Início Environnement Évaluation multicritère des coûts environnementaux des trois alternatives.

Évaluation multicritère des coûts environnementaux des trois alternatives.

RC: 15876 -
Évaluation multicritère des coûts environnementaux des trois alternatives.
Classificar o Artigo!
43
0
ARTIGO EM PDF

BEDOYA, Sandra Patricia Oquendo [1], LOPES, Matheus de Oliveira [2], BRASIL, Ricardo [3], PRAT, Bernat Vinolas [4]

BEDOYA, Sandra Patricia Oquendo; et.al. Évaluation multicritère des coûts environnementaux des trois alternatives. Revue scientifique pluridisciplinaire de la base de connaissances. 03 ans, Ed. 04, vol. 05, pp. 45-53, avril 2018. ISSN:2448-0959

Résumé

Dans le secteur de la construction, l’utilisation et la gestion des ressources naturelles pour l’extraction des matières premières est d’une importance capitale en ce qui concerne les aspects de la durabilité. La connaissance des coûts de chaque matériau utilisé, les impacts environnementaux de la consommation d’énergie et production de dioxyde de carbone (CO2), permet les décisions plus durables sur le matériel et la technique à utiliser pour la construction.  Cette étude présente une analyse comparative à travers une évaluation multicritère des trois variantes du mur entre la méthode alternative de sol-ciment et de briques, des blocs de béton plus traditionnelle et céramique de brique. Par l’intermédiaire de méthodes multicritères ont été calculés pour chaque mur type coûts et leur consommation de CO2 et de l’énergie afin d’obtenir un comparatif standard en termes de valeur monétaire et de la durabilité afin de choisir la meilleure alternative pour un construction durable. Étant que le mur construit avec la technique de sol-ciment il m’arrive d’avoir les meilleurs résultats, montrant si l’alternative mais économique et en même temps la plus durable. Le choix des matériaux utilisés dans la construction basée sur les impacts économiques et environnementaux constitue une base importante dans le choix de plus de décisions durables.

Mots clés : sol-ciment, brique, Building Sustainability.

Introduction

L’importance actuelle des accumulent suite à la vision du développement durable a mis en place dans les projets de construction des critères économiques, environnementaux et sociaux, ainsi que le choix de matériaux de construction a un poids important sur l’impact environnementale, des facteurs tels que l’énergie nécessaire à la production de matériel et les émissions de CO2 résultant de la fabrication des matériaux sont une information pertinente sur l’analyse d’impact sur l’environnement pour la construction d’un bâtiment. Michel et al., (2010).

Le choix des matériaux de construction est un domaine important de l’ingénierie éco-responsable pour obtenir les matériaux actuels dans la construction nécessite beaucoup d’énergie lors des différentes étapes (extraction, transport, traitement, application, démolition et élimination ou recyclage), associés au rejet de polluants dans l’atmosphère en quantité significative Michel et coll. (2010).  Le résultat de cette analyse, combinée avec les résultats de l’évaluation économique et les préférences des intervenants permettra la décision finale sur le matériel à utiliser, SOARES de SOUZA et PEREIRA (2006).

[L’extraction des matières premières de l’industrie de la construction, endommager le paysage, des habitats naturels et des écosystèmes, des dommages irréversibles, en plus de matériaux de construction nécessitent la production d’énergie pour votre production et peuvent générer de la pollution dans l’air, l’eau ou Terre au cours de votre utilisation industrielle d’extraction et élimination finale, SATTLER (2000).

