçant, en appliquant, en évaluant et en surveillant la stratégie.

L’analyse SWOT est un élément très important pour la gestion stratégique, car elle apporte une vision bien structurée et les implications de ses grappes stratégiques dans la stratégie.

Ventura, Lima et Ventura (2018) ajoutent ce qui suit : certaines organisations réalisent rationnellement des avantages en compétition, basés sur des compétences, des mécanismes organisationnels, de l’information et des connaissances qui facilitent l’élaboration de stratégies qui stimulent les résultats.

Cavalcanti (2018), explique ce qui suit: entrer sur le marché peut être plus facile, en raison des technologies de l’information et de la communication et des investissements accrus pour améliorer les processus de production afin d’avoir des produits en quantité et en qualité pour concurrencer les produits déjà existants sur le marché de consommation et sont soulignés comme certains obstacles rencontrés par les petites et moyennes entreprises. Et pour atténuer les effets négatifs de l’internationalisation et chercher des bases solides sur le nouveau marché, les petites et moyennes entreprises doivent identifier et établir des partenariats stratégiques ou des protocoles pour le développement des entreprises afin de solidifier leurs structures et leurs nouveaux défis. En général, les principaux obstacles à l’entrée des organisations dans le commerce mondial sont : le manque de ressources financières, l’établissement de partenariats, la connaissance des lois et des processus, la connaissance du marché, la main-d’œuvre qualifiée, la prospection, le plan d’expansion, les stratégies de marketing, l’adaptation des produits et l’établissement d’une base à l’étranger.

GESTION D’ENTREPRISE

Lima et Santos (2019), plusieurs activités stratégiques alignées sur les activités de l’entreprise, guidées par une politique de valeurs avec la capacité de planifier, gérer et allouer de la meilleure manière leurs ressources financières, humaines et d’installation. Bien que la gestion soit un mécanisme de planification, d’organisation, de direction et de surveillance de l’utilisation de la structure physique humaine, financière, technologique et organisationnelle pour atteindre les objectifs, de façon efficace et efficiente.

La gestion des petites et moyennes entreprises est le résultat de leurs propres caractéristiques : personnalité, informalité et administration non professionnelle. La structure des petites et moyennes entreprises exige une gestion qui s’adapte à leurs obligations, objectifs et ressources qui ont un impact significatif sur la performance et le profit. Cette gestion est un grand défi pour la plupart des entreprises, car la plupart des problèmes des petites et moyennes entreprises s’expliquent par le manque de capacité de gestion.

PROCESSUS ET COMPÉTENCES DE GESTION

Favoreto; Vieira et Ferreira (2019), en gestion stratégique des affaires, processus de gestion et compétences sont des éléments clés du succès, car ils ont guidé la construction et la reconstruction de biens pour soutenir les processus opérationnels afin d’avoir un avantage concurrentiel.

Lima et Maranhão (2020) énoncent ce qui suit : le paradigme de la gestion des compétences a pour objectif fondamental d’adapter les compétences des employés aux capacités de l’entreprise qui sont fondamentales pour l’exécution du plan stratégique de l’organisation.

GESTION STRATÉGIQUE DES SERVICES

Marques; Moreira et Paverch (2020), il y a une caractéristique fondamentale quand on parle de services qui réside dans la qualité du service à la clientèle qui est l’un des indicateurs sur le degré de satisfaction. L’organisation doit prendre soin de la planification des services à fournir aux clients, afin d’offrir des services de qualité pour la satisfaction de la clientèle. Si les entreprises répondent aux besoins de leurs clients, elles auront des clients fidèles et à leur tour ces clients ont fait de la publicité sur les produits et services d’une organisation particulière.

En termes généraux, les actions stratégiques sont celles qui assurent la continuité des activités des organisations, créent des opportunités et des relations avec les concurrents.

RESSOURCES HUMAINES

En ce qui concerne les caractéristiques et les types de leadership, Silva (2018) comprend que le sujet exige une relation avec la stratégie d’entreprise, il y a différents types de leadership qui peuvent être appliqués, l’un pour donner plus de liberté aux employés (dirigeants libéraux, participatifs et démocratiques), et l’autre dans lequel les dirigeants se concentrent sur la prise de décision (leadership autocratique), ayant comme épicentre des individus ou le développement de tâches.