Selon Soares et coll. (2006), l’industrie de la construction exerce un impact significatif sur l’économie d’une nation et, par conséquent, peut favoriser les petits changements dans les différentes phases du processus de construction, en plus des changements importants dans éco-efficacité et réduction des dépenses d’un incitatif de travail, une plus grande sur les investissements dans le secteur d’exploitation

Compte tenu de l’énorme déficit et la recherche de matériaux propres et renouvelables de logement et peu coûteux par contraste avec les pays industrialisés, qui souvent ont de forte consommation d’énergie et centralisez dans les grandes villes, il est important de sauver les technologie de construction à la main ainsi qu’à des travaux et d’éviter les frais de transport de matériel, permet l’intégration de projets bénévoles en milieu professionnel. Dans cette perspective, se pose la brique écologique du sol-ciment comme une option durable pour la construction, la production d’une brique de sol-ciment ne consomme pas d’énergie évitant la génération de gaz à effet de serre, consommation d’eau est moindre que dans la production industrielle de briques, une méthode des avantages environnementaux élevés et des avantages économiques comme étant un matériau peu coûteux qui a besoin d’aucun frère de main-d'œuvre spécialisée ou transport de matériel, quand la terre est disponible sur place.

Le sol est un matériau approprié pour les applications les plus diverses en construction à cause de votre abondance, la facilité d’obtention et de manutention et petit prix, grand (2003). Les matériaux et éléments de construction basés sur la terre sont abondants et plus durable pour la terre dans n’importe quel endroit et parce que les techniques utilisées pour construire ces matériaux et les éléments constructifs sont généralement simples, myrte (2010).

Ce document de recherche est inséré dans le projet : « maisons de développement sain et durable dans les collectivités rurales ». Le but de cette étude est de présenter une analyse comparative à travers une évaluation multicritère des trois variantes du mur entre la méthode alternative de sol-ciment et de briques, des blocs de béton plus traditionnelle et brique en céramique, pour chaque type de mur ont calculé les coûts et la consommation d’énergie et le CO2 afin d’obtenir un comparatif standard en termes de valeur monétaire et de la durabilité afin de choisir la meilleure alternative pour la construction durable.

Analyse de décision multicritères (AMD), mieux connu au Brésil comme le système de support de décision, se compose d’un ensemble de techniques pour aider un individu, groupe de personnes ou de techniques de Comité ou de gestionnaires de prendre des décisions concernant un problème complexe, évaluer et choisir des solutions de rechange pour le résoudre selon différents critères et points de vue. JOUJOU et coll. (2009)

Méthodologie

Il y a grand nombre de méthodes qui peuvent être utilisées dans l’analyse multicritère, pour ce travail si vous utilisez le multiatributo théorie de l’utilité ou la théorie de l’utilité MAUT-multiatribute, qui est une méthode discrète (nombre fini de solutions de rechange) qui peut aider les évaluations intégrées et objectives, cela se développe par étapes allant de l’identification des solutions de rechange, définition des critères et des attributs, détermination du poids d’importance pour chacun d’eux, ce qui permet la transformation des valeurs sans dimension effectuer la comparaison des différentes unités doit être évaluée et l’analyse des choix meilleure évalués.

Afin d’obtenir la meilleure alternative de la construction du mur en termes de durabilité, les solutions de rechange qui seront évaluées sont :

  1. Brique de rechange sol-ciment
  2. Remplacement de dalles en béton
  3. Autre brique céramique

Pour effectuer l’analyse des trois alternatives de mur ont été analysées les accords de critères critères économiques et environnementaux avec le triple de la durabilité pour les critères économiques et sociaux si évalué coûtent aspects des intrants et des travaux BRO respectivement, dans le cas des aspects environnementaux critère évalué des générations de CO2 et la consommation énergétique des matériaux utilisés dans la construction du mur. Les critères sont représentées dans la Figure 1.

Figure 1-critères et Aspects évalués
Figure 1-critères et Aspects évalués

Critères économiques et sociaux

Pour la construction du module mur les trois variantes ont été conçus avec la même capacité structurelle (force du vent de 75 kg/m2), à la Figure 2 sont illustrés les alternatives différentes mur évalués.

Figure 2-alternatives évalués
Figure 2-alternatives évalués

Le premier matériau de choix utilisé est la brique de sol-ciment de dimensions : 25 x 12,5 cm x 6.25 cm. Quatre trous de la brique sont remplis de graute pour remplir la fonction de la colonne vertébrale.

La deuxième solution utiliser en béton dimensions : 40 cm x 9 cm x 20 cm. Les colonnes sont situées aux extrémités (dimensions 20 cm x 10 cm) et plus tard un mortier de 1 cm de chaque côté du mur.

La troisième alternative est identique à la seconde avec la seule différence de l’utilisation de briques en céramique aux dimensions : 20 x 9 cm x 20 cm.

Dans le tableau 1. Se résume le résultat de quantification du coût de la main-d'œuvre et les matériaux utilisés dans la construction de chaque alternative.

Tableau 1-entrées et main d’oeuvre

Solution de rechange Sol-ciment Bloc de béton Bloc en céramique
Blocs de paragraphe 576 des Nations Unies. 112 1. 1 224.
Ciment 27,2 kg 198,8 kgs 236,7 kg
Barres d’armature 7.2 kg 12,0 kg 12,0 kg
Sable 0,07 m3 0,26 m3 0,34 m3
Brita 0,01 m3 0.09 m3 0.09 m3
Tous les jours 2.26 1.31 2.04

Avec le montant qui s’est tenue dans le tableau 1, si le calcul total des coûts pour la construction du mur (CEF, 2015)

Tableau 2-total des coûts pour chaque mur alternative

Solution de rechange Sol-ciment Bloc de béton Bloc en céramique
Coût des intrants 181.2 361,8 283,9
Coût du travail 173,6 100,3 156,5

 

Critère environnemental

Pour évaluer la durabilité de l’énergie études employées sont un instrumental important qui vous permet de déterminer la consommation d’énergie tout au long du processus de construction, calcul de la puissance des équipes et des matériaux utilisés, le second (champs 2003) l’origine des matériaux ou de matières premières utilisées dans un bâtiment est l’un des principaux facteurs qui influent sur le coût de l’énergie.

Tableau 3-Total énergie calcul et génération de co2 pour chaque choix de mur

Solution de rechange Sol-ciment Bloc de béton Bloc en céramique
Énergie 158 KW h 473 KW h 842 KW h
CO2 85,1 kg 276,5 kg 358,7 kg

 

Résultats

Avec le total calculé pour chaque critère si réglé la fonction de la valeur qui permet de transformer le résultat (Q) en une valeur sans dimension, qui vous permettra de comparer avec les autres critères.  Définir une échelle d’utilité où le critère dont la notation proche de 1 sera de fournir de meilleures performances et le critère pour obtenir un résultat plus près au pire résultat présenté 0 ; pour établir la valeur sans dimension de chaque critère si l’utilisation de l’équation 1, tableaux 4 et 5 indiquent les valeurs sans dimension calculée pour chaque critère

Équation 1
Équation 1

Où :

Q : résultat du critère

Q min : résultat possible minimum du critère

Q Max : résultat, autant que possible, le critère

Tableau 4-sans dimension valeur à des critères économiques

Solution de rechange Coût du travail Valeur sans dimension Coût des intrants Valeur sans dimension
Sol-ciment 173,6 0,24 181.2 0,88
Bloc de béton 100,3 0,91 361,8 0,15
Bloc en céramique 156,5 0.40 283,9 0,46

 

Critère environnemental

En raison de l’importance stratégique que le secteur de la construction a la plage de la durabilité, l’étude du cycle de vie des matériaux énergétiques devient essentiel, après le protocole de Kyoto, les engagements à caractère plus rigide ont été édictées par pays signataires pour la réduction des gaz à effet de serre. Par conséquent, la connaissance de l’énergie et la quantification de CO2 en matériaux de construction représente une information pertinente dans le cadre de l’analyse de l’impact environnemental causé par les bâtiments. Monich C et al (2010).

Pour le calcul de l’énergie, la consommation s’est tenue une estimation de l’énergie impliqués dans la construction de structures à l’aide des coefficients d’énergie construits par l’Institut de technologie de construction de Catalunya-IteC.