INNOVATION

Porto (2013), dit que plusieurs entreprises sont en permanence à l’intérieur à la recherche d’initiatives innovantes de leurs employés. Dans l’environnement où se trouve l’entreprise, il existe des conditions favorables pour produire des initiatives innovantes. La pensée du changement n’apparaît pas à l’époque de l’enthousiasme créatif, mais plutôt les idées pertinentes gagnent une plus grande expression au fil du temps et après avoir atteint leur maturité gagnent leur importance extrême d’une certaine manière. L’innovation est un mécanisme qui se combine avec des connaissances variées. Les différents types de personnalités des employés au sein d’une entreprise peuvent avoir un impact sur le processus de conception d’idées novatrices adaptées aux défis actuels de l’entreprise, en mettant l’accent sur la pertinence de la gestion des ressources humaines dans la génération de l’innovation.

Silva et al. (2018) traitent du fait que l’innovation est une question éloignée qui a été discutée dans divers aspects socio-économiques. L’innovation offre des opportunités pour les produits existants qui ont déjà perdu de leur valeur, ouvrant de nouveaux marchés ou changeant leur structure, les innovations se produisent souvent d’une manière favorisante et apportent des améliorations significatives dans les affaires de l’entreprise.Lorsqu’on aborde la question des petites et moyennes entreprises, la promotion des innovations a une fonction fondamentale, motivée par la rapidité avec laquelle les propriétaires d’entreprise s’ajoutent et s’appliquent facilement.

Silva et al. (2018) soulignent que l’innovation est au sein de l’entreprise et liée à la capacité de trouver des façons nouvelles et différentes de faire les choses, toute cette orientation donnera compétence et capacité à ajuster les conditions de développement stratégique de l’entreprise. L’innovation doit être considérée comme un système qui intègre tous les départements de l’entreprise. Par conséquent, deux groupes de facteurs (internes et externes) ont une incidence sur le processus d’innovation d’une entreprise.

Pereira et Batista (2015), les entreprises recherchent des stratégies, recherchent des bénéfices et la durabilité, se concentrent sur l’innovation technologique. La continuité des entreprises est due au processus d’innovation pour obtenir des avantages concurrentiels.

Les conservateurs, disent ce qui suit, selon Tigre (2014), questions liées à l’environnement concurrentiel et la détermination des prix des produits et services, le courant néoclassique ne prend pas en compte les innovations technologiques pour renouveler les produits et services. Un nouveau produit est également un nouveau marché avec sa demande et son offre. Ainsi, le mécanisme de détermination de la tarification des produits et services est déterminé par la règle de l’égalité des produits.Cette règle ne reflète pas les réalités d’aujourd’hui, de sorte que la loi de la concurrence est d’afficher un acte agressif dans la publicité et les différents produits.

RELATION CLIENT

Lima et Maranhão (2020) affirment ce qui suit : la recherche de connaissances sur le client et le marché facilite la compréhension des besoins réels d’une organisation, permettant la promotion du processus innovant et son consentement sur le marché des fournisseurs et des consommateurs. Les suggestions et les connaissances que les clients font arriver, à partir de canaux appropriés pour le service à la clientèle, sont des indicateurs de satisfaction et de faciliter la sélection des besoins réels et de fournir des produits et services différenciés aux clients.

L’établissement d’une relation avec les clients est extrêmement pertinent pour favoriser de nouvelles pensées et introduire des produits et services, un processus d’innovation organisationnelle et une réflexion stratégique organisationnelle, néanmoins, il facilite l’identification rationnelle des potentialités et minimise les impacts négatifs découlant du processus novateur.

Lima et Maranhão (2020), affirment qu’il est nécessaire de mieux servir les employés de l’entreprise qui ont une idée de la pertinence de cette pratique. Servir d’une manière acceptable, c’est qu’il marque une différence entre les organisations, en général, chaque individu ou client aime avoir un merveilleux, chaleureux accueil et un traitement personnalisé au sein d’une entreprise et pour cela se produire les employés doivent être bien formés pour acquérir les compétences nécessaires dans le domaine du service à la clientèle, parce que le succès d’une entreprise dépend en grande partie de la satisfaction de la clientèle. Les employés soumis dans une section de formation consolident leurs compétences et améliorent leur rendement dans les tâches exécutées et l’esprit d’équipe émerge.