Tableau 5-adimensionnelle valeurs critère environnemental

Solution de rechange Consommation totale d’énergie kwh Valeur sans dimension CO2 Kg génération Valeur sans dimension
Sol-ciment 158 0.99 85,1 0,97
Bloc de béton 473 0,54 276,5 0,38
Bloc en céramique 842 0,01 358,7 0,13

 

Évaluation finale des alternatives

Avec le total calculé pour chaque critère si réglé la fonction de la valeur qui permet de transformer le résultat en une valeur sans dimension, ce qui vous permet de comparer tous les critères, la valeur int et défini comme un nombre de 0 à 1 où la valeur 1 représente l’évaluation maximum d’une alternative et 0 signifie l’évaluation à un minimum. Chaque valeur a le même poids d’importance (33,3 %).  Dans le tableau X observe que les calculs pour tous les critères évalués votre valeur sans dimension respective

Tableau 6-final evaluation des alternatives.

Critère d’évaluation Coûts de main d’oeuvre Entrées de coûts Production de

CO2

Consommation d’énergie Montant total des contributions
Sol-ciment 0,24 0,88 0,97 0.99 0,77
Bloc de béton 0,91 0,15 0,38 0,54 0,50
Bloc en céramique 0.40 0,46 0,13 0,01 0.25

 

CONCLUSIONS

Évaluation multicritère réalisée pour les trois variantes des murs pris permis d’établir comment la brique de sol-ciment murale comme solution constructive mais durable, cette solution présente des résultats plus satisfaisants sur le plan environnemental et économique.

La méthode multicritère appliquée dans la présente étude a permis à l’appréciation des critères économiques et environnementaux, conforme à l’objectif de définir le mur plus alternative durable

La connaissance de l’énergie impliquée dans la construction de structures, ainsi que le matériel de production de co2 utilisée, constitue une base importante dans le choix de plus de décisions durables.

Évaluations des impacts environnementaux des matériaux utilisés pour la construction sont un outil pour le choix éco-responsable des ressources à utiliser dans les projets.

L’importance actuelle des Réveillez-vous à ce point de vue de la construction a mis en place dans les projets de construction des critères économiques, environnementaux et sociaux, dans cette perspective, que le triple de la viabilité se pose de la brique écologique du sol-ciment en option construction durable.

Références   

Base de données de Bedec. Disponible à :<http: itec.cat/noubedec.c/bedec.aspx=""> consulté le 25 mars</http:> 2017

Caixa Econômica fédéral. Feuille de calcul en système de recherche national, des coûts et des indices de la construction. 2015. Disponible à :< http://www.sinduscon-ba.com.br/conteudo/pub/003/cont/002025/002025.pdf=""> </> consulté le 18 février 2017.

CORREA. A. TEIXEIRA R. C. H. ; LEE S. P. ; OLIVEIRA. M. s. evaluation des propriétés physiques et mécaniques d’adobe (briques de terre crue). Lavras, v. 30, n. 3, p. 503-515, Jun 2006 disponible à : <http: www.scielo.br/scielo.php?script="sci_arttext&pid=S1413-70542006000300017&lng=en&nrm=iso">.</http:> Consulté le 25 juillet.  2017.

CORREA. J. R ; Champs. A. T ; CH B ; RESENDE H ; MILANEZ GASPARINO. Et ;    E. S.  . Coût en énergie de la construction d’une installation pour le stockage du foin. Cienc. Rural, Santa Maria, v. 33, n. 4, p. 667-672, août 2003.   Disponible à http://dx.doi.org/10.1590/S0103-84782003000400013. Consulté le 12 mai.  2017.