Du point de vue de la qualité des soins, elle concerne la gestion efficace de l’entreprise au niveau de la facilitation, de la création et de la promotion de stratégies et de pratiques qui regroupent les mouvements de soins de qualité et un bon plan de formation des employés.

SATISFACTION AU SERVICE

Marques; Moreira et Paverchi (2020) affirment qu’il est pertinent que les entreprises aient les compétences requises par le marché pour prendre en compte et prendre conscience de l’inquiétude du client, il est donc nécessaire d’avoir de la qualité dans plusieurs sections telles que : différents produits et services, mobilité et mérite dans les formes de service.

Avoir un service pour effectuer une aide pour montrer les services et les produits de qualité de l’organisation. Le processus de service doit être connecté il ya une offre efficace de produits, services et un établissement d’amitié de l’organisation.

Par conséquent, la qualité sous forme de service à la clientèle est un outil pertinent pour la fidélisation de la clientèle, fondamentalement, pour les organisations qui cherchent à acquérir une place privilégiée face à leur concurrence de plus en plus difficile sur le marché de consommation. Par conséquent, répondre au désir du client est un facteur critique de succès pour les organisations qui deviennent robustes et développées sur le marché. Et pour ce faire, l’organisation doit travailler dur et efficacement pour mieux servir et répondre aux besoins du marché où l’organisation est insérée.

PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Ministère de l’Industrie et du Commerce (2016), les petites et moyennes entreprises sont au total environ 2 427 609, où 37 696 personnes morales appartenaient à des entrepreneurs pour des raisons individuelles, soit 65 % du secteur des entreprises, avec une contribution de 21,7 % de la facturation totale et de 30,3 % de l’emploi national. Selon le critère du nombre d’employés, les entreprises mozambicaines sont admissibles . Tableau 2.

Tableau 2. Résumé de la définition des petites et moyennes entreprises au Mozambique.

Classification Nombre de travailleurs Volume d’affaires (MZN)
Microentreprise 1 – 4 < 1.200.000.00
petite entreprise 5 – 49 1.200.000.00 ≤ 14.700.000.00
Entreprise moyenne 50 – 100 14.700.000.00 ≤ 29.970.000.00

roman Produit pour expliquer le concept de PME, dans le contexte mozambicain, des données: M.I.C, 2016.

CARACTÉRISTIQUES QUALITATIVES DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DU MOZAMBIQUE

M.I.C (2016), petites et moyennes entreprises: prompt à challenger les risques, agilité sur le marché de la consommation et performance, le manager est à la fois propriétaire et prend les décisions pour l’entreprise, relations sociales directes. Influencer les performances de l’entreprise. Il est nécessaire de spécialiser les économies des petites et moyennes entreprises pour gagner un avantage dans la concurrence de leurs entreprises. Presque toujours, les chefs d’entreprise n’ont pas suffisamment de compétences pour apporter les changements nécessaires dans le monde globalisé.

Les petites entreprises souffrent davantage des lacunes du système que des grandes entreprises. Pour les entreprises de taille moyenne, certaines expériences internationales dictent la capacité de connaître et de guider avec une politique macroéconomique consolidée et axée sur la stabilité et devraient être facilitées par la rapidité et l’adaptation des entreprises au niveau des installations et des autorités fortifiées et efficaces dans les relations entre les secteurs privé et public.

Les principales politiques de l’Etat pour aider les petites et moyennes entreprises dans le cadre du nouvel ordre mondial sont les suivantes: la ruse de favoriser un modèle industriel, à travers les noyaux des petites et moyennes entreprises, face à l’environnement concurrentiel. Et le rôle de l’Etat est de créer un environnement commercial favorable à la promotion, à la croissance et au développement des entreprises.

INNOVATION DANS LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Silva et al. (2019) soulignent que de nombreux chercheurs abordent l’innovation comme un instrument de développement et bénéficient de la concurrence des petites et moyennes entreprises, sont poussés à innover en raison de la baisse de la performance des entreprises. Par conséquent, l’inclination à l’innovation est considérée comme une stratégie de concurrence pertinente, en raison de l’effet remarquable des revenus des entreprises. Les avantages de l’innovation des petites et moyennes entreprises sont fondamentalement le comportement, combiné avec le mouvement de l’entreprise, la vitesse interne dans l’adaptation aux nouveaux défis.

Teixeira; Dante et Barreto (2015) expliquent qu’il faudra une étude minutieuse de la planification stratégique dans les petites et moyennes entreprises avec un plan d’affaires avec l’aide d’employés qualifiés. Ces auteurs soulignent certaines difficultés rencontrées par les petites et moyennes entreprises, telles que : le manque de connaissance des processus de planification stratégique de tous les gestionnaires par rapport aux grandes entreprises. Et ils pointent les obstacles suivants : les petites et moyennes entreprises ne peuvent pas ouvrir de nombreux fronts en même temps, ne pas étudier et pointer du point des actions stratégiques pour rationaliser les diverses ressources organisationnelles investies.

La planification stratégique aide à l’intervention de la stratégie qui soutient l’entreprise, attire les problèmes avec l’aide d’employés qualifiés.

CONCEPTION DE PROJET

Martins e Oliveira (2016) et Castro (2014) soulignent que la conception et la gestion de projets sont un élément pertinent pour sortir de la routine du processus d’innovation dans les organisations, car elle apporte des méthodologies pour que l’organisation résolve ses problèmes afin d’agréger les valeurs sociales et économiques.

Xavier (2014), les caractéristiques de la gestion de projet sont très importantes pour le processus d’innovation dans les produits et services des organisations, selon le guide PMBOK®: gestion du temps, gestion des coûts, gestion de la qualité, gestion des ressources humaines, gestion des communications, gestion des risques, gestion des achats, gestion de l’intégration. Et pour cela, il faudra qu’il y ait un accord général sur le fait que l’application correcte de ces compétences, outils et techniques peut augmenter les chances de succès dans un large éventail de projets différents.

MÉTHODOLOGIE

DESCRIPTION DE LA ZONE D’ÉTUDE

Le Mozambique est situé dans le sud-ouest de l’Afrique, entre les parallèles 10º27′ et 26º52′ latitude sud et entre les méridiens de 30º12′ et 40º51′ longitude est. Elle est bordée au nord par la Tanzanie, à l’est par l’océan Indien, à l’ouest par le Malawi, la Zambie, le Zimbabwe et le Swaziland et au sud par la République d’Afrique du Sud. Toute la bande côtière orientale est baignée par l’océan Indien. Avec 799 380 km2. Avec une population d’environ 30 832 244 habitants, avec un taux de croissance démographique de 2,5%, le taux brut de natalité 37,6%, les taux de mortalité infantile de 67,4%, le taux de croissance du PIB de 2,28%.

Selon Armindo (2013), les caractéristiques physiques géographiques décrites ici sont considérées comme des potentialités alternatives qui, dans une certaine mesure, peuvent avoir un impact sur les petites et moyennes entreprises dans leur développement socio-économique, à savoir le climat tropical, les sols, l’hydrographie et la faune.

Selon l’INE (2015), les petites et moyennes entreprises sont classées en secteurs d’activité : primaire, secondaire et tertiaire, à savoir : agriculture, production animale, chasse, forêt, pêche, fabrication, commerce; réparation de voitures et de motos, hébergement, restauration, tourisme, prestation de services et autres services.

PROCÉDURE MÉTHODOLOGIQUE

Cet article était basé sur des recherches exploratoires, qui ont permis le développement de questions pour des entretiens avec des institutions privées et publiques, des confédérations d’associations économiques de la province d’Inhambane, des petites et moyennes entreprises et la gestion de la zone opérationnelle de l’administration fiscale mozambicaine d’Inhambane respectivement, ainsi que la corrélation de différents types de sources peu médiatisées entre la conception de projets et les pratiques de gestion dans les petites et moyennes entreprises au Mozambique.

Cet article était axé sur une approche qualitative et quantitative. Lorsque la méthode quantitative permettait l’identification d’instruments appropriés pour la collecte de données, alors qu’avec la méthode qualitative, il était possible d’analyser les données obtenues sur le terrain à partir du questionnaire de l’enquête, de l’observation, des entrevues et des documents.