GRANDE. M. F. fabrication de briques de ciment sol modulaire par Manuel en appuyant sur avec ou sans addition de fumées de silice. Defensa.  Universidade de são Paulo, são Carlos scolaire du département de génie de l’architecture et l’urbanisme 2003. Disponible sur : <http: www.teses.usp.br/teses/disponiveis/18/18141/tde-07072003-160408/pt-br.php="">consulté le 10 septembre 2017</http:>

JANNUZZI. P. M. ; MIRANDA. L. W. ; GARCIA. S. S.  L’analyse multicritère et prise de décision dans les politiques publiques : aspects méthodologiques, les applications et les applications opérationnelles. Année de technologie de l’information 11 (1) 2009 69-87, disponiblesur :<http://www.ip.pbh.gov.br/ANO11_N1_PDF/analise_multicriterio_e_tomada_de_decisao_em_Politicas_Publicas.pdf.></http://www.ip.pbh.gov.br/ANO11_N1_PDF/analise_multicriterio_e_tomada_de_decisao_em_Politicas_Publicas.pdf.> > 3 accéder à août. 2017

MICHEL. C. R ; TABI, s. f. énergie et co2 intégrée dans la fabrication de matériaux de construction : paysage actuel au Brésil et à l’étranger.  Réunion nationale XIII des technologies de l’environnement bâti 2010, cannelle RS disponible à : http://www.infohab.org.br/entac2014/2010/arquivos/636.pdf consulté le février 2017.

MYRTE. A. H ; VARUM, VOUS SAVEZ. J ; PINTO. I. BENTES. A ; P. L.r. économique et les avantages environnementaux de l’utilisation de matériaux de construction naturels en maisons individuelles. Environnement bâti, Londres, v. 10, n. 3, p. 07-22, Set… 2010, disponible sur :<http: seer.ufrgs.br/index.php/ambienteconstruido/article/view/12111/9714=""> consulté le 3 février</http:> 2017.

SATTLER. M. a. evaluation des typologies de la caractérisation des impacts environnementaux liés aux matériaux de construction de logement. Defensa. Universidade Federal do Rio Grande do Sul. École d’ingénieurs. Programme d’études supérieures en génie Civil. 2000. Disponible à : <http: www.lume.ufrgs.br/handle/10183/24834="">consulté le 10 septembre 2017.</http:>

Soares. S. R ; D. SHANKAR M. PEREIRA S.-O. L’évaluation du cycle de vie dans le contexte de l’industrie de la construction. Construction et environnement. Porto Alegre 2006. Disponible à : <http: www.habitare.org.br/arquivosconteudo/ct_7_cap4.pdf="">consulté le 13 septembre</http:> 2017

[1] Master en santé et société et l’environnement de l’Universidade federal dos Vales do Jequitinhonha et Mucuri (UFVJM), spécialiste en gestion de l’environnement de l’Université d’Antioquia (Medellin-Colombie), avec un diplôme en administration des affaires en santé avec enfases en gestion santé et sciences de l’environnement de l’Université d’Antioquia (Medellin-Colombie)

[2] Étudiant en foresterie à Universidade federal dos Vales do Jequitinhonha et Mucuri (UFVJM)

[3] Master en santé et société et l’environnement de l’Universidade federal dos Vales do Jequitinhonha et Mucuri (UFVJM), spécialiste en gouvernance de l’information à l’Université fédérale de Lavras technologie avec un diplôme en informatique de la pontificale Université catholique de Minas Gerais (2002). Il est actuellement technicien/technicienne de technologie d’information de l’éducation ouverte et la distance à l’Universidade Federal à que dos Vales do Jequitinhonha et Mucuri (UFVJM), directeur de l’information des projets de technologie du groupe Jequi et professeur Spécialisation en éducation aux droits de l’homme UFVJM.

[4] Doctorat en génie Civil de l’Université Polytechnique de Catalogne (Barcelone, Espagne)-Département de génie de Construction. Diplôme en génie Civil de l’Université Polytechnique de Catalogne (Barcelone, Espagne)

[5] La triple notion de durabilité, a émergé en 1994 définit les organisations durables tels que les entreprises financièrement viables, socialement équitables et écologiquement responsables.

Como publicar Artigo Científico

DEIXE UMA RESPOSTA

Please enter your comment!
Please enter your name here