Dans cet article, l’observation des participants a permis un accès rapide aux données sur les situations habituelles, la mission, la vision, la culture organisationnelle, la clarification du profil des caractéristiques physiques internes et externes des petites et moyennes entreprises de la province d’Inhambane. L’entretien semi-structuré pour les organes de gestion et techniques de la zone opérationnelle de l’Administration fiscale du Mozambique et les confédérations d’associations économiques. Documents écrits, livres, articles de revues indexées publiées sur l’objet de la recherche. La procédure bibliographique a servi à décrire les contributions des différents auteurs sur des sujets liés au sujet.

Pour cet article, un simple échantillon probabiliste occasionnel a été choisi, travaillant avec 98 petites et moyennes entreprises, où elles étaient représentées par leurs gestionnaires ou propriétaires respectifs.

La collecte de données a été réalisée entre 2019 et 2020 et a suivi trois phases, à savoir : la première au cours du mois de mars 2019, la deuxième phase a été réalisée au cours du mois de mai 2019. (soumissions de lettres de demande d’autorisation pour la collecte de données) et la troisième phase a été réalisée au cours des mois d’août, septembre et octobre 2020 (essais et application d’instruments de collecte de données).

RÉSULTS

Quant à la répartition sexuelle et par âge des dirigeants ou des propriétaires de petites et moyennes entreprises. (Tableau 2)

Tableau 2. Répartition sexuelle et de l’âge des gestionnaires.

Sexe du sujet Total
mâle femelle
Tranche d’âge 18 – 35 ans 17 2 19
36 – 59 ans 79 0 79
Total 96 2 98

Source : élaboration de l’auteur.

En ce qui concerne le niveau scolaire, le sexe et le groupe d’âge. Figure 1.

Figure 1. Répartition du sexe, du groupe d’âge et du degré académique des gestionnaires.

Source : élaboration de l’auteur.

Quant au temps de service dans l’organisation, 65 % ont entre 5 et 10 ans, 29 % sur 10 ans et 6 % ont moins de 5 ans dans la gestion de leur organisation.

Le modèle organisationnel démontre la relation entre les dirigeants et les dirigeants et leurs responsabilités respectives. Nous avons donc des entreprises avec des modèles verticaux et horizontaux.

Dans ce travail, 89,8 % ont déclaré qu’il existe des modèles organisationnels appliqués dans leur gestion, 6,1 % ont déclaré qu’ils n’appliquent pas les modèles en gestion et 4,1 % n’ont pas de connaissances sur les modèles appliqués à la gestion et que leurs modèles de gestion sont pré-bureaucratiques – indifférenciés, 79,6 % ont dit qu’ils l’ont fait, 13,3 % ne le savent pas et 6,1 % ne l’ont pas.

Le modèle et la planification stratégique doivent être ajustés, l’organisation doit avoir des employés ayant des compétences en leadership pour atteindre les objectifs escomptés. Et pour survivre sur le marché, les organisations doivent miser sur l’innovation pour leurs produits et services, suggérant ainsi l’application de modèles par projets, en réseau et fonctionnels afin d’être plus compétitifs et remarquables à l’échelle mondiale.

En ce qui concerne le leadership, les petites et moyennes entreprises prédominent le leadership démocratique avec une moyenne de 3,80 %, le leadership libéral de 3,05 % et le leadership autocratique de 2,60 %.

Quant à la conception des projets, la moyenne était de 2,60, ce qui montre qu’ils n’intègrent pas la conception du projet dans sa gestion. Dans la conception théorique de la conception du projet, ce sont les gestionnaires ou les propriétaires ayant une formation dans les domaines de la gestion, de la gestion, du commerce et de la banque qui ont une meilleure connaissance, avec 3,9 % et avec une notion inférieure sont ceux du droit et de l’enseignement général, tous deux avec 3,4 %.

Quant aux causes liées à l’absence de conception de projet dans la gestion des petites et moyennes entreprises, les causes humaines avec une moyenne de 4,1%, suivies par les causes techniques avec une moyenne de 3,6% et enfin des causes économiques avec une moyenne de 3,4%. (Tableau 3).

Tableau 3. Causes de l’absence de conception de projet dans la gestion.

N minimum maximum moyenne Erreur d’écart
Causes techniques en l’absence de conception du projet. 96 2.50 5.00 3.6198 0.60151
Causes humaines en l’absence de conception de projet. 98 3.00 5.00 4.0995 0.41669
Cause économique en l’absence de conception de projet. 97 1.00 5.00 3.4021 1.07684

Source : Élaboration de l’auteur.

Combien de facteurs associés à la faillite des petites et moyennes entreprises sont: facteurs politiques avec une moyenne de 4,41%, facteurs humains avec une moyenne de 4,08%, facteurs techniques avec une moyenne de 3,96% et enfin des facteurs économiques avec une moyenne de 3,90%. (Tableau 4).

Tableau 4. Facteurs associés à la faillite des petites et moyennes entreprises.

N minimum maximum moyenne Erreur d’écart
Facteurs techniques influençant la faillite des petites et moyennes entreprises à Inhambane. 98 3 5 3.96 0.419
Facteurs humains influençant la faillite des petites et moyennes entreprises à Inhambane. 98 3 5 4.08 0.386
Facteurs économiques influençant la faillite des petites et moyennes entreprises à Inhambane. 97 1 5 3.90 0.963
Facteurs politiques influençant la faillite des petites et moyennes entreprises à Inhambane. 97 2 5 4.41 0.515

Source : Élaboration de l’auteur.

CONSIDÉRATIONS FINALES

Le but de cet article était d’étudier les facteurs associés à l’absence d’une conception de projet pour l’amélioration de la gestion des petites et moyennes entreprises au Mozambique. De ce point de vue, l’interaction a permis de déterminer un modèle qui devrait être pris en compte par les dirigeants des organisations. La recherche confirme les sujets connexes de l’examen de la littérature sur les avantages de la gestion stratégique et de la conception de projets.

Le document conclut ce qui suit : il existe trois groupes de facteurs associés qui déterminent l’absence de conception de projet et de faillites de petites et moyennes entreprises : facteurs humains, facteurs économiques, facteurs techniques et politiques.

Les petites et moyennes entreprises n’incluent pas la conception pour l’amélioration de leurs processus de gestion.

Dans la vision stratégique de l’organisation, le leader est un agent qui est un agent dynamique des changements organisationnels pour atteindre les objectifs organisationnels et la communication est fondamentale pour la survie de l’organisation.

Pour assurer la survie des organisations sur le marché devrait se concentrer sur l’innovation de leurs produits et services. Application de structures flexibles pour le marché, telles que la structure par projets, en réseau et fonctionnelles. De cette façon, le travail recommande que ces points qui ont été soulevés sont l’un des nombreux qui méritent l’attention des gestionnaires ou des propriétaires de petites et moyennes entreprises.

En ce qui concerne les limitations, la technique d’entrevue, étant une conversation entre le chercheur et le sujet, la recherche à un moment donné a été mal comprise par l’interprétation lacunosa des sujets et comme une solution, le chercheur a dû expliquer en profondeur et oralement sur les objectifs de la recherche qui étaient simplement à des fins académiques et seraient traités les données obtenues par les participants d’une manière confidentielle.

La collecte et le remplissage des données étaient à un moment donné subjectifs et on a remarqué que la plupart des sujets ne comprenaient pas la question. On n’a pas répondu à certaines questions. Difficulté à avoir accès aux données avec les gestionnaires des petites et moyennes entreprises et des institutions publiques.

Le travail apporte une conception dans le domaine de la gestion stratégique des entreprises, l’innovation et la conception de projets bien structurés pour les petites et moyennes entreprises. Encourager l’innovation de ses produits et services et l’application de structures flexibles qui assurent la survie des entreprises sur le marché.

La recherche apporte contribution et opportunités aux dirigeants de petites et moyennes entreprises en général et en particulier aux Mozambicains et aux lignes de continuité dans d’autres études dans ce domaine et dans d’autres domaines.

RÉFÉRENCES

ARMINDO, A. P. F. (2013). Manual de Geografia de Moçambique I – Características Físico – Geográficas. Moçambique: UCM – CED.

CARVALHO, M, M. Inovação: Estratégias e comunidades de conhecimento. São Paulo: Atlas S.A. 2013.

CASTRO, M. D. (2014). Manual de Introdução à projetos. México: UNINI – Funiber.

CAVALCANTI, B. P. A coopetição e a internacionalização de micro, pequenas e médias empresas. Dissertação de mestrado não publicada. Universidade do Sul de Santa Catarina. 2018.

DIAS, R. P. Estratégias de Desenvolvimento para o sucesso estudo de caso:TAP AIR Portugal – Dissertação de mestrado não publicada. Universidade de Lisboa. 2018.

FAVORETO, R. L, VIEIRA, S.F.A. e FERREIRA, T.S. Aspectos organizacionais internos e as práticas estratégicas perpetradas por médias empresas: Proposições decorrentes de um estudo longitudinal multicaso. Caderno de administração, v.26, pp. 28-29. 2018.

Instituto Nacional de Estatística. Indicadores Econômico-financeiros das Empresas. Maputo. INE. 2015.

LIMA, P. V. e SANTOS, P.V.S. Fatores de impacto para sobrevivência de micro e pequenas. Revista Científica Relise, pp. 6-62. 2019.

LIMA, T. P., & MARANHÃO, T. L.. Atendimento com Excelência e as Competências Profissionais do Colaborador: Revisão Sistemática da Literatura, v.14, n. 51, pp. 800-823. 2020.

MARQUES, M.G.S., MOREIRA, N.C., PAVERCHI, S.R. Satisfação no Atendimento: Um Estudo de caso em uma Empresa do Município de Capela. Revista Expectativa, v.19, n.1, pp. 123-125. 2020.

Martins, H. C e OLIVEIRA, R. R. Estratégia, pessoas e operações como agentes influenciadores do desempenho do Escritório de gerenciamento de projetos: Uma análise por meio da modelagem de equações estruturais. Revista científica Gestão e Produção, v.25, n. 12, pp. 410-429, 2016.

Ministério de Indústria e Comércio. Manual sobre Pequenas e Médias Empresas em Moçambique, Situações e Desafios. Maputo. MIC. 2016.

PEREIRA, A. C. e BATISTA, P.A. Subvenção económica e competitividade empresarial: Impactos para as empresas cearenses. Simpósio Internacional de Gestão de Projetos, pp. 3-4. 2015.

PORTO, G. S. Gestão de Inovação e Empreendedorismo. Rio de Janeiro: Editora Elsevier Ltda. 2013.

SILVA, C. F. A liderança nas organizações e gerenciamento de pessoas. Dissertação de mestrado não publicada. Faculdade Cesmac do Sertão. 2018.

SILVA, M. D. Estratégias de Desenvolvimento Organizacional: O Caso da Suppry Etiquetas. Dissertação de mestrado não publicada. Universidade de Caxias do Sul. 2019.

SILVA, S. I. Mudança e transformação organizacional numa empresa portuguesa do sector das tecnologias de informação O papel da cultura de liderança. Tese de Doutorado. Universidade Nova de Lisboa. 2018.

TEIXEIRA, C. A. C, DANTAS, G. G. T. A importância do planejamento estratégico para as pequenas empresas. Revista eletrónica Científica da FAESB, v.1, n. 2, pp. 10 – 11. 2015.

VENTURA, V.A., LIMA, E. e VENTURA, V. L. S. Estratégias, recursos e capacidades dinâmicas viabilizadores do alto crescimento orgânico em pequenas e médias empresas. Jornal Latino-Americano de Gestão de Negócio, v.9, n.1, p. 72. 2018.

XAVIER, C. M. As Balas de Prata no Gerenciamento de Projetos. Um Estudo em Projetos no Brasil. Tese do Doutorado não publicado. Universidade Nacional de Rosário. 2014.

[1] Maîtrise en gestion des ressources humaines de l’Université Piaget du Mozambique, professeur, analyste, formateur et consultant en ressources humaines, doctorant en gestion des affaires de l’UNINI – Mexique.

[2] Doctorat en agriculture de l’Université autonome du Yucatán.

Soumis : Avril, 2021.

Approuvé : Avril, 2021.

Rate this post

Leave a Reply

Your email address will not be published.

DOWNLOAD PDF
RC: 85079
POXA QUE TRISTE!😥

Este Artigo ainda não possui registro DOI, sem ele não podemos calcular as Citações!

Solicitar Registro DOI
Pesquisar por categoria…
Este anúncio ajuda a manter a Educação gratuita
WeCreativez WhatsApp Support
Temos uma equipe de suporte avançado. Entre em contato conosco!
👋 Bonjour, Besoin d'aide pour soumettre un article scientifique